bienvenue

Partagez | 
 

 We do not get drunk, we get awesome ▬ Casey Flynn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maison Minspic
Maison Minspic
■ Messages : 378
MessageSujet: We do not get drunk, we get awesome ▬ Casey Flynn   Lun 13 Avr - 22:49






too young to drink,

too old to stay sober.



Les Namethias, une grande histoire d’amour. Sans ambiguïté ni ironie, vraiment. Pour dire tu passes peut être plus de temps avec eux qu’avec les Minspics. Pourtant les deux maisons ont pour réputation de ne pas pouvoir se supporter l’une l’autre. Tu te sens donc un petit peu comme l’exception dans ce petit système à priori si bien ficelé. Un aspect qui, réflexion faite, te plait bien. C’est vrai ça, qui a envie de suivre le mouvement de pensées d’un groupe de petits intellectuels ? Pas toi en tout cas.
Quoi qu’il en soit, cette petite spécificité fait qu’aujourd’hui, tu peux traîner dans les soirées organisées très –trop selon certains- souvent par les bleus. Tu passerais presque pour l’un des leurs si tu ne te contentais pas de te poser dans un coin, papotant avec les autres –Crystal le plus souvent-, attendant la fin de soirée pour la partie où les petits délinquants –vous savez, ceux qui ne respectent pas la règle de pas d’alcool dans l’établissement- sortent les bouteilles puis se torchent la gueule. Glorieux moment, croyez-en mon expérience. Surtout quand ça sort le karaoké, que ça commence à danser sur les banquettes.

Une fois n’est donc pas coutume, tu te retrouves dans l’une de ces petites festivités improvisées à la dernière minute. Il faut croire qu’ils n’en ont pas eu assez de la soirée d’intégration qui a eu lieu il y a seulement quelques jours de cela. Infatigables, les bleus. D’ailleurs tu te demandes bien pourquoi tu n’as pas préféré ton lit au bruit infernal de la musique –de l’électro, version assommage, pas franchement ta tasse de thé- qui te vrille les tympans. Mal de crâne oblige –tout le monde n’a pas la force d’enchainer cours puis soirées sur une large période-, le bruit te semble de plus en plus insupportable à mesure que l’heure passe. Pas seulement la musique d’ailleurs, les piaillements des invités plus le bruit de pas des quelques courageux qui dansent si tôt dans la soirée n’aident pas à améliorer ta condition. Rapidement tu craques, décides de prendre l’air. Tu te retrouves affalé comme un clodo devant la porte, ton verre d’Orangina pour seule compagnie entre les pattes. C’est pas désagréable, tu penses en te massant les tempes. Tu tapotes l’arrête de ton nez –indolore grâce aux cachetons- au passage, vérifies que le pansement n’a pas bougé. Pas que ça saigne encore mais tu n’as pas vraiment envie de t’afficher avec une balafre à la Albator. C’est sensé disparaitre, au bout d’un moment, mais étant donné que l’incident ne date pas de si longtemps que ça, il te faudra prendre ton mal en patience. Vie de merde, quoi.
Plongé dans ta réflexion concernant les petites misères de ta petite existence, tu ne prêtes pas attention aux allées venues QG couloir. Tu te lèves pour rentrer de nouveau à l’intérieur, une fois ton mal de tête à peu près dissipé, te demandant par la même occasion où Crystal a bien pu passer. Tu ne l’as pas aperçu depuis le début de soirée.




(c) MEI pour APPLE SPRING





hrp:
 

(défi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: We do not get drunk, we get awesome ▬ Casey Flynn   Mar 14 Avr - 19:34






« We do not get drunk, we get awesome »

RP privé Stanley Krieger

Ce soir c’était la fête chez les Namethia, comme à peu près tous les jours depuis que t’étais entrée à l’académie. Cette maison, c’était vraiment celle qui te correspondait le mieux ! Tout le monde était ouvert d’esprit, prêt à s’amuser, et respectait rarement le couvre-feu, ce qui te plaisait bien parce que t’étais plutôt du genre à vivre la nuit. Et même si les fêtes n’étaient pas toujours les meilleures du monde, elles n’étaient jamais pourries, parce que les Namethia s’amusaient de rien et ça te plaisait. Alors ce soir, t’étais prête à recommencer une fois encore, à bouger, à draguer, à boire et à fumer jusqu’à t’écrouler de fatigue dans ton lit et te réveiller beaucoup trop tard pour aller en cours. Ouais, t’étais bien motivée !

T’étais dans ta chambre, posée sur ton lit, personne n’était là et tu regardas le lit de Caleb pendant quelques secondes. À la soirée, il était venu avec Krys. Tu ne savais pas trop s’il la connaissait d’avant ou pas, mais tu n’avais pas été agréablement surprise en les voyant. Enfin, ce n’était pas de la jalousie, t’essayais de t’en convaincre, mais comme t’étais nouvelle et que lui aussi, t’aurais préféré y aller avec lui plutôt que seule. Enfin, ça ne t’avait pas empêché de passer une bonne soirée ! Et peut-être qu’il serait là ce soir aussi ? T’en savais rien, mais tu bougeas tes fesses pour enfiler quelque chose de plus acceptable avant de sortir de ta chambre et de gentiment rejoindre la salle commune. Tu avais discrètement mis quelques bières pas très fraîches dans ton sac avant d’y aller. Tu entendais déjà la musique et les gens parler et un sourire toujours grandissant apparaissait sur ton visage. Oublions tout, amusons-nous !

En entrant dans la salle, la musique s’intensifia et tu tentas de repérer quelques têtes avec lesquelles tu voudrais passer la soirée en même temps que t’allais te servir à boire parmi les quelques alcools que certains avaient ramené. Tu ne savais pas si Miaouss en avait marre de passer ici ou s’il fermait les yeux, mais dans tous les cas il ne réprimandait pas souvent les bleus pour leurs petites fêtes, alors que bon, il faut le dire, ils n’étaient pas tellement discrets... Tu haussas les épaules, buvant un alcool aléatoire que tu avais versé dans ton verre, puis repéra la petite tête de Stan. Qu’est-ce qu’il faisait là ? Il avait enfin envie de prendre un peu de bon temps ? Toute joyeuse, tu t’approchas de lui un grand sourire aux lèvres et tu tapotas sa tête comme un gamin. Tu l’aimais beaucoup, tu ne le connaissais pas encore très bien vu que t’étais pas là depuis longtemps mais c’est l’une des premières personnes avec qui tu t’étais très bien entendue. T’aimais le taquiner, tu le prenais un peu pour un bébé, alors qu’il était certainement bien plus mature que toi. Non, il l’était, point.

« Staaaaan ! Yo ! Qu’est-ce que tu fais là ? T’es pas encore couché ? »

Nouveau grand sourire, nouvelle gorgée de boisson. Et tu regardas son verre à lui, qui contenait une boisson qui n’avait pas l’air très alcoolisée. Alors tu lui pris le bras et l’emmena à la source même des bouteilles intéressantes.

« Pourquoi tu bois ça ? Stan, t’es à une soirée Namethia, d’accord tu ne vas pas t’ennuyer si tu ne bois pas mais quand même, fais un effort pour t’intégrer ! Après tu vas penser que nos soirées sont nulles. Alors que tu pourrais te lâcher un peu et tout. »

Il n’avait que deux ans de moins que toi, mais tu le traitais comme un adolescent de quatorze ans. Peut-être qu’il ne pouvait pas te blairer, en fait ? Mince, si c’est le cas, tu parles beaucoup et tu le gaves.




Revenir en haut Aller en bas
Maison Minspic
Maison Minspic
■ Messages : 378
MessageSujet: Re: We do not get drunk, we get awesome ▬ Casey Flynn   Mer 15 Avr - 1:04






too young to drink,

too old to stay sober.



Tu rentres à l’intérieur de la salle commune. Immersion un peu laborieuse, t’as pas vu le temps passé et il faut croire que certains ont déjà pris l’initiative de sortir les boissons alcoolisés. Le volume de la musique a augmenté d’un cran et l’électro de tout à l’heure a été remplacé par la voix criarde d’une chanteuse RnB –tu supposes, t’es pas spécialiste en la matière-. Les plus jeunes sont allés pieuter et les vétérans profitent de la soirée, ignorant totalement le couvre-feu. En parlant de couvre-feu, tu jettes un rapide coup d’œil à l’heure, sur ton portable. Grillé, depuis longtemps. Il faut croire que ton petit séjour sur le palier de la porte s’est éternisé plus que tu ne le pensais. Quelle idée de comater avec un verre de soda à la main aussi ?
Tu te frayes un chemin parmi la foule sur la piste de danse improvisée, jusqu’au « buffet » où tu espères trouver des glaçons. Tu songes déjà à aller faire un tour aux toilettes –au risque de rencontrer un malade précoce, vomissant la tête plongée dans la cuvette- histoire de récupérer un gant, fourrer tes glaçons dedans et te le coller sur le front avant de t’exiler dans une chambre. L’idée te semble plus que plaisante.
Hélas, ce plan là ne se déroulera pas exactement sans accroc.

Tu sens quelque chose te tapoter le haut du crâne, sursautes sur le coup de la surprise, t’apprêtant à vociférer quelques noms d’oiseaux à ce que tu supposes être Crystal –ou Amy, éventuellement-. Mais au lieu de ça, tu tombes nez à nez avec l’amicalement surnommée maman poule, cette même fille persuadée que tu vis avec un balai dans le fondement.

▬ Staaaaan ! Yo ! Qu’est-ce que tu fais là ? T’es pas encore couché ?

… Tu lui retournerais bien la question mais pour le coup tu préfères faire la grimace. Et nous y revoilà.
Vous savez, les adultes ont toujours cette manie stupide de prendre une voix toute bizarre toute complètement idiote avec les bébés. Bah là c’est un peu la même chose, sauf que tu portes plus de couche-culotte depuis une paye.

▬ Euh... Salut.

Tu réponds, esquivant les interrogations par la même occasion, du moins avant que la Namethia s’interroge sur le contenu de ton verre.

▬ Pourquoi tu bois ça ? Stan, t’es à une soirée Namethia, d’accord tu ne vas pas t’ennuyer si tu ne bois pas mais quand même, fais un effort pour t’intégrer ! Après tu vas penser que nos soirées sont nulles. Alors que tu pourrais te lâcher un peu et tout.

D’abord, on critique pas l’Orangina, c’est bon cette merde.
Ensuite, de quoi je me mêle ?
Tu la fixe d’un air dépité –qu’on ne saurait reconnaître d’ailleurs puisqu’il s’agit de ton expression habituelle-, te demandant sérieusement si elle a encore toute sa tête, cette pauvre Casey. Pas que tu ais quelque chose contre elle –tu n’as rien contre personne, pour dire- mais tu te demandes encore pourquoi elle se comporte de la sorte avec toi. Une question dont tu auras peut être l’occasion de dénicher quelques réponses ce soir.

▬ Si c’est pour tourner à la bière de sous-marque, je préfère encore boire de l’eau.

Tu hausses les épaules, hésites un instant avant de finir ton verre d’une traite puis de lui tendre.

▬ Mais si le contenu de mon verre t’intéresse autant, tu peux le remplir avec quelque chose que tu juges meilleur pour me « décoincer ».




(c) MEI pour APPLE SPRING



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: We do not get drunk, we get awesome ▬ Casey Flynn   Jeu 16 Avr - 16:44






« We do not get drunk, we get awesome »

RP privé Stanley Krieger

Vu la façon dont il te regardait, il n’avait pas particulièrement apprécié la manière dont tu le traitais. Ce n’est pas ta faute si sa petite bouille et lui tout entier te faisait penser à un petit bout de chou à qui tu devais apprendre la vie. Mince quoi, il était à une soirée Namethia avec du jus de fruits, il ne pouvait s’en vouloir qu’à lui-même ! Alors lorsque tu l’emmenas pour aller prendre autre chose à boire, t’étais heureuse de voir que malgré son air blasé, il acceptait que tu lui choisisses n’importe quoi. Un grand sourire aux lèvres, ton verre rempli d’on-ne-sait-quoi à la main, tu zieutas les bouteilles bien entamées qui se trouvaient sous tes yeux avant de tilter sur celle de l’essence d’Ortide, un alcool fort avec beaucoup de goût, mais qui te démontait en moins de deux si tu ne coupais pas ça avec quelque chose. Alors après avoir versé un fond de verre de ce liquide merveilleux, tu attrapas la bouteille de lait de Noadkoko et mélangea le tout.

« Tu vas pas en revenir, Stan. Je suis en train de te concocter un truc parfait. »

T’avais presque l’air d’une sorcière en train de préparer de la potion magique, avec tes magouilles et ton sourire beaucoup trop satisfait aux lèvres, mais sur ce coup il allait devoir te faire confiance. Parce que t’étais absolument certaine que ce verre allait le rendre très joyeux. Et le voir très joyeux, c’est ce dont tu avais envie ce soir. Alors allons-y !

« Voilà ! Et euh, bois pas ça cul-sec, hein. »

Non parce que tu avais déjà vu un petit innocent avaler d’un coup un verre d’absinthe et aller vomir trois ou quatre fois après. Et l’essence d’Ortide, ça pourrait à peu près avoir le même impact, même mélangé au lait de Noadkoko. Tu levas ton verre pour trinquer avec le petit Minspic puis bu une grosse gorgée de ta boisson. Au rythme où tu buvais, tu avais déjà bientôt tout fini. Mais t’allais attendre un peu pour te resservir, ton but n’était pas d’être à moitié inerte la tête dans la cuvette des toilettes. Tu voulais juste être bien.

« Bon, alors, qu’est-ce que t’en penses ? Tu kiffes ? Tu ne me fais pas un petit malaise hein, ahah ! »

Tu riais toute seule, mais ce soir t’étais motivée, et t’étais motivée aussi à dévergonder Stan et à lui faire passer une bonne soirée en ta compagnie.

« Oh, en fait, t’étais là avec quelqu’un ? Parce que je t’ai un peu kidnappé ! Mais c’est pour la bonne cause, hein dit ? »

T’étais un peu lourde, non ? En plus, tu ponctuais souvent tes phrases par des petits clins d’oeil ou des frottages de cheveux. La meuf chiante, quoi. Mais là non plus ce n’était pas ta faute, tu l’aimais bien et c’était ta façon à toi de le lui dire !




Revenir en haut Aller en bas
Maison Minspic
Maison Minspic
■ Messages : 378
MessageSujet: Re: We do not get drunk, we get awesome ▬ Casey Flynn   Sam 18 Avr - 0:10






too young to drink,

too old to stay sober.



Elle attrape ton verre. Merde. Tu fais la grimace, n’ayant pas un instant imaginé qu’elle prendrait tes paroles au sérieux. Mais de toute évidence, c’est le cas et ça à l’air de lui tenir plus qu’à cœur.
Tu la suis jusqu’au « comptoir » -littéralement, l’endroit où on remplit ton verre avec autre chose que du champomy- pour te concocter une mixture maison. Tu louches sur les liquides qu’elle verse dans ton pauvre gobelet, horrifié à l’idée qu’elle te fasse ingurgiter un truc infâme ou pire, un truc trop fort pour toi. Parce que oui, l’alcool t’aimes bien, c’est sympa, ça vous rend tout joyeux et le monde devient subitement plus rose et plus drôle quand on en ingère quelques gorgées. Mais ça, ça concerne les boissons avec un petit taux d’alcool, pas des trucs de bonhomme à 50°.
Et t’as pas franchement envie de te taper l’affiche en dégueulant après un pauvre verre.

▬ Tu vas pas en revenir, Stan. Je suis en train de te concocter un truc parfait.

Parfait, parfait. T’échappes un léger rire, nerveux. T’as envie de lui répondre que c’est une question de point de vue mais tu préfères fermer ta gueule. On peut mourir en buvant un verre servi par quelqu’un d’autre, si on l’ouvre trop.
Finalement elle se retourne et te tend le produit de son dur labeur en déclarant avec un enthousiasme mal dissimulé :

▬ Voilà ! Et euh, bois pas ça cul-sec, hein.

Tu la regardes, sceptique avant de loucher sur ton verre. La couleur est bizarre. L’odeur aussi. Ca sent fort, trop fort à ton goût, même si c’est dilué dans une autre fragrance, un truc que tu peines à reconnaître. On dirait du jus de Noadkoko mais ça en a pas la tête.
Casey, ignorant de toute évidence ton hésitation à ingérer la moindre goutte de son truc, te tend son verre pour trinquer. T’y réponds par politesse avant d’enfin te décide à tremper des lèvres dedans. Et curieusement, c’est pas mauvais. C’est même plutôt bon et pas si fort que ça. Pas au point de te déboiter la gueule en tout cas.

▬  Bon, alors, qu’est-ce que t’en penses ? Tu kiffes ? Tu ne me fais pas un petit malaise hein, ahah !

Tu baisses ton verre pour articuler un petit et tout à fait désinvolte :

▬ Ça se boit.

Un compliment quand on connait un minimum le personnage. Tu reprends ensuite une nouvelle gorgée de sa tambouille, une autre puis une autre en veillant à ne pas boire trop vite, même si ça semble plutôt mal parti.

▬ Oh, en fait, t’étais là avec quelqu’un ? Parce que je t’ai un peu kidnappé ! Mais c’est pour la bonne cause, hein dit ?

Quelqu’un ? Tu te poses la question aussi. Ta mémoire flanche tandis que tu arrives au fond du verre. Pas que tu saches non. Nan. Tu hoches négativement la tête.

▬ Personne. Et toi ? Ce serait triste que tu m’ais kidnappé au détriment d’un autre.

Tu ricanes tout seul en terminant ton verre. Ça se boit, qu’tu disais. Peut-être même un peu trop bien.





(c) MEI pour APPLE SPRING



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: We do not get drunk, we get awesome ▬ Casey Flynn   Sam 18 Avr - 17:54






« We do not get drunk, we get awesome »

RP privé Stanley Krieger

Il n’avait pas l’air très à l’aise et tu pouvais plus ou moins le comprendre, vu que c’est toi qui était en train de lui faire son verre et que tu n’étais pas la fille la plus normale qui soit. Mais, malgré son petit rire nerveux, tu continuas et lui donnas ta mixture avec un grand sourire. Même que tu lanças quelques blagues auxquelles il ne semblait pas trop réceptif. Ah ce Stanley !

Il te regardait comme quelqu’un qui n’avait pas du tout confiance, mais il fit tout de même l’effort de boire une minuscule gorgée de ton cocktail merveilleux. Et finalement, son « ça se boit » te fit clairement comprendre que ouais, il kiffait ça. Ton sourire s’élargit.

« Je le savais ! Tu vas voir, dans cinq minutes tu m’en redemandes ! »

Buvant aussi dans ton verre, beaucoup trop fière de toi, tu le regardas puis lui demandas s’il était venu avec quelqu’un, de peur de l’avoir ôté des bras d’une jolie Namethia qu’il aurait voulu draguer. Ou d’un joli Namethia ? Dans les deux cas, tu t’en serai voulue. Mais il te répondit que non et du coup, tu passas ton bras autour de son cou, pour remarquer qu’il n’était pas aussi petit que tu l’imaginais.

« Mais non Stan, et même si y’avait quelqu’un d’autre, ce soir c’est toi et moi ! On va montrer aux Nam que les Minspic savent aussi passer une bonne soirée. Tu en seras la preuve vivante ! »

Avec ton bras autour de ses épaules, soit vous passiez pour un couple dans lequel tu avais plus le rôle de l’homme que de la femme, soit vous passiez pour deux potes qui allaient bien s’amuser et là aussi dans les deux cas ça t’allait ! Enfin, t’aurais une petite pensée pour Caleb peut-être, s’il te voyait aux bras d’un autre garçon, mais tu ne lui devais rien et il ne te devait rien non plus... Alors bon !

« Pas mal ce petit mélange, mmh ? Si tu veux, je t’en ferai d’autres après. Ça serait marrant de te voir un peu pompette. Mais je te préviens, si t’es bourré et que tu avoues ton amour pour moi y’a pas moyen, les petits jeunes ce n’est pas trop mon truc ! »

Tu lui fis un petit clin d’oeil. Ça te ferait marrer qu’il s’ouvre un peu et qu’il commence à faire n’importe quoi. T’avais même repérer quelques gamines avec qui il pourrait passer la fin de soirée si le coeur lui en disait...




Revenir en haut Aller en bas
Maison Minspic
Maison Minspic
■ Messages : 378
MessageSujet: Re: We do not get drunk, we get awesome ▬ Casey Flynn   Dim 19 Avr - 21:29






too young to drink,

too old to stay sober.



Pas à l’aise, le Stan. Remarque, il y a de quoi. La demoiselle n’a rien du profil innocent d’une jouvencelle de roman. Elle est plutôt du genre à s’amuser jusqu’à épuisement, peut-être même de celles qui cherchent le plaisir dans les plus petites choses ; un verre de bière comme le plumard d’un inconnu, avec le dit inconnu dedans. Tu ne la connais pas assez pour spéculer à ce sujet mais ça ressemble à l’ébauche de Casey que tu connais ; une fille zéro prise de tête qui profite de sa jeunesse autant que le temps lui permet.
Tout le monde n’a pas la chance d’être comme ça, à commencer par ta personne
Pour dire, t’es trop occupé à jouer la carte de la suspicion à tout va, avec tout le monde et n’importe quoi, à commencer par Casey et son verre d’alcool non-identifié.

▬ Je le savais ! Tu vas voir, dans cinq minutes tu m’en redemandes !

Ahaha. Tu lâches un rire nerveux ; à croire qu’il s’agit de ton rire et pas d’une représentation de ta nervosité. Parce que non, t’es pas nerveux, ni hilare. Ça te fait rire, c’est tout. Comme beaucoup de choses, d’ailleurs. L’alcool commence sérieusement à te monter à la tête…
Avant de finir ton verre, tu lui réponds que tu n’es accompagné de personne. Tu plaisantes même en lui exprimant ton regret de l’arracher au bras d’un éventuel cavalier. Elle, elle, passe son bras autour de ton cou. Tu la laisses faire, dubitatif. Tu lui découvres un côté curieusement viril, tu sens d’ailleurs ta virilité à toi amoindrie de manière alarmante par cette position. Ce n’est pas que ça t’importe beaucoup, l’avis des autres, mais quand même…

▬ Mais non Stan, et même si y’avait quelqu’un d’autre, ce soir c’est toi et moi ! On va montrer aux Nam que les Minspic savent aussi passer une bonne soirée. Tu en seras la preuve vivante !

La preuve vivante ? Si tu finis pas la tête dans le caniveau, ouais. D’ailleurs, si tu n’étais pas accompagné jusque-là, il semble que la demoiselle ait décidé de changer la donne. Ce soir, c’est toi, et elle. Une part de toi prie pour que sa définition de soir ne corresponde pas à celle que tu as du mot nuit. Une autre se surprend à trouver que cette fête prend une tournure intéressante. C’est peut être ta chance de prouver à la Namethia que t’as rien d’un gamin coincé du cul.

▬ Pas mal ce petit mélange, mmh ? Si tu veux, je t’en ferai d’autres après. Ça serait marrant de te voir un peu pompette. Mais je te préviens, si t’es bourré et que tu avoues ton amour pour moi y’a pas moyen, les petits jeunes ce n’est pas trop mon truc !

Elle te fait un clin d’œil et tu te remets à ricaner. T’as déjà bien du mal à avouer ton amour à un magicarpe –et pourtant dieu sait que ça percute pas ce machin-, tu doutes que ça change, même avec deux grammes d’alcool dans le sang. T’es pas bien démonstratif comme garçon, mais est-ce bien de ta faute ?
Oh, et puis merde. Au point on en est, tu te considères pas à un verre prés. Autant lui faire plaisir, faire partie pour une fois de la majorité qui picole, c’est peut être bien plus drôle que de voir les autres danser à moitié à poil sur les tables.

▬ Dans ce cas, vivons dangereusement.

Tu lui tends ton verre, pas encore tout à fait convaincu que tu traînes sur le bon chemin. Ça t’apparait même comme complètement stupide, tu sais que tu fais une connerie, tu sais qu’à ce rythme-là demain tu vas expérimenter la gueule de bois mais tout de suite, t’en as juste rien à foutre du concept des conséquences.

▬ Puis, si ça peut te rassurer, j’suis pas franchement dans le délire cougar.

Tu rajoutes même. Tu joues le jeu. C’est elle qui mène la danse. Maintenant, il ne reste plus qu’à voir où elle t’emmène.





(c) MEI pour APPLE SPRING



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: We do not get drunk, we get awesome ▬ Casey Flynn   Mer 22 Avr - 20:57






« We do not get drunk, we get awesome »

RP privé Stanley Krieger

Il a l’air nerveux le Stan, mais tu le savais, il suffisait de quelques verres pour qu’il se détende et qu’il se mette à rire de bon cœur. Et toi, tu étais la fille parfaite pour lui donner tous les verres qu’il devrait boire, parce qu’apparemment, tu t’étais découvert un talent pour le mélange d’alcool qui te réussissait plutôt bien, vu la vitesse à laquelle il buvait sa mixture. Tu savais que tu pouvais lui faire passer une bonne soirée, il fallait juste que tu trouves les trucs qui l’intéressaient, les filles ou les garçons qui lui plaisaient et quelques verres pour qu’il soit capable de ne pas avoir l’air trop coincé. Il était beau gosse, jeune et plein de vie. Toi t’étais pas une grand-mère, mais quand tu te comparais à lui, presque. Parce qu’il avait encore toute la vie devant lui, le Stan ! Toi, ton foie était déjà en train de mourir à petit feu et t’étais plus ou moins certaine que d’ici quelques années ta peau n’aurait plus l’éclat qu’elle avait aujourd’hui.

Mais peu importe, t’étais pas là pour te plaindre, t’étais là pour t’amuser ! Alors quand Stanley te répondit un petit « vivons dangereusement » en te tendant son verre, tu le pris avec un grand sourire et te rua sur l’étalage d’alcool. C’est ça que tu voulais entendre !

« J’suis fière de toi mon Stan ! Mais tu sais, ça me dérangerait pas que tu me tournes autour, ça me prouvera que malgré mon vieil âge je peux toujours attirer les petits jeunes comme toi ! »

Tu éclatas de rire, trop contente d’être à cette soirée, trop excitée sans vraiment savoir pourquoi, toi quoi. Puis tu remplis le verre du Minspic avec d’autres substances étranges avant de sentir le tout et de te dire que ça devait être buvable. Tu remplis le tien de la même chose et le retendis à ton pote.

« Trinquons une nouvelle fois à cette soirée qui va être mémorable ! Ou pas, si tu as de la peine avec l’alcool ! Je viendrai te réveiller demain. J’ai plein de bons trucs contre la gueule de bois. »

Nouveau petit clin d’œil et vos verres se tapèrent avant que tu ne boives la moitié de son contenu et que tu t’allumais une cigarette. Oui, vous étiez à l’intérieur, oui c’était interdit, oui Miaouss risquait de débarquer à tout moment, mais boire sans fumer, ce n’était pas possible. Tu regardas Stan du coin de l’œil. Est-ce qu’il fumait ? Est-ce qu’il avait déjà testé autre chose que la cigarette ? Ce n’était peut-être pas le bon moment pour commencer, et tu ne voulais en aucun cas le faire tomber là-dedans, mais tu lui tendis le paquet avec un petit regard interrogateur.

« T’en veux une ? »

La clope pendait au bout de tes lèvres alors que tu lui parlais, ce n’était pas très sexy mais c’était toi dans toute ta splendeur.




Revenir en haut Aller en bas
Maison Minspic
Maison Minspic
■ Messages : 378
MessageSujet: Re: We do not get drunk, we get awesome ▬ Casey Flynn   Ven 24 Avr - 22:34






too young to drink,

too old to stay sober.



Autant le dire tout de suite, l’alcool c’est clairement pas ta passion dans la vie. Contrairement à beaucoup de garçons de ton âge, t’as des occupations, et préoccupations bien plus… puériles. Quoi que, tout est relatif, me direz-vous.
Je veux dire, jamais tu n’as trouvé de réels intérêts à chasser la gazelle, si vous voyez ce que je veux dire, ni même à te bouger le cul sur de la musique jusqu’à 3h30 du matin. Alors ne parlons pas du fait de se torcher la gueule jusqu’à vomir son repas de midi dans la cuvette des chiottes. T’es plutôt le genre de mec qui s’éclate devant une console ou à faire le con dehors. Il y a une sacrée nuance et souvent tu t’es demandé s’il n’était pas temps de t’essayer à des trucs d’adolescents de ton âge. Le jeu de la bouteille par exemple. C’est bidon, c’est sûr, et tu dis ça en connaissance de cause, t’as joué les spectateurs à un certain nombre de parties,  mais ça peut pas te tuer de jouer les moutons, pour une fois.
T’as donc décidé que cette soirée ferait office de test à la connerie humaine et adolescente. Et Casey semble plus qu’à même de te montrer toute une palette d’expériences plus ou moins inédites.

▬ J’suis fière de toi mon Stan ! Mais tu sais, ça me dérangerait pas que tu me tournes autour, ça me prouvera que malgré mon vieil âge je peux toujours attirer les petits jeunes comme toi !

Elle se met à rire, à s’en claquer les cuisses tandis que tu te contentes d’un gloussement plus réservé. Il faut dire que tu ne t’es pas tout à fait habitué à la présence de son bras autour de ton cou, ce même bras qui te force à courber l’échine. Parce que oui, t’es quand même une chouille plus grand qu’elle, même si tu ne peux pas prétendre à la carrière de basketteur professionnel.

▬ On verra ça quand j’aurai quelques grammes d’alcools dans le sang, d’accord ?

Assez pour ne plus te reconnaître, tu manques de rajouter pour souligner la toute subtilité de ta plaisanterie. Mais tu te tais, pour la simple et bonne raison qu’elle a profité de l’occasion pour réapprovisionner les verres. On aura beau dire, tu préfères quand c’est bien plein ces trucs-là.

▬ Trinquons une nouvelle fois à cette soirée qui va être mémorable ! Ou pas, si tu as de la peine avec l’alcool ! Je viendrai te réveiller demain. J’ai plein de bons trucs contre la gueule de bois.

La peine avec l’alcool, hein. Elle te fait un clin d’œil, certainement persuadée que tu ne tiendras pas. Toi-même, tu ne sais pas combien de verres tu peux descendre avant de finir dans les pâquerettes. De toute façon, il n’y a qu’un seul moyen de connaître la réponse.
Tu trinques avec elle avant de la regarder descendre la moitié de son verre d’une traite. Tu fixes le contenu du tien et t’oses, dans un moment de stupidité certaine, à faire de même. Tu toussotes dans ta manche après expérience, histoire de ne pas passer pour un con qui a failli d’étouffer en voulant boire trop vite. Dernière fois que tu fais ça, dernière fois. Putain quel con.
Heureusement tu crois que c’est passé inaperçu, parce qu’elle est allée chercher une clope dans son paquet qu’elle sort de tu sais pas trop où. Son soutif ? Les filles cachent toute leur vie là-dedans. Elle te tend son paquet d’ailleurs.

▬ T’en veux une ?

Tu fixes l’objet, dubitatif, tandis qu’elle colle sa clope entre ses lèvres. Il y a peut-être une limite à la connerie, qu’il serait bon de fixer dès maintenant. Ou alors on tente la stratégie du type cool. C’est ringard, c’est so 2008 mais sur le coup tu te sens tellement malin d’y avoir pensé.

▬ Merci, je vais la garder pour plus tard. J’aime pas… mélanger. Tabac, alcool.

Trop intelligent. Tu cales la cigarette derrière ton oreille avant d’entamer un peu plus de ton verre, une certaine fierté pour ce coup de maître. Tu ricanes d’ailleurs, un peu comme un génie du mal. Du moins, tu penses avoir eu l’idée de génie pour pas passer pour un coincé sans t’afficher parce que t’as pas la moindre foutue idée de comment faut fumer. Faut avaler la fumée ou pas ? Et si oui comment ?  C’est vrai quoi.
Mais au fond, c’est simplement le verre et le demi qui commencent à te chatouiller les neurones au point de rendre leur usage approximatif. D’ailleurs tu commences à le sentir aussi, d’une autre manière.

▬ Ok, ok, on va se poser, sinon je vais me la jouer Titanic park. Wow.

Ça ne tangue pas mais ça tourne un peu, assez pour que tu ressentes le besoin de t’éloigner un peu de la foule pour t’asseoir dans un coin. C’était le dernier verre, le dernier. Enfin ça, c’est ce que tu te dis en terminant le fond d’alcool qu’il restait dedans.





(c) MEI pour APPLE SPRING



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: We do not get drunk, we get awesome ▬ Casey Flynn   Dim 26 Avr - 16:10






« We do not get drunk, we get awesome »

RP privé Stanley Krieger

Il trinqua avec toi et accepta même de te prendre une cigarette qu’il coinça derrière son oreille en affirmant la fumer plus tard. Vraiment ? Un petit sourire aux lèvres, tu te demandais s’il allait vraiment la fumer avant la fin de la soirée ou s’il avait accepté parce que t’étais trop chiante et que tu allais trop insister s’il ne la prenait pas. Mais voyons, tu ne l’aurais jamais forcé ! Quoique ? Dans tous les cas, tu remballas ton paquet et allumas la tienne avant de tirer un bon coup dessus. La fumée s’échappa entre tes lèvres et tu pris soin de ne pas l’envoyer en plein sur la figure de Stan. Et tu le lâchas enfin lorsqu’il t’avoua ne pas se sentir extrêmement bien.  Il avait déjà la tête qui tourne ? C’était la musique, la foule ou l’alcool ? Un mélange de tout, sûrement. Et toi, tu t’alarmas. Parce que tu ne pensais pas qu’il allait se sentir mal à cette étape de la soirée et que c’était un peu de ta faute. Au lieu de détruire son cou en l’entourant de ton bras, tu le pris par les épaules pour l’emmener hors de la salle, laissant ta clope sur un cendrier improvisé pour ne pas l’envahir avec ta fumée.

« Chouchou, ça va aller ? »

Une fois sortis de la salle, la musique était moins pesante et le couloir était vide. Parfait pour se poser un peu. Tu ne lâchais pas ton petit protégé, le regard un peu inquiet.

« Si tu préfères aller dehors, on peut bouger pour prendre l’air. On n’est pas obligés d’y retourner, c’est comme tu veux. Je ne pensais pas que tu étais si sensible, petite chose ! »

Pourtant, avec son look un peu décalé et ses cheveux en bataille, n’importe qui pouvait penser que Stanley était un gros habitué à ce genre de soirées. Ou alors que c’était juste un mec un peu à part. Tu ne le connaissais pas si bien, d’ailleurs tu te promis de faire plus ample connaissance avec lui un jour où vous serez plus posés, mais tu l’adorais quand même, pour tout. Parce qu’il te faisait rigoler même sans le vouloir, parce que sa bouille te faisait craquer, parce que tu aimais particulièrement le taquiner et voir ses réactions. Il était plutôt discret et toi, c’était complètement l’inverse. Peut-être même qu’il avait un peu honte de toi, parfois. Genre quand tu le traitais comme un petit bébé, ce qui arrivait plutôt souvent.

« Je t’embête. Tu veux un verre d’eau, ou quelque chose ? Ce n’était peut-être pas une bonne idée d’enchainer aussi vite. Allez, c’est un peu ma faute, alors si tu veux rentrer je te ramène à ton dortoir sur mes épaules. On dirait pas mais je suis une femme forte. »

Tu montras les pauvres muscles de ton bras en guise de petite blague. Tu serais sûrement incapable de le porter sur ton dos, tu le ferais certainement tomber une petite centaine de fois, mais t’imaginer faire ça, c’était cool. Tu te marrais bien. Toute seule, mais tu te marrais bien. Et puis bon, qu’importe ce qu’il voulait faire, tu le suivrais parce que t’assumais moyennement que ce soit par ta faute que sa tête tourne un peu.




Revenir en haut Aller en bas
Maison Minspic
Maison Minspic
■ Messages : 378
MessageSujet: Re: We do not get drunk, we get awesome ▬ Casey Flynn   Sam 9 Mai - 18:53






too young to drink,

too old to stay sober.



Dans un instant de miséricorde certain, Casey n’a pas insisté sur cette histoire de cigarette. Elle se contente d’entamer la sienne, crachant une bouffée de fumée sur le côté. Elle t’évite aussi le problème du fumeur passif, à savoir le tout dans la gueule. Mais sur le coup t’es trop occupé pour y faire attention. Le monde te parait soudainement bien moins stable que dans tes souvenirs. Tu lui avoues, bien conscient que ça a à faire avec l’alcool. Hey, c’est pas la première fois que tu bois au point d’être pompette. Mais en général, c’est le stade où tu dis stop, en garçon sage et raisonnable.
Elle t’attrape par les épaules, s’alarmant visiblement de ce petit rien. Bon, faut avouer que tu aurais dû y aller avec un peu plus de tact pour lui dire que tu voulais t’éloigner de la cohue cinq minutes. Elle va vouloir te trainer à l’hôpital en pensant que t’es à deux doigts du coma éthylique…

▬ Chouchou, ça va aller ?

En dehors de la pièce, l’air se fait déjà plus respirable. Tu prends un bouffé d’air et te satisfait de voir que ton malaise se dissipe un peu ici, loin du vacarme de la fête.
Tu hoches tout de même la tête pour lui répondre que ça va, le tout sans trop prendre appuie sur elle, au risque de passer pour un petit faible. Déjà qu’elle t’appelle Chouchou, ta virilité se porte mal mon petit chérie.

▬ Si tu préfères aller dehors, on peut bouger pour prendre l’air. On n’est pas obligés d’y retourner, c’est comme tu veux. Je ne pensais pas que tu étais si sensible, petite chose !

Petite chose. Tu grinces des dents, fierté de mâle touchée en plein cœur et ça fait mal. Mais tu la fermes et tu te contentes de soupirer, encore un peu d’air, encore un peu de silence. T’es pas si sensible qu’elle le pense t’es juste pas… Habitué ?

▬ Il en faut plus pour achever la petite chose.

T’aurais pas dit non à un grand bol d’air frais, remarque, mais ça serait fuir, ou du moins elle le verrait comme-t-elle et t’as certainement pas envie de lui donner raison.
Tu joues les durs ouais, pas très malin.

▬ Je t’embête. Tu veux un verre d’eau, ou quelque chose ? Ce n’était peut-être pas une bonne idée d’enchainer aussi vite. Allez, c’est un peu ma faute, alors si tu veux rentrer je te ramène à ton dortoir sur mes épaules. On dirait pas mais je suis une femme forte.

Elle te fait la démonstration de sa force herculéenne, en pliant le bras pour te montrer la dite musculature dont elle parait si fière. Quoi que tu peux pas trop te moquer, t’es loin du six pack même si t’es pas un gros sac non plus. On dira plutôt maigrichon dans ton cas, et ce n’est très pas glorieux non plus.
Quoi qu’il en soit tu lèves les yeux au ciel, l’air du petit garçon qu’on ne prend décidemment pas au sérieux avant de répondre.

▬ On peut y retourner, ça va je te jure. Regarde, je tiens debout tout seul comme un grand.

Tu te décales pour prouver tes dires, priant pour ne pas t’étaler comme une sur le sol. Coup de chance ou talent, tu tiens bien debout. T’as pas la prétention que ça va durer mais ça te permet de jouer un peu les gros bras. A croire que c’est la testostérone qui s’exprime quand l’alcool a fait son affaire.

▬ Va falloir faire mieux si tu veux m’achever Casey, je tiendrai mieux la distance que toi.

Tu tires la langue –actual 5 years old- avant de retourner à l’intérieur sans prendre la peine de l’attendre, en mode viens voir par là si j’y suis, j’t’attends.




(c) MEI pour APPLE SPRING




hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: We do not get drunk, we get awesome ▬ Casey Flynn   

Revenir en haut Aller en bas
 

We do not get drunk, we get awesome ▬ Casey Flynn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Primepoc :: Déchets du forum :: Poubelle générale :: Archives RP :: Zone académique-