bienvenue

Partagez | 
 

 Free From Society.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maison Drathem
Maison Drathem
■ Messages : 281
MessageSujet: Free From Society.    Mer 10 Juin - 1:37



#1




«Merci pour tout ce que vous avez fait pour moi. Mais j'ai choisi de vivre ma vie sans vous.»

Quittant l'appartement de ses parents de substitution, le garçon avait emmené son unique allié avec lui. Eins. Le tout premier d'une longue lignée. En sortant de la baraque, il allumait une cigarette, baluchon sur le dos, il n'avait pris que le strict minimum. Une bouteille d'eau, deux ou trois bouteilles vides, un couteau, deux trois fringues. Il comptait vivre sa vie comme elle venait, sans sa famille d'accueil. C'était un grand garçon à présent, il avait eu sa majorité, il était donc libre. L'éducation des Ngoulemakong fut long et laborieuse. Le seul enfant blanc d'une famille de couleur, ça faisait plus ou moins louche. Mais il s’accommodait très bien de sa famille. Son «père» était un homme respectable, sa mère cuisinait très bien, et il avait même un petit frère sur qui il veillait lorsque celui-ci avait des soucis à l'école. C'était le seul gosse de couleur, et Liam avait pris beaucoup de coups pour le défendre. Sans jamais rien dire. C'était une façon de le remercier. Le soir, il racontait qu'un grand avait voulu lui dépouiller son goûter et qu'il s'était battu pour son honneur. Il prenait toujours tout sur lui. Aujourd'hui, il était libre comme le vent. Personne n'influera ses mouvements, lui dictera un mode de vie, rien ne pouvait l'empêcher de mener sa vie telle qu'il le désirait.

La première nuit, il avait campé à la belle étoile. Se demandant ce qu'il pouvait bien faire le lendemain. La deuxième et troisième nuit furent les mêmes. Et au bout d'un mois à camper dehors, le jeune homme avait complètement oublié les principes du mot «confort» et «toit». Il dormait à même le sol, des fois, il était réveillé par le bruit de craquement sous les branchages et autres feuillages. Il dormait sur une seule oreille, parce que son pokemon n'était évidemment pas fort pour le protéger. Eins était une pauvre merde qui servait à rien mis à part faire un peu de bruit quand il marchait. Il lui fallait de l'argent pour survivre, de quoi manger à sa guise aussi. Et là, il eut une idée. Pourquoi pas se servir là où il y avait de la nourriture ? Il s'était entraîné – en cachette – pendant deux ans à crocheter la serrure de chez lui, pour rentrer de soirée. Alors pourquoi pas cambrioler les appartements de personnes riches, pour y dérober à manger et à boire ? Uniquement des rations pour survivre, il ne touchait pas aux bijoux et autres objets. Il lui suffisait de pouvoir ouvrir la porte, et la cuisine généralement se trouve dans les premières pièces. L'agilité lui permettait de mouver rapidement sans faire le moindre bruit. Ziegler était un fantôme.

Par la suite, il avait trouvé un boulot. Un petit boulot. En extra. Il travaillait uniquement le samedi soir dans un bar, et servait des cocktails à des hommes et des femmes qui raffolaient de ça. Liam était un séducteur, un provocateur. C'était comme s'il était un loup dans cette bergerie. Il s’accommodait très bien avec le climat et l'ambiance de ce bar. C'est ici qu'il avait rencontré Anabel. Une fille charmante, avec un sourire radieux. Elle l'avait abordé, il lui avait offert un verre, et par la suite, il avait quitté le bar en sa compagnie. Son patron l'avait insulté et viré, mais qu'est-ce qu'il s'en foutait... La nuit chez elle fut agitée. Le lit avait grincé. Le calme était revenu dans la pièce. Regardant le téléphone de la demoiselle, Liam fut intrigué par le fond d'écran. Anabel était accompagnée d'un Scarabrute dont la violence donnait des frissons à la jeune femme. Une seule pokeball était posée sur la table de nuit. Sans faire de bruit, il l'avait échangé avec la sienne. Eins, le Trousselin, avait dégoté une nouvelle maîtresse. Et Zwei, le second, le Scarabrute, avait trouvé un nouveau maître. Voyez-ça comme un échange, sauf que les deux parti ne sont pas forcément d'accord. Il avait quitté la chambre sans faire de bruit, emportant de quoi manger. Et il avait disparu sans laisser de traces. Il n'était plus retourné dans cette ville pendant un long moment.
(c) Codage by FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Free From Society.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Primepoc :: Zone RP: Divers :: Alternatif / Court / Passé :: Mémoires-