bienvenue

Partagez | 
 

 [ Finis] Visite médical [Pv Alexia van Sorhen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maison Wèngyard
Maison Wèngyard
■ Messages : 40
MessageSujet: [ Finis] Visite médical [Pv Alexia van Sorhen]   Sam 2 Mai - 19:23

L'arrivée de Mandy à l'académie.
S'était faite sans vague, sans bruit... Une étudiante de plus ou de moins, le remarquait-on vraiment ici ? De plus, la nouvelle Wengyard n'était pas du tout du genre à attirer les regards sur elle ni à engager la conversation envers qui que ce soit, la discrétion était son maître mots, qu'importe la situation.

Mandy...
Trouvait l'école remplit de personnalité étrange et différente, elle ne s'attardait pas trop envers ses "camarades de classe", restant évasive, silencieuse ou carrément distante et froide pour les plus insistants qui essaye de briser la carapace à coup de bélier sur ses mystères qui l'entourait. Il fallait aussi reconnaître qu'elle avait une allure de Persian sauvage, qui sort assez vite les griffes et des vociférations lorsque trop de compagnie l'importune.

Il est clair...
Qu'avec toute ces années d'enseignement à domicile, Mandy en avait oublié le brouhaha des élèves, les rythmes scolaires... Le calme, le silence lui manquait bien vite, mais heureusement, elle partageait sa chambre avec... Bha avec personne ! Si ça c'est pas de la chance ! Cependant, loin de se soucier si un jour elle devra partager son espace privé, aujourd'hui c'est une foutue visite médical qui la mettait de mauvaise humeur... Oui, encore plus que d'habitude.

Le must ?
Elle avait pourtant touuuut donné les papiers médicaux la concernant, elle était à jour partout dans ses vaccins, ses 5 sens allaient très bien, sa courbe de poids était nickel, bref, physiquement rien à lui reprocher, cependant on trouva quand même le moyen de la convoquer, elle, et juste elle, ce qui la fit tiquer.

Voilà pourquoi en cours...
Aujourd'hui, Mandy était loin dans ses pensées, se demandant bien qu'est-ce qu'on allait encore l'emmerder. Cherchant les raisons de cette convocations, elle fronçait parfois les sourcils, s'éprenant d'une colère dont la justification n'était pas encore établis. Est-ce que son médecin de famille aurait oublié de préciser quelque chose pour son dossier d'inscription ? Lui, celui qui la connait depuis sa naissance et qui était même partisan de cette folie consanguine ? Mandy soupirait... Des conneries.

A la fin du cours.
Elle rangeait ses affaires et prit d'un air lassée, la direction de l'infirmerie. Des étudiants qui s'évertuaient à encore vouloir être accueillant et sympathique à son égard, se voulait rassurant en disant que l'infirmière était une vraie bombe. Qu'est-ce que ça pouvait lui faire à Mandy ? La Wengyard arrivait à la fameuse infirmerie scolaire et elle s'assit sur une chaise, dans le couloir en patientant.

Elle sortie son téléphone.
Pour regarder l'heure, et voir si elle serait en retard ou non... Avec de la chance, peut-être à t-elle oubliée ou peut-être que ce n'est pas la bonne personne de convoquée. Mandy, qui d'habitude est réaliste, là, espérait un genre de miracle en ce qui la concernait. Elle sortit ses écouteurs pour ensuite mettre de la musique pour patienter et pensant fermement.

Dans 15 minutes, je me casse.


Dernière édition par Mandy Summers le Sam 23 Mai - 12:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
■ Messages : 169
MessageSujet: Re: [ Finis] Visite médical [Pv Alexia van Sorhen]   Sam 2 Mai - 22:53

Test Subject No.001. Name: Mandy Summers.


Feat. Mandy Summers


Jour avant la convocation – Chambre d’Alexia

La pause était terminée, il fallait que j’aille me remettre au boulot. J’avais une tonne de paperasse à remplir suite à l’arrivée de plusieurs élèves dans l’établissement. Miaouss avait l’habitude de me foutre la pile comme ça sur le bureau, me laissant la joie de trier et d’éplucher les dossiers un par un. Peut-être qu’un jour, il comprendra que je ne suis pas une trieuse professionnelle et que mon job n’est pas de classer de la paperasse à longueur de journée. Déjà que j’ai très peu de patients à l’infirmerie. Tant pis, tant mieux diras-t-on. J’enfilais alors la blouse, les chaussures et prenais un ou deux Pokémon avec moi. J’allais en direction de ma salle préférée : l’infirmerie.

Infirmerie

La pile était bien plus grande que prévue. Je n’allais pas terminer avant ce soir – vingt-trois heures au moins. Je soupirais en regardant les dossiers s’entasser, on voit tout de suite qu’une absence prolongée n’est jamais bon signe. Ils étaient tous aussi gros les uns que les autres. Je pris d’abord le dossier du dessus et regardait la tête du client : un blondinet admis dans la maison Naméthia. Rien de bien intéressant, ou d’intriguant. Le suivant était un jeune homme, admis chez les Wengyard… Passons. Le prochain était encore un chez les Naméthia. Un type aux cheveux bleutés. Sympathique, mais pas de grandes trouvailles. Le prochain dossier était certainement le plus croustillant. Celui qui regorgeait d’informations en tout genre. Un nom s’affichait en haut du dossier : Mandy Summers. Maison : Wengyard. Bon, ça annonçait déjà le caractère de la jeune fille. Mais un détail attirait mon regard et je m’attardais dessus pendant plusieurs minutes. D’après l’arbre généalogique de sa famille, elle serait issue de l’union d’un frère et d’une sœur. Il y a donc consanguinité… D’accord. C’est très intéressant. Je n’étais pas encore tombé sur un sujet aussi particulier et cette jeune fille m’intriguait réellement.

‘Roket, passes-moi une feuille de convocation s’il te plait. J’ai besoin de parler à cette jeune fille.’

Il tendit les pattes et me fila la feuille en question. Je commençais donc à remplir la fiche de convocation en stipulant qu’elle devait passer après les cours. C’est le moment où je risquais le moins de me faire déranger par des élèves qui voulaient un mot pour sauter les cours. Je gardais son dossier sous la main pour l’étudier plus en profondeur dans la chambre et continuais à trier les autres. Vers le début de soirée, je retournais dans la chambre attribuée par Miaouss afin de me reposer et de réfléchir au sujet de Mandy. Je lisais tout le dossier à la recherche de plusieurs détails jusqu’à trouver le sommeil et m’endormir tranquillement.

Le lendemain après les cours – Infirmerie

J’attendais patiemment que Mandy n’arrive pour commencer l’investigation. Cependant, je n’allais pas l’agresser, ni lui poser toutes les questions inimaginables. Il fallait bien se mettre à la place de la Wengyard, cela ne serait certainement pas facile de parler de ce sujet. Alors j’allais y aller en douceur. Je me levais, l’heure approchait. Je me faisais couler un café, et sortait deux ou trois biscuits histoire de ne pas faire passer ça pour la visite la plus sérieuse au monde. Tout ce que je voulais, c’était discuter avec elle afin de découvrir quelle genre de personnalité et de mentalité elle possédait, à cause de cette situation bien évidemment. L’horloge émit un cliquetis et annonçait l’heure fatidique. J’allais donc ouvrir la porte et découvrit une jolie jeune fille aux cheveux longs, écoutant la musique en m’attendant.

‘Mlle Summers je suppose ? Entre donc, je t’attendais.’

Je lui tirais la chaise pour qu’elle s’y installe tout en allant m’asseoir en face. Je buvais mon café et poussais la petite assiette pleine de friandises vers elle.

‘Tu souhaites quelque chose à boire ? A manger ? N’hésites pas à m’en faire part, j’ai tout ce qu’il faut ici.’

Je sentais bien qu’elle n’était pas venue pour le plaisir, que ma convocation l’emmerdait énormément. Il fallait bien commencer un jour.

‘Bon, je ne vais pas y aller par quatre chemins. J’ai lu ton dossier hier, et quelque chose de particulier à attiré mon attention. Tu dois certainement savoir de quoi je veux parler. Comment te sens-tu, intérieurement parlant, par rapport à la consanguinité de tes parents ?’

Oui, j’étais franche et je n’hésitais pas à rentrer dans le vif du sujet. J’examinerai son corps plus tard afin de voir si elle s’est faite maltraitée plus tard, même si j’en doutais fort. Mais sait-on jamais. J’ai lu que son ancien établissement était au courant de cette histoire, peut-être que des élèves l’auraient frappés ou battus pour ce qu’il s’est passé entre ses parents…



Dernière édition par Alexia Van Sorhen le Dim 3 Mai - 17:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Wèngyard
Maison Wèngyard
■ Messages : 40
MessageSujet: Re: [ Finis] Visite médical [Pv Alexia van Sorhen]   Dim 3 Mai - 10:53


Remuant sa jambe droite.
En rythme avec la musique qu'elle écoutait, Mandy n'eut pas à attendre un quart d'heure en fin de compte. L'infirmière à l'apparence bien médical avec sa veste blanche ou pseudo scientifique, sortie de son repaire pour accueillir l'étudiante.

‘Mlle Summers je suppose ? Entre donc, je t’attendais.’

Mandy.
Retirait ses écouteurs et rangeait le tout dans la poche de sa veste, tout en suivant l'infirmière sur son lieu de travail. L'étudiante demeurait toujours aussi froide, imperturbable d'apparence et pourtant... Son cœur commençait à battre plus vite, sous le stress du pourquoi de la convocation. Mandy prit place et lorsque l'infirmière lui proposait des petits biscuits... Elle ne su résister à la proposition de l'ennemi ! * Merde, elle connait déjà un de mes points faible, le sucre*, se dit-elle intérieurement. L'étudiante ne portait plus franchement aucun membre du personnel dans son coeur depuis l'incident dans son ancien établissement scolaire, que ce soit de la femme de ménage, au Directeur, en passant par le corps médical et enseignant. Notre nouvelle Wengyard voulait à tout prix éviter cet incident qui la traumatisa.

‘Bon, je ne vais pas y aller par quatre chemins. J’ai lu ton dossier hier, et quelque chose de particulier à attiré mon attention. Tu dois certainement savoir de quoi je veux parler. Comment te sens-tu, intérieurement parlant, par rapport à la consanguinité de tes parents ?’

Droit au but.
Ce manque de tact concernant sa situation familiale fit tousser Mandy qui en avait avalé de travers son biscuit. Pas de préliminaire du genre " Tu te sens bien ici ?" ou " Ta maison assigné te convient", nan, là, c'est du direct. L'étudiante bu quelques gorgées d'eau pour passer le tout, mais en tenant le gobelet, sa main tremblait de colère... C'est LE sujet qu'elle déteste par excellent après tout. Mandy reposait le verre d'eau, le visage d'un calme olympique mais masquant surtout une tempête, elle croisait les jambes et se raclait la gorge avant de répondre.

_ Je le vie parfaitement bien... Ce sont leurs choix, pas le mien.

Elle mordit sur sa langue.
Pour éviter de cracher un venin acide à leurs encontres. EVIDEMMENT QUE C’ÉTAIT PAS LE CHOIX DE MANDY ! ELLE A RIEN EU A DIRE !! Son ventre, commençait à se serrer sous le mensonge et dans son regard comme des petits éclairs.

_ J'ai de la chance, physiquement je ne porte rien de particulier et psychologiquement... Bien sûre que ça n'a pas été évident au début, mais j'ai finit par accepter. Je suis leurs fille unique, fille, qu'ils ont eut beaucoup de mal à avoir, et donc... C'est pas donné à tous d'avoir des parents si fou amoureux l'un de l'autre.

Avoir de la chance ?
Finir par accepter ? Des parents fous ? Les mots n'étaient pas choisit par hasard et intérieurement Mandy bouillonnait, elle avait envie d'attraper cette infirmière par le col * TU ES SÉRIEUSE DANS TES QUESTIONS ? QUI PEUT VIVRE CA BIEN ? HONNÊTEMENT ? CHANGE DE BOULOT IDIOTE !! Tu ne sais RIEN DU TOUT* . Dieu seul sait qu'il en faut beaucoup pour rendre Mandy si haineuse et colérique, mais ce sujet était LE pire de tous, alors devoirs répondre à ce genre de question l'agaçait au plus haut point, la corde sensible... Et la peur qu'elle bave à toute l'école cette situation, comme avant.

Sans demander son reste.
Mandy se leva, comme insulté par ses questions quel trouvait stupides.

_ Si vous n'avez rien d'autres à me demander, je dois prendre congé.

Déclarait-elle froidement.
De peur d'éclater de colère, même si elle savait que cette infirmière n'avait "encore" rien fait.

Mais ce n'est pas finit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
■ Messages : 169
MessageSujet: Re: [ Finis] Visite médical [Pv Alexia van Sorhen]   Lun 4 Mai - 0:47

I'm sure you're burning inside.


Feat. Mandy Summers


La jeune Wengyard avait déjà tapé dans les biscuits, peut-être que le sucre l’aidera à se détendre. Je jetais des regards de temps à autre sur le dossier qui se trouvait devant moi, à l’abri des regards de Mandy. Même si elle savait très bien ce qui se trouvait sur ces feuilles, entre ces lignes. Après tout, c’était tout de même le dossier médical qu’elle trimballait depuis son ancienne école. Ma question l’avait quelque peu troublée. En même temps, je pouvais comprendre que parler de cette histoire n’allait pas la mettre à l’aise. Je le voyais car elle avait manqué de s’étouffer avec un morceau de biscuit. Elle bu un peu d’eau, et les symptômes ne me trompaient pas. Les mains tremblantes, la jeune Summers porta le verre à sa bouche avant de laisser couler le liquide à l’intérieur. Ses jambes se croisèrent, puis vint le raclement de gorge avant qu’elle ne m’annonce qu’elle le prenait bien. Alors comme ça, on était du genre à me mentir ? Je le voyais bien dans ses yeux, cette lueur qui tentait de camoufler une colère insurmontable. Je savais qu’elle vouait une haine incommensurable à ses géniteurs, et c’était vraiment une très bonne comédienne. Son calme camouflait certainement une tempête, il fallait que je la vois éclater. Jusqu’où pouvait-elle tenir ?

Elle continuait sur sa lancée, me racontant qu’elle avait finit par accepter son sort, que ses parents s’aimaient d’une manière inimaginables. Continue donc à me raconter des bobards. Ton dossier est beaucoup plus bavard et réaliste que tu ne veux bien l’être Mandy. Je souriais légèrement en écoutant la Wengyard me mentir, je lançais un regard à mon starter qui attrapa une PokeBall posée sur une étagère. Mandy se leva et tourna les talons. Roket lâcha la sphère et libéra Orrgo, mon Grolem de 300Kg. Il se bloquait devant la porte et lançait un regard menaçant à la jeune étudiante.

‘Viens donc reposer tes fesses sur cette chaise, Mandy. Orrgo ne bougera pas le sien tant que je ne lui aurai pas ordonné, peu importe ce qu’il se passe. Maintenant que tu as essayé de m’embobiner, je veux que tu me racontes réellement ton ressenti. Le dossier parle mieux que toi, Miss Summers.’

Il est vrai que le dossier était quasiment complet, et traitait de toute l’histoire de Mandy, ou presque. Cependant, je voulais voir comment elle réagissait, et non pas seulement avoir les faits à l’écrit. Ses réactions étaient exactement ce à quoi je m’attendais : une fille fermée comme une huitre. Elle allait certainement montrer les dents si nous continuions sur cette lancée. Il fallait la calmer un peu, essayer de partir sur autre chose…

‘Je vois que tu es difficilement approchable.Ta scolarité a-t-elle bien débuté ?’. Je faisais une pause afin d’essayer de briser la coquille dans laquelle elle se camouflait. ’Oh, et ne t’inquiètes pas pour ton secret. Il sera bien gardé avec moi, je ne suis pas du genre à raconter les problèmes de mes patients… D’ailleurs, j’ai signé un accord appelé le secret médical. Tu n’auras pas à avoir peur de revivre ce cauchemar.’

Je terminais ma phrase en lui faisant un clin d’œil. Jouons la carte de la sympathie, ça pourra toujours m’aider. Et puis, cette fille portait un lourd secret qui lui avait causé un traumatisme vraiment important. Mon but n’était pas de la faire plonger encore plus au fond, mais bien de l’aider à surmonter cela. Je pouvais être celle à qui parler, à qui confier son mal être sans être jugée justement.

‘Je peux être ta psychologue si tu le souhaites. J’ai vu que personne ne t’avais proposé de suivi psychologique, eh bien je te le propose là, de suite. Parle-moi, hurle sur moi, fais ce que tu veux tant que ça te libère.’


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Wèngyard
Maison Wèngyard
■ Messages : 40
MessageSujet: Re: [ Finis] Visite médical [Pv Alexia van Sorhen]   Lun 4 Mai - 18:38

Décidément...
Mandy n'était pas libre de faire ce qu'elle voulait et l'infirmière ne lui manqua pas de lui rappeler à coup de Grolem. Difficile de lutter, mais montrer son mécontentement, ça elle pouvait le faire ! Sourcils froncés, regard fermé et sévère, bras croisés... Pas contente la Mandy ! Pas contente du tout.

‘Viens donc reposer tes fesses sur cette chaise, Mandy. Orrgo ne bougera pas le sien tant que je ne lui aurai pas ordonné, peu importe ce qu’il se passe. Maintenant que tu as essayé de m’embobiner, je veux que tu me racontes réellement ton ressenti. Le dossier parle mieux que toi, Miss Summers.’

Invitait l'infirmière.
Bien plus sympathique que son pokémon roche en tout cas. Mandy, pivotait les talons... Sans surprise, tout ça était sans surprise mais bon, elle avait essayé au moins. La gorge serré, préparant de l'acide à tout vas, l'infirmière voulu se la jouer un peu plus diplomate en élargissant la discussion, néanmoins Mandy gardait son regard rivé sur elle, comme deux poignards.

‘Je vois que tu es difficilement approchable.Ta scolarité a-t-elle bien débuté ?’
_ Ça peut aller, mais je suis convaincue qu'il y a des cas bien plus urgent et palpitant que le mien dans cette école... Moi, mon histoire est déjà toute tracé, on ne peut plus rien changer.

Merci papa maman !
A qui Mandy pouvait-elle bien faire allusion ? Qui sont ces autres cas... Seth ! Seth parce que... Vous trouvez ça normal un étudiant qui roule des pelles à tout va ?? Lui aussi doit avoir un problème psychologique, non ? Pourquoi on le convoque pas ?! DISCRIMINATION ! Et c'est tout !! FAVORITISME ! Quoique... Non, mauvais terme dans ce contexte.

’Oh, et ne t’inquiètes pas pour ton secret. Il sera bien gardé avec moi, je ne suis pas du genre à raconter les problèmes de mes patients… D’ailleurs, j’ai signé un accord appelé le secret médical. Tu n’auras pas à avoir peur de revivre ce cauchemar.’

Le sang de Mandy fit un tour.
Elle hésitait entre éclater de rire ou... La claquer, oui carrément. Après elle ose dire que c'est ELLE la menteuse ?! C'est... Du foutage de gueule ! L'infirmière cherchait à la provoquer ouvertement, là maintenant, c'était certains. Et puis son clin d'oeil ! Mandy ne pensait qu'à lui crever ! Cette femme ne savait rien ! Et elle débarquait avec ses " tu ments, mais ne t'en fais pas, je vais te soigner et je ne dirais rien ! On va faire copines !"... *Tous des menteurs... Ils ont dit qu'ils m'aideraient et ils n'ont fait qu'envenimer la situation, tous ! Et si cette infirmière n'avait pas ouvert sa bouche...*. Ah oui, Mandy ne porte pas le personnel dans son cœur du tout, encore moins le corps médical... Ce fameux secret, de la foutaise selon elle ! Ils ont TOUS foutue en l'air sa vie et ça, elle en est persuadée.

‘Je peux être ta psychologue si tu le souhaites. J’ai vu que personne ne t’avais proposé de suivi psychologique, eh bien je te le propose là, de suite. Parle-moi, hurle sur moi, fais ce que tu veux tant que ça te libère.'


Et voilà...
Mandy éclatait d'un rire étrangement nerveux, son regard perdu, les douloureux souvenirs faisaient surface... Toujours les mêmes discours visiblement, mais c'est trop tard. Elle portait une main à ses lèvres et tentait de se calmer, ses mains tremblantes de colère.

_ Vous...  C'est vous la menteuse ici.


Mandy se calmait et reprit son souffle.

_ Je ne fais que me protéger de vos incompétences et de votre soi disant "secret" ! Pourquoi devrais-je avoir confiance en vous ? Plus que qui que ce soit ?? Ça a été le cas et votre collègue, remercier là, a bien fais son job et à ruinée ma vie ! Votre secret, vous pouvez vous le foutre dans le rectum, si ce n'est pas plus loin. Je sais prendre soin de moi même ! Je sais me protéger de vos pré-juger et de vos moqueries à mon égards et surtout...

Elle pointait du doigt l'infirmière, attentive à elle.

_ Je sais très bien ce que vous pensez de moi ! Gardez votre pitié, professionnelle et ravaler votre dégoût personnelle quant à ce que je suis ! Vous avez lu mon dossier ? Grand bien vous fasse, et tant mieux si vous penser avoir fait votre job mais... Personne, ne pourra soigner la connerie de mes parents ! Et moi je les détestes !!!

Mandy hurlait de rage !
On devait l'entendre sans réellement comprendre dans le couloir. Elle s'approcha du bureau de l'infirmière et envoyait balader la totalité de ce qu'il s'y trouvait. L'étudiante cédait à sa colère, sa folie qu'elle avait réprimandé, conserver toute ces années durant... Et l'infirmière venait à peine d'entre ouvrir la porte qu'une déferlante haineuse s'y dégageait, y'a du travail ! Qu'est-ce que ça aurait été si c'était un élève qui avait abordé le sujet par hasard, en blaguant sur les incestes ?

VOUS NE SAVEZ RIEN DU TOUT DE CE QUE J'AI VÉCU !!! VOUS N'AVEZ LU QUE DES MOTS !! ET JE SAIS CE QUE JE SUIS ! CESSEZ DE ME LE RAPPELEZ !

Pas de trouble physique...
Mais psychologiquement ? Un carnage... Jamais, elle n'avait explosée à ce point et pour cause, elle s'était si brutalement et rapidement refermé sur elle même, qui aurait cru ça de Mandy ? Elle fit volte face, prise dans une folie frénétique et retournait faire face au Grolem, rien que ça, et elle commençait à le frapper de ses poings. Ca ne devait pas faire grand chose au pokémon roche, mais elle, s'en blessait les mains, de rage.

_ LAISSE MOI SORTIR ! JE SAIS CE QUE J'AI A FAIRE ! FICHEZ MOI LA PAIX !


Elle pleurait.
De rage ? De tristesse quant à sa condition ? De douleurs à cause de ses poings ?! Qui sait, Mandy est si loin, perdu dans la rancœur et les ténèbres, là où personne ne saurait la chercher à l'heure actuelle... La méchanceté humaine, avait démolie cette petite fille si souriante par le passé, elle aurait pu passer au dessus, elle aurait dû... Mais ça ne s'est pas passé comme ça... Alors, quel traitement ? Seriez vous dépassé mademoiselle l'infirmière ? Les autres bobos d'étudiants doivent vous semblez bien morne et si facile à traiter.


Il y a des blessures à ne pas r'ouvrire, surtout avec Mandy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
■ Messages : 169
MessageSujet: Re: [ Finis] Visite médical [Pv Alexia van Sorhen]   Lun 4 Mai - 19:36

Contact, Freeze, Explode


Feat. Mandy Summers



Selon elle, son cas n’était pas une urgence. Qu’il y avait certainement d’autres élèves plus importants qu’elle. Mais je ne pensais pas du tout la même chose. Cela faisait un moment qu’elle n’avait pas été dans une académie, et le contact avec les élèves devaient être assez compliqué. Rien ne pouvait être changé… Certes, le passé reste le passé. Mais le futur est encore à écrire. La ligne du temps est continue, et chacun peut écrire son histoire comme il le souhaite. Mandy n’avait pas une histoire toute tracée. L’erreur de ses parents n’était pas simple à accepter – et certainement qu’elle ne l’acceptera jamais puisqu’elle paye les pots cassés aujourd’hui – mais il fallait surmonter cela, faire face à son passé et claquer la porte au nez de ses parents. J’allais l’aider, bien sûr. Mais encore fallait-il trouver le moyen. Le cas de cette jeune fille était vraiment compliqué, et ses problèmes étaient bien plus incrustés qu’elle ne le laissait paraître. En continuant à creuser, j’allais libérer une bête dont je n’imaginais même pas l’existence. Mandy éclatait de rire, mais pas un rire naturel. Celui qui vous prend quand votre cerveau se déconnecte suite à un traumatisme bien trop puissant. Ses mains portées à ses lèvres tremblaient. Le côté sadique que je renfermais voulait continuer à en voir plus, à voir jusqu’où elle allait aller, jusqu’où pouvait-elle tenir. Alors j’écoutais, les mains croisées, appuyées sur mon dossier de chaise, sans sourciller.

Elle me traitait de menteuse, mais me connaissait-elle réellement ? D’après son dossier, une infirmière aurait bavé sur son statut. Me détestait-elle à cause de l’incompétence d’une femme trop bavarde ? Je n’allais rien dévoiler sur sa vie, contrairement à l’autre infirmière qui n’avait pas su tenir sa langue. Certainement qu’elle avait perdu son boulot après le scandale qui a dû éclater. Personne ne pouvait étouffer une affaire pareille, et cette fille en souffrait réellement. Je commençais à atteindre le summum. Le maximum qu’elle pouvait contenir en elle allait bientôt surgir. Toujours de manière calme, je continuais à encaisser ses reproches. Mon job, je ne l’avais pas encore terminé. C’était même loin d’être fini, je souriais face à ses paroles. Elle se leva et laissait sa rage éclater, envoyant voler tout ce qui se trouvait sur mon bureau. Roket commençait à se déplacer vers la jeune fille, mais je lui fis signe de rester en arrière. Elle ne me ferait rien, au risque d’y perdre un bras, une jambe… Ou bien d’autres choses. Mon téléphone était dans ma poche, je pouvais toujours appeler quelqu’un à l’aide si jamais elle devenait réellement incontrôlable. Grolem restait toujours devant la porte malgré les hurlements de la Wengyard. Elle s’était levée, la rage au ventre. Frappant le Pokémon roche afin de tenter de sortir, du sang s’écoulait de ses mains. Je ne pouvais la laisser faire plus, car ses os allaient se broyer sur Orrgo à force de s’énerver comme ça. Me dirigeant vers l’armoire, j’attrapais un tranquillisant que je mis dans une seringue.

‘Orrgo, maintiens-la immédiatement.’

Mon ton était très calme. Je n’avais pas de raison de m’énerver contrairement à elle. Je lui avais dis de me hurler dessus si cela elle en avait envie. Et c’est ce qu’elle venait de faire. Une plaie profonde est ouverte dans son cœur et son esprit, pour la refermer, cela prendra du temps et beaucoup de volonté. Le Grolem attrapa les bras de la jeune fille et la bloqua pour éviter qu’elle ne s’échappe. Je m’approchais, un regard très sérieux, avant de lui planter l’aiguille sèchement dans le bras. Le liquide s’écoulait et ce n’était plus qu’une question de temps avant qu’elle ne se calme. La dose n’était pas très élevée, mais elle pouvait l’être suffisamment pour l’endormir. Cette fille était si mal en point, qu’il fallait la libérer de ses souffrances. Non pas en la tuant, mais en la soulageant. Les médicaments étaient là pour ça, et une thérapie serait bien utile. Seulement, il fallait que je gagne sa confiance… Et ça, ce n’était pas la chose la plus facile. Je portais la jeune fille jusqu’au lit, afin de lui bander les mains. Les plaies n’étaient pas très profondes, mais elle s’était vraiment bien blessé en frappant la roche de 300Kg. Maintenant, j’attendais tranquillement son réveil, la séance était loin d’être terminée. Peut-être qu’elle se montrera un peu plus docile après un peu de repos ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Wèngyard
Maison Wèngyard
■ Messages : 40
MessageSujet: Re: [ Finis] Visite médical [Pv Alexia van Sorhen]   Mar 5 Mai - 9:47


Mandy...
Ne se contrôlait plus du tout, elle n'arrivait plus à retenir la haine en elle, y'avait plus aucune logique, ni réflexion dans ce qu'elle faisait. Un peu comme un mode berserk, elle frappait, agressait tout ce qui était à sa portée sans même réfléchir aux conséquences, ni à ses propres blessures... Ce n'est pas du tout la Mandy de d'habitude, vous le savez bien, mais ce sujet était sa bête noir et là, on peut le dire, elle se défoulait, c'est clair.

L'infirmière...
De son coté, jugeait qu'elle en avait assez fait et assez vu, elle ordonnait à son Grolem de retenir l’incontrôlable, ce qu'il fit. Mandy avait beau se débattre de toute ses forces, se tortillant, cherchant une feinte, où si éclipser mais non, on échappe pas au pokémon roche comme ça. La suite ? Une piqûre et....

Du flou...
Beaucoup de flou et une lourdeur d'esprit accablante. La déchainée virait soudainement au ralentit, vociférant d'une voie peu à peu éteinte et puis plus rien, le sommeil chimique s'était emparé d'elle. La rendant inerte, comme si jamais, elle venait de péter un plomb... Le jour et la nuit en quelques secondes.

Intérieurement...
Mandy se sentait perdu, dans un noir complet et seule. Avancer, oui mais par où ? Allez vers quoi ? Elle préférait rester sur place, dans la noirceur pour ne pas envenimer son état, s'asseyant, ramenant ses genoux contre elle, elle réfléchissait, voyait des souvenirs défilés puis, des souvenirs bien plus récent avec l'infirmière. Grâce au sédatif, elle a enfin pu avoir un petit regard extérieur sur ce qu'elle venait de faire et demeurait choquée... Ne se reconnaissant pas.

Ce qui est fait...
Est fait, Mandy était consciente qu'elle détestait ce sujet, en plus de détester les infirmières qui promettaient monts et merveille... Ça avait très mal commencé tout ça et puis très mal finit. Un quart d'heure après les faits, l'étudiante reprenait peu à peu le contrôle de ce corps meurtri par sa propre colère. Elle remuait les doigts, les sentant enveloppé d'un tissu... Puis, le calmant disparaissant et les effets avec, Mandy sentie surtout la douleur de ses articulations et ses doigts la brûlant. Avant même d'ouvrir les yeux, elle grimaçait...

Est-ce que...
Ça valait vraiment le coup de revenir à cette réalité de merde ? Assumer sa connerie, assumer cette vie gâché d'avance par l'égoïsme de ses parents. En tout cas, Mandy se savait pas morte, puisqu'elle entendait les pas de l'infirmière faire des vas et viens. Doucement, l'étudiante ouvrit les yeux, le regard encore vague et la lumière l'aveuglant quelques secondes... Quand on est si loin dans le noir, normal !

Brièvement.
Elle constatait que ses mains avaient été bandés, elle ne fit aucun mouvement avec ceux-ci, ça faisait bien trop mal en ne faisant rien déjà. Puis, son regard bleuté cherchait après la soigneuse... Mandy se redressait, assise dans le lit et soupirant, songeuse.

Et maintenant ? Hmm ? Déjà viré ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
■ Messages : 169
MessageSujet: Re: [ Finis] Visite médical [Pv Alexia van Sorhen]   Mar 5 Mai - 12:14

Welcome back, sweetie


Feat. Mandy Summers


La jeune fille semblait dormir depuis un long moment. Cela en devenait même inquiétant. La dose était-elle trop forte ? Je ne me trompe jamais, c’est impossible qu’il ait eu surdosage. Je patientais, faisant des va et vient dans la pièce. On pourrait même voir les traces de mes chaussures si elles étaient un peu crasseuses. Je me resservais un café en patientant qu’elle reprenne conscience. J’espérais qu’elle ne repartirait pas dans une crise qu’elle vient à peine de quitter. Je voyais maintenant jusqu’où ce problème l’avait blessé, atteint. C’était réellement profond, et que ce serait-il passé si un élève lui avait parlé de l’inceste ? L’aurait-elle attrapé pour lui arracher l’intérieur et lui faire cracher sa méchanceté ? Allez savoir, et je ne préférais pas y penser. Voilà pourquoi elle était là aujourd’hui. Elle a libéré sa colère et il fallait l’aider, la soigner. Je sortais quelques médicaments antidouleurs du placard et en déposait deux cachets à côté d’elle, sur une petite table en métal. Un verre d’eau accompagnait bien sûr les médicaments. Elle pourra les prendre lorsqu’elle se réveillera pour faire passer la douleur.

Ses mains étaient bien amochées, le sang avait coulé sur le sol et même sur la carapace de mon Pokémon. J’approchais avec un linge humide et essuyait les traces sur le Grolem. Le pauvre, il n’avait rien demandé et s’était fait agressé par une jeune fille qui ne devait même pas faire le quart de son poids. Une fois le Pokémon nettoyé, je ramassais l’hémoglobine sur le sol et tout revenait dans l’ordre. Je n’arrivais pas à croire qu’un mal puisse autant être incrusté en quelqu’un. Elle souffrait, et cela me faisait mal au cœur de voir une jeune fille dans cet état à cause de ses parents. C’était un peu comme moi, mais différemment. Sauf que j’avais su leur tourner le dos au bon moment, et renier cette noblesse que je n’avais pas demandé. Je leur en voulais de m’avoir éduqué comme une duchesse et non pas comme une petite fille normale, avec des amies, des jeux pour enfants et tout le reste…

Les yeux azurs de la jeune fille s’ouvraient, elle grimaçait. Certainement suite à la douleur contenue dans ses mains. Mais je m’étais déjà occupée de tout, bandages, soins. Les blessures seront parties dans un jour ou deux. Je me retournais pour déposer aussi quelques biscuits sur la table en métal. J’avais remarqué qu’elle appréciait ce genre de détail alors autant lui faire plaisir après la brèche que je venais d’ouvrir.

‘Tu te sens mieux ? Désolée d’avoir réagi de cette manière, mais c’était le seul moyen de calmer ta colère. Prends ces médicaments, ça apaisera ta douleur. On va arrêter de parler des sujets qui fâchent. Mais Mandy, il te faut de l’aide, réellement. Et je suis prête à ça justement, seulement il faut que tu me fasses confiance. Je ne suis en aucun cas cette garce qui a tout avoué sur ta situation dans le passé, je connais mon boulot à contrario d’elle. Maintenant, c’est à toi de voir. En attendant, reprends des forces tranquillement. Les biscuits sont là pour ça, et si jamais je dois bien avoir du jus de fruit quelque part.’

Après cette longue tirade, j’allais me resservir un café. Il en fallait bien vu les épreuves à surmonter. Maintenant, j’attendais que la Wengyard me donne son approbation. Je ne la laisserai pas repartir tant qu’elle ne m’aura pas accordé sa confiance, ça je peux vous le promettre !

‘D’ailleurs, maintenant que j’y pense. Je ne dirai rien au sujet de ce qu’il s’est passé aujourd’hui. Mon but n’est pas de te voir repartir d’ici, mais bien de t’aider.’


Etais-je trop sympathique ? Allez savoir. Mais tout ce que je voulais, c'était aider les autres. Et je n'allais pas faire renvoyer Mandy, surtout que son cas ne s'améliorera jamais comme ça.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Wèngyard
Maison Wèngyard
■ Messages : 40
MessageSujet: Re: [ Finis] Visite médical [Pv Alexia van Sorhen]   Jeu 14 Mai - 13:40

Et maintenant ?
Tout juste bonne à être enfermé...


L'infirmière était là.
Elle avait ramené des biscuits, mais Mandy n'en prit pas, son estomac bien trop serré par la situation présente... Notre étudiante s'attendait au pire, même pas une semaine dans l'école que les ennuies démarrent... C'est pas comme si son histoire était facile à porter, mais... Tout ceci ne serrait pas arriver si ce sujet n'avait pas été aborder. Désormais, l'infirmière sait, elle sait son plus gros point faible, sa bête noir et où elle en est avec ça... Loin, seule dans le noir, là où plus personne n'irait chercher Mandy. La professionnelle de la santé l'abordait calmement, tandis que l'étudiante regardait par delà la fenêtre.

‘Tu te sens mieux ? Désolée d’avoir réagi de cette manière, mais c’était le seul moyen de calmer ta colère. Prends ces médicaments, ça apaisera ta douleur. On va arrêter de parler des sujets qui fâchent. Mais Mandy, il te faut de l’aide, réellement. Et je suis prête à ça justement, seulement il faut que tu me fasses confiance. Je ne suis en aucun cas cette garce qui a tout avoué sur ta situation dans le passé, je connais mon boulot à contrario d’elle. Maintenant, c’est à toi de voir. En attendant, reprends des forces tranquillement. Les biscuits sont là pour ça, et si jamais je dois bien avoir du jus de fruit quelque part.’

Même si Mandy ne la regardait pas directement.
Celle-ci, usait du reflet de la vitre pour entrevoir cette femme qui lui tendait la main, malgré tout. Se sentir mieux ? Pas vraiment, Mandy se sentait vidé de son énergie, c'était surtout ça... Comme si elle avait envoyé d'un coup, toute cette rage accumulé pendant des années. Pensive, lorsqu'elle évoqua être différente de l'autre infirmière... Mandy se voulait perplexe, aura t-elle droit à une injection bizarre à chaque débordement de comportement ? Est-ce ça la confiance ? Non, ça c'est juste maîtriser par la peur. Pendant que l'infirmière tournait les talons, Mandy tournait la tête pour la voire de dos, la voir partir et ça ravivait les souvenirs de ses "amis" qui l'avaient laisser tomber aussi vite une fois son secret révélé. L'étudiante serrait la mâchoire, à défaut de pouvoir serrer les poings...

Puis...
L'infirmière est revenu près d'elle avec du café. Elle ne l'avait pas laissé tombé ? Réellement ? L'infirmière reprit sous le regard surprit de Mandy.

‘D’ailleurs, maintenant que j’y pense. Je ne dirai rien au sujet de ce qu’il s’est passé aujourd’hui. Mon but n’est pas de te voir repartir d’ici, mais bien de t’aider.’

De surprise en surprise...
Mandy s'était dit qu'il ne s'écoulerait pas 24h avant que toute l'école soit au courant. Cet incident en principe protégé et mis sous clé, les nerfs de Mandy lâchait et elle commençait à pleurer. Elle essuyait d'un revers de main, articulant un "merci" difficilement compréhensible, et un doux rayon de soleil perçait par delà la fenêtre pour réchauffer cette fille si froide de toute relation.

Soudain.
La porte de l'infirmerie retentit dans un claquement et on entendit un pas de course. Essoufflé, Loki pénétrait la pièce où les étudiants récupérait et balayait cette dernière de son regard sombre à la recherche de sa dresseuse. Le Zorua était sous forme d'adolescent, et une fois qu'il trouva Mandy dans le lit, il se jeta sur elle, toujours muet mais l'inquiétude à son égard était bien présent. Puis, le pokémon en illusion humaine observait l'infirmière, pensif.

_ Ca va aller Loki...

Le starter.
Avait probablement été avertie par les liens fort qui l'unisse à cette dernière, un chamboulement psychologique et émotionnel pareil, on ne passe pas à coté. L'adolescent prit place au pied du lit, où il s'assit et Mandy relevait son regard bleu clair vers l'infirmière.

_ C'est Loki. Mon Zorua... Un "cadeau" que mes parents m'ont offert pour se faire pardonner de...


Vous savez quoi.
Mandy inspirait puis soufflait longuement sur sa situation.

_ Je suis désolée d'avoir frapper votre Grolem, même si je suis convaincue que pour le coup, j'ai eu plus mal que lui...

C'était sincère, et rare comme déclaration de la part de Mandy.

_ Vous... Vous m'en demander beaucoup madame... Faire confiance, m'ouvrir... Ca ne m'a pas réussi... Vous le savez.

Mandy...
Avait reprit son calme et demeurait songeuse. On ne peut pas l'aider et ça elle en était persuadée. A moins de changer ses gènes, changer ses parents, changer son passé.

Changer de vie !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
■ Messages : 169
MessageSujet: Re: [ Finis] Visite médical [Pv Alexia van Sorhen]   Jeu 14 Mai - 19:22

Resonance of Blood


Feat. Mandy Summers


La jeune étudiante ne semblait plus vraiment en colère. Elle était plutôt épuisée de tout ce qu’il venait de se passer. J’avais d’ailleurs remarqué qu’elle n’osait pas me regarder en face. Honteuse ? Je ne pouvais pas déterminer l’état dans lequel elle se trouvait actuellement. Juste qu’elle fût surprise lorsque je revenais avec un café, pour elle. Peu de personnes ont réellement dû s’occuper de la jeune fille depuis que l’histoire à éclater au grand jour. Une souffrance que seule Mandy peut comprendre. Mais cela ne m’empêchera pas de me battre pour sa santé, autant morale que physique. Savoir qu’une élève était mal en tout point me poussait à réagir. C’était non seulement mon métier, mais aussi mon but personnel. Personne ne méritait de se sentir comme ça. Les larmes commençaient à couler sur son visage pâle. Elle s’empressa d’essuyer ce qui s’écoulait de ses prunelles et me remercia d’un ton réellement léger qu’on avait du mal à distinguer ce qu’elle disait. Le soleil était revenu, illuminant la jeune fille à travers la fenêtre. La source chaude devait lui faire du bien, c’était une sensation légère et douce sur la peau.

Un bruit assourdissant provenait du couloir à proximité, je faisais alors bouger Orrgo de la porte. Il n’y avait pas de raison qu’il reste là maintenant. Je savais que Mandy ne chercherait pas à sortir de là maintenant. La porte s’ouvrait en fracas, laissant alors les autres élèves regarder la scène. Je fis un signe à mon starter de refermer l’ouverture afin que tout ce qui se passe ici continue à rester privé. Un jeune adolescent venait de rentrer de manière incongrue et rejoignait la Wengyard. Il me regardait d’un air pensif, et Mandy lui annonçait que ça allait. Son nom ? Loki. En fait, il s’agissait du Zorua de la jeune fille changé en élève. C’était ingénieux pour éviter les ennuis. Il lui avait été offert en guise de cadeau pour se faire pardonner de la situation dans laquelle les parents de Summers l’avaient mise. Seulement, un cadeau ne suffit pas à effacer les années de douleurs… J’étais suffisamment bien placée pour le savoir. Elle me regardait alors, s’excusant sincèrement d’avoir frappé mon Grolem. Mais franchement, ce n’est pas ce qui me préoccupait le plus. Orrgo était un coriace, il était fait pour prendre des coups !

‘Ne t’inquiète pas pour ça. Il est costaud, ça ne lui a rien fait. D’ailleurs, tes mains sont toujours douloureuses ? Je vais voir si j’ai pas un peu de crème pour soulager tout ça.’

Je me retournais alors, tout en l’écoutant. Elle m’avouait qu’il lui serait difficile de s’ouvrir et que cela ne lui avait jamais réussi. Mais la thérapie l’aiderait certainement à changer de vie complètement, à jeter son passé à la poubelle, à renier ses origines et à se moquer complètement de la situation antérieure. Il lui fallait oublier ses parents, ce qu’ils ont fait. En fait, il faudrait presque réécrire son histoire afin que personne ne sache ce qu’il s’est passé. Les erreurs ne doivent pas l’empêcher d’avancer et d’écrire son futur. Ici, personne n’était au courant de l’inceste, alors pourquoi ne pas écrire une nouvelle histoire tout en effaçant le passé ? Personne n’aura à savoir d’où provient réellement Mandy. Ca parait simple en y pensant, mais les actes seraient plus compliqués. Je lui proposais quand même, ça n’était pas une mauvaise idée. J’apportais de la crème et enlevais délicatement les bandages avant d’appliquer le produit sur ses blessures.

‘Il y a bien un moyen, mais cela risque d’être long et éprouvant pour toi. Il faut que tu aies le courage d’oublier ton passé. Oublier tes parents, tes origines et tout réinventer. Personne ne sait ce qui s’est passé avec tes parents. Rien ne t’empêche d’inventer une histoire pour ne pas aborder le vrai sujet. Ton malheur ne recommencera pas dans cette académie, je peux m’en assurer. Je vais t’aider à changer de vie complètement, que tu retrouves une vie saine tout en jetant ton passé à la poubelle. Mais comme je l’ai dis, cela sera difficile pour toi mais on a tout notre temps, n’est-ce pas ?’


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Wèngyard
Maison Wèngyard
■ Messages : 40
MessageSujet: Re: [ Finis] Visite médical [Pv Alexia van Sorhen]   Ven 15 Mai - 14:24

L'infirmière reprit calmement.

‘Ne t’inquiète pas pour ça. Il est costaud, ça ne lui a rien fait. D’ailleurs, tes mains sont toujours douloureuses ? Je vais voir si j’ai pas un peu de crème pour soulager tout ça.’

En évoquant simplement ses mains blessés.
Des brûlures douloureuses apparaissaient, la faisant grimacer. Quel idée de s'en prendre à un Grolem ? Si elle n'avait pas perdu le contrôle d'elle même, ça ne serais jamais arrivé. Elle laissait l'infirmière faire son œuvre, défaisant les bandages pour appliquer la crème, si froide ! Mandy eut un frisson mais rapidement, ça apaisait ses plaies. La professionnelle des soins reprit à son attention

‘Il y a bien un moyen, mais cela risque d’être long et éprouvant pour toi. Il faut que tu aies le courage d’oublier ton passé. Oublier tes parents, tes origines et tout réinventer. Personne ne sait ce qui s’est passé avec tes parents. Rien ne t’empêche d’inventer une histoire pour ne pas aborder le vrai sujet. Ton malheur ne recommencera pas dans cette académie, je peux m’en assurer. Je vais t’aider à changer de vie complètement, que tu retrouves une vie saine tout en jetant ton passé à la poubelle. Mais comme je l’ai dis, cela sera difficile pour toi mais on a tout notre temps, n’est-ce pas ?’

Mandy en avait la bouche bée.
Tout ce qu'elle venait de dire était bien plus facile à énoncer qu'à faire  C'était plus que certains. Doucement, elle retirait sa main de celle de l'infirmière, créant à nouveau une distance et soupirant.

_ Renier mes origines, ferais de moi une personne sans racine... Je ne sais pas quel est le pire alors, vivre en aillant ce fardeau génétique ou être fille de personne.


C'est si compliqué...
Mandy s'assit à coté de Loki et celui-ci posait la tête sur l'épaule de cette dernière pour lui remonter le moral et la soutenir. L'étudiante leva ensuite le regard vers l'infirmière, il n'y avait plus aucune animosité dans ses yeux, juste un ciel bleu clair, limpide, calme.

_ Vous avez raison, ici... C'est un nouveau départ, avec de nouvelle personne, mais seul le temps pourra me montrer ceux qui sont digne de confiance, c'est ce que je crois.


Expliquait-elle.
Ainsi, elle ne remettait pas en doute les mots de cette dernière.

_ Vous voulez m'aider mais... Ca fais plus de 10 ans que j'essaye de m'aider moi même, en fuyant les autres, le contact, les sentiments... Vous pensez pouvoir faire autrement ? Et réussir ? N'avez vous pas peur d'être déçu ? Peur de moi et de ce que je suis capable de faire lorsque je suis dans un état second ? Peur pour les autres ?

Demandait-elle.
Son regard dans sien, à la recherche de la vérité. Puis Mady désignait par de là la porte d'entrée de l'infirmerie... Autrement dit l'extérieur, les autres étudiants qui pourraient la taquiner et faire une boulette par bête hasard. N'avait-elle pas peur pour les autres ? Car Mandy y pensait souvent et c'était une raison pour la quel elle avait stoppé les cours en communauté...

L'enfer, c'est les autres, non ?


[hrp : Réponse + courte à cause du dialogue ma chou]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
■ Messages : 169
MessageSujet: Re: [ Finis] Visite médical [Pv Alexia van Sorhen]   Sam 16 Mai - 19:47

Riposte


Feat. Mandy Summers


La jeune fille me répondait qu’elle serait alors une fille sans origine, sans racine. C’était plus dur à accepter. Quoique, allez savoir. Dans tous les cas, il fallait trouver un moyen d’apaiser cette souffrance qui la rongeait un peu plus chaque jour. Et dans ce cas, les médicaments ne soulageraient rien, ils n’ôteront pas la peine incrustée dans son cœur. Ils n’en feraient que réduire la colère, la douleur provoquée par les mots blessants. Mais jamais ne soigneront ce mal interne. Lorsqu’elle releva la tête, ses yeux étaient vides d’émotions. Rien, le néant. Mandy était comme une coquille sans âme. Elle semblait tout de même en accord avec ce que je lui avais dit tantôt. D’un côté, elle avait raison de ne pas accorder sa confiance au premier venu. C’était quelque chose de naturel dirons-nous. J’étais exactement pareil qu’elle, avant. Seule, reniée, rejetée, subissant maintes et maintes moqueries par rapport à ce que j’étais. Une fille de personne… Mes parents n’étaient pas là pour me soutenir car j’avais décidé de faire cavalier seul. Et j’avais eu raison, regardez où j’en suis désormais.

‘Tu verras bien en qui tu pourras avoir confiance plus tard. Il y a forcément des personnes qui te comprendront ici, j’en fais partie, ne l’oublie pas.’

J’attendrai patiemment qu’elle me donne complètement sa confiance, il fallait que le climat soit le plus stable possible entre nous. Sinon la thérapie ne pourra fonctionner. Mandy ne devait pas me voir comme le médecin de l’école, mais quelqu’un qui est là pour l’écouter, la soutenir et l’aider dans toute cette tourmente. Elle me demandait si je n’avais pas peur d’être déçue du résultat si elle échouait, si je ne la craignais pas à cause de l’état secondaire dans lequel elle était capable de se mettre. Non. Je ne craignais rien, ni personne. Même pas la mort, vous voyez. Alors ce n’est pas une étudiante qui me fera reculer. Son cas était des plus intéressants, et la difficulté ne me faisait pas peur. Les autres, en revanche… C’était une autre paire de manche. Il ne fallait pas qu’ils fassent la bourde, sinon tout pourrait partir en fumée du jour au lendemain. Cependant, j’avais des médicaments pour éviter que la colère ne se déclenche à la moindre occasion.

‘Attends. J’ai peut-être de quoi calmer ta rage si jamais ça devait arriver. Mais sinon, la déception ne me fait pas peur. Je ne pourrai pas être déçue car tu vas y arriver. Je te soutiens Mandy. Je ne crains pas ce que tu es capable de faire non plus, c’est une qualité qu’il faut posséder pour faire ce boulot. Il faut apprendre à contrôler cette bête noire à l’intérieur. Faire en sorte qu’elle ne se réveille pas si jamais un élève aborde le sujet, faire comme si le sujet en question ne te concernait pas. Sinon, tout va partir en vrille.’

J’allais chercher une boite de médicaments. Des calmants capables de vous rendre amorphe un petit instant afin de faire passer toutes les émotions : la colère, la tristesse, la déprime… Mais il ne fallait pas qu’elle en abuse. C’était en cas d’extrême urgence.

‘Je vais te filer cette boîte, ces calmants t’aideront à garder le self-control au début. Ensuite, on travaillera un moyen de te contrôler sans les cachets. Ne les prends pas si tu n’en as pas réellement besoin.’

Et j’insistais sur le réellement…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Wèngyard
Maison Wèngyard
■ Messages : 40
MessageSujet: Re: [ Finis] Visite médical [Pv Alexia van Sorhen]   Dim 17 Mai - 10:04


Assise au bord du lit, à coté de Loki.
Mandy avait le regard pensif sur sa condition et son avenir au sein de cette école. Cependant, les mots qu'employait l'infirmière, cette sorte d'acharnement à son égard, l'aider coûte que coûte... Personne n'avait osé, tous bloquer sur la personnalité initial de Mandy, une fille aux abords froid, peu sociable et méchante selon son envie, bref ! On n'a jamais vraiment cherché l'origine de cette nécessité à repousser tout le monde chez elle... Loki passait une main dans son dos et il comprenait la situation, remerciant la jeune femme d'un sourire sincère. Lui, il avait déjà confiance en elle, un genre de 6ème sens de pokémon qui serait bien utile pour les humains.

‘Attends. J’ai peut-être de quoi calmer ta rage si jamais ça devait arriver. Mais sinon, la déception ne me fait pas peur. Je ne pourrai pas être déçue car tu vas y arriver. Je te soutiens Mandy. Je ne crains pas ce que tu es capable de faire non plus, c’est une qualité qu’il faut posséder pour faire ce boulot. Il faut apprendre à contrôler cette bête noire à l’intérieur. Faire en sorte qu’elle ne se réveille pas si jamais un élève aborde le sujet, faire comme si le sujet en question ne te concernait pas. Sinon, tout va partir en vrille.’

Mandy...
Etait surprise par son optimisme à son égard, alors que notre étudiante, elle, se voulait réaliste. Mandy avait confiance en elle, mais c'était en les autres que ça avait toujours été plus délicat. Ignoré ce qu'on dit, oui, c'était une option car s’énerver serait se trahir et là on court à la catastrophe, comme un cercle sans fin. L'infirmière s'éclipsait avant de revenir avec une boite de médicament, tout en la tendant à Mandy, elle précisa de manière très sérieuse.

‘Je vais te filer cette boîte, ces calmants t’aideront à garder le self-control au début. Ensuite, on travaillera un moyen de te contrôler sans les cachets. Ne les prends pas si tu n’en as pas réellement besoin.’

L'étudiante.
Posait son regard sur la fameuse boite, perplexe... A ne pas utiliser sauf en cas de volonté d'homicide, c'était ça pour Mandy, l'urgence ! Et avec son caractère et les cas d'étudiants qu'il y avait ici... Elle risquait d'en avoir souvent besoin ! Finir drogué ou finir rejeté, l'un dans l'autre, socialement parlant c'est la même galère. Un timide sourire, reconnaissant s’esquissait sur son visage de poupée blanche, à l'attention de la jeune femme.

_ Merci, je suis sérieuse, ne vous en faites pas... Madame Van... Sorhen.


Déchiffrait-elle sur sa blouse.
Avant de se redresser, en meilleur état et plus sereine. L'entretiens avait été un enfer et c'est mal passé, mais il semble que tout s'arrange doucement et via des compromis, tout pourris presque bien finir. Mandy, grimaçait une fois debout, hésitante à demander quelque chose à la maîtresse des lieux.

_ Je... Est-ce que je pourrais venir ici, à n'importe quel moment si mes colocataires sont insupportable ? Ou si... J'en ai besoin ?

Pour l'heure.
Mandy était seule dans sa chambre, c'était son refuge principal mais tôt ou tard, il faudrait trouver une autre solution et ici... C'est calme, propre, relaxant un peu... Mandy préférait fuir plutôt qu'exploser, le dernier choix était vraiment, vraiment une limite, si elle n'a pas le choix en somme, car si l'infirmière elle, s'acharne sur son rétablissement psychologique, beaucoup d'autres, se feront une joie de la démolir.

Loki à son tour se levait.
Devinant qu'elle allait partir. Mandy rangeait soigneusement la boite de médicament dans sa sacoche, pas question qu'on la voit sortir avec quoique ce soit, ça ferais trop de rumeur. Elle attendit la réponse de l'infirmière, avant de quitter les lieux, bien plus calme qu'avant et surprise, agréablement surprise de voir que quelqu'un était peut-être digne de confiance dans ces murs.

Il existe toujours des exceptions.


[hrp: Tu peux cloturer ma chou \o merci ♥]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
■ Messages : 169
MessageSujet: Re: [ Finis] Visite médical [Pv Alexia van Sorhen]   Dim 17 Mai - 16:39

End of a day


Feat. Mandy Summers


Le Pokémon de la jeune fille – toujours sous forme humaine – me regardait d’un air confiant. Il savait que je ne voulais que le bien de sa dresseuse, comme tous Pokémons qui se respectent, ils savent lorsque l’on est sincère ou non.  Et évidemment que je l’étais. Mandy prenait la boite, mais lorsque je vis son regard se poser dessus, je compris qu’elle n’avait pas vraiment confiance en ces médicaments. Pourtant, ils n’étaient pas là pour la détruire, mais seulement pour la soulager d’un mal certain. Elle me remercia quand même et m’annonçait qu’elle était sérieuse. Tant mieux, je n’avais rien à craindre d’une overdose alors. Je m’en voudrais s’il lui arrivait quelque chose. Cependant, il faudra bien plus d’une boite pour tuer quelqu’un. La dose était minime, mais c’était tout à fait normal. Elle se levait alors, et me demandait si elle pouvait venir ici en cas d’urgence, le tout sur un ton hésitant. Je ne pouvais pas lui refuser cela, j’étais là à sa disposition et elle pouvait venir ici à n’importe quel moment du jour et de la nuit.

‘Bien sûr. Seulement, si tu as un problème dans la nuit, l’infirmerie sera fermée. Vient alors jusqu’à ma chambre, c’est la 009. N’hésites pas à venir me trouver, je serai là pour t’accueillir.’

Un sourire se dessinait sur mes lèvres. J’étais disponible pour tous les élèves qui en avaient besoin, pour tous ceux qui avaient du mal à s’intégrer, qui avaient des problèmes quelconques. En exerçant ce métier, j’avais accepté de laisser ma vie de côté pour me consacrer aux autres. Et puis, je savais bien que Mandy avait besoin d’une aide totale pour s’en sortir. Mais cela ne me dérangeait pas de me dévouer pour eux, au contraire. C’est une sorte de rédemption vis-à-vis de ma vie d’avant… Je l’accompagnais alors jusqu’à la porte. Elle prit soin de ranger la boite de médicaments dans ses affaires, certainement pour éviter les regards indiscrets et les questionnements inutiles de la part des curieux. Mandy partit alors, elle retournait sur le terrain de tous les dangers. Pourtant, je savais que ça irait. J’avais confiance en la jeune fille, elle pouvait trouver une force incroyable pour résister aux horreurs des autres élèves. En attendant de la revoir, j’allais m’asseoir à mon bureau afin de compléter son dossier avec des annotations personnelles. L’entretien d’aujourd’hui allait être retranscrit sur une feuille de papier et scellé dans un endroit sûr. Les dossiers des élèves n’étaient accessibles que par le biais d’un digicode que j’étais la seule à connaître. Je sais que certains aimeraient voir leur vie disparaître de cette académie. C’est pourquoi je gardais tout cela en lieu sûr.

Je prenais un café, tout en écrivant frénétiquement sur la page blanche qui était devant moi. La fatigue commençait à se faire ressentir. Je n’avais pas vu que l’heure avait tant avancé. Peut-être ferais-je mieux de continuer demain ?



[Clôturé ! C'était sympa, j'suis dispo quand tu veux pour un autre RP ♥ Tu peux mettre la balise 'fini' du coup x)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [ Finis] Visite médical [Pv Alexia van Sorhen]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[ Finis] Visite médical [Pv Alexia van Sorhen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Primepoc :: Déchets du forum :: Poubelle générale :: Archives RP :: Zone académique-