bienvenue

Partagez | 
 

 Réveil matin chez les Drathem ▬ Ackerman.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maison Drathem
Maison Drathem
■ Messages : 281
MessageSujet: Réveil matin chez les Drathem ▬ Ackerman.    Mar 14 Avr - 19:30



BOBOBOBOBONFIRE !




Dans la chambre 001, tout le monde dormait à cette heure-ci. Lauzon, Hasen, Ackermann et bien sûr le plus important, Ziegler. La nuit avait été plus ou moins éprouvante, il était très fatigué. Une fois n'est pas coutume, il dormait enfin sur ses deux oreilles. Imperturbable, une bombe aurait pu exploser dans sa chambre qu'il ne se serait pas réveillé. Cette fois-ci, l'insecte dormait à côté du lit, par terre sur quelques couettes mises les unes sur les autres. Lui aussi était fatigué, très certainement.

Le rêve de Liam était toujours le même depuis une semaine. Il voyait toutes les personnes qu'il appréciait mourir l'une après l'autre. Histoire de bien comprendre qu'il sera toujours seul et qu'au final il perdra tout ce qu'il est en train de bâtir depuis son arrivée ici. C'est vrai, qu'on l'apprécie ou qu'on le déteste, Liam avait réussi à rapidement trouver sa place ici. Même dans sa chambrée, ses collègues pensent tous quelque chose de lui. Que ce soit en bien ou en mal. Le bonhomme avait son caractère, qui fit de lui aujourd'hui, un Drathem. Jouir de ce statut était bien sympathique mais on te cataloguait très rapidement. Les Drathem étaient des idiots qui foncent tête baissée. Ils n'étaient pas malin, loin de là. Alors qu'en réalité c'était complètement faux. Liam était un type simple qui aimait faire chier son monde par procuration.

D'ailleurs, en parlant de faire chier son monde. Son réveil venait de s'enclencher. Six heures trente du matin, l'heure du footing. Zwei s'était réveillé rapidement, et entendant la musique, il commençait à danser. Se dandinant sur le rythme endiablé de la musique, il cognait un peu tout les meubles environnants allant jusqu'à réveiller les trois autres élèves si ce n'était pas déjà fait avec le boucan. Liam lui, dormait toujours comme un gros bébé.


Une fois son réveil terminé, celui-ci recommençait à l'infini tant qu'il ne l'arrêtait pas. Mais il s'était enfin réveillé, à cause de quelqu'un qui gueulait. Ne comprenant pas un traître mot de ce qu'il disait à cause du boucan provoqué par la musique, Liam commençait déjà à être énervé. Et quand il se réveille avec cet état d'esprit, généralement il l'a mauvaise toute la journée.

«Sinon, ça te fais pas chier de réveiller les gens en gueulant ? »

Ouais. C'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité.

(c) Codage by FreeSpirit


Dernière édition par Liam Ziegler le Lun 20 Avr - 2:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Namethia
Maison Namethia
■ Messages : 305
MessageSujet: Re: Réveil matin chez les Drathem ▬ Ackerman.    Mar 14 Avr - 22:32






Réveil matin chez les Drathem
« Tôt au lit et tôt levé font un mâle robuste, riche et fort. »

Knife Party - Bonfire ♫


▲▼▲

Les rayons du soleil perçaient à peine au travers des nuages, le ciel était encore obscur. Tu entrouvris les yeux, regardant de loin ton réveille. Il était six heures du matin et comme tous les jours, tu te réveillais. C'était un rythme certes dur, mais que tu devais garder pour aller en cours, pourtant tu avais bien du mal ce matin, surement à cause de plusieurs nuits blanches que tu avais dû supporter, ton état s’empirait de jour en jour, même si doucement ton cœur s’ouvrait sur une autre blonde. Un bruit assourdissant vint à tes oreilles, telle une musique, te sortant complètement de ton état de somnolence. tu extirpas ton corps des couvertures avec difficulté, quittant cet agréable cocon de chaleur. Presque immédiatement, le froid vint mordre ton corps, raidissant tous tes muscles. Tes pieds rencontrèrent le sol. Tu grognas. Tu étais agacé par ce bruit assourdissant, celle-ci ne s'arrêtait pas. Doucement, tu te dirigeas vers le bruit, posant une main sur ton visage, tu avais bien du mal à te ressaisir. Tu n'avais pas reçu ta dose de sommeil quotidienne. Mais alors que tu avançais, tes iris se posèrent sur un insecte de grande taille, lui-ci dansait sans aucune limite, tapant dans les meubles. Ses iris se posèrent sur le pokémon qui osait frapper le moindre meuble. Tu n'aimais pas être agacé de si bonne heure, tu étais d'une humeur de chien, te rendant très irritable sur les bords. Tu accéléras le pas, martelant le sol avec tes pieds. Pour sûr, cette personne-là allait avoir affaire à lui et sa mauvaise humeur. Peu importe de qui il s'agissait, car tous étaient égaux devant ta colère. Il ralentit soudainement. L'insecte de Ziegler, tu l'avais vite reconnu. Tu étais devant le lit du présumer coupable de cette incessante musique qui au passage te détruisait les tympans. Tes sourcils se froncèrent un peu plus et ton nez se plissa. Tu donnas un coup assez violant avec ton pied dans le lit, produisant une secousse.

▬ Liam ! Espèce de sale fainéant ! Réveille-toi et arrête cette saloperie de musique !

Avais-tu dit d'une voix haute, prenant un ton sacrément amer. Tu ne supportais pas qu'on dérangeât ton précieux sommeil, sur tout de la part d'un fainéant qui ne bouge même pas son cul pour éteindre cette merde qui sonnait sans cesse. Étouffant dans ta gorge tout un vocabulaire que ton peu de politesse te retenait de lancer à la figure de l'albinos, tu te demandais si tous les albinos ne seraient pas des flemmards, remarquant que Hiro était aussi peut matinal le matin. Tu le vis se réveiller doucement telle une fleur.

▬ Sinon, ça te fais pas chier de réveiller les gens en gueulant ?

Cette réponse t'agaçait grandement, tu te contentais de pencher la tête sur le côté, plissant un peu plus ses yeux qui, s'ils avaient pu, auraient envoyé des éclairs. Il avait osé te répondre alors qu'il était en tord, tu considéras une nouvelle fois ton colocataire d'un œil emplie de jugement. En plus d'être impolis, c'était un gros flemmard qui n’éteignait même pas son putain de portable. Vêtu simplement encore d'un boxer et d'un débardeur noir, c'était ton pyjama du moment.

▬ Tu te fous clairement de ma gueule.

Tu avais dit cela d'un ton sec, voir amer. Tu posas ton regard sur l'appareil qui jactait encore cette merde. Ce genre de musique tu aimais, mais pas le matin.

▬  Éteins cette merde !

Tu avais appuyé chaque syllabe, chaque mot de ces phrases pour exprimer ton mécontentement. Tes traits étaient sombres, tes sourcils froncés et ta bouche pincée pour garder tout le flot de paroles que tu aurais aimé déverser.


▲▼▲



Lieven Ackerman
#4D6780
Liam Ziegler
Royalblue


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Drathem
Maison Drathem
■ Messages : 281
MessageSujet: Re: Réveil matin chez les Drathem ▬ Ackerman.    Jeu 16 Avr - 1:17



Houston, we got a problem.






Lieven avait un caractère de meuf. Il savait pas parler sans crier. Puis il passait le ménage aussi, c'était une vraie petite meuf. Même sa coupe au bol lui donnait un allure de meuf. Le seul truc qui lui manquait, c'était le fait d'être une meuf. Et ça, voyez-vous, ça n'aurait rien changé à la situation entre les deux personnages. Loin de là. Liam tentait de se rendormir, mais à chaque fois qu'il fermait les yeux, il entendait la voix d'Ackerman. Bon. Il fallait faire quelque chose. Quand on lui casse les couilles de cette façon, fallait rappliquer. Lorsque l'énergumène avait donné un coup de pied dans le lit, une latte avait cédée. Certainement disloquée de quelques centimètres ou allez savoir quoi. Son corps était légèrement enfoncé du coup. Ce connard venait de l'empêcher de se rendormir, mais en plus de ça, il niquait clairement son lit. L'albinos remettait une seconde couche, avec autant de mauvaise foi que tantôt.

«Ouais ouais c'est bon, j'éteins ma musique. » puis en pressant le son du volume pour augmenter le son «Oh pardon, mauvaise touche. »

Une fois la petite crasse – qui au passage avait pour but d'énerver un tout petit peu plus Lieven – le bel albinos s'était levé. Harassé, il se frottait les yeux tout en jetant un regard noir à l'autre dindon qui gloussait à six heures du matin. Paix et tranquillité ? Des mots qui n'existent pas dans la 001. Du moins, pas entre deux gars comme Ackerman & Ziegler. En d'autres circonstances, ils auraient pu s'apprécier. Enlevant son t-shirt avec lequel il avait passé la nuit à dormir – et à transpirer, cause des fortes chaleurs du mois d'Avril – il l'avait balancé sur Lieven.

«Rend-toi utile, fais tourner une machine Ackerman.»

Il abusait ? Non non. Mais Lieven aimait bien faire le ménage. Zieg' en avait déduit qu'il aimait peut être aussi la vaisselle, le repassage, faire tourner des machines à laver. Et plus si affinités. En y pensant, Lieven devait très certainement courtisé par la gente féminine. Un type pas bordélique, ça court pas les rues. Vraiment pas.
(c) Codage by FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Namethia
Maison Namethia
■ Messages : 305
MessageSujet: Re: Réveil matin chez les Drathem ▬ Ackerman.    Jeu 16 Avr - 2:17






Réveil matin chez les Drathem
« Tôt au lit et tôt levé font un mâle robuste, riche et fort. »

Knife Party - Bonfire ♫


▲▼▲

Tu attendais patiemment que l'albinos se réveille. Ton regard restait planté sur celui qui venait à peine de sortir de sa torpeur. Quittant les bras de Morphée.

▬ Ouais ouais c'est bon, j'éteins ma musique. Oh pardon, mauvaise touche.

Ce salaud augmenta le son de cette musique, cela ne pouvait que t'irriter grandement. Pour sûr, Liam allait avoir affaire à toi et ta mauvaise humeur. Peu importe qu'il de la même chambre et de la même maison que toi, car tous étaient égaux devant ta colère. Décidément, ce mec te défiait au plus au point, surtout qu'il connût tes tocs. Là, c'était du haut niveau de chieur. Tu n'hésitas pas à prendre de tes mains le portable de Liam, tu fis d'un seul geste voltiger le portable sur un mur, employant toutes tes forces pour que celui-ci s'éteigne, tes attentes firent récompenser en voyant le portable ce casser en mille morceaux. Tomber lourdement sur le sol de la chambre. D'ailleurs tu avais encore remarqué la marque de ton passage sur le mur, celui-ci était fissuré quand tu avais donné un coup de poing dedans. Visiblement, rester ainsi à rien faire n'était définitivement pas une bonne idée si c'était pour ruminer les mêmes mauvais souvenirs. Tu glissas ton regard vers l'albinos. Voyant celui-ci se dévêtir devant toi, voilà que tu avais reçu sur toi un morceau de tissu, une chose bien dégelasse à l'odeur désagréable de Liam, une vraie puanteur. Ce genre de provocation dont tu ne pouvais supporter longtemps.

▬ Rend-toi utile, fais tourner une machine Ackerman.

Tu poussas un petit grognement en guise de réponse. Ton sang commençait alors à bouillonner dans tes veines. Malgré tous tes enseignements, le calme qu'on t'avait appris à garder, tu avais bien du mal à contenir toute cette rage qui était si soudainement arrivée en toi, comme un ras de marrer. Tes traits étaient sombres, tes sourcils froncés et ta bouche pincée pour garder tout le flot de paroles que tu aurais aimé déverser. Tu pris le morceau de tissu pour le déchirer devant les yeux de l'albinos, tu jetas les morceaux de loque sur Liam violemment. Tu considéras une nouvelle fois ton camarade de chambre d'un œil emplie de jugement. Quelle enflure, te faire chier ainsi et te demander d'être sa boniche.

▬ Va te faire foutre. Tu n'as qu'à le faire toi-même.

Tu aurais pu le faire, mais ce n'était pas dans tes habitudes de ranger ou nettoyer les conneries des autres, tu n'étais pas non plus la bonne à tout faire, d'autant que niveau ménage, tu avais déjà donné et même si tu aimais ça, tu n'étais pas prêt à remettre ça de suite. Tu avais dû déjà nettoyer tout le sang que toi-même tu avais mis lors de ta dernière discussion avec ton ancienne copine. Pour toi s'était simplement une question de respect, pour prendre en main ses responsabilités. Tu salis ? Tu nettoies, un point c'est tout. C'était ta devise, donc le jeune albinos allait devoir se débrouiller tout seul.

▲▼▲



Lieven Ackerman
#4D6780
Liam Ziegler
Royalblue


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Drathem
Maison Drathem
■ Messages : 281
MessageSujet: Re: Réveil matin chez les Drathem ▬ Ackerman.    Jeu 16 Avr - 2:40



Tension




Ah bah putain, il était excité le saligaud. C'est bien. Ça veut dire que l'opération «cassage de couilles matinal» fonctionnait parfaitement. Lieven était tombé dans le panneau, et maintenant Liam cherchait comment continuer à titiller le bonhomme. C'était devenu sa proie. C'était devenu un jeu. Et a celui-ci, il jouait parfaitement son rôle. Son téléphone avait été explosé violemment. Rectification, le téléphone qu'il avait chouré à une personne pour pouvoir envoyer des messages et quelques appels de temps en temps. Bon tant pis. De toute façon le forfait allait bientôt être résilié suite à l'annonce de vol. Au final, c'était pas une grande perte. Et par la suite, ce fut le haut qui fut déchiré. Bah dis donc, il était drôlement énervé ! Liam était debout, devant son lit. En calbut. Il glissait une main dans le caleçon et se grattait le derrière. Regardant ses potes de chambre, il avait effacé son sourire idiot lorsqu'il croisait le regard du type aux cheveux verts. Lauzon. Il était mignon dans son style. Mais là, c'était pas le moment.

«On fait la paix ? » avait-il dit en lui tendant la main. Ouais. La même main avec laquelle il s'était tantôt gratté le cul. Bah quoi ? Il n'y avait pas de lavabo dans cette chambre. Cette fois-ci, il avait laissé échapper un sourire débile, histoire de bien faire comprendre qu'il comptait le troller encore longtemps. Ouais. Un jeu. Et les participants étaient jugés selon une valeur très simple. Le taux de crasses qu'ils pouvaient subir avant de littéralement péter un câble. Lieven allait craquer, c'est sûr. Liam s'y prenait beaucoup trop bien pour que le gaillard reste de marbre trop longtemps. La pokerface, ça n'allait pas durer. Puis c'était pas pokerface du tout là. Il grimaçait. Ça le gonflait. Parfait.

«Au fait, tu me dois deux cent balles mec. Le téléphone ça passait. Mais ce t-shirt avait de la valeur pour moi. Et tu vois, ça par contre, ça passe pas. Que tu t'en prenne à moi c'est un fait. Mais toucher mes fringues, là, tu peux aller te faire voir. »

De la tension dans l'air ? Non pas trop ça va. Sortant une cigarette de son paquet, le jeune homme la tapotait contre l'ongle de son pouce pour la tasser. Il faisait ce geste frénétiquement. Ses yeux fixaient Lieven sans même sourciller. Cette fois-ci il avait un air on ne peut plus sérieux. Il rigolait plus. Niquer des fringues, surtout que celui-ci avait particulièrement de la valeur, c'était pas envisageable. Et bon, d'un autre côté, s'il pouvait se faire deux cent balles comme ça, il allait pas cracher dessus. Ouais Liam l'avait provoqué, c'est un fait. Ouais il cherchait la merde. Mais il y avait une différence entre s'en prendre verbalement envers lui, ou même physiquement ce qui était moins dérangeant limite, que s'en prendre à son matériel. Surtout que le gars était pauvre. Enfin, plus trop depuis qu'il touchait une bourse d'étude ici.

«On continue à se regarder dans le blanc des yeux ? Non parce que, t'est bien mignonne, mais t'es pas mon genre poupée. »
(c) Codage by FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Namethia
Maison Namethia
■ Messages : 305
MessageSujet: Re: Réveil matin chez les Drathem ▬ Ackerman.    Jeu 16 Avr - 3:56






Réveil matin chez les Drathem
« Tôt au lit et tôt levé font un mâle robuste, riche et fort. »

Knife Party - Bonfire ♫


▲▼▲

Tu le vis se redresser, étant maintenant devant son lit, se positionnant devant toi. Tu avais remarqué ce changement brusque lors d'un échange de regards entre la tête blanche et la tête verte, cela te dégoutait quelque ne peut qu'il s'intéresse à un homme, toi qui aimais pour l'instant que les femmes, d'ailleurs il y en avait une dans ta tête en ce moment, mais passons à Liam. Tu te redressas convenablement, te tenant bien droit, la tête lever fièrement, tes yeux grisâtres blonds dans ceux de l'albinos. Même si tu faisais quelques têtes de moins que ton camarade de chambre, ça n'allait certainement pas te décourager. Hargneux comme tu étais, la taille des uns et des autres ne t'avait jamais effrayé et puis avant de venir ici tu te battais dans les rues malfamées avec des personnes bien plus vieilles et expérimentées que toi, ce n'était pas un gaillard de 1m70 qui allait t'impressionner.

▬ On fait la paix ?
▬ Tchhh.......

Il t'avait tendu cette main crade, mélangeant débilité et provocation dans un seul et même geste. Ce sourire débile orner sur le visage de l'albinos ne t'agaçait, tu savais que ce jeu allait durée jusqu'à que tu craques, si Liam voulait que tu craques, un jour cela arrivera et il ne devra pas se plaindre si tu lâchais un coup ou deux sur le pauvre albinos, l'abimant ainsi. Tu n'avais aucunement répondu à sa provocation, tes sourcils se froncèrent un peu plus et ton nez se plissa.

▬ Au fait, tu me dois deux cent balles mec. Le téléphone ça passait. Mais ce t-shirt avait de la valeur pour moi. Et tu vois, ça par contre, ça passe pas. Que tu t'en prenne à moi c'est un fait. Mais toucher mes fringues, là, tu peux aller te faire voir.
▬ Je te verserais aucun argent pour cette saloperie. Tu n'avais qu'à mieux gérer tes affaires. Sinon essaye de travailler pour une fois où vend ton corps au plus offrant, je suis sur que tu gagneras beaucoup d'argent en faisant ça.

Ton humour était revenu à la charge, cet humour potache qui n'amusait que toi, même si aucun sourire ne se vit sur ton visage, il était bien rare te de voir sourire d’ailleurs. Tu en voyais juste aucune utilité, gardant ainsi un physique calme, voire froid. Tu n'avais pas non plus les poches remplie d'argent. Tu avais déjà galéré pour survivre avant de venir ici, alors ce n'est pas pour donner de l'argent gratuitement aux premiers venues.

▬ On continue à se regarder dans le blanc des yeux ? Non parce que, t'est bien mignonne, mais t'es pas mon genre poupée.

Tu poussas un petit grognement en guise de réponse. Comme si un homme de cette maturité t'intéressait, de plus un albinos fainéant ressemblant fortement à Hiro. Tu étais bien plus attiré par les jolies filles, ton ancienne copine n'était pas à jeter, mais celle dont ton cœur commençait à se diriger n'était pas mal non plus.

▬ Les minettes dans ton genre ne m'intéressent pas.

▲▼▲



Lieven Ackerman
#4D6780
Liam Ziegler
Royalblue


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Drathem
Maison Drathem
■ Messages : 281
MessageSujet: Re: Réveil matin chez les Drathem ▬ Ackerman.    Jeu 16 Avr - 15:05



leaving room?




▬ Je te verserais aucun argent pour cette saloperie. Tu n'avais qu'à mieux gérer tes affaires. Sinon essaye de travailler pour une fois où vend ton corps au plus offrant, je suis sur que tu gagneras beaucoup d'argent en faisant ça.

Liam ricanait. Vendre son corps et gagner beaucoup d'argent. C'était pas totalement faux lorsqu'il disait ça. Les trois cicatrices qui partaient du haut de son torse jusque sous les pectoraux lui donnait un côté bestial que les femmes – et hommes – pouvaient apprécier. L'entaille d'un Ursaring qui lui avait collé un gifle en plein sur l'abdomen. Ça remonte comme histoire. Le jour où il avait crû mourir tellement son sang avait cette manie de quitter son corps, et tant la douleur lui brûlait les tripes. Il avait eu l'impression qu'il allait crever. A force de crier tant ça lui faisait mal, des gens qui étaient dans les environs l'avaient trouvé. Il était évanoui. Transporté aux urgences, il fut rétabli et mis sur pied rapidement. C'est depuis ce jour qu'il voue un culte à la médecine moderne. Ziegler à appris les bases et quelques trucs un peu plus élaborés, histoire de pouvoir se démerder si jamais quelqu'un l'emmerde. Comme Ackerman par exemple. S'ils se battent tout les deux, et peu en importe le gagnant, Ziegler pourra toujours administrer les soins pour que les deux aillent mieux dans le meilleur des cas. Ça évite d'aller déranger l'infirmière – infirmière pour qui d'ailleurs, il avait un petit coup de cœur -

«C'est pas con. Vendre mon corps pour de l'argent. HEEEEY LAUZON ! TU PAYERAIS COMBIEN TOI POUR UN MEC COMME MOI ? »

avait-il crié. Oui. Le calme n'allait jamais revenir dans cette pièce. Et ça, ça alimenterai la hargne que possédait Lieven à son sujet. Liam savait entretenir les relations, mais aussi la fatigue et la colère des gens. C'était son passe-temps favori. Puis généralement, après il se faisait rouler de coups sur la tronche. Et là, lorsqu'il échangeait quelques bagarres musclées – qu'il gagne ou qu'il perde peu importe – il se sentait vivant. Bon. Maintenant il comptait faire quelque chose. Ouais. Mais quoi ? Peut être sortir. Il fallait juste passer un coup de fil avant. Ah. C'est vrai. Il n'avait plus de téléphone.

«Prête-moi ton téléphone, j'passe un coup de fil et j'me casse. Au moins, on aura tout les deux la paix. »

Puis d'un ton plus sérieux, genre vraiment sérieux – chose qu'il ne montrait pas jusqu'à maintenant. 

«J'aime bien t'emmerder Ackerman. T'es peut être le seul avec moi dans cette chambre à avoir du caractère et c'est une chose que j'apprécie. »
(c) Codage by FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Namethia
Maison Namethia
■ Messages : 305
MessageSujet: Re: Réveil matin chez les Drathem ▬ Ackerman.    Ven 17 Avr - 2:33






Réveil matin chez les Drathem
« Tôt au lit et tôt levé font un mâle robuste, riche et fort. »

Knife Party - Bonfire ♫


▲▼▲

Tu aperçu l'albinos en trin de ricaner joyeusement, pour une fois que ton humour faisait rire quelqu'un, ce n'est pas pour autant que tu allais changer de tactique envers la tête brulée qui était devant toi.

▬ C'est pas con. Vendre mon corps pour de l'argent. HEEEEY LAUZON ! TU PAYERAIS COMBIEN TOI POUR UN MEC COMME MOI ?

Consternant, cela ne pouvait que t'agacer encore plus, tu ne pouvais parler sérieusement avec ce genre de personne, tu n'étais pas non plus habitué à voir deux hommes s'aimer, tu étais resté sur la base de l'homme et la femme, même tu n'étais pas non plus intéressé par ce genre de chose. Tu n'avais guère le temps de t'amuser et d'ailleurs cela t'arrangeais, tu avais souvent pour habitude de ne pas chercher ce genre de chose, tu restais sérieux la plupart du temps. Tu profitas de ce moment pour enlever le bandage de ta main, celle-ci restait enfler malgré les soins que tu avais effectués, tu ne pouvais même pas la bouger, tu voulais pas non plus risquer de la bouger, empirer les choses ne te seraient d'aucune utilité. Décidément, cette maudite main te menait la vie dure. Tu avais bien du mal à apprécier le moindre moment de tranquillité sans qu'une blessure te malmène. Tu aurais pu aller voir une infirmière, mais ce genre de chose te remémorait souvent de mauvais souvenir, ton regard restait sur cette main qui était tout de même dans un piteux état, tu n'avais pas lésiné lors de ta dispute envers Elijaa, ton regard devint plus mélancolique, voire même avide de toute émotion, fixant simplement cette main, tu poussas un soupiré. Ton regard glissa vers Alex, celui-ci fit gêner voir même dégouter par la demande de Liam, partant même de la chambre pour aller se doucher disait-il.

▬ Prête-moi ton téléphone, j'passe un coup de fil et j'me casse. Au moins, on aura tout les deux la paix.
▬ Non.

Disais-tu d'un ton sec, tu n'avais pas envie de prêter ce genre de chose à un albinos dans son genre, mais tu avais une autre solution dans ta poche pour éviter de te faire emmerder encore longtemps. Tu te dirigeas vers ton tiroir, sortant de celui-ci un vieux portable, un que tu avais volé étant plus jeune, disons que tu avais fait diverses actions non tu ne voulais pas te rappeler, c'était une fois que ta grand-mère enterrer que tu arrêtas tes petites actions. Tu le déposas dans la main de l'albinos, celle dont il n'avait pas osé se gratter le derrière.

▬ Je te prête celui-là.

Tu t’éloignas un peu de l'albinos, poussant un râle. Tu enlevas ton débardeur toi aussi, montrant ton torse musclé, mais aussi ton dos criblé de petites cicatrices, ainsi que cette griffure, le seul souvenir que la jolie blonde avait pu te laisser en souvenir. Ta bien-aimée qui c'était barrer sans rien te dire, tu savais pertinemment que cela était de ta faute, lui dévoilant une partie noire de ton passer et de tes ressentis, tu n'avais pu gérer ce traumatisme et encore il te hante

▬ J'aime bien t'emmerder Ackerman. T'es peut être le seul avec moi dans cette chambre à avoir du caractère et c'est une chose que j'apprécie.

Ton regard se dirigea vers l'albinos, tes pupilles grisâtres se posèrent sur la tête blanche, plongeant ton regard dans le sien. Ce ton sérieux ne pouvait que te certifier cette vérité insensée. Tu avais l'impression de répéter ces paroles à tout va dans ta tête. Puis un bruit parvint jusqu'à tes oreilles, posant ton regard sur la chose, tu t’aperçus qu'Oxyde avait quitté les bras de Morphée, sortant de torpeur. Tu poussas un soupire, tu posas encore une fois tes pupilles grisâtres sur la tête blanche qui te faisait face.

▬ Ne m'emmerde pas trop non plus. Je n'ai pas envie de te foutre aux urgences.

Tu n'arrivais même pas à t'en réjouir. Pour une raison qui t'était inconnue, la simple présence de cette tête brulée t'irritait. Enfin, tu avais bien une petite idée de la raison de cette humeur éternelle, Liam allait toujours t'emmerder même si tu te montrais violent avec lui, ce qui ne t'enchantais pas forcément. Mais tu devais penser à autre chose, tu posas ton regard sur ta main encore blesser. Tu allais devoir encore prodiguer sans cesse les mêmes soins pendant encore un moment. Tu poussas un râle avant de commencer à soigner cette main handicapante sans vraiment broncher.

▲▼▲



Lieven Ackerman
#4D6780
Liam Ziegler
Royalblue


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Drathem
Maison Drathem
■ Messages : 281
MessageSujet: Re: Réveil matin chez les Drathem ▬ Ackerman.    Lun 20 Avr - 0:24



Ciao bello




Lieven venait de lui prêter un téléphone de substitution.
«Merci l'ami ! » avait balancé Liam accentuant sa phrase par un beau sourire. Était-ce de la nargue ? Oh oui peut être. L'ami allait très certainement énerver Ackerman qui ne devait très certainement pas le considérer comme un ami. Pourtant, Liam l'aimait bien. Et il disait toujours ce qu'il pensait. Même si des fois il gardait ses pensées pour lui. Malgré que c'était exceptionnellement rare. Liam n'était pas une grande gueule, mais il aimait bien dire le fond de ses pensées. C'était blessant les trois quart du temps. Par pur respect, il s'était obligé à lui répondre quant à sa petite pique.

«Oh tu sais, cela ne me dérange pas. Puis ça me permettrait de me faire chouchouter par la belle infirmière ♥ »

Et d'ailleurs, c'était exactement la personne qu'il comptait appeler. Après avoir foutu sa carte mémoire dans son téléphone, il composait le numéro et remarquait dès la troisième sonnerie qu'elle venait tout juste de se réveiller. Prenant une voix plus douce et plus gentille qu'avec Lieven – qui était toujours dans la même pièce – il lui avait proposé de se rejoindre dans un café avant d'ajouter qu'il comptait lui expliquer les raisons du pourquoi du comment. Raccrochant, enlevant sa carte mémoire, il tendait le combiné de substitution à Lieven pour qu'il récupère ce qui lui appartenait. Ouais. Le voleur qui rend les affaires qu'on lui prête, il y a de quoi réfléchir sérieusement. Il aurait très bien pu l'éclater sur le mur – pour se venger – ou le garder – en contrepartie du sien qui était fracturé en mille morceaux. Remarquant la main d'Ackerman, il ne pouvait pas s'empêcher de vouloir procéder aux soins. L'infirmière lui avait offert un poste de remplaçant afin qu'elle ait quelques journées, mais également parce qu'à force de se faire tabasser, Ziegler était devenu bon dans le domaine des soins médicaux légal. Et illégales aussi.

«Si jamais, j'ai des bandes, des compresses, du désinfectant et de l'adhésif dans c'tiroir. Je voulais tenter de faire un truc bien dans ma vie, j'entame une formation d'infirmier pour remplacer la dame tu vois. Mais je pense que tu t'en branle royalement en fait. Puis tu dois être le genre de mec à détester qu'on lui vienne en aide, du coup, je te laisse te démerder. Allez, sur ce j'me casse. Avec un peu de chance, tu verra pas ma gueule de la journée, ni de la soirée.»

S'habillant pour pouvoir sortir, il avait opté pour un t-shirt à manches courtes de couleur grisâtre. Tournant le dos à son interlocuteur, il levait la main comme pour lui dire «au revoir» et claquait la porte derrière lui. La route pour allé jusqu'au café allait être courte, et il comptait y aller le plus rapidement possible. Après tout, il n'avait pas de téléphone pour lui envoyer un message afin de lui dire qu'il aurait du retard ou quoi que ce soit. Et il détestait faire attendre les gens. Certainement parce qu'il détestait attendre dans le fond.
(c) Codage by FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Namethia
Maison Namethia
■ Messages : 305
MessageSujet: Re: Réveil matin chez les Drathem ▬ Ackerman.    Lun 20 Avr - 2:48






Réveil matin chez les Drathem
« Tôt au lit et tôt levé font un mâle robuste, riche et fort. »

Knife Party - Bonfire ♫


▲▼▲

▬ Merci l'ami !
▬ Oh tu sais, cela ne me dérange pas. Puis ça me permettrait de me faire chouchouter par la belle infirmière ♥
▬ Si jamais, j'ai des bandes, des compresses, du désinfectant et de l'adhésif dans c'tiroir. Je voulais tenter de faire un truc bien dans ma vie, j'entame une formation d'infirmier pour remplacer la dame tu vois. Mais je pense que tu t'en branle royalement en fait. Puis tu dois être le genre de mec à détester qu'on lui vienne en aide, du coup, je te laisse te démerder. Allez, sur ce j'me casse. Avec un peu de chance, tu verra pas ma gueule de la journée, ni de la soirée.

Tu ne faisais que simplement l'écouter, tu étais bien trop occupé à te soigner inlassablement, faisant soigneusement les soins ainsi que remettre le bandage, tu avais une petite habitude, disons que l'hôpital t'avait enseigné les bases, enfin tu avais appris tout seul. Tu repris simplement le portable de manière froide, le rangeant dans son endroit habituel, t'en pis pour lui. Tu le vis vite s'habiller, tel un homme en chaleur, cela tu pouvais le comprendre, tu avais fait certaines choses dans cette chambre avec ton ancienne copine qu'il valait mieux garder secret. Puis être attiré par une fille tu connais, tu avais le malheur d'attirer les filles et êtres attirés par elles, que des blondes à fort caractère, tu te disais qu'avoir une fille au caractère doux serait impossible avec toi et ton sale caractère. Tu lanças simplement ce pic avant que l'albinos part s'accoupler avec son infirmière, tu pensais vite ce genre de chose, Liam n'était qu'un simple animal se cherchant une proie.

▬ Tu devrais rester à jamais dans la chambre de l'infirmière, ce sera un poids en moins dans notre chambre et j'aurais plus à te supporter.

Ton humour reprenait vite le dessus, mais tu disais cela de façon trop sérieuse, d'une voix plutôt monotone. Toujours aucun sourire de ta part, restant simplement froid et calme, comme à ton habitude. Tu ne fis même pas attention au signe que Liam te faisait, franchement tu t'en foutais royalement qu'il partît ou non, même cela t'arrangeait, un crade au moins dans la chambre.

▲▼▲



Lieven Ackerman
#4D6780
Liam Ziegler
Royalblue


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Réveil matin chez les Drathem ▬ Ackerman.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Réveil matin chez les Drathem ▬ Ackerman.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Primepoc :: Déchets du forum :: Poubelle générale :: Archives RP :: Zone académique-