bienvenue

Partagez | 
 

 The roots of the past ► Badge Racine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
■ Messages : 634
MessageSujet: The roots of the past ► Badge Racine   Dim 12 Avr - 19:02



The roots of the past

BADGE RACINE


Signuire, l'un des joyaux du nouveau monde, le symbole du renouveau de l'humanité et l'endroit idéal pour se reposer après avoir parcouru le reste de la planète. Métropole d'Idryss, cette ville est sans nul doute devenue un incontournable depuis sa construction et nombreux sont les dresseurs à venir s'y détendre, faire un break dans leur vie et souffler un petit peu autour d'un verre dans un bar huppé. Nombreux sont ceux à penser que c'est ici que les rêves se réalisent, que les rencontres les plus intéressantes se font et que tout devient possible. Toi-même tu pensais ça quand tu es venu la première fois, que tu as découvert les buildings majestueux et écouté les passants se congratuler de leur vie ici, les vendeurs te faire mille promesses sur un avenir radieux en ces lieux. Tu te souviens avoir eu l’œil brillant quand tu as visité les coins les plus remarquables, quand tu t'es extasié devant l'arène de la ville, la toute première que tu aies jamais vu. Il fallait te comprendre, toi qui n'avait jamais connu autre chose que le petit village à quelques kilomètres de ta demeure, enfant aux mœurs de paysan dans une cité illuminée de mille feux. C'était quelques semaines après que tu aies quitté le domicile familial, fuyant un passé qui cherchait désespérément à te rattraper. Cela te paraît si loin et pourtant si près et lorsque tu y repenses aujourd'hui, tu te dis que tu étais bien naïf à l'époque...

Parce que tout comme le reste de ta vie, la ville n'était qu'une piètre illusion qui t'avait facilement berné. Signuire avait beau paraître sublime, elle était victime du seul mal incurable que la Terre ait jamais porté : l'être humain. Une véritable gangrène qui rendait toute cette toile fausse et malsaine, un peu comme celles que tu aimes aujourd'hui mais qui à l'époque t'avait dégoûté. Dans un sens, tu t'étais sans doute fait corrompre par l'humanité ce jour-là, ton innocence brisée pour ne laisser place qu'à une déception constante. Arceus avait donné une seconde chance à l'homme mais avait oublié que c'était la création elle-même qui était défaillante et que leur offrir un nouveau monde ne suffisait pas... Tu as vu des choses, en a vécu d'autres et le moindre détail est ancré dans ta chair au même titre que la cicatrice recouvrant ton œil meurtri. C'est ce spectacle désopilant qui a grandement changé ta vision du monde et c'est grâce à lui que tu y a vu plus clair. Tu as changé depuis et d'une certaine manière, Signuire y est pour quelque chose... Après tout, tellement de choses étaient arrivées ici...

***

Ton cœur… Ton cœur battait à une allure hallucinante, prêt à exploser dans ta poitrine tellement il était mis à rude épreuve à cet instant précis. Ton sang bouillonnait dans tes veines, brûlant chaque parcelle de ton être au point de rendre la totalité de ton corps douloureux. Tu sentais tes muscles te tirailler dans tous les sens, te faisant souffrir atrocement, comme si tu étais déchiré de l’intérieur, qu’un mal inconnu te rongeait au plus profond de ton être, détruisant chaque partie de ton corps. Chaque pas que tu faisais t'infligeait une douleur encore plus forte, chaque mouvement devenant insoutenable. ta respiration saccadée trahissait ton épuisement alors que chaque bouffée d’air que tu inspirais te brûlait les poumons avec une telle vigueur que ton souffle ressemblait plus au râle d’une créature décharnée qu’à celui d’un humain normal. Tu sentais ton liquide sanguin être pompé avec force, ton cœur battant dans tes oreilles au point de te rendre sourd et de te donner de puissants maux de tête. Ta main droite posée sur tes côtes, tu grimaçais toutes les secondes, tes doigts caressant les contours de ta plaie fraîchement cicatrisée comme pour atténuer la douleur provenant de cette dernière, massant tes muscles qui semblaient souffrir le martyr. Ton corps agonisait mais pourtant, tu ne pouvais t’arrêter de courir…

Courir pour ta vie, courir pour survivre, courir pour oublier… C’était tout ce que tu avais en tête à cet instant, la seule idée qui noyait ton esprit jusqu’à n’être plus qu’une question de vie ou de mort. Tu ne pouvais s’arrêter, comme animé par une force mystique qui forçait ton corps à agir contre sa volonté, souffrant mais ne pouvant se résoudre à se reposer. Tes jambes te portaient alors que paradoxalement elles tremblaient à chaque foulée, menaçant de céder à cause de la fatigue et sous ton poids. Tu ne savais pas où tu allais mais tu sentais le besoin irrépressible de t’en aller, de t’échapper et t’extirper de cette réalité qui était en train de te rendre dingue. Tu voulais fuir, fuir ce qui te pourchassait, piégé dans cet univers que tu ne reconnaissais plus et dans lequel tu étais totalement perdu. Tu ne disposais plus d’aucun repère et le savait plus à qui te fier, ton esprit lui-même te jouant des tours... Tu ne voulais plus fermer les yeux, n’osais plus ciller de peur de revoir des fragments de ton passé, de cet ancien monde qui te terrifiait. Était-ce réel ? Cela ne se pouvait, tout était trop flou et insensé pour que cela ait pu réellement se passer... Pourtant, tu savais au fond de toi que c'était la vérité, que les images que tu revoyais à chaque fois que tu fermais les yeux n'étaient que le reflet de ton passé jusqu'à présent enfoui. C’était ta naïveté qui t’avait mené jusque-là, ton incapacité à voir le mal et ce même s’il était évident. Tu n'avais pas souffert d'amnésie pendant toutes ces années, juste d'un déni puissant pour oublier les détails de ta vie d'antan... Mais tout te rattrapait à présent !

Dans ta folle escapade, tu percutas un homme de l’épaule, vacillant avant de t’écraser lamentablement sur le sol. Tu restas un long moment allongé dans la terre, la poussière soulevée lors de ta chute recouvrant un peu tes habits ensanglantés. Ta tête te tournait et tu mis un certain temps avant de reprendre tes esprits. Ta vision était trouble, certainement à cause du choc qui t’avait sonné au point de te faire perdre tous tes repères. Tu n’avais plus d’équilibre et ne comprenais plus ce qu’il se passait, un sifflement assourdissant bourdonnant dans tes oreilles et te coupant du monde extérieur. Tu frottas l’arrière de ton crâne de ta main pour y déceler une bosse alors que tu te traînais jusqu’à un mur pour y prendre appui. Autour de toi, une foule semblait se réunir, ce qui  te mit mal à l’aise, toi qui n’appréciais guère d’être entouré par tant de personnes. C’était également ça que tu essayais de fuir : le monde… La masse de gens qui s’entassait dans les ruelles de cette ville t’étouffait, t’oppressait jusqu’à te rendre distant. Tu avais su t'en délecter lors de ton arrivée à Signuire, peu habitué à voir autant de personnes au même endroit... Tu avais pu comprendre le plaisir qu'éprouvaient les hommes à se réunir, partageant leurs expériences et leurs vécus mais à présent, tu voulais t'en extirper au plus vite et et en voyant cette masse s’agglutiner autour de toi, tu prenais conscience qu’aucun ne pouvait partager ta souffrance, rejetant l’idée que l’être humain puisse ressentir le besoin de se complaire parmi une foule plus grande afin d’épouser son style de vie et de se fondre en elle. Tu ne pouvais t’expliquer comment on pouvait prétendre être unique en essayant de ressembler à ses pairs, bannissant ainsi le concept de partage des maux en voyant les regards interrogateurs posés sur ta personne alors que tu te sentais peu à peu mourir de l’intérieur. Non, tu ne supportais plus l’idée d’être incorporé à une société dont tu partageais des problèmes que tu ne comprenait pas. Voilà ce que tu étais réellement à cet instant : un incompris déambulant tristement dans la cité, séquestré dans un endroit qui ne lui correspondait plus du tout, bloqué entre les murs froids et glauques de cette ville qui agissait sur lui comme une prison. Ta forêt te manquait, ta vie simple aussi d'une certaine manière. Si tu n'y avait pas été forcé, tu aurais sans doute continué ta petite existence banale et tu ne t'en serais jamais lassé... Mais le monde n'avait pas voulu ça, parce qu'il était mal fait et qu'il n'était qu'une souffrance perpétuelle, un tournent odieux que tu n'avais plus envie de subir. Qui étaient ces hommes qui te pourchassaient ? Tu n'en savais rien et la seule réponse que tu avais se résumer en un mot : fuir !

Tu t'étais relevé avec vigueur en repoussant la foule qui t’oppressait avec un geste maladroit, finissant par détaler au détour d'une ruelle pour reprendre ta course effrénée. Tu étais Icare à qui on avait brûlé les ailes bien trop tôt, croyant pouvoir voler à la hauteur des gratte-ciels mais à présent piégé dans cet espace confiné où tu agonisais. La structure des bâtiments imposants masquait les rayons du soleil jusqu’à rendre ta vision du monde terne et accablante, les buildings égaux à un cercueil de verre pour son âme en peine. Tu ne reconnaissais plus rien, l’odeur nauséabonde de la transpiration et de la chaleur emplissant tes narines jusqu’à te donner la nausée. Où étaient donc les senteurs naturelles dont tu te délectais chaque matin en  ouvrant la fenêtre de ta chambre ? Qu’était-il arrivé à la beauté des journées qui avaient pour habitude d’éblouir tes yeux de leur chaleur et de leur douceur ? Tout semblait avoir disparu et tu étais devenu insensible aux splendeurs du monde qui t’entourait. Tu avais l’impression que toute la magnificence de l’univers s’en était allée, transformant le monde en une réalité terne et superficielle qui ne semblait pourtant pas gêner ce peuple abruti par la civilisation et la société au point d’en oublier les valeurs même du bonheur. Tout semblait faux autour de toi, comme l'avait été ta vie durant les huit dernières années passées avec cette famille adoptive construite sur un mensonge, une illusion qui t'avais dupé pendant si longtemps... Tu aurais voulu vivre autre chose mais savait que ce n'était pas possible... Arceus lui-même n'avait rien pu faire pour que tu puisses connaître une vie moins chaotique. Aussi, il te fallait accepter et arrêter de pleurer sur ton sort, décider de devenir quelqu'un d'autre... quelque chose d'autre ! Mais quoi ?

Une main sembla te tirer de tes songes, avec une violence à laquelle il n'était pas habitué jusqu'à un coin un peu plus sombre. Tu n'eus pas le temps de comprendre ce qui t'arrivais, craignant un instant sur ta vie jusqu'à ce que tu croises son regard... Le seul que tu ne pourrais jamais oublier...

***

Cela avait été le point de départ de tant de choses qu'y repenser te troubla un peu, suffisamment pour que tes traits marqués par la fatigue se détendent en une expression de tristesse mélancolique...  Mais tu n'étais pas là pour t'apitoyer sur ton passé et même si ta venue à Signuire n'était pas totalement un simple pèlerinage anodin, tu ne pouvais te laisser distraire de la sorte. Lorsque tu levas les yeux, tu pus contempler celle qui avait auparavant hanté tes songes et tes rêves les plus fous, celle qui t'avait fait miroiter tant de promesses mais dont tu avais exploré des facettes plus inhabituelles... L'arène de la ville ! Tu gravis les marches en silence, ton long manteau noir dissimulant la quasi-totalité de ton corps comme une ombre t'enveloppant de son voile sombre. Tu n'étais pas là pour le badge comme tu l'aurais rêvé, mais pour une rencontre un peu moins protocolaire... Il y avait quelque chose dont tu avais besoin en ces lieux. La lumière était faible, les lieux étrangement emménagés, ajoutant ainsi au folklore d'une arène de pokémons plante. Ridicule à tes yeux... Tu n'avais rencontré aucune résistance et vu l'heure tardive, le soleil se couchant à l'horizon, il y avait peu de chances que tu croises un possible témoin de cette rencontre... Il venait pour un face à face et il l'aurait...

***

- Combat contre Vlad ma gueule !

Khan
nom du pkm : Démolosse
sexe : Mâle
nature : Doux
cap. spé : Torche
- Flammèche (spéciale ; 40 ; 10% brûlure)
- Morsure (physique ; 60 ; 30% peur)
- Crocs Feu (physique ; 65 ; 10% brûlure et 10% peur)
- Feinte (physique ; 60 ; ignore précision et esquive)
Autres informations:
 



Dernière édition par Oliver C. Grimm le Jeu 16 Avr - 2:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Secrétaire du Directeur, Porte-parole officiel, Répartisseur de Génie
Secrétaire du Directeur, Porte-parole officiel, Répartisseur de Génie
■ Messages : 3090
MessageSujet: Re: The roots of the past ► Badge Racine   Lun 13 Avr - 13:33

wesh vas-y défonce-le !



Il envoie Paras !

Paras niv. 12
Capacité Spéciale : Pose Spore • Nature : Assuré
PV: 30
ATK: 19
DEF: 20
ATK SPE: 15
DEF SPE: 18
VIT: 11
Griffe (normal, 40, 100) • Para-Spore (plante, 0, 75)
Poudre toxic (poison, 0, 75) • Vampirisme (insecte, 20, 100)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
■ Messages : 634
MessageSujet: Re: The roots of the past ► Badge Racine   Lun 13 Avr - 15:03



The roots of the past

BADGE RACINE


Comme tu t'y attendais, lui était là, il avait peut-être attendu ta venue aux vues des événements récents ou peut-être était-il seulement surpris de ta présence ici. Quoi qu'il en soit, il se tenait à présent devant toi, un peu trop fier et stoïque pour être totalement naturel, tu pouvais presque entendre la peur faire claquer ses mollets frêles. Il savait qui tu étais, il s'en souvenait parfaitement même et avait pleinement conscience de ce dont tu étais capable. Tu avais laissé ton statut de professeur sage et respectueux des règles pour reprendre ton costume de terreur, d'ombre errante prête à terrifier les petits enfants, ou les champions d'arène dans le cas présent ! En silence, tu t'aventuras au centre de l'arène, entouré par cette végétation artificielle et que ton adversaire avait certainement planté en se disant que ça avait du charme... Tu brûlerais tout ça bien vite, au même titre que les traces de ton passage. Tu n'étais pas d'humeur à rire aujourd'hui et alors que tu lui faisais maintenant face, tu pus souffler :

« Bonsoir Vlad... Je n'ai pas de temps à perdre... Où est-elle ? »

Le ton de ta voix était calme, ta posture détendue mais en lisant dans ton regard, le champion de l'arène de Signuire sut que ta venue n'était pas une simple visite de courtoisie... Il aurait un autre type de combat à mener aujourd'hui et il serait ton adversaire du jour. Tu avais beau le fixer, tu n'entendais pas réellement les sarcasmes et l'humour gras qu'il employait pour dédramatiser la situation : typique du jeune Flaraiso. Un peu trop optimiste et charmeur à ton goût, éloigné de toute réalité. Tu te ferais un malin plaisir de le remettre à sa place s'il ne coopérait pas, ce qu'il n'était apparemment pas prêt, sortant son premier pokémon dans l'espoir de t'impressionner... Tant mieux, tu savais que tu n'aurais pas ce que tu voulais sans te battre et Vlad n'avait certainement pas le niveau... Il avait envoyé un pauvre Paras pour te contrer, l'idiotie à son apogée !

« Tu n'apprends donc jamais... »

D'un geste, tu sortis une pokéball et Khan jaillit de cette dernière, les flammes sortant de sa gueule comme si elles provenaient de l'enfer lui-même... Il était temps de lui faire savoir qui était le plus fort ici...

***

- Khan attaque Flammèche ! (25/25)

Khan
nom du pkm : Démolosse
sexe : Mâle
nature : Doux
cap. spé : Torche
- Flammèche (spéciale ; 40 ; 10% brûlure)
- Morsure (physique ; 60 ; 30% peur)
- Crocs Feu (physique ; 65 ; 10% brûlure et 10% peur)
- Feinte (physique ; 60 ; ignore précision et esquive)
Autres informations:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Secrétaire du Directeur, Porte-parole officiel, Répartisseur de Génie
Secrétaire du Directeur, Porte-parole officiel, Répartisseur de Génie
■ Messages : 3090
MessageSujet: Re: The roots of the past ► Badge Racine   Lun 13 Avr - 20:35

Un terrible combat pokémon!
Khan, niv. 40
 cap spé : Torche
 Les attaques feu reçues par ce Pokémon sont absorbées et augmentent la puissance de ses propres attaques feu.

PV : 110
Attaque : 77
Défense : 40
Att Sp : 102
Def Sp : 69
Vitesse : 81
Paras, niv. 12
 cap spé : Pose spore
 Probabilité de 10% d'empoisonner, d'endormir ou de paralyser l'adversaire lorsque celui-ci touche le Pokémon.
PV : 30
Attaque : 19
Défense : 20
Att Sp : 15
Def Sp : 18
Vitesse : 11
TOUR UN

 
Demolosse attaque Flammèche !
 Paras perd 459 PV !
Paras est K.O (PP Flammèche : 24/25)
Paras est K.O, il est bon pour être fourré dans un hamburger !

Vlad serre les dents et cherche à riposter !



Il envoie Venipatte au combat !


venipatte niv. 12
Capacité Spéciale : Point poison • Nature : Malin
PV: 29
ATK: 15
DEF: 21
ATK SPE: 10
DEF SPE: 14
VIT: 18
Roulade (roche, 30, 90) • Dard-venin (poison, 15, 100)
Grincement (normal, 0, 85) • Poursuite (ténèbres, 40, 100)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
■ Messages : 634
MessageSujet: Re: The roots of the past ► Badge Racine   Mar 14 Avr - 3:20



The roots of the past

BADGE RACINE


Khan grognait avec une rage qui paraissait totalement différente de celle de d'habitude, comme s'il était en totale synchronisation avec toi. Il avait senti qu'il n'était pas seulement là pour impressionner, que tu attendais de lui qu'il décime ses adversaires. Tu le savais capable d’annihiler chaque pokémon de Vlad, tu était certain qu'il avait les talents requis pour mettre en déroute l'équipe adverse. Après tout, tu l'avais formé pour ce jour, ou du moins pour qu'il puisse être le plus efficace possible dans ce genre de situation. Ton Démolosse, il avait depuis sa capture été l'atout combatif de ton équipe : peut-être pas le plus efficace, peut-être pas le plus robuste mais le plus dévoué en matière d'affrontement pokémon. Si tu devais faire le compte, il était à l'origine de plus de la moitié des captures que tu avais réalisé. Et puis cette quête dans laquelle tu t'engageais aujourd'hui était en partie la sienne : tu recherchais sa maîtresse, celle qui l'avait abandonné des mois auparavant. Alors à tes yeux, il était le choix idéal pour botter le cul du champion de l'arène de Signuire et aujourd'hui, il allait te prouver que tu avais raison de croire en lui !

« Tu commets une terrible erreur en croyant que tu peux m'arrêter... »

Tu le pensais vraiment ! Déjà parce que même s'il était champion, Vlad n'était pas vraiment un adversaire de ton niveau : pour l'avoir affronté plus d'une fois durant ta jeunesse, tu savais qu'il était plus à l'aise dans un bar à draguer des jeunes femmes que sur un champ de bataille. Vous n'aviez pas la même expérience ni la même façon de penser et c'était ce qui ferait la différence aujourd'hui. Tu n'avais pas peur de lui et de plus, tu avais un objectif bien précis et qui te motivait : tu ne pouvais pas perdre. D'un sifflement, tu intimas à Khan d'ouvrir les hostilités, ce dernier déchaînant les enfers sur le pauvre Paras qui ne put rien contre une telle attaque : tu soufflerais toute résistance que tu rencontrerais, tant pis si certains en souffraient... Ou tant mieux !

« Nous ne sommes pas obligés d'en arriver là... Donne moi les informations que je veux et ça m'évitera de brûler toute ton arène... »

Il n'accepterait pas, tu le savais, mais on ne pourra pas dire que tu n'as pas essayé de le raisonner !

***

- Khan attaque Flammèche ! (24/25)

Khan
nom du pkm : Démolosse
sexe : Mâle
nature : Doux
cap. spé : Torche
- Flammèche (spéciale ; 40 ; 10% brûlure)
- Morsure (physique ; 60 ; 30% peur)
- Crocs Feu (physique ; 65 ; 10% brûlure et 10% peur)
- Feinte (physique ; 60 ; ignore précision et esquive)
Autres informations:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Secrétaire du Directeur, Porte-parole officiel, Répartisseur de Génie
Secrétaire du Directeur, Porte-parole officiel, Répartisseur de Génie
■ Messages : 3090
MessageSujet: Re: The roots of the past ► Badge Racine   Mar 14 Avr - 13:57

Un terrible combat pokémon!
démolosse, niv. 40
 cap spé : Torche
 Les attaques feu reçues par ce Pokémon sont absorbées et augmentent la puissance de ses propres attaques feu.

PV : 110
Attaque : 77
Défense : 40
Att Sp : 102
Def Sp : 69
Vitesse : 81
Venipatte, niv. 12
 cap spé : Point Poison
 Si le pokémon adverse fait une attaque directe contre votre pokémon, il aura 30% de chances d'être empoisonné
PV : 29
Attaque : 15
Défense : 21
Att Sp : 10
Def Sp : 14
Vitesse : 18
TOUR UN

 
Démolosse attaque flammèche ! (PP : 23/25)
 Venipatte perd 227 PV !
Venipatte est K.O
Venipatte est K.O

Vlad est démuni mais tente quand même de faire face !



Il envoie Larveyette au combat !


larveyette niv. 13
Capacité Spéciale : Chlorophylle • Nature : Docile
PV: 34
ATK: 18
DEF: 23
ATK SPE: 15
DEF SPE: 20
VIT: 15
Charge (normal, 50, 100) • Secretion (insecte, 0, 95)
Piqure (insecte, 60, 100)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
■ Messages : 634
MessageSujet: Re: The roots of the past ► Badge Racine   Mar 14 Avr - 17:58



The roots of the past

BADGE RACINE


La pauvre bête sembla brûler vif, consumée par les flammes dévastatrices de ton Démolosse. Il semblait rongé par le feu, purifié par le mal que représentait Khan, les yeux rouges et les crocs sortis. Pour ta part, tu restais totalement immobile, silencieux, le regard rivé sur les traits fermés de Vlad qui se dressait contre toi, faisant cependant moins le fier maintenant qu’il avait testé ta force. Tu savais qu’il paniquait intérieurement, tu le connaissais trop bien pour pouvoir ainsi lire en lui comme dans un livre ouvert. Après tout, vous aviez un passé commun et plus que ça, vous aviez eu un amour partagé pendant un temps, pour celle que tu recherchais justement. C’était d’ailleurs la raison pour laquelle tu l’affrontais aujourd’hui, parce que tu t’étais dit que si jamais elle devait refaire surface et qu’elle avait besoin d’aide, son ex naïf serait la première personne chez qui elle se ruerait, pour l’arnaquer et obtenir une aide facile et inconditionnelle. Le fait qu’il se dresse contre toi, te faisant face avec une vigueur qui était pourtant rare chez lui, c’était la preuve qu’il te cachait quelque chose, qu’il savait où elle était ou du moins, qu’il l’avait vu.

« Tu me fais perdre mon temps… »

Suite à ton sifflet, Khan bondit en avant comme pour attaquer directement le dresseur, arrêté de justesse par le Venipatte du champion qui venait de sortir de la pokéball, souhaitant défendre son maître. Futile, inutile… De ses flammes, ton Démolosse fit clairement rôtir la larve qui avait servi de bouclier humain, un piètre sacrifice qui ne ferait que retarder l’inévitable. La scène semblait irréelle, tout droit tirée d’un film : un homme sombre, rongé par la haine, s’en prenant à un champion un soir où personne ne pourrait être témoin de son crime, champion qu’il connaissait déjà avant et qui faisait partie de son passé… Des retrouvailles meurtrières, un scénario digne des plus gros blockbusters… Mais pour toi, c’était tout sauf un divertissement, c’était beaucoup plus important que ça :

« C’est tout ce dont tu es capable ? Les champions sont vraiment décevants… »

Tu fis un pas en avant, mettant Vlad au pied du mur… Littéralement parlant. Ce serait bientôt terminé…


***

- Khan attaque Flammèche ! (23/25)

Khan
nom du pkm : Démolosse
sexe : Mâle
nature : Doux
cap. spé : Torche
- Flammèche (spéciale ; 40 ; 10% brûlure)
- Morsure (physique ; 60 ; 30% peur)
- Crocs Feu (physique ; 65 ; 10% brûlure et 10% peur)
- Feinte (physique ; 60 ; ignore précision et esquive)
Autres informations:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Secrétaire du Directeur, Porte-parole officiel, Répartisseur de Génie
Secrétaire du Directeur, Porte-parole officiel, Répartisseur de Génie
■ Messages : 3090
MessageSujet: Re: The roots of the past ► Badge Racine   Mer 15 Avr - 3:49

Un terrible combat pokémon!
démolosse, niv. 40
cap spé : Torche
Les attaques feu reçues par ce Pokémon sont absorbées et augmentent la puissance de ses propres attaques feu.

PV : 110
Attaque : 77
Défense : 40
Att Sp : 102
Def Sp : 69
Vitesse : 81
Larveyette, niv. 13
  cap spé : Chlorophylle
  Augmente la vitesse au soleil
PV : 34
Attaque : 18
Défense : 23
Att Sp : 15
Def Sp : 20
Vitesse : 15
TOUR UN

 
Démolosse attaque Flammèche !
  Larveyette perd 438 PV ! C'est ultra-efficace !
Larveyette est K.O (PP Flamèche : 22/25)
Laveyette est K.O, crâme lentement mais sûrement !


Vlad est abattu d'avoir été battu ! Il décide tout de même de te donner le badge Racine !






Félicitations ! Tu possèdes le badge Racine !
Il te donne également quelques p$ et te propose de choisir entre les  CT76 Survinsecte et CT86 Noeud Herbe !
Laquelle choisis-tu ?


Dernière édition par Miaouss le Jeu 16 Avr - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
■ Messages : 634
MessageSujet: Re: The roots of the past ► Badge Racine   Jeu 16 Avr - 2:34



The roots of the past

BADGE RACINE


Vlad se heurta aux limites de l’arène, arrivant près de l’une des plantations qu’il avait fait pour décorer les lieux, coincé par Démolosse qui était prêt à le réduire en cendres s’il osait faire le moindre faux pas. Ton pokémon avait compris qu’il n’était pas là pour faire du mal, qu’il était simplement là pour te permettre de garder le contrôle mais si ta vie était en danger, tu savais pertinemment qu’il ne répondrait plus de rien. Le champion fit appel à son dernier combat, un Larveyette qui ne put même pas dire une seule fois son nom, brûlé vif dès les premiers instants de la rencontre. Le combat était pathétique et quand tu y réfléchissais, tu te demandais si il arriverait à mettre tes élèves en difficultés, ceux qui partaient à la conquête des badges. A tous les coups, certains avaient déjà réussi à le battre et ils prenaient la grosse tête ! La pensée te désespéra. T'approchant finalement de ton adversaire, il dépassa Démolosse en caressant doucement sa tête, finissant par coincer Vlad qui n'avait plus aucune issue :

« C'est l'heure de parler... »

Et il finit par tout te révéler, ta prochaine destination par exemple... Les villes jumelles, comme par hasard ! La transpiration suintait de son front, ses dents claquaient presque. Avec délicatesse, tu retiras un des badges accroché à son vêtement pour le mettre dans ta poche : un souvenir de ta visite ici. Il avait compris que vous ne parleriez pas de cette soirée... Jamais. Alors que tu faisais un pas en arrière, il se mit à souffler de soulagement... Avant que Khan crache ses flammes pour brûler une partie des plantes de l'arène, commençant un petit incendie que Vlad s'empressa d'essayer d’éteindre, alors que tu disparaissais dans l'ombre avec ton pokémon... Tu ne serais pas suivi... Mais tu suivrais la piste qu'on t'avait donné !


***

- Je prends la CT76 Survinsecte


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The roots of the past ► Badge Racine   

Revenir en haut Aller en bas
 

The roots of the past ► Badge Racine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Primepoc :: Déchets du forum :: Poubelle générale :: Archives RP :: Zone Ouest-