bienvenue

Partagez | 
 

 Billard, fléchettes... Un univers trop dangereux. ▼ Eva

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maison Namethia
Maison Namethia
■ Messages : 181
MessageSujet: Billard, fléchettes... Un univers trop dangereux. ▼ Eva   Ven 8 Mai - 1:46



Queues, boules, trou..




La route du petit Nicklas s'était terminé dans la salle de jeu. Certains fumaient ici, l'atmosphère était sympathique, il avait envie de se détendre un peu. Et pourquoi pas jouer ? C'est vrai, il n'a jamais eu de la chance dans la vie, alors peut être qu'aux jeux, il aurait cette chance du débutant ? Celle-là même qui vous fait gagner des parties sans réellement le vouloir. Essayons. Il s'était installé à une table de billard, en un contre un. Après avoir cassé le triangle, la blanche était placée vers l'extrémité de la table. Un coup de bleu sur le bout de la queue pour qu'elle adhère bien – enfin, c'est ce qu'il pensait, mais il avait vu l'autre type mettre frotter ce truc bleuté donc il faisait tout pareil – il s'était préparé. Placement des bras, de la queue, et il tapait. Une première boule était rentrée. Il avait donc un coup supplémentaire lorsqu'il rentrait les rayées. Bien. Il tirait une seconde fois, et cette fois-ci intelligemment, il avait placé la boule blanche de façon à ce que son adversaire perde un tour ou casse le gros tas qui se trouvait vers le milieu. Chose qu'il fit. Un gros coup bourrin. Ça devait au moins être un Drathem pour être aussi bourrin.

«D'habitude, je joue mieux avec ma queue et mes boules... J'ai jamais loupé un aussi gros trou. » avait-il balancé, comme ça. Wow. Ce mec faisait de drôles d'allusions ! Nicklas le regardait de plus près. Ce type avait une dégaine agressive. Cheveux blancs, teint pâle, yeux rouges sanglant. Il jouait un certain jeu de regard avec le Namethia qui se complaisait à sourire. Oui, il souriait pour un rien. Le gars pensait qu'il se foutait de sa gueule et ça avait le don de l'énerver. Non-loin de là, une femme jouait aux fléchettes. N'était-ce pas trop dangereux comme jeu pour une fille ? Apparemment non, elle semblait réellement s'amuser. Nick reprit les rênes de la partie, rentrant boule sur boule lors de son deuxième et troisième coup. Puis, la blanche avait également terminée dans un trou. Le garçon déposait la boule de façon à pouvoir rentrer une première. Et celle-ci avait tapée deux fois sur les bords avant de se poser directement face au trou, sans rentrer dedans. Le mec fulminait de colère, de rage, il tapait sur la table pour manifester son mécontentement, puis assez mauvais joueur sur les bords, il avait déposé la queue dans le meuble de rangement et était parti en râlant un truc comme «Continue tout seul, tu m'gave avec ta chance de cocu.» avant d'embrasser la fille aux fléchettes et lui dire qu'il l'attendrait plus tard dans la soirée.

Cocu ? Il ne pouvait pas l'être, il était célibataire et de toute façon personne n'allait sortir avec lui. Trop maladroit pour ça. Et c'est pas le genre de trucs qui plaît aux filles ça, loin de là. Nicklas eut un grand sourire. Il avait enfin gagné quelque chose dans sa vie, même si c'était qu'une simple partie de billard. Il tentait de terminer, tout seul. Mais la queue lui avait glissé des mains à cause de l'excitation. Au moment où il armait son tir, elle avait filé et était tombé derrière. Tapant le pied de la dame qui jouait aux fléchettes. Et là, lorsqu'il avait croisé le regard de la donzelle et bien... Il venait de battre son petit-copain au jeu et maintenant il avait plus ou moins balancé sa queue de billard contre la jambe de cette femme. Aïe Aïe Aïe. Il priait pour qu'elle ne lui fasse pas de mal. Sa cicatrice au visage et son air de méchante lui faisait effroyablement peur.

«Je... Désolé ! J'ai pas fais exprès, elle m'a glissée des mains !»
(c) Codage by FreeSpirit


Dernière édition par Nicklas Grey le Mer 20 Mai - 0:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Drathem
Maison Drathem
■ Messages : 164
MessageSujet: Re: Billard, fléchettes... Un univers trop dangereux. ▼ Eva   Ven 8 Mai - 2:48

D'you know that ice can burn your hands ?


Feat. Nicklas Grey


Cet après-midi, c’était le moment de se détendre ! Liam m’avait invité à le rejoindre à la salle de jeux. Billards, fléchettes, consoles, cartes… Bref, le paradis sur terre. Ouais, j’aimais me détendre quelques fois, et ce que je préférais ? Les fléchettes bien évidemment. Quoique le billard m’intéressait quelque peu. Les consoles ne me déplaisaient pas, mais généralement on jouait à des jeux de bastons et cela se terminait en bagarre générale dans la salle. Je préférais donc éviter de toucher une manette en présence d’une autre personne au risque que celle-ci retrouve l’ustensile de jeu coincé entre les fesses. Alors j’allais rejoindre mon cher et tendre à la salle de jeu. Oui, le bougre y était déjà et apparemment il avait trouvé une proie à emmerder. Un mec aux cheveux de la même couleur que les miens. C’était un homme de goût, juste pour ça ! Je passais derrière lui, mettant une tape sur son fessier et commençait alors à jouer aux fléchettes. Des Drathems y jouaient déjà alors je m’incrustais auprès d’eux. Ramassant trois petites flèches, je devais battre le meilleur score. Pas très compliqué, ils ne semblaient pas savoir manier ce genre d’objet.

‘Préparez vos mouchoirs les mioches, Eva est là !’

Je lançais la première, elle piquait directement le milieu de la cible. C’était trop facile, cinquante points directement pour moi. Le deuxième joueur avait complètement raté la cible, c’était affligeant d’être aussi nul. Le troisième avait fait cinquante points. Okay. Second Round, j’avais envoyé ma fléchette sur vingt points. De manière arrogante, je lançais un regard aux deux autres types. S’ils pensaient avoir une chance de gagner. Ziegler partait de la salle avec rage, il m’embrassait et s’était barré en hurlant que le mec contre lui était trop chanceux. Je savais qu’il était mauvais perdant, mais à ce point là ? Je savais sur quoi le charrier maintenant. Je jetais un regard rapide à son adversaire, c’était le mec à la chevelure flamboyante. Incroyable qu’il se soit fait battre par ce type à l’air niais. Les deux autres joueurs venaient d’envoyer leurs fléchettes sur la cible. Vingt points chacun, sympa. Mais ce n’est pas comme ça qu’ils allaient me rattraper. Je leur laissais une chance supplémentaire en les invitant à envoyer leurs dernières flèches avant moi. Dix points, et quinze points. Trente et cinquante points, quoiqu’il arrive j’avais déjà gagné cette partie. Mais en me mettant en position, quelque chose percuta mon pied et m’avait fait complètement rater mon lancé. Je ramassais la fléchette et me retournais, la colère m’envahissait. Si je n’aimais pas quelque chose, c’était bien perdre par la faute de quelqu’un !

‘C’est toi le con qui m’a fait perdre la partie ? Viens voir ici, j’vais t’apprendre comment on s’excuse.’

L’objet pointu atterrissait aux pieds du type aux cheveux teintés de rouge, planté dans le sol. J’avançais et l’attrapais par le col et le soulevais de quelques centimètres. Eh oui, j’avais du muscle dans ces bras, qu’est ce que vous croyez ? Il s’excusait en disant qu’il n’avait pas fait exprès. Je le laissais alors tomber par terre en ramassant la queue de billard. Elle allait s’écraser sur sa tronche quand un des types attrapait mon bras pour éviter qu’il ne finisse la tronche en sang. Okay, mec. Tu vas prendre à sa place. Je lui brisais le bâton sur l’arrière du genou avant de le pousser avec mon pied.

‘T’as de la chance gamin, ce con a prit pour toi. J’aurais pas aimé être à ta place, mais fais vraiment gaffe la prochaine fois. Y aura pas toujours un type pour te sauver les miches.’

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Namethia
Maison Namethia
■ Messages : 181
MessageSujet: Re: Billard, fléchettes... Un univers trop dangereux. ▼ Eva   Ven 8 Mai - 4:08



Avoir les boules.




Du coup, cette histoire puait la merde. Pire qu'un Miamiasme ! Croyez-en son expérience, il savait très bien ce que ce regard voulait dire. Elle soulevait de ses propres mains le garçon de la maison Namethia. Souriant, même dans les moments difficiles qu'il provoquait malencontreusement, il priait pour que cette «batte» allongée ne finisse pas éclatée sur sa tronche. Ça risquait de faire mal, bien plus que les douleurs provoquées par Täz. Par chance, ou malchance allez savoir, un type s'était interposé. Il se prit un coup mémorable. Des cris de douleurs s'en suivaient. Nicklas s'était relevé, et avait reculé de quelques pas. Prenant la boule noire de billard pour se défendre si jamais l'ambiance devient explosive, il avait remarquée qu'un type s'approchait dangereusement d'Eva, par derrière en plus. Histoire de défendre son copain. Instinctivement, Nick avait lancé la boule pour qu'il glisse dessus et tombe – vous avez vu à quel point ce type est chou ! - mais bien évidemment ça n'avait pas eu l'effet escomptée.

La balle de billard avait été lancé trop haute. Beaucoup trop pour qu'il puisse marcher dessus. Elle s'était écrasée contre son appareil génital. Le type était replié sur lui-même, croisant les genoux, mains appuyés contre le sexe. Il tombait, sur les genoux, priant toutes les divinités, utilisant tout les jurons du dictionnaire des jurons. Il violait Nicklas du regard. Ouais, Nick n'était pas consentant à ce moment précis. Son espoir était le suivant : Prions pour que le type ne puisse pas se relever tout de suite. Dans la hâte, et après quelques jurons, tout le monde avait quitté la salle. Même le monsieur qui avait mal aux cacahuètes. Même le gars au sol, avec la jambe dans un piteux état, s'était fait transporté par deux copains. L'un d'entre eux avait dit un truc genre «t'inquiète j'ai un Leveinard qui va te remettre sur pied ! » Ouais, personne n'avait eu les couilles de rester. A part Nicklas. La terreur de la 005. Ou quelque chose comme ça. Le garçon aux cheveux rouges regardait cette femme avec les yeux rempli d'admiration. Elle dégageait quelque chose de spécial. Une sorte d'autorité, de puissance, allez savoir. Elle inspirait la force et devait représenter celles que l'on appelle «Femme Fatale» parce que oui, généralement quand elle t'agresse comme Eva le faisait, c'était théoriquement fatal. Il était planté là, sans rien dire. Puis, il s'était lancé.

«Woaw. La classe avec laquelle vous avez éclaté ce mec... Et dire que ça avait faillit être moi ! » tu l'a échappé belle ! «Je ferais ce que vous voulez si vous m'apprenez à devenir comme vous, aussi... courageux et fort ! »

Il était en totale admiration. C'était rare. Mais là c'était logique. Elle dégageait quelque chose. Nick ne dégageait rien. A part son corps pour laisser passer les gens. C'était pas vraiment un trouillard, mais il n'osait pas lever le ton, ou éclater quelque chose sur quelqu'un. C'était un chic type, mais il lui manquait quelque chose, une espèce de mise à jour. Une amélioration.
(c) Codage by FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Drathem
Maison Drathem
■ Messages : 164
MessageSujet: Re: Billard, fléchettes... Un univers trop dangereux. ▼ Eva   Ven 8 Mai - 17:17

Feel the Drathem's blood fill your veins


Feat. Nicklas Grey


Dans l’excitation, un type s’approchait de moi. Je n’étais pas dupe, je savais bien que les deux que j’avais affrontés aux fléchettes étaient potes. Alors quand l’un s’était fait tabassé, l’autre accouru pour le venger. Je me préparais à l’attraper avant de lui mettre la rouste de sa vie quand un objet volant non identifié, de couleur noire, s’écrasa sur les parties génitales du mec. Je souriais avant de laisser carrément un éclat de rire. Le mioche aux cheveux de la même couleur que les miens venait de balancer la boule noire de billard. Le type s’écroulait tandis qu’un autre venait le ramasser avant de partir. Il ne restait plus que le jeune garçon et moi-même. C’était d’ailleurs le seul qui avait vraiment osé rester, et pour cause : il me regardait les yeux pleins d’étoiles. Le sourire n’était pas parti de mes lèvres, au contraire il s’intensifiait à mesure que j’approchais du garçon. Ma main vint se poser sur sa tête avant de frotter ses cheveux, comme on le ferait à un enfant.

‘T’as du cran de rester là, alors que c’est à cause de toi que tout à dégénéré. Mais merci pour le coup de main, même si j’aurais pu m’en occuper toute seule.’

Puis il prit la parole, commençant alors un éloge sur ma personne. Je crois que c’est l’une des erreurs à ne pas commettre. Tout le monde sait que j’ai le crâne aussi gros qu’une pastèque et me baiser les pieds n’aidait pas à améliorer les choses. Pourtant, ce gamin pétillait d’admiration. Il était tellement admiratif devant moi que cela en devenait flippant. Mais j’aimais ça ! Admire-moi gamin, prend-moi comme modèle et peut-être que la perfection te choisira pour être son descendant comme elle l’a fait pour moi ! Déjà, il possédait les cheveux rouges et ça… Ce n’était pas une coïncidence. Le destin m’aurait-il envoyé un petit frère spirituel ayant besoin d’être guidé pour atteindre le stade que j’ai surpassé ?

‘T’apprendre à être comme moi ? Ca va être difficile, mon chou. Personne ne peut m’arriver à la cheville… Mais comme tu m’as filé un coup de main, j’vais être sympa. On va tenter l’expérience.’

Je ne savais pas encore dans quelle galère je me lançais, parce que je ne savais pas que le garçon était en fait un empoté de première… Mais impossible n’est pas Eva ! Les défis ne me font pas peur, et surtout pas un comme celui-ci.

‘Au fait, c’est quoi ton nom, mon lapin. Parce que je veux bien te prendre sous mon aile, mais il faut peut-être se connaître un peu, tu ne penses pas ? Le mien, c’est Eva Muller, Drathem pur sang.’


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Namethia
Maison Namethia
■ Messages : 181
MessageSujet: Re: Billard, fléchettes... Un univers trop dangereux. ▼ Eva   Sam 9 Mai - 1:26



Sacrifices Giratinesques.




«Du cran je sais pas. Je suis resté juste pour donner un petit coup de main. Mais bon, quand je vois votre force, je suis obligé de penser que vous auriez très bien vu pour débrouiller sans moi.»

Et sans fois au moins. Mais bon. C'était l'intention qui comptait. A présent la salle était vidée de toutes les fripouilles qui squattaient. Il n'y avait plus que Nicklas et Eva. Ils pouvaient faire plus amples connaissances. C'était étrange. Elle confondait Nick avec de la nourriture via ses surnoms. Mon chou. Mon lapin. D'expérience, quand on parlait de bouffe ça voulait dire qu'on avait faim. Il fouillait ses poches et lui tendit un «Twix» ajoutant que comme elle parlait de nourriture, notamment de choux et de lapins, c'est qu'elle devait sans doute avoir la dalle. Qui sait, il avait peut être raison. La miss voulait bien essayer quelque chose. C'était gentil de sa part. Mais comment devait se passer un entraînement afin de devenir un peu plus badass ? Devait-il passer des épreuves de courage ? Tabasser des gens avec Eva ? Allez savoir. En tout cas, il lui fallait attendre dès à présent. Car il n'y a que lorsqu'il sera entre ses mains qu'il va pouvoir savoir ce qu'elle lui avait préparé.

«Et moi c'est Nicklas Grey. Enchanté mademoiselle Muller. Par contre, j'ai encore oublié le nom de la maison où je crèche. Drathem... oh attendez... DRATHEM ? » il reculait de quelques pas. Ouais, il avait un mauvais souvenir avec ce qu'il pensait être des Drathems. Les types qui étaient en train de faire une espèce de messe noire dans leur salle commune au cinquième étage avec un gros Ectoplasma qui avait l'air de le regarder avec une certaine envie de le bouffer. Nick fit les gros yeux «J'vous jure, c'est pas que je vous apprécie pas Mademoiselle Muller, ni vos autres collègues qui vénèrent Giratina & Ectoplasma, mais je viens de me souvenir que j'avais des devoirs à rendre pour demain. On pourra remettre ça à la prochaine fois hein ! Merci beaucoup ! »

Il tentait de marcher tranquillement pour rejoindre la porte mais quelque chose venait de le tirer en arrière, comme si une main venait de chopper le col de ses vêtements et tirer doucement pour qu'il marche docilement vers elle. Et merde. Il allait devenir un sacrifice pour réveiller le grand Giratina. Paraît qu'au deux-centième, il pouvait ressusciter. Bougre. En tout cas, ça allait être une belle fin. Mourir pour éveiller un pokemon aussi puissant, c'est quand même grandiose non ? Non ? Bon... Tant pis alors.

(c) Codage by FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Drathem
Maison Drathem
■ Messages : 164
MessageSujet: Re: Billard, fléchettes... Un univers trop dangereux. ▼ Eva   Sam 9 Mai - 21:06

Don't mess around with a drake


Feat. Nicklas Grey


Le garçon se présentait comme étant Nicklas Grey. Et il avait zappé la maison dans laquelle on l’avait mis… Bon d’accord, j’en jugeais qu’il ne pouvait pas être un Drathem. Trop faible pour ça. Un Wengyard ? Non, pas assez sournois. Et s’il aurait été Minspic, alors il n’aurait jamais zappé sa maison. Il n’y avait que les Naméthia pour accueillir un empoté pareil. Je souriais, il était drôle le gamin. Apparemment, le nom de Drathem l’avait quelque peu effrayé. Ouais, on inspirait la terreur, la peur et la crainte mais quand même. J’allais pas le bouffer le petit. Il reculait en me disant qu’il avait des devoirs à faire, ou à rendre du moins. Et qu’il craignait ceux qui vénèrent Giratina et Ectoplasma. Oh mais attendez… Il s’est gouré de maison lui ! Et si je m’amusais un peu avec lui ? Le type aux cheveux flamboyants continuait de reculer et se retourna pour me fuir. Mais j’avais plus de ressources que lui, alors je faisais un bon en avant et attrapait son col avant de le tirer doucement vers moi. Faisant pivoter son corps, je le forçais à s’asseoir par terre. Un sourire machiavélique se dessinait sur mon visage et une voix sombre s’emparait de moi.

‘Oh grand Giratina, accepte mon offrande du jour ! Ce garçon est délicieux, tu verras. Son sang est pur et…’

J’éclatais de rire devant les conneries que je sortais. Le mioche semblait complètement à la ramasse et craignait de mourir maintenant. C’était drôle de s’amuser avec les personnes naïves comme lui. Mais il fallait que je lui explique que les Drathem n’étaient pas les spectres, mais les dragons !

‘Et… Tu t’es bien fait avoir gamin. Ceux que tu prends pour des sorciers vaudous, ce sont les Wengyard. Ce sont des personnes qui ont le cœur aussi froid que les fantômes. Chez les Drathem, on a le sang chaud tu vois. Notre emblème est le majestueux Dracaufeu, rien à voir avec ton Ectoplasma !’

Cela m’avait bien amusé de le tester un petit peu, et trouillard comme il était, c’était difficile de le rendre dur à cuire. Mais j’allais essayer, cela me ferait un petit défi. Seulement, il fallait trouver un moyen de le rendre moins peureux qu’il ne l’était.

‘Bon, t’as une idée de comment on va s’y prendre pour te fortifier ? Ou tu comptes juste m’observer et prendre des notes ?’


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Namethia
Maison Namethia
■ Messages : 181
MessageSujet: Re: Billard, fléchettes... Un univers trop dangereux. ▼ Eva   Lun 11 Mai - 1:02



Affront?




Ah ouais. Bah du coup il était bien dans la merde. C'était bien une apôtre du dictateur des ténèbres, le grand dragon-spectre Giratina. Celui dont on ne doit pas prononcer le nom. Celui-là même qui fut banni dans un autre monde par crainte de Dieu en personne, j'ai nommé Arceus. Voilà. Il allait être une âme de plus, qui rejoint les rangs des sacrifiés. Bon. Il y avait un bon fond dans tout ça. C'était quand même en partie lui qui allait ressusciter la légende. Et pour une fois, il contribue à quelque chose. Pas vraiment œuvré pour le bien collectif, mais bon.

«Je note tout ça dans un petit coin de ma tête, en espérant ne pas oublier et confondre encore une fois. Par contre, si je puis me permettre, pour me fortifier, ça va être une autre paire de manches. Je ne sais rien faire, mis à part porter la poisse aux gens et à moi-même. Je préfère de loin vous suivre et prendre des notes sur votre badassitude. J'ai jamais été un gars très actif. Mais n'hésitez pas à me foutre dehors si je vous gêne, j'aime pas être trop encombrant.»

Nick, c'est le genre de mec que tu pose dans un coin de la pièce, et qui y reste jusqu'à ce que tu le déplace. Et là, il comptait être tout pareil. Après tout, c'était si gentiment demandé, qu'elle ne pouvait pas refuser. Un poil curieux sur les bords, il lui demandait un petit quelque chose.

«Le type que j'ai battu au billard, c'est un proche à vous ? Si oui, vous pourrez lui passer un message. Je suis foncièrement désolé, j'ai du lui porter la poisse pour gagner de cette façon. C'était pas très fair-play du coup.. »

C'était carrément contre les règles de tricher, mais quand on possédait assez de malchance pour faire perdre les autres, est-ce que ça voulait dire qu'on avait de la chance ? Bonne question. Si pointilleuse qu'on pourrait en faire un sujet de philo.

«En tout cas si c'est votre copain, il a de bons goûts.»

Petit effronté. Cette femme peut te bouffer avec une seule main... Mais d'un côté, ça voulait dire qu'il apprenait vite, et sur le tas. Là, il était parti au quart de tour sans réfléchir – comme d'habitude – mais c'est bien, il se sortait les doigts du cul pour une fois. Il tentait quelque chose. Bon, on va placer ça comme étant un acte de courage et le faire passer pour un type courageux quelques secondes, avant qu'il se prenne deux trois coups.
(c) Codage by FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Drathem
Maison Drathem
■ Messages : 164
MessageSujet: Re: Billard, fléchettes... Un univers trop dangereux. ▼ Eva   Mar 12 Mai - 0:27

Show me what you got


Feat. Nicklas Grey


Le gamin préférait prendre des notes sur ma façon d’être. C’était un bon moyen pour lui d’apprendre, juste en observant. Mais il fallait qu’il agisse à un moment ou à un autre, car on apprend aussi des actes. Pour l’instant, je le laisserais m’accompagner. Mais être comme moi était certainement quelque chose de compliqué. C’était dans ma nature, je ne l’avais pas choisie. Alors comment pouvait-il cerner une façon d’être ? Allez savoir, mais c’était à lui de voir. J’avais même le droit de le jarter comme une pauvre merde si le cœur m’en disait. Seulement, il ne semblait pas bien méchant, ou même encombrant comme il le disait si bien. Et puis, comment pourrais-je mal supporter un type qui possède la même couleur de cheveux que moi. Cela devait être le premier que je croisais ici, et ça, croyez-moi, c’est une valeur sûre. Alors je le prendrai sous mon aile, je ferai de ce jeune garçon un badass comme il le disait si bien. Il intervint au sujet de Liam. Oui, je vous rappelle qu’il l’a battu platement au billard. D’ailleurs, je n’allais pas le louper la prochaine fois que je le verrai !

‘Un proche à moi ? Ouais, et ne t’inquiètes pas que je n’y manquerai pas. Mais à ma manière bien sûr. Je te propose quelque chose : allons-le voir ensemble et je vais lui dire à ma façon que c’est un sacré looser !’

Je riais de plus belle, il s’était quand même fait battre par un type qui semblait complètement chétif et faiblard. Grand gaillard comme il était, je l’entendais crier de rage depuis l’étage. Il fallait que j’aille le voir pour me moquer ouvertement ! Mais avant qu’il ne réponde à ma question, Nicklas avait sorti un truc du genre que j’étais une belle femme et que Ziegler n’avait pas des goûts de chiotte. C’est vrai, il comprenait vite le mioche ! Je l’aimais bien, tant d’admirations pour moi que ça me faisait gonfler la tête. Je levais la main, non pas pour le taper mais pour lui caresser les cheveux. Ouais, j’aimais bien passer ma main dans les cheveux courts des mecs. C’est pas ma faute, c’est un pêché mignon !

‘Effectivement, c’est mon petit copain. Et je vois que tu as bon goût aussi puisque tu m’as bien cernée.’

L’attrapant par le bras, je commençais à descendre les escaliers en sa compagnie. Je voulais voir comment il s’en sortait sur le terrain. Mais n’ayez crainte, je ne laisserai personne abîmer sa gueule d’ange. Je voulais juste voir s’il pouvait se servir de son cran, une fois encore. On était devant la porte de la 001, chez les Drathem. Liam allait-il m’ouvrir ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Namethia
Maison Namethia
■ Messages : 181
MessageSujet: Re: Billard, fléchettes... Un univers trop dangereux. ▼ Eva   Mer 13 Mai - 2:01



Falconpunch




Docilement, le bleu allait donc se faire coacher en bonne et due forme. Et toujours aussi docilement, il se faisait câliner les cheveux. Ça avait le don de l'apaiser, il aimait bien. Sans rien dire, il se faisait entraîner direction le quartier général des Drathem. Un endroit désert, inhabité, vide et livide. Ouais. Contrairement au quartier général des Namethia, où chaque soir il est impossible de fermer l’œil parce que tout le monde fait la fête. Le calme, ça faisait un sacré bien. Une fois devant la porte, elle toquait, attendant que son chéri d'amour lui ouvre la porte gentiment. Il l'avait fait, et Nicklas était en première ligne. Le gaillard était en boxer, ce qui avait le don de perturber Nick. Ce gars est dans une chambre full mecs, et il reste en caleçif pépère ? Et c'est alors qu'Eva commençait à se foutre de sa gueule. Nick regardait, apprenait sur le tas. Mais quand ils avaient échangés des regards tout les deux, ça allait certainement exploser. Thor avait quitté sa pokeball, pas contente. Elle aussi, comptait protéger son dresseur. Mais bon, Emolga quoi. Le Drathem explosait de rire, libérant ses pokeballs les unes après les autres. Démolosse. Arbok. Hypotrempe -trop kawaiiiiiii – Scarabrute et Limaspeed. Ouais. Le Namethia faisait pas le poids.

«Non mais attends, tu me prend pour qui? Tu me fous une branlée au billard devant ma meuf, et maintenant tu te ramène la bouche en cœur devant ma gueule pour d'ailleurs, te foutre de ma gueule. Et le pire, c'est que tu libère ton petit pokemon tout chétif pour te défendre. Va au bout de ton idée maintenant. »

Nick chuchotait quelque chose à son Emolga. Comme faire une attaque «vive-attaque» dans les parties génitales du dresseur. Mais hélas, l'attaque fut avortée rapidement par le Limaspeed qui avait été plus rapide. Bien évidemment qu'il est plus rapide. Shredder avait envoyé l'électrique au tapis, en un seul coup. Cela dit, ledit Liam n'avait même pas un petit sourire, même pas en coin. Rien. Il tirait la gueule, encore. Apparemment, aujourd'hui, il était mal luné.

«Eva... Je te savais très conne, mais pas à ce point. Allez vous faire foutre tout les deux. Allez baiser ensemble si le cœur vous en dit. J'ai pas la tête à rester entouré de vos deux gueules de cons. Et toi, machin, que je ne te recroise pas.»

Il claquait la porte et l'avait fermée à clé. Ah ouais. Taz était allongée au sol, la tête dans les étoiles. Son dresseur s'était approché d'elle et tentait de récupérer ce qu'il en restait. Puis, il avait renvoyé son pokemon dans sa pokeball. Son regard avait changé. Il n'aimait pas voir son allié dans un sale état. Directement, il avait tapé à la porte. Aucune réponse. Il continuait à taper la porte, la tambourinant comme un sagouin. La porte s'était ouverte. Un albinos énervé était derrière. Son poing s'était écrasé contre la face du Namethia, et la porte fut fermée une seconde et dernière fois. Un poing-pif. Du sang coulait au niveau de son nez. Mais il ne sentait même pas la douleur. La seule chose qu'il sentait, c'était cette énervement suite au K.O cuisant de son Emolga, qu'il appréciait plus que tout au monde, même si celle-ci est un peu son bourreau. Il tremblait, devant cette porte. Il avait les nerfs. Il avait envie de la dégonder pour rétamer la personne qui était à l'intérieur, mais il savait très bien que ses chances étaient minimes. Le monsieur était pas content du tout, et fallait peut être le laisser tranquille. Sans rien dire, il tournait le dos de la jeune femme, et marchait en direction de la salle commune des oranges. Libérant son pokemon, il tentait de le faire réagir en touchant sa tête avec son doigt, lui caressant le sommet du crâne avec l'index, mais aucune réaction. Il se sentait profondément triste, et seul...
(c) Codage by FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Drathem
Maison Drathem
■ Messages : 164
MessageSujet: Re: Billard, fléchettes... Un univers trop dangereux. ▼ Eva   Mer 13 Mai - 19:30

The Way of The Dragon


Feat. Nicklas Grey


Comme je l’avais prévue, Ziegler venait d’ouvrir la porte, habillé d’un simple caleçon. Son corps était toujours aussi attirant à mes yeux. Le sourire aux lèvres, je ne pouvais m’empêcher d’ouvrir ma gueule et de parler suffisamment fort pour que tout le monde puisse entendre.

‘Alors comme ça, le grand Ziegler s’est fait battre par un petit Naméthia tout simplet ? C’est vraiment honteux pour toi mon albinos d’amour.’

Ouais, je ne lésinais pas sur les termes. Après tout, je voulais tester le jeune homme, mais pas que. Je voulais voir comment Liam réagirait dans ce genre de situation. Et c’était pas du tout ce à quoi je m’attendais. Un Emolga était sorti de nulle part et le Drathem se moquait de la ridicule bestiole. Oui, moi aussi je la trouvais ridicule mais je ne disais rien. Ziegler commençait alors à relâcher son armée de Pokémon face au Naméthien. C’était sûr, il ne faisait pas du tout le poids. Je m’appuyais contre la porte de ma chambre en regardant la suite des évènements. Je n’allais pas interagir dans ce combat de qui avait la plus grosse. Nicklas eût à peine le temps de chuchoter quelque chose à son starter que le Limaspeed de Liam l’avait mit au tapis. Normal. Et là, il s’en prenait à moi en me disant d’aller me faire voir, et même de faire des choses avec le jeune aux cheveux rouges. Là, il commençait vraiment à me les briser sévère. Je n’avais pas envie d’en arriver là, mais en m’insultant de la sorte, il devait payer. Nicklas était énervé et frappait sur la porte frénétiquement. Il m’avait prit de court et le problème, c’est que je ne pouvais le protéger maintenant. Mais au moins, je voyais qu’il avait quelque chose dans le pantalon. Liam ouvrait à nouveau la porte avant d’écraser son poing dans le nez du jeune garçon. Je voyais alors Grey partir vers notre salle commune, l’Emolga dans un sale état. Je m’approchais de lui, relevant sa tête et établissant un diagnostic sur les dégâts que le Drathem lui avait fait.

‘C’est moche, très moche. Va voir l’infirmière, tu vas en avoir besoin. Oh. Et tu ferais mieux de t’écarter, la fureur du dragon va être relâchée ce soir et le dortoir risque de trembler un peu.’

Je m’écartais, laissant pour seul son le craquement de mes cervicales et de mes phalanges. Après deux ou trois coups dans la porte de la chambre 001, l’albinos se décidait à ouvrir. Mon pied s’écrasa sur son tibia tandis qu’un poing visait le nez de mon petit ami.

‘CA, C’EST POUR LE ‘VA TE FAIRE FOUTRE !’. ET CELUI-LA ! C’EST POUR AVOIR ÉCLATÉ LE NEZ D’UN PLUS FAIBLE QUE TOI.’. Puis après avoir relâché la pression, mon regard émeraudes, pourtant si sombre, se posait sur celui du Drathem en colère.‘T’es pathétique Ziegler. Je ne pensais pas que tu sois assez minable pour t’en prendre à un gamin sans défense. T’es comme tous les autres, Ziegler, tu me déçois.’

Je lui tournais alors le dos. Je savais pertinemment que ça allait mal se terminer mais il fallait que j’aille voir celui que je considérerai comme un petit frère à protéger. L’acte de Liam m’avait ouvert les yeux sur ce garçon, il y avait bien quelque chose à faire avec lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Namethia
Maison Namethia
■ Messages : 181
MessageSujet: Re: Billard, fléchettes... Un univers trop dangereux. ▼ Eva   Sam 16 Mai - 1:46



Confession intime




Nick ne sentait même plus la douleur. Il était focalisé sur son starter. Alors que de l'autre côté, le dénommé Ziegler venait de s'en prendre une. La jeune femme n'y allait pas de main morte, ça c'est sûr. Fallait pas l'emmerder elle, il avait noté ça dans un coin de sa tête. Les Drathems étaient des purs vikings barbares qui n'aimaient que le sang et la violence, et la vue du sang aussi, et la violence également. Ouaw. Des gens avec qui il fallait être plutôt ami qu'ennemi. Il avait entendu les propos d'Eva. Et ça l'avait un peu attristé. Faible. Simplet. Gamin sans défense. Elle lui avait tourné le dos, et il lui avait envoyé un bon gros coup de pied au cul, assez violent pour la faire tomber. Puis, le Liam s'était barré en tirant une sale gueule. Il était énervé. Il avait claqué la porte. Ses dernières paroles furent les suivantes.

«Ma plus belle erreur fut d'être en couple avec une pute pareille. Cassez-vous, allez baiser j'en ai plus rien à foutre de vos gueules.»

En fait, le Liam avait peut être compris que Eva était attirée par Nicklas. Et Nicklas ayant défendue Eva, son petit copain avait eu une crise de jalousie pensant qu'ils étaient ensemble plus ou moins. Ça avait eu le don d'énerver un peu tout le monde. Sans réellement le vouloir, le bleu avait détruit un couple par sa simple présence. Et il avait également amoché son pokemon. Les nerfs à vif, il marchait la tête baissée, le regard noir. Le sang coulait le long de son nez, et sans broncher, il se dirigeait vers les escaliers pour rejoindre l'infirmerie. Il avait balancé une phrase à Eva. Il pensait la faire réagir ainsi.

«C'était vraiment une bonne idée. Merci Eva. »

Néanmoins, il était quand même accompagné de la jeune femme. Son Emolga était dans un état critique. Mais Grey pensait à autre chose. Il avait mit une petite tape sur l'épaule. Malgré qu'elle devait certainement être forte, ce genre de choc devait faire quelque chose.

«Désolé pour ton petit copain... Si jamais tu veux parler, n'hésite pas. Je connais pas beaucoup de monde ici, et ça pourrait te faire du bien de te 'confesser' à quelqu'un je pense. Enfin... Je t'oblige en rien. Tu fais comme tu veux, Eva.»
(c) Codage by FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Drathem
Maison Drathem
■ Messages : 164
MessageSujet: Re: Billard, fléchettes... Un univers trop dangereux. ▼ Eva   Sam 16 Mai - 20:35

It stinks as hell !


Feat. Nicklas Grey



Les mots que j’avais utilisés en parlant de Nicklas n’étaient pas choisis au hasard. C’est vrai, Grey semblait faiblard. Peut-être pas sur le moment où le jeune homme  a voulu rentrer dans la tronche de Ziegler, là, on aurait dit un mec. Un vrai. Cependant, le Naméthia avait l’air tout aussi chétif, peu importe la dose de colère en lui. C’est pour ça que je voulais le protéger. Parce que le type aux cheveux rouge avait du caractère mais ne savait pas forcément le canaliser pour se défendre. Mais avec moi, Nicklas saura quoi faire. C’est obligé ! En attendant, je tournais le dos au Drathem et celui-ci ne s’empêchait pas de me mettre un coup dans le dos. SALE TRAITRE ! L’albinos n’osait même pas m’affronter en face. Hmpfh. Trou du cul, va ! Je n’avais pas envie de le laisser filer comme ça et pourtant, la santé du Naméthia était plus importante que la sale gueule de Ziegler. D’autant plus que le bougre avait fuit comme une pauvre merde. Liam n’avait que les insultes aux lèvres : pute, baiser … Comment avais-je pu embrasser une bouche pleine de ramassis de conneries ? Heureusement que ça ne se transmet pas par la salive, sinon je serais bien dans la merde ! Et puis le gamin passait derrière moi, en me sortant une phrase des plus ironiques qui soit. Fallait que je l’accompagne ? Que je m’excuse ? Ouais. Certainement, j’avais foutu la merde ce soir et je ramassais tout sur ma tronche. C’est bien la première fois que je vais faire ça… Je m’approchais de lui et le tirait légèrement vers moi afin de le faire ralentir.

‘Excu… EXCUSE MOI ! CA DOIT SORTIR BORDEL ! PARDOOOON !’

J’avais vraiment du mal avec ces mots, seulement, j’avais merdé complètement et j’assumais. C’était rare, tellement rare que ça devait être la première et dernière fois. Et puis, sa main me mit une petite tape sur l’épaule, comme entre potes. Grey s’excusait pour Liam, pour ce qui venait de se passer et m’avait même dit que je pouvais me confier si l’envie me prenait. Sur le moment, je ne voulais pas discuter, je m’étais faite plaquée et cela ne pouvait pas m’arriver ! J’avais juste une envie de vengeance. Une envie de fracasser la tronche de l’albinos. J’accompagnais le jeune homme en direction de l’infirmerie, et avant d’entrer dans la pièce je regardais Nicklas.

‘T’excuses pas. Un connard pareil ne mérite même pas de respirer le même air que moi. Liam le paiera, c’est certain. Tu n’y es pour rien, j’ai cherché la merde et je savais parfaitement ce dont ce con était capable. Ma foi, un de perdu, dix de retrouvé non ?’

Puis je frappais au niveau de la porte sur laquelle était affichée : Dr. Alexia Van Sorhen – Infirmière. En entrant, un Reptincel surveillait le moindre de nos faits et gestes. Le sang continuait de couler du nez du Naméthia. Et pour une fois, ce n’était pas moi qui avais cogné !

‘J’amène deux blessés. Un élève qui a certainement le nez fracturé et un Emolga complètement dans les vapes. La raison ? Une histoire qui a mal tournée. Occupez-vous de lui, j’attends là. L’odeur des médocs me donnent la nausée.’

Ouais, je n’aimais pas du tout ce genre d’endroit. Ca sentait tellement… Le stérile. L’endroit devait être tellement clean et désinfecté dans tous les coins que ça me retournait le cœur. J’attendais alors que Nicklas ne se fasse soigné afin de retourner là où on en était.

Défi n°2


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Billard, fléchettes... Un univers trop dangereux. ▼ Eva   

Revenir en haut Aller en bas
 

Billard, fléchettes... Un univers trop dangereux. ▼ Eva

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Primepoc :: Déchets du forum :: Poubelle générale :: Archives RP :: Zone académique-