bienvenue

Partagez | 
 

 tâche orange (pv léo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maison Wèngyard
Maison Wèngyard
■ Messages : 234
MessageSujet: tâche orange (pv léo)   Lun 20 Avr - 19:43

Un peu d’air. En ce moment, c’était vital pour Jace qui n’avait fait que subir la désagréable présence de Crowley durant une bonne partie de la soirée. Du coup, il s’était empiffré de toutes sortes de choses et avait bu plus que de raison — dans ce qu’il croyait être une carafe de jus de fruit, précision parfaitement utile, mais ce jus s’était avéré être étrangement alcoolisé.

Dans couloir un presque désert, il entreprit d’ouvrir une fenêtre qui lui offrit une véritable tornade fraîche en pleine face. Il ne faisait pas particulièrement chaud en ces murs mais Jace souffrait d’un sentiment de trop plein pimenté de bouffées de chaleurs régulières qui lui menaient la vie dure. Si on avait voulu mettre des mots sur son état, il aurait probablement été facile de déceler une certaine lassitude, couplée à un énervement certain. Tout ce qu’il voulait, c’était s’offrir une pincée d’un répit bien mérité. Là où cette petite peste ne sera pas.

D’un geste las, il s’accouda à l’appui de fenêtre. Un peu nauséeux d’avoir ingurgité trop de crasses, il n’aurait probablement pas refusé un grand verre d’eau fraîche ; mais ce n’était pas le style de boisson qui était servie à cette heure tardive de la soirée. Il n’avait que le reste de son verre de ‘jus de fruit’ qu’il déposa un instant sur le rebord de la fenêtre, en profitant pour ôter son blazer — qu’il posa dans l’ouverture de la fenêtre, à cheval entre l’intérieur et l’extérieur de l’académie. Accoutré d’un costume hors de prix qu’il affectionnait d’ailleurs particulièrement car il était découpé juste pour sa silhouette, il se rendit compte à quel point il était pathétique d’avoir fait tant d’efforts pour une soirée bidon au cours de laquelle il n’avait même pas éprouvé un semblant d’amusement. Il aurait été mensonger de dire qu’il ne s’était pas habillé aussi bien pour faire chier Elune, mais c’était probablement quelque chose que personne ne saurait jamais.

(…)

Après avoir passé un bon quart d’heure à se rafraîchir les idées, le Wèngyard consentit à se décoller de son coin pour rejoindre les gens à la soirée — qui était plus bruyante que jamais. Il était passé vingt-deux heures et les élèves auraient du être rentrés dans leurs dortoirs, mais, bien évidemment, personne n’avait écouté le pauvre Miaouss. D’ailleurs, tous les élèves allaient probablement devoir en payer les conséquences.

Il prit son blaser qu’il posa sur son avant-bras gauche et saisit son verre encore à moitié rempli de la main de ce même bras et se dirigea vers le gymnase. Consultant distraitement ses messages de sa main libre sur son téléphone portable, il ne fit absolument pas attention à la personne se dirigeant droit sur lui, qu’il heurta de plein fouet — ne manquant pas de renverser son jus de fruit sur sa chemise immaculée. Sa mâchoire se crispa automatiquement, et il serra les dents avec force pour se contenir. Combien lui avait coûté ce costume, déjà ?

« Putain.. » grinça-t-il d'une voix totalement mauvaise en relevant la tête vers une jeune fille qu’il n’avait encore jamais rencontrée.


zero
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Wèngyard
Maison Wèngyard
■ Messages : 32
MessageSujet: Re: tâche orange (pv léo)   Lun 20 Avr - 22:19

Tâche orange #1
feat. Jace N. Weaver

C’en était trop. À force de danser sur cette musique devenue un peu trop saccadée à son goût, elle se sentait dégouliner de sueur, son parfum délicat ne parvenait plus à son nez et sa doudoune en plumes de Cadoizo lui collait à la peau. Comment ça l’enlever ? Pensez-vous sérieusement que Léo de Coëtlosquet aurait la maladresse de déposer son précieux vêtement sur une chaise lambda, au milieu de tous ces étudiants embrumés et décadents ?

Erreur. La jeune fille retira ses lunettes aux verres rouges pour se diriger d’un pas décidé vers la sortie du gymnase, se perdant dans un couloir sombre. Son short plastifié à la découpe aéro-dynamique scintillait à la lumière de la lune. Elle avait besoin d’air frais et d’eau pure.

De Coëtlosquet ne tenait pas vraiment l’alcool. Elle n’en était qu’à son second verre de vin; pourtant, elle pouvait déjà sentir ses sens en latence. Maintenant que le son était loin, ses oreilles bourdonnaient de plus belle, ce qui avait le don de sérieusement l’agacer. Oh, comme la jeune fille détestait ne pas être en plein contrôle de la situation. Pire : de son corps.

Ses baskets au prix exorbitant avançaient toutes seules, tandis que son esprit sombrait dans une espèce de ras-le-bol général. Soudain, un choc contre son épaule.

- - - - - - - - - -

Des gouttes à la senteur sucrée clapotaient à même le sol. L’expression horrifiée du mannequin n’en valait pas moins que l’état actuel de sa somptueuse doudoune qui lui avait été offerte par un grand couturier. La mâchoire pendante, elle émit un son imperceptible avant de relever les yeux vers l’obstacle qui était en train de jurer.

« Putain… »

Ses nerfs étaient tellement tendus qu’elle ne remarqua pas que l’impact avait également renversé de l’alcool sur l’homme. Sans plus attendre, elle retira son manteau et le secoua avec de grands gestes.

« Non mais c’est pas possible quelle CALAMITÉ sérieusement… avait-elle aboyé à l’adresse du malotru. »

L’instant d’une seconde, ses yeux s’attardèrent sur le visage de l’inconnu.

Non, ce n’était quand même pas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Wèngyard
Maison Wèngyard
■ Messages : 234
MessageSujet: Re: tâche orange (pv léo)   Lun 20 Avr - 22:37

« Non mais c’est pas possible quelle CALAMITÉ sérieusement »

PAUSE. Etait-il vraiment en train de se faire engueuler par cette petite effrontée aux airs complètement extraterrestres ? Accoutrée d'un short totalement impensable, la demoiselle était également vêtue d'une doudoune immonde d'un jaune des plus grotesques - si on ajoutait la laideur du vêtement à l'inutilité de porter une telle chose lors d'une soirée, on pouvait  déduire le quotient intellectuel approximatif de la créature crachant ses mots remplis de haine sur le Wèngyard. Il n'avait absolument pas envie de rire ni même d'esquisser un sourire face à une telle stupidité. A vrai dire, s'il n'avait pas été énervé à la base, il aurait probablement pris toute la situation sur le ton de la rigolade. Mais ce n'était pas le cas, aussi s'apprêta-t-il à remettre la demoiselle à sa place.

« Tu t'fous d'ma gueule ? C'est toi qui viens de me foncer dessus comme une abrutie! » cracha-t-il à son tour au visage de la jeune femme - inutile de préciser qu'il n'était absolument pas en train de lui postillonner dessus, même si sa colère était tout à fait transparente.

Le liquide qui lui collait à présent à la peau autant qu'il collait à sa chemise blanche hors de prix le dégoûtait et il n'avait absolument rien pour se changer sous la main, évidemment. Il dévisagea la coupable d'un air mauvais et ne put que constater un certain étonnement - qui avait apparemment pris la place de la colère qui l'avait animée deux secondes auparavant.

Afin de prendre note de l'ampleur des dégâts, il baissa la tête sur son ventre, qui était à présent légèrement visible au travers de sa chemise, au niveau de la tâche orangée qui rongeait doucement le tissu blanc. Un peu de jus avait également contaminé son blaser mais le visage du jeune homme se décomposa encore plus lorsqu'il constata que dans le choc frontal qui venait de lui ruiner son reste de soirée avait également fait tomber son téléphone portable sur le sol humidifié.

Putain.


zero
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Wèngyard
Maison Wèngyard
■ Messages : 32
MessageSujet: Re: tâche orange (pv léo)   Lun 20 Avr - 23:09

Tâche orange #2
feat. Jace N. Weaver

« Tu t'fous d'ma gueule ? C'est toi qui viens de me foncer dessus comme une abrutie ! »

Son attention passa outre les médisances de ce pauvre jeune homme et ses grands yeux bleus étaient comme absorbés par les traits de son visage. Léo était comme pétrifiée. Oh non, il ne s’agissait pas là d’un coup de foudre, mais bien d’une émotion d’intense horreur.

L’unique personne de cette académie a avoir tenté de lui forcer la main était à présent devant elle. Et ils étaient seuls, dans un couloir sombre, bien loin de l’agitation et des autres.

N’importe qui aurait attendu des représailles après de tels propos sur un ton comme celui-ci. Mais, contre toute attente, tout ce qu’il obtint fut un lourd silence, altéré par les baffles de la soirée lointaine.

Le trouble fit partir ses iris à droite, puis à gauche, avant de les relever vers ceux de l’indésirable. Clignant finement des paupières, elle esquissa un mouvement de recul vif mais subtil. Si elle pouvait écouter son coeur, elle aurait simplement pris ses jambes à son cou, mais l’idée qu’un seul témoin puisse l’apercevoir dans une telle situation lui était inconcevable. Elle ne pouvait cacher sa tension.

Son ventre s’assouplit sous le coup de sa respiration : la jeune fille tentait de retrouver son calme. Puis, d’une voix basse et fébrile, elle essaya de dialoguer.

« … Qu’est-ce que tu veux ? »

Son regard était tellement méfiant. Elle ressemblait à un chaton pris au piège par le chien du voisin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Wèngyard
Maison Wèngyard
■ Messages : 234
MessageSujet: Re: tâche orange (pv léo)   Lun 20 Avr - 23:26

Une expression assez étrange était en train de s’inscrire sur le visage de la jeune fille qui faisait face à Jace, et il ne comprenait pas ce qui lui valait d’être dévisagé de la sorte, accompagné de deux yeux bleus absolument horrifiés. Il en oublia un instant son téléphone lamentablement étendu sur le sol.

« … Qu’est-ce que tu veux ? »

Ce qu’il voulait ? Elle avait prononcé ces mots d’une voix à mi éteinte, un sentiment de peur et rempli de tension accroché à celle-ci, pesant très certainement lourd sur la gorge de la jeune fille dans laquelle on aurait pu très bien imaginer une boule d’angoisse. Sur le coup, légèrement désarçonné, Jace se questionna. L’avait-il déjà vue ? Non. Il s’n serait souvenu s’il avait croisé une fille pareille, même en uniforme scolaire. Sa suffisance apparente aux premiers égards n’avait d’égal que son accoutrement d’un autre temps. Mais à présent complètement nue devant Jace, elle paraissait effrayée telle un Aspicot pris au piège d’une toile de Mimigal ; comme si elle craignait quelque chose - mais comment pouvait-on avoir peur de quelque chose, ou plutôt de quelqu’un, qu’on ne connaissait ni d’Adam ni d’Eve ?

« Déstresse. J’vais pas t’bouffer, » déclara-t-il face au visage apeuré de son interlocutrice.

Légèrement mal à l’aise de mettre quelqu’un dans un état pareil sans même avoir fait sa connaissance auparavant, son regard retomba sur le sol alors qu’il passait sa main dans ses cheveux. Ses yeux croisèrent l’écran fissuré de son téléphone et la colère remonta légèrement, doucement et sans aucun bruit.

Il se baissa d’un geste pour ramasser l’objet détruit par l’énergumène étrange - ou plutôt, par la chute. Mais comme la chute était du fait de la collision entre lui et l’énergumène, il était plus correct de dire directement que la cassure avait été occasionnée par ce même énergumène qui ne regardait absolument pas où il se dirigeait. Oublions un instant que Jace était lui-même bien plus concentré sur son téléphone que sur sa trajectoire, il était inutile de préciser qu’il avait lui-même une part de responsabilité dans l’accident - qu’il nierait du tac au tac.

Il essaya de rallumer l’objet électronique d’une fragilité incroyable ; aucune réponse. Il soupira. Bruyamment.

« Ca, là, » fit-il en montant le téléphone à hauteur du visage de la jeune fille, engin qu’il tenait entre son pouce et son index, « tu vas m’en repayer un, vu que tu l’as cassé. »

Il baissa les mains tout en gardant le téléphone à portée de main pour la jeune fille, au cas où elle souhaiterait vérifier l’ampleur des dégats.

« Et je t’épargnerais le prix de la chemise si tu arrives à ravoir la tâche. Mais une seule trace et tu me devras son prix plein. Ne parlons pas du blaser. J’imagine que vu tes vêtements, ça devra pas te faire trop mal de me payer ce que tu me dois, à moins que tu sois pauvre en plus d’être bizarre ? »


zero
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Wèngyard
Maison Wèngyard
■ Messages : 32
MessageSujet: Re: tâche orange (pv léo)   Mar 21 Avr - 21:43

Tâche orange #3
feat. Jace N. Weaver

À son grand étonnement, le gredin semblait désarçonné par ce qu’elle venait de lui demander. Quoi ? Il ne pensait tout de même pas qu’elle ferait comme si de rien n’était après ce qu’il avait osé tenter. Le voyant sur le point de s’exprimer, elle déglutit un coup.

« Déstresse. J’vais pas t’bouffer. »

Ce qui lui valut de papillonner des cils, l’air incrédule. Il n’avait quand même pas oublié ?! Les sourcils froncés et l’air encore moins sûr, Léo détourna simplement les yeux vers la fenêtre tandis qu’il s’abaissait pour récupérer son portable désormais dans la flotte alcoolisée.

Elle avait beau remuer sa mémoire dans tous les sens, ce garçon était bien le même que la saleté de la dernière fois. Ah, quelle douleur que de se remémorer ses avances incessantes, ses mains baladeuses et la terreur qui lui avait noué les entrailles à cet instant-là. Fort heureusement, le mannequin avait été capable de le repousser d’une façon assez violente et sèche. En tous cas, d’une manière assez humiliante pour qu’il s’en souvienne encore.

Alors, pourquoi donnait-il l’impression d’être en face d’une parfaite inconnue ?! Tout cela lui semblait complètement surréaliste. Le grand soupir du concerné la fit sursauter d’un petit bond, la sortant de ses pensées.

« Ça, là. Tu vas m’en repayer un, vu que tu l’as cassé. »

Il lui désignait son téléphone à présent hors-service, le lui mettant à portée de main. Oh non, elle n’allait pas toucher cet engin pathétique et collant au sucre. Et puis d’abord… quoi ?

« Et je t’épargnerai le prix de la chemise si tu arrives à ravoir la tâche. Mais une seule trace et tu me devras son prix plein. Ne parlons pas du blaser. J’imagine que vu tes vêtements, ça devra pas te faire trop de mal de me payer ce que tu me dois, à moins que tu sois pauvre en plus d’être bizarre ? 
- … Pardon ? »

Attends, attends, on reprend depuis le début. Venait-il de lui donner un ordre, de lui faire du chantage, des menaces ou elle ne savait quoi; venait-il de la traiter de quelqu’un de bizarre ? Venait-il de lui demander si elle était PAUVRE ?

L’adrénaline monta en flèche, mais elle redescendit lentement. Chaque chose en son temps. Il fallait tout d’abord qu’elle en ait le coeur net. Pour l’instant, elle ignorerait tout simplement les menaces de ce gueux.

« Tu ne te souviens de RIEN ? fit-elle d’une voix forte avec des yeux ahuris. Elle le regardait comme si il s’agissait d’un cinglé. » 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Wèngyard
Maison Wèngyard
■ Messages : 234
MessageSujet: Re: tâche orange (pv léo)   Mar 21 Avr - 23:05

Plus ils discutaient, plus Jace se rendait compte qu'ils n'étaient visiblement pas sur la même longueur d'onde. Alors qu'elle ne cessait de le dévisager d'un air à la fois absent et etonné, rempli de questionnement dont le garçon ne connaissait pas la cause, lui était visiblement plus concentré sur le carnage que la jeune fille avait occasionné sur lui. Tâche orange, téléphone hors d'usage, blaser souillé, et un gros sentiment de malaise face à l'humidité constante présente sur son ventre qui commençait doucement à coller ; dégoûtant.

La situation plongeait Jace dans une douce colère compréhensible mêlé à un sentiment désagréable d'inquiétude, parce qu'elle agissait comme s'il avait fait quelque chose d'horrible avant leur rencontre - ce qui était parfaitement impossible vu qu'ils ne s'étaient jamais vus. Jace en était certain.

Puis d'un coup et comme si une pierre venait de tomber sur la tête du Wèngyard perplexe, une illumination vint éclairer son pauvre esprit embrumé. Qu'est-ce qui aurait pu faire naître une confusion à l'égard de Jace, qu'est-ce qui aurait pu faire croire qu'on avait toutes les bonnes raisons de lui en vouloir, et qu'est-ce qui pourrait bien valoir un tel regard sur sa personne ?

Une seule réponse possible: Neam.

Comme une évidence, le prénom de son abruti de frère venait de faire irruption dans ses pensées, et l'avait heurté assez fort pour qu'il se trouve complètement stupide de ne pas y avoir pensé plus tôt. Neam était connu pour être un véritable coureur de jupons, ce qui ne plaisait pas à tout le monde. La réputation de son jumeau collait à la peau de Jace également, d'un côté parce qu'ils s’adonnaient ensemble à des jeux tout à fait malsains - dont Jace s'éloignait d'ailleurs ; assurément - et de l'autre parce que le Namethia se faisait régulièrement passer pour le Wèngyard.

Ce qui étonna Jace encore plus qu'il ne l'était déjà, c'était que son interlocutrice ne semblait pas du tout être au parfum de l'existence des deux jumeaux dans l'enceinte de l'établissement. Pourtant, et ce, grâce à Neam - ou plutôt à cause de lui, ils étaient relativement connus et rares étaient les personnes qui ne savaient pas que l'un et l'autre avait un semblable identique. La jeune fille devait, en plus d'être étrange, se trouver être complètement déconnectée du monde réel. Avec son accoutrement à la limite du ridicule, cela sembla être une hypothèse tout à fait probable aux yeux du jeune homme qui arqua ses sourcils, pensif. Il se demanda un instant comment Neam avait pu s'approcher d'une bizarrerie pareille.

« Tu ne te souviens de RIEN ? »


Elle prononça ses mots d'une voix à la fois posée et menaçante, lui adressant un regard qui avait tout l'air de dire que Jace était un fou furieux, ce qu'il n'apprécia que moyennement - actuellement, c'était plutôt elle qui avait l'air d'une cinglée.

« Veux-tu bien arrêter d'ignorer mes paroles, petite effrontée sans cervelle? J'imagine que tu parles de mon frère, Neam. Je n'ai rien avoir avec lui, alors tu m'épargneras tes regards de chien battu à trois pokédollars, et t'arrêteras aussi d'échapper à tes responsabilités concernant les dommages de l'accident que tu viens d'occasionner » répliqua-t-il d'une voix neutre, emprunte d'un calme qui l'étonna lui-même tant la situation l'énervait. Sans déconner, si la jeune fille puait le fric à plein nez et ressemblait tout à fait à une fille à papa minable avec ses vêtements probablement hors de prix et affreusement laids, ce n'était pas le cas de Jace. Il fallait avouer que la description qu'il se faisait de la jeune fille était tout à fait influencée par l'état du garçon qui n'avait pas de temps à perdre avec ce genre de choses - et surtout, il n'avait pas d'argent à perdre, non plus.


zero
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Wèngyard
Maison Wèngyard
■ Messages : 32
MessageSujet: Re: tâche orange (pv léo)   Mer 22 Avr - 0:10

Tâche orange #4
feat. Jace N. Weaver

Ce à quoi il répondit immédiatement, d’une façon étonnamment… calme.

« Veux-tu bien arrêter d’ignorer mes paroles, petite effrontée sans cervelle ? J’imagine que tu parles de mon frère, Neam. Je n’ai rien à voir avec lui, alors tu m’épargneras tes regards de chien battu à trois pokédollars, et t’arrêteras aussi d’échapper à tes responsabilités concernant les dommages de l’accident que tu viens d’occasionner. »

Un frère, c’était donc ça… Elle se disait bien que quelque chose ne tournait pas rond dans son comportement, aussi a-t-elle eu raison de lui poser la question car elle y voyait à présent plus clair. Toutefois, elle n’appréciait toujours pas la façon dont il s’adressait à elle et cette situation commençait à lui taper sur les nerfs. Certes, elle ne regardait pas vraiment vers où elle se dirigeait ; mais il n’allait tout de même pas lui faire croire qu’il était IMMOBILE au BEAU MILIEU du couloir ?

« Mes responsabilités… ça c’est la meilleure ! Dois-je te rappeler que mon sublime manteau en Cadoizo a lui aussi été souillé par ton inattention ? lui lança-t-elle, levant le menton dans un geste dédaigneux tandis qu’un petit sourire vint aux coins de ses lèvres. Ton vêtement était-il trop onéreux pour toi que tu oses me mendier désespérément de l’argent ? Je pourrais peut-être bien te rendre ce service, après tout ce n’est pas ça qui manque. »

Ses bras se croisèrent tandis qu’elle tenait une posture conquérante et sure, ce qui contrastait totalement avec son précédent affolement. Oh, elle savait bien qu’elle se trouvait dans une situation délicate : lui, qu’elle avait confondu avec son frère, avait malencontreusement été témoin de l’un de ses moments de faiblesse et d’incertitude. Rares étaient les personnes à avoir pu y assister. Dieu que Léo détestait cela.

Il fallait qu’elle sache s’il comptait bel et bien la menacer sur ce point précis ou si, finalement, il s’avérait être complètement à côté de la plaque.

« Mais… qu’est-ce qui m’y oblige, exactement ? Intima-t-elle d’un air oscillant entre la suspicion et le narquois. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Wèngyard
Maison Wèngyard
■ Messages : 234
MessageSujet: Re: tâche orange (pv léo)   Dim 3 Mai - 14:09

Ce qui était relativement amusant avec la jeune fille, c'est que, d'une façon, Jace pouvait se permettre de lui manquer de respect en toute impunité. Il venait de la traîter d'éffrontée sans cervelle dans un moment où il s'était perdu - ce n'était pas vraiment son genre d'insulter les gens qu'il ne connaissait pas, il restait à peu près poli, habituellement - et elle n'avait absolument pas relevé.

Au lieu de ça, elle s'emporta au sujet de son, citons, "sublime manteau en Cadoizo". Elle lui lança un regard un peu trop hautain au goût de Jace, accompagné d'autres remarques piquantes que le jeune homme n'apprécia que très moyennement - pour le coup, il ne regretta pas une seconde de plus d'avoir appelé le monstre jaune une écervelée. Elle avait l'air d'une gamine capricieuse, croisant ses bras sur sa poitrine, arborant dans son regard une lueur de fierté, de victoire, de tout ce qui pouvait hérisser le poil du Wèngyard, tout ce qui pouvait le pousser à vouloir la casser en deux.

Une dernière petite question fut posée par la jeune fille, ne se départissant pas d'un certain air narquois qui ne faisait qu'atiser l'envie de Jace de la mettre plus bas que terre, mais il demeura d'un calme olympien alors qu'il lui adressa un sourire énigmatique - elle aurait de quoi se triturer la cavité vide dans laquelle devrait reposer un cerveau.

« C'est bon, t'as fini ta tirade? » fit-il en haussant les épaules - sans abandonner bien sûr son sourire, ce qui était sans doute la meilleure arme dans cette situation.

« Je n'ai pas été inattentif, pas ma faute si tu m'as foncé dedans comme une abrutie, tu crois peut-être que le cadavre qui te sert de manteau te permet d'être un rang plus élevé que les autres? Ma pauvre » fit-il d'une voix pincée, se rappelant du commentaire de la jeune fille sur l'argent qu'il n'avait pas.

« Et vu que c'est pas ça qui te manque, aboule le fric qu'on en parle plus.

Ah et sinon, concernant ce qui pourrait t'obliger à réparer les torts que tu m'as causé, disons que j'ai bien remarqué ton air aussi apeuré qu'un Rattata pris au piège. J'pense que mon frère saura m'en dire plus sur la situation, »
fit-il dans un souffle alors qu'il s'était légèrement rapproché de la jeune fille durant un court instant. Il lui adressa un clin d'oeil. Cette peste allait lui rembourser son téléphone, point barre. Ah, et nettoyer sa chemise, bien entendu.


zero
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: tâche orange (pv léo)   

Revenir en haut Aller en bas
 

tâche orange (pv léo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Primepoc :: Zone RP : L'académie Primepoc :: Bâtiment annexe :: Gymnase-