bienvenue

Partagez | 
 

 Room of Angel. [AVS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maison Drathem
Maison Drathem
■ Messages : 281
MessageSujet: Room of Angel. [AVS]   Lun 1 Juin - 3:37



Lotus




Placée sous le signe de la haine cette journée n'avait que trop durée. Après avoir prit la vérité en plein dans la tronche, le jeune homme avait quitté sa maison, son dortoir, son établissement. Et il avait quêter dans l'optique de détruire quelque chose. C'est comme cela qu'il avait fait la rencontre de Moxxie. Un petit crocodile sablonneux. Une Mascaïman. Il lui avait sacrément botté le cul avant de la prendre dans son équipe. Elle n'avait peut être pas sa place, mais il avait préféré la protéger et la chérir après lui avoir botté le cul, que la laisser là-bas, quasi morte. Au soleil, il avait presque fait une insolation qui lui brûlait le crâne, mais aussi les neurones. Ses sens n'étaient plus «normaux» il ne réfléchissait plus vraiment et préférait rentrer dans le lard. Pourtant, Liam était devenu un type sympa, mais rapidement il pouvait dégénérer. Comme aujourd'hui, quand sa belle s'était pointée avec un autre type, et qu'ils se protégeaient tout les deux mutuellement. Il était prêt à changer. Pour une princesse.

Enfin changer est un grand mot. Mais dans l'ensemble, il était prêt à faire des efforts. Le jeune homme marchait sur le chemin du retour, et celui-ci lui paraissait très long. Dans le train, il s'était placé contre une fenêtre, et avait posté ses jambes sur la chaise d'en face, comme pour faire comprendre qu'il voulait être seul. Mais voilà. Un autre type était arrivé et lui avait quémandé la place. Pire. Il lui avait demandé de nettoyer son siège puisqu'il avait posé ses pieds dessus, expliquant que c'était sale de faire ça et que ses parents ne savaient pas l'éduquer. Liam avait décroché un poing et lui avait collé en plein dans la face. Sans aucune animosité. C'était un pur réflexe.

Les contrôleurs étaient arrivés pour faire régner la loi ici dans ce wagon. Et un combat pokemon s'en suivi. Profitant du grabuge, et du fait que tout le monde attaquait tout le monde, Liam s'était extirpé pour rejoindre une porte, forcer l'arrêt d'urgence et avait quitté le train, en courant. Ses pas le transportaient au loin, alors qu'une équipe était dépêchée sur place pour le chopper. Agression dans une rame de train, c'était un délit punissable par la loi. Et ces gens là, ne rigolaient pas avec les lois apparemment. Mais Ziegler avait passé sa vie à fuir, et il avait côtoyé bien trop souvent des forêts denses comme celle-ci. Il aurait pu se déplacer les yeux fermés. Rapidement, il avait rejoint les abords de Primepoc. Il ne lui restait plus qu'à pénétrer dans l'académie. Et surtout, se mettre en sécurité.

A vive allure, le gaillard était entré dans le bâtiment. Ses pas l'avaient emmenés directement dans sa chambre. Prenant quelques fringues, sans même dire bonjour, il avait quitté ces lieux aussi rapidement qu'il y était entré. La même rengaine que la dernière fois. Se faufiler jusqu'à pouvoir atteindre le quartier général des professeurs. Et une fois à l'intérieur, crocheter la porte numéro neuf. Mais celle-ci était ouverte. Alexia avait tout prévu. Il pénétrait dans cet endroit. Une odeur l'attirait. Certainement du parfum, ou un encens. Il ne manquait plus que la musique de médiation, un tapis de yoga et elle, dans un accoutrement proche du jogging, les deux paumes jointes assise en tailleur à même le sol. Il avait enlevé ses pompes qui jonchaient à présent devant la porte d'entrée. Et après avoir dépassé le couloir, il reconnu très rapidement les lieux. La petite kitchenette, le canapé, le lit, une table et deux chaises.

«Salut beauté.»
(c) Codage by FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
■ Messages : 169
MessageSujet: Re: Room of Angel. [AVS]   Mar 2 Juin - 17:56

I'm the best cooking mama !


Feat. Liam Ziegler


Cette journée avait été assez étrange. D’abord, ça a été calme tout au long de l’après midi. Et puis finalement, un couple de deux drôles de personnages s’était ramenés. L’un d’eux… Je le connaissais vaguement. Nicklas Grey. Appartenant aux Naméthia, ce jeune homme attire les problèmes comme un aimant. Sauf que ce n’est pas vraiment sa faute, et pour reprendre ses pensées, il serait même maudit. L’autre était une jeune femme, aux longs cheveux rouges. Elle se prénommait Eva Muller et appartenait aux Drathem. Comment le savais-je ? Tout simplement parce que c’était l’ex petite-amie de Liam. J’avalais ma salive dans ma gorge serrée. Ils n’étaient théoriquement plus en couple, mais si jamais elle apprenait que je côtoyais le jeune albinos d’un peu trop près, qui sait comment cela va finir. Elle possède un caractère fort, cela se voit à sa tenue, à sa façon de parler et d’agir. Contrairement à Mister Grey, elle n’avait pas demandé de soin. Une dure à cuire… J’évitais de parler de Liam pour ne pas éveiller les soupçons et je soignais le garçon comme il se devait. Je tentais de garder ma langue à l’intérieur de la bouche pour éviter de poser des questions qui n’apporteraient que la foudre sur l’infirmerie. Après leur passage, je demandais à Roket de fermer la porte à double tour et de ne laisser personne entrer. Je ne voulais pas être dérangée.

‘Alors comme ça, c’est avec elle qu’il sortait ? Je comprends maintenant pourquoi il a tant hésité avant de se tourner vers moi… Rappelle-moi de lui dire à quel point elle est charmante.’

Bien sûr que c’était ironique. Elle me détestera, c’est certain. Mais ce moment n’était pas encore arrivé, et j’espérais ne jamais y arriver. Cette femme serait capable de me briser en deux si elle le voulait. Certes, j’avais de quoi la calmer une bonne fois pour toute, mais les médicaments et autres substances ne devaient pas être utilisés à des fins personnels. Il ne fallait surtout pas l’oublier. Je tirais le rideau avant de me servir un café et d’éplucher le dossier de Miss Muller. Il fallait que je me prépare mentalement le jour où elle me tombera dessus. Je ne connaissais absolument pas le tempérament de cette fille et je suis incapable de vous dire si elle est du genre… Rancunière. Espérons que non… Même si au fond de moi, je savais pertinemment qu’elle l’était. Après tout, c’était une Drathem. Vous penserez peut-être que je la crains, mais en fait, pas du tout. Je me prépare juste au cas où. Il faut toujours avoir une longueur d’avance sur son adversaire. C’est exactement ce que je suis entrain de faire. Se battre, user de son cerveau… Rien ne m’effraie et surtout pas une fille de son acabit. Je me levais, déposais toutes mes affaires dans une armoire et pendais la blouse avant de tout éteindre. Ma chambre m’attendait après cette journée plutôt mouvementée.

En arrivant, je regardais mon téléphone. Il n’était pas encore 19h30, j’avais donc le temps de préparer un petit quelque chose pour mon albinos favori. J’avais sorti le grand jeu, et acheté une bouteille de mon Whisky préféré afin de remettre ça. Sans le starter enragé, bien sûr. Je commençais donc à préparer tranquillement une entrée : Tranches d’Ecrémeuh et rondelles de Groret. Ca devait suffire pour entamer tranquillement un repas. Ensuite, je mettais de l’eau à chauffer pour faire un lit de légumes et quelques morceaux de choix : Viande de Cerfrousse ! On n’en trouve pas à tous les coins de rue. A vrai dire, c’était du pur hasard. Et le dessert sera un gâteau chocolaté, parsemé de baies en tout genre. Ouais, j’avais quelques talents de cuisinière cachés. Cependant, je ne le savais pas puisque le temps me manquait généralement. Alors que j’étais en train de faire mes préparations, j’entendis la porte de ma chambre s’ouvrir. J’ai bien fais de la laisser ouverte, je savais qu’il essaierait de rentrer sans frapper. Je m’essuyais les mains dans mon tablier avant de voir qu’il se tenait là, devant moi.

‘Oh ! Salut mon petit chou. T’es en avance dis moi, va t’installer, j’arrive !’

Oui, j’étais en tenue pour faire la cuisine. Certainement qu’il n’avait pas l’habitude de me voir comme ça, il fallait que je me change maintenant que le repas finissait de cuire tranquillement. Direction la salle de bain avec une tenue décontractée. Chemisier blanc, jupe courte noire, légère touche de parfum et me voilà enfin prête à accueillir mon invité comme il se doit !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Drathem
Maison Drathem
■ Messages : 281
MessageSujet: Re: Room of Angel. [AVS]   Mer 3 Juin - 4:00



Beautiful Girl




Après avoir passé l'antre de cette chambre, je reconnus tout de suite les lieux. Auparavant, nous nous étions déjà vu ici-même. La soirée avait virée au vinaigre, aussi rapidement qu'elle s'était très bien installée. A la base. Nous avions tout les deux joués un drôle de petit jeu. Mais elle m'avait désarçonnée rapidement avant de me ratatiner violemment. Certaines personnes ne pourraient pas se regarder dans le miroir à l'heure où je vous parle, parce que ça semble tellement impossible. Et pourtant. Alexia m'avait bien niqué. Ce petit bout de femme passait devant moi, m'adressant un simple bonjour additionné d'un «petit chou» qui lui également avait été accentué par un mot qui démontrait l'appartenance que j'avais envers cette femme. «MON» petit chou. J'étais pas le petit chou de n'importe qui, uniquement le sien. Puis voilà. Je pense à ceci, alors qu'elle viens de filer à vive allure devant moi, pénétrant dans son antre. Oui, l'antre des femmes. La salle de bain. C'était incroyable à quel point elles pouvaient y rester des heures. Bien évidemment, et fort heureusement pour moi, Eva n'était pas de ce style là. Et Alexia non plus. Au final, j'avais été épargné de ces situations où, sur le qui-vive un gars doit partir (disons pour rejoindre une bande de potes) et sa bonne femme décide de se repeindre la gueule pendant un siècle et demi dans la salle de bain. Par la suite, ils arrivent en retard. Et là, généralement, après quelques verres il balancent ça sur le tapis. Mettent le feu aux poudres. Dans mon cas, et certainement pas que le mien – du moins j'espère – ce n'était pas le cas. J'avais mon équipe sur la ceinture, chaque ball si différente soit-elle contenait un de mes précieux – ou non – alliés. Certains étaient devenu à part entière, d'autres se cherchaient encore. Et pour certains, je ne savais pas vraiment quel coup de folie m'avait conduit à les capturer. Prenons exemple de Moxxie. Le Mascaïman que j'ai depuis cet après-midi. Bah.... Même en Escroco, je ne vois pas son utilité. Esthétiquement, je suis pas totalement attiré, puis niveau de ses statistiques, de son type ou même de ses attaques, c'est pas folichon pour moi. A ce moment là je ne voulais pas y croire, mais j'avais ressenti une certaine pitié pour elle. Énervé, je lui étais tombé dessus et ça avait très vite dérapé. Fort heureusement, tout va pour le mieux à présent. Voir Alexia est une bonne chose. Ça détend, ça apaise les mœurs. Et puis, cette femme est radieuse. Elle me fait penser à ce bout de phrase. Illuminer la pénombre – que vous pouvez remplacer par les ténèbres – de par sa beauté.

«Met pas trois plombes» balançais-je sèchement. Je restais moi-même... Après tout ce que je peux penser vis-à-vis d'elle.

A mes aises, mes pieds se dirigeaient vers la fenêtre pour l'entre-ouvrir et installer mon fessier sur la chaise, comme la dernière fois. J'avais enlevé mon t-shirt parce que bon sang, on cramait ici. Puis, sortant une cigarette de son étui en métal, je la portais jusqu'à mes lèvres et l'allumait via mon plus fidèle briquet. Un dénommé Roket. J'étais bien comme ça, à mes aises. Encore une fois, je jouais à l'extérieur. De toute façon dans ma chambre c'était pas possible pour une adulte. Encore une élève c'était pas trop dérangeant. J'aurais pu baiser Eva en position du chien – parce qu'on se le dise, c'est une sacrée chienne – adressant mon plus beau jeu de regard à Lauzon, histoire de lui faire comprendre que c'est comme ça qu'on saute une meuf. De toute façon, ce mec, je sais pas trop quoi en penser. Y'a beaucoup de on-dit sur lui. Mais j'arrive pas à me faire une appréciation globale de la personne. Ce type à l'air cool, trop Namethien pour être Drathem. Alors il devait posséder un vice. A moins que Miaouss fut torché le jour où il lui avait attribué la maison. Possible. A élucider au plus vite.

En fait, Alexia avait été rapide pour se changer. Comme quoi, je dois être mauvaise langue. Y'avais des bonnes odeurs qui circulaient dans le coin. De la viande, du porc, du parfum. Le décor était garni, un ami, une bouteille, de la bonne bouffe, et Elle. J'avais pas si faim que ça. J'avais qu'une envie, sauvage soit-dit en passant, c'était lui sauter dessus et la couvrir d'amour. Mais je m'étais contenu, fort heureusement. Un plaquage de Rhinoféros, à blanc, ça n'allait pas passer. Comme à son habitude, chemisier blanc – dont tout les boutons étaient fermés – et une jupe noire. Enfin fermés. Jusqu'à quand, ça, c'était un putain de mystère. Alexia est une fille très ouverte, son décolleté l'a prouvé déjà par deux fois.

«Dis, t'a bien des bières ? Ah non j'oubliais. Une noble exhibitionniste, ça n'achète pas des bières. Sauf si y'a des bulles en or... Ou goût caviar. »

Et en fait, il y avait des bières. Je suis mauvaise langue bis. Elle avait prévu d'en prendre, juste pour satisfaire mes besoins primaires, boire. Avoir du liquide dans le corps, c'était un besoin primaire de n'importe quel individu. Ça évite que le sang devienne de la poudre. Bon, et maintenant, on fais quoi ? On se regarde dans le blanc des yeux ? J'avais déjà tenté une approche, mais c'était vers son plus fidèle allié, mon plus fidèle briquet. Celui dont la queue pouvait provoquer un feu de forêt. Bientôt, il deviendra l'emblème de ma maison.Je lui câlinais le sommet du crâne. Bon sang ce qu'il avait grandi en si peu de temps.

«Au fait ma belle, tu n'as jamais songé à faire un détour par la psychologie pendant tes années d'étude? Ou curé ? J'ai bien besoin de confesser mes pêchés afin de les faire absoudre par Arceus.»
(c) Codage by FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
■ Messages : 169
MessageSujet: Re: Room of Angel. [AVS]   Mer 3 Juin - 21:09

Absolve your sins, my son


Feat. Liam Ziegler


Je l’avais entendu grogner quelque chose derrière la porte, pendant que j’étais entrain de me changer. Un truc du genre… Ne mets pas trois plombes. Il ne me connaissait pas suffisamment apparemment. Je n’étais absolument pas le genre de femme à passer des heures dans une salle de bain afin de m’embellir. Je n’en avais pas besoin. Mon corps et mon esthétique me suffisait amplement comme ça. Puis il ouvrit les hostilités en me demandant si j’avais des bières. Et selon lui, il pensait que je n’en avais pas car j’étais une noble bien trop raffinée pour boire ce genre de chose. C’était effectivement le cas. Mais ce n’était pas à cause de ma noblesse, j’aimais juste les alcools plus… corsés. Les bières, c’était un truc de mec… Vous voyez le genre ? Celui qui reste le cul dans un fauteuil, devant le sport en se grattant les parties à longueur de journée. C’est ce que je pensais du buveur typique de bière. L’alcool du pauvre, celui qui ne vous fait même pas frémir alors que vous en avez ingurgités plusieurs litres. Cependant, j’étais prévoyante. J’avais acheté ce breuvage dont il raffolait. J’en avais rempli mon frigidaire et elles n’attendaient plus que son appel pour se faire décapsuler. Je souriais lors de sa demande et lui fit signe d’attendre. Je ramenais une bière bien fraiche, et ouverte pour son plus grand plaisir. De mon côté, je remplissais un verre de Whisky et rajoutais quelques glaçons. Rien de tel pour débuter.

‘Des bulles en or… Même pas. Je ne boirai pas de bières même si des bulles dorés se promenaient librement à l’intérieur. Je n’aime juste pas le goût que ça a, je préfère les trucs qui piquent vraiment et qui échauffe les esprits. Et le caviar… Tu me prends vraiment pour une noble encore ? Je ne fais plus partie de la haute et en plus… Le caviar… Excuse-moi, mais c’est vraiment dégueulasse !’

Ouais, ce n’est pas parce que du sang bleu coule dans mes veines que j’aimais tout ce que les riches aiment d’habitude. Je n’étais pas comme tout ces gens faux, ceux de la haute qui bouffaient des trucs super chers juste pour faire bonne impression. J’avais bien changé, c’est vrai. En arrivant ici, j’avais toujours mes vieilles manières mais côtoyer des gens de toutes les sortes, ça m’avait chamboulé. J’offrais donc la bière au jeune homme, et j’en profitais aussi pour déposer le plat garni sur la table. Je voyais déjà Roket qui s’approchait à pas de loup pour goûter à tout ça, et je lui fis signe d’attendre un peu. Hawkeye profitait de la fenêtre ouverte pour aller se dégourdir les ailes tandis que les autres regardaient tranquillement ce qui allait se passer entre nous. Mes Pokémons semblaient nous prendre pour deux acteurs de séries romantiques, ils étaient vraiment fous. Espérons que cette fois-ci, Roket retienne sa colère ! Je prenais une rondelle de Groret avant de partager un bout avec Elektra et Roket. Ces deux gourmands avaient la bave qui tombait en filet sur le sol. A croire que je ne les nourrissais jamais. Et puis le Drathem me demandait à nouveau quelque chose. Cela semblait plus sérieux. Mais sa proposition me faisait sourire. Curée ? Moi ? Alors là, même pas en rêve !

‘Tu sais, la psychologie fait aussi partie de mon boulot. Même si je ne suis pas exactement formée, j’ai appris à écouter sans juger. Allez. Vas-y, je t’écoutes mon fils.’

Un léger rire s’échappa lorsque je prononçais ces derniers mots. J’imaginais une tenue de nonne sur moi, parlant à Liam comme s’il avait quelque chose à se reprocher. Mais peut-être qu’il avait réellement besoin d’une oreille attentive. J’allais l’écouter et voir ce qui n’allait pas. Et heureusement, j’aimais écouter les problèmes des autres afin de les aider au mieux. Surtout quand ça le touchais directement…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Drathem
Maison Drathem
■ Messages : 281
MessageSujet: Re: Room of Angel. [AVS]   Jeu 4 Juin - 15:04



Bière




Alors qu'une bière fut décapsulée à l'aide de mon briquet, la miss venait de se remplir un verre de whisky sec 'on the rocks'. Puis, je l'écoutais parler des bulles en or, du caviar, et tout plein de choses qui s'apparentait à la haute noblesse. Je n'ai jamais vécu dans un manoir six étages avec trente-deux salles de bains, donc je ne peux pas vraiment connaître. Cela dit, j'aurais bien voulu en visiter un, ne serait-ce que pour me faire une idée. Ça doit être beau, grand, et couvert de peintures célèbres et ultra-cher. Les riches aiment bien montrer qui le sont. Les pauvres essayent de se cacher. C'est deux styles et de monde que tout oppose. Et pourtant, ils sont tous humain et égaux. Mon gosier était rafraîchit par la température fraîche de cette bonne bière désaltérante. Par la suite, elle voulait bien que je me confesse à elle. Pourquoi pas. On pouvait toujours essayé. Ça l'avait faite rire. Et comme on dit, femme qui rit... Femme qui t'apprécie.

«Aujourd'hui j'ai pêché. Cinq ou six fois je crois. Et tout mes pêchés n'étaient que colère. Je me suis battu avec une femme et un garçon. En suite, sous l'impulsion, je m'en suis pris à deux personnes qui étaient sur mon chemin. J'ai immolé un Maracachi parce qu'il était sur ma route. Et j'ai fracassé un Mascaïman. Enfin une. Elle est dans mon équipe à présent, même si je sais pas trop pourquoi. Je me suis battu aussi dans le train sur le chemin du retour. Néanmoins, maintenant que je suis avec toi, je me sens mieux. Comme si une zen-attitude s'empare de moi quand je pénètre dans ta chambre. »

Voilà, je crois avoir fait le tour. J'avais terminé la bière aussi rapidement que je l'avais décapsulée. C'est fou comme ce truc se boit rapidement. C'est peut être la raison à laquelle ils proposent des packs de six, douze, voir trente. Je pris une tranche et entamait le repas. C'est bien bon. Alexia possédait plein de talents cachés, c'était une excellente cuisinière. Puis j'étais parti dans un autre délire. Passant du coq à l'âne.

«J'ai appris qu'ils avaient encore embauché un nouvel infirmier. Vous êtes trois maintenant. C'est bien. Je pourrais passer plus de temps avec toi du coup. Je ne te l'ai pas encore dit, mais je pense me construire une baraque en dehors de la ville. J'aime bien me ressourcer dans la nature. Enfin une baraque c'est un grand mot. Une grande et belle cabane en bois.»

Vivre en parfaite harmonie, composer avec la nature, et se ressourcer. Trois choses qu'il me fallait pour peut être, changer un peu, revenir à la base, à l'essence même de ce que j'avais de plus précieux : mon passé.
(c) Codage by FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
■ Messages : 169
MessageSujet: Re: Room of Angel. [AVS]   Jeu 4 Juin - 18:07

Keep it up buddy


Feat. Liam Ziegler


Il se décidait donc à se confesser, à me parler de ce qu’il s’était produit aujourd’hui exactement. Il avait pêché de nombreuses fois en quelques heures. Mais qui étais-je pour le juger ? Personne. Je ne pouvais que le réconforter et lui dire que ces pêchés ne l’emmèneront nulle part, et qu’ils ne le rendront pas plus mauvais. Certes, ce qu’il avait fait était vraiment horrible et alors ? On fait tous des choses qui nous répugnent, qui nous rebutent… C’est pas pour autant que la terre s’arrête de tourner. Les raisons pour lesquelles il avait fait tant de mal aujourd’hui étaient certainement bonnes à prendre. Tout d’abord, il y avait les deux personnes qu’il avait frappé. Eva et Nicklas, je présume. La raison de cette bataille n’était pas évoquée. Peut-être devrais-je chercher plus profondément ? Non. Laissons-le terminer avant toute chose. Il avait frappé deux autres personnes, envahi par la colère. Là, ça mérite un peu moins de compassion, mais que pouvais-je lui dire ? Il venait de se séparer de sa copine et c’était un Drathem. La haine qui parcourait ses veines devait être grande, si grande qu’elle ne peut être stoppée avant de l’avoir évacuée. Je pouvais très bien le comprendre, après tout, moi aussi j’ai fais du mal… Puis il a immolé un Maracachi, chose qui ne me paraissait pas trop grave. Après tout, ces Pokémons survivaient à de très grandes chaleurs. Et puis, ils n’étaient pas en voie de disparition, je ferai l’impasse sur ce passage. Ensuite, il s’est attaqué à une femelle Mascaïman qui a rejoint son équipe sans aucune raison apparente. On dira qu’il vient de résoudre une partie de son pêché en lui offrant l’hospitalité. Et finalement, c’est un autre type qui s’en est prit plein la tronche. Etrangement, je sentais encore la tension qui régnait en lui. Sa voix n’était pas très… Douce.

‘Comme je l’ai dis, je ne te jugerai pas. C’est juste une mauvaise passe à laquelle tu devais faire face à ta manière. Si tu perds le contrôle, c’est qu’il y a eu un choc émotionnel fort. On oublie tout, et ça ira mieux. Tant que tu es avec moi, tu n’as aucune raison de lâcher la bête qui sommeille en toi !’

Il avait fini son breuvage, alors je me levais pour en ramener une autre. Ce n’est pas bien de laisser ses invités sans boissons entre les mains, ou à disposition ! Je voyais qu’il appréciait le début du repas. J’étais heureuse de pouvoir lui faire plaisir à ma manière. C’est bien la première fois que je m’essaye à ce genre de cuisine, et ça avait l’air d’être réussi. Je dégustais aussi en filant toujours des morceaux à mes Pokémons qui semblaient raffoler de ça. Evitons tout de même de trop leur en donner au risque de les voir se changer en voraces ! Ensuite, il évoquait le fait que l’académie avait recruté deux infirmiers. Je ne les avais toujours pas croisés d’ailleurs. Je sais qu’il y a un mec un peu étrange, et l’autre qui semble si ronchon qu’il ne me donne pas envie de l’approcher. Cependant, il faudra que je pense à les accueillir comme il se doit. En tant que collègues, on devrait au moins apprendre à se connaitre un minimum. Il voulait passer un peu plus de temps en ma compagnie, cela me faisait sourire. C’était charmant comme déclaration. Puis il avait envie de construire une cabane en bois dans la forêt pour se ressourcer quelques fois. Ca me tentait bien d’aller dormir à la belle étoile, tiens !

‘Oui, je ne les ai pas encore vus en service. Ils ne sont pas très présents pour le moment. Mais dis moi, ça me tenterait bien de passer une nuit dehors, dans cette fameuse cabane – lorsqu’elle sera sur pied bien sûr ! Tu as besoin d’un peu d’aide pour la construire ? Sinon, je pensais à te faire venir au manoir. Il y a une partie qui m’est exclusivement réservée, pas besoin de croiser les parents. Surtout que je n’ai pas très envie de les revoir, mais ça te permettrait de connaître le luxe ne serait-ce qu’une journée. Et ça me ferait un peu de vacances aussi, l’air est moins pesant là-bas.’


C’est vrai que ça fait un moment que je n’y suis pas allée. Mes parents ne me manquent pas, mais je ne pouvais pas rester indéfiniment sans nouvelles. Je pensais à y aller dans les semaines à venir, ça pourrait être plus sympathique en compagnie de l’albinos !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Drathem
Maison Drathem
■ Messages : 281
MessageSujet: Re: Room of Angel. [AVS]   Mar 9 Juin - 2:52



X




Après la confession, elle lui avait expliqué qu'il n'avait pas à s'en faire. Tout allait bien à présent. C'est pas totalement faux. La journée avait été des plus brutales, et il ne crachait pas sur un peu de réconfort. Ce qu'Alexia lui procurait par sa simple présence. Ici, il se sentait comme chez lui. Liam était entouré de personnes qu'il apprécie, en commençant par la dresseuse. Mais aussi son starter, avec qui il avait fait la paix. L'Hypotrempe était un ami aussi, un enfant avec qui le jeune homme passait beaucoup de temps. Il n'y avait que les petits derniers avec qui il n'avait pas de liens, pour le moment. Le gaillard avait de bons goûts concernant les filles tout de même. Passer d'une bombe sexuelle à une autre, en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, c'était quand même du grand art. Il pourrait s'en vanter, mais ce n'était évidemment pas le cas. Ziegler n'était pas le genre de gars qui prenait des photos pour les mettre sur facebook afin de frimer avec ses nouvelles conquêtes. Il était très pied à terre de ce côté là, et n'utilisait quasiment aucun réseau social. Si ce n'est pas aucun. Puis, vint le moment où elle lui fit une proposition. Dormir à la belle étoile, et par la suite découvrir son manoir de rêve. Pourquoi pas. L'échange semblait sympa. Une nuit chez les pauvres, et une nuit chez les riches en contrepartie. Ils pourraient s'adonner à la luxure dans un endroit comme dans l'autre, même si Liam aimait bien prendre son temps. Après tout, rien ne sert de bousculer les choses.

«J'avoue, j'suis pas contre un peu d'aide. Tu pourras me prêter Orrgo pour les travaux ? Je veillerais sur lui, tu n'as pas à t'en faire. Je peux même te filer de l'argent pour la location, c'est pas un souci. Je croule sous les thunes. Bourse étudiant qu'ils disent...»

Et la bourse était bien remplie. Croyez-le. Le jeune homme était passé de pauvre voleur à type modeste qui gagnait bien sa vie. En plus, il ne payait aucun loyer. C'était vraiment un pur régal. Et vient une question dans sa tête. Pour son futur. Quel métier pourrait-il faire ? Il n'allait pas pouvoir rester indéfiniment ici à crécher dans cet endroit. Professeur ? Et en quel honneur ? Et surtout, professeur de quoi ? Survie est déjà pris. Infirmier ? Trois le faisaient déjà. La question était vaste, et surtout, demeurait sans réponses.

«Dis, je me demandais. Comme je ne pense pas rester toute ma vie ici, à crécher comme un étudiant, il faudrait que je me trouve un métier à la hauteur de mes compétences, mais surtout un truc qui me correspond. Et j'ai aucune idée... Madame la psy, vous avez une idée pour moi ? Au pire, je peux entamer une carrière d'acteur pornographique. Mon téléphone à une bonne qualité, on pourrait lancer ma carrière là, tout de suite.»

Il commençait à enlever son haut pour être plus à l'aise, mais surtout lui donner l'impression qu'il allait réellement se déshabiller. Puis, quand il vit son visage, il se mit à rire aux éclats. Sa mâchoire avait faillit se décrocher par la même occasion. Il l'avait bien eu, encore une fois. Ça viendra avec le temps, peut être qu'elle ne se ferra plus avoir à force.

«Évidemment, je rigolais. Ça me dégoûterais de savoir qu'un type s'astique le poireau en me regardant. Surtout si c'est quelqu'un que je connais.»

Surtout si c'est Hiro...
(c) Codage by FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Room of Angel. [AVS]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Room of Angel. [AVS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Primepoc :: Zone RP : L'académie Primepoc :: Rez de chaussée et 1er étage :: QG Professeurs :: Dortoirs :: Chambre 009-