bienvenue

Partagez | 
 

 Les pieds dans le plat.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Les pieds dans le plat.   Lun 16 Fév - 18:34

Weekend tant attendu.
Après une autre longue et monotone semaine de cours, Abel avait prit la résolution de faire ce qu'il aimait le plus au monde : gambader en solitaire, accompagné de son pokemon tout aussi joyeux que lui à l'idée de profiter du beau temps. Journée claire, chaude. Neuf heures déjà, le soleil commence à chauffer pendant que le jeune homme et le félin se mettent en route vers le sud de la ville. Combien de fois ont-ils traversé la ville sans se soucier de ce qu'elle proposait, préférant les endroits sauvages, là où les deux compères avaient le plus de chances de ne croiser personne sur leur route.

Dix heures, les voici arrivés à la frontière du désert environnant Idryss. Ils reconnaissent l'endroit par habitude ; plus d'une fois ils ont foulés ces dunes arides, parfois même en les dévalant sur le dos. Abel n'a pas assez d'eau pour risquer une matinée entière de marche parmi les mirages et les ondes suffocantes de Suomi. Il aurait voulu emporter d'autres bouteilles et partir explorer la contrée toute la journée : il avait récemment croisé un ami qui lui avait fait part d'une étrange rumeur concernant des mirages à l'allure bien réels dans la région. Plusieurs personnes étaient revenues du désert totalement dépouillées de leurs effets à l'exception de leur argent : il n'était pas banal de se faire voler ses sandwichs plutôt que ses dollars. Le fait le plus surprenant concernait néanmoins la soi-disante apparition d'un château aux abords d'un oasis tout à fait paradisiaque. Le plus étonnant restait le fait que plusieurs personnes avaient vu le même château selon Abel. Il n'y croyait pas le moins du monde mais il n'existait que pour confirmer ces rumeurs et autres légendes urbaines naissantes : elles seules pouvaient le mener aussi loin qu'il le désirait. Entendre une rumeur, préparer son baluchon et partir en vadrouille sans réfléchir, voilà ce qu'il aimait par-dessus tout. Il n'aurait simplement pas l'occasion de pouvoir explorer le désert à loisir aujourd'hui : sa sœur Lisa était de passage à Idryss pour l'après-midi et l'avait déjà invité à la rejoindre. Malgré toute la mauvaise foi qu'il y a mit, Abel n'a pu s'extirper de son pot de colle de sœur : malheureusement pour lui il tombait sur la visite de la plus excitée et de la plus contrariante des deux aînées. Il savait que Lisa venait ici pour voir celui qu'elle fréquentait depuis quelques temps : manque de bol pour Abel, le prétendant au titre de beau-frère lui était aussi ennuyeux qu'insupportable. Le pauvre jeune homme n'avait cependant aucun moyen de contrarier les projets de sa sœur, bien qu'il eut par-dessus tout préféré favoriser les siens : Lisa lui avait laissé entendre au téléphone qu'elle avait quelques nouvelles à lui apprendre et qu'il serait bon qu'ils puissent se voir. Elle n'était pas sans ignorer les difficultés que son cadet avait avec les villes et les gens en règle générale, aussi lui avait-elle demandé de la rejoindre pour manger dans un parc. Abel s'attendait à l'y trouver en compagnie de son Jules et se préparait mentalement à subir leur flirt en plein pique-nique lorsque quelque chose attira son attention.

Loin devant, Foremann était parti depuis un moment se dégourdir les pattes loin de son idiot de dresseur. Il avait laissé l'humain en pleine réflexion, habitué à le voir prendre un air béât dès qu'il se plongeait dans ses pensées sans lui accorder le moindre regard. Le Miaouss avait rapidement apprit à être aussi indépendant que son propriétaire : celui-ci ne lui accordait d'attention que lorsque cela était nécessaire, aussi le félin avait prit l'habitude de faire ce que bon lui semblait.
Il lui avait semblé bon d'aller courir loin au-devant de son maître momentanément figé pieds dans le sable, pour aller se rouler dans les dunes et chasser quelques Mascaiman imprudents. Malheureusement pour lui, il avait fini par s'attirer le courroux d'une mère Crocorible peu avenante et surtout bien plus forte que lui : le chat avait bondi, tout poils hérissés, et avait couru sans se retourner droit vers son dresseur qui le voyait à présent revenir l'air intrigué.

- Qu'est-ce que tu fais là ? Depuis quand tu reviens me voir au bout d'un quart d'heure ?

La surprise pouvait être grande lorsqu'on savait Foremann bien trop turbulent pour rester des heures près de son dresseur. Derrière lui, à l'horizon, un nuage de sable se levait et fonçait droit sur eux.





-> demande d'apparition d'un pokemon sauvage de la zone a, s'il vous plaît.
Miaouss lance griffe sur le pokemon sauvage.
Un pokémon sauvage apparait !
FOREMANN KING
nom du pkm : miaouss.
sexe : mâle.
nature : malin.
cap. spé : technicien.
PV : 19
Attaque : 9
Défense : 9
Att Spé : 8
Def Spé : 9
Vitesse : 14

• vantardise
• rugissement
• griffe
Autres informations:
 


Dernière édition par Abel Keren le Dim 15 Mar - 12:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Secrétaire du Directeur, Porte-parole officiel, Répartisseur de Génie
Secrétaire du Directeur, Porte-parole officiel, Répartisseur de Génie
■ Messages : 3090
MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat.   Mar 17 Fév - 8:35

Un pokémon sauvage apparait !
Racaillou n.7
nom du pkm : Racaillou
sexe : Mâle
nature : Hardi
cap. spé : Fermeté
PV : 22
Attaque : 16
Défense : 19
Att Sp : 9
Def Sp : 9
Vitesse : 7

- Charge (normal, 50, 100)
- Boul'Armure (normal, -, -)
- Lance-Boue (sol, -, -)
Autres informations:
 


Que le combat commence !
Miaouss utilise Griffe !
Ce n'est pas très efficace...
- 2PV
PV Racaillou : 20/22
Racaillou utilise Charge
- 7PV
PV Miaouss : 12/19


N'oublie pas d'ajouter des points de statistiques à ton Miaouss. Tu en gagnes 5 à chaque montée de niveau (donc tu dois pour le moment en répartir 10, puisque ces gains de stats' débutent à partir du niveau 6). Pour ne pas te désavantager plus que tu ne l'es déjà, je n'ai pas réparti les stats supplémentaire à ce Racaillou.


Dernière édition par Miaouss le Mar 17 Fév - 8:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat.   Mar 17 Fév - 20:41

Le nuage de sable se rapprochait rapidement.
Il se dissipa, découvrant un Racaillou à l'aspect revanchard. Aussitôt, les yeux froids du jeune homme toisèrent son félin : ce ne serait pas la première fois que le chat s'attirait des ennuis.

- Foremann, quoique tu lui ai pris, rends-le lui... steuplait... qu'on reparte, peinards et que pour une fois, on évite les emmerdes...

Ça aurait été trop beau pour être vrai : le Miaouss ne s'était pas contenté de déranger le Racaillou en pleine sieste, chaudement recouvert de sable brûlant, mais s'était aussi arrangé pour piocher dans la réserve de baies à l'allure succulentes que le caillou avait déposé là. Inutile de dire que la course-poursuite était méritée et légitime : Foremann avait la détestable manie de piquer la nourriture des autres pokemon. Un comportement face auquel Abel avait du lutter avec acharnement lorsqu'il avait obtenu le chat. Aujourd'hui les résultats étaient efficaces concernant la nourriture humaine : baies et croquettes pokemon cependant n'avaient pas de beaux jours devant eux.
Le pokemon ne pouvant se forcer à vomir pour restituer les baies dévorées, il se prépara à combattre le Racaillou. Il n'avait malheureusement pas réussi à le fuir : la colère du pokemon roche semblait lui avoir donné des ailes. Il se montrait ouvertement agressif envers le Miaouss qui ne pouvait rester muet à son concert de protestation ; dans le fond, il avait peur d'être rattrapé où qu'il aille. Il ne lui restait plus qu'une solution : combattre. Il regarda alors Abel, qui le regardait. Ils se regardèrent ainsi une longue minute, ignorant totalement le Racaillou qui perdait son sang-froid à mesure que les secondes s'écoulaient : il finit par envoyer une bonne poignée de sable dans la tête du Miaouss. Foremann n'apprécia pas. Il feula aussi fort qu'il put puis se frotta vigoureusement les yeux. Quelques instants plus tard, il découvrait griffes et crocs, cambrait son échine en arc-de-cercle et crachait en direction du rocher qui paraissait enfin satisfait qu'on lui réponde.

- Tu es sérieux ? demanda Abel en regardant son félin.

Foremann King était un félin d'une grande fierté qui ne pouvait supporter un tel affront. Certes il pouvait se permettre de lâchement fuir tant que cette décision lui revenait de plein gré, mais il ne resterait pas muet face à une bonne poignée de sable ayant failli l'aveugler. Abel leva les yeux au ciel et ne put s'empêcher de retenir un rire. Il se contentait de regarder son pokemon un rictus au coin des lèvres.

- Aïe, il est parti ce con...

Sa phrase s'étouffa dans un rire à peine étouffé, conscient que son pokemon ne pouvait l'entendre dans sa charge. Le Miaouss avait en effet donné l'assaut : il s'élançait, toutes griffes dehors, sur son adversaire qui l'attendait de pieds fermes, si tant est qu'il s'agit d'un caillou volant. Mort de rire, Abel abattit le bandana jaune qu'il portait sur sa tête pour s'en camoufler le visage : si d'aventure Foremann le surprenait à se moquer de lui, leurs relations se compliqueraient. Pour autant, le jeune homme ne pouvait décemment pas regarder son pokemon de type normal attaquer un pokemon littéralement fait de roche avec une pauvre attaque griffe. Il constata - non sans hilarité - que son félin avait une fois de plus cédé à la provocation plutôt qu'à la réflexion : son petit côté stupide n'en finirait jamais de le divertir, encore moins de le rendre attachant.




(merci pour la modération! j'ai édité la tc pour ajouter les points de miaouss, j'ai acheté 2 niveaux hier en plus...)
(Miaouss lance une attaque morsure cette fois, histoire de faire rire Abel.)


Dernière édition par Abel Keren le Dim 22 Fév - 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Secrétaire du Directeur, Porte-parole officiel, Répartisseur de Génie
Secrétaire du Directeur, Porte-parole officiel, Répartisseur de Génie
■ Messages : 3090
MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat.   Mer 18 Fév - 8:39

Que le combat commence !
Miaouss utilise Griffe !
Ce n'est pas très efficace...
- 2PV
PV Racaillou : 18/22
Racaillou utilise Boul'Armure
sa défense augment (+1) !


Pas de soucis :) Par contre le changement de niveau (comme de statistique) n'entre en compte qu'à la fin du combat (ce serait pas logique et surtout trop facile de changer en plein combat). Du coup, il ne peut pas utiliser Morsure puisqu'au commencement du combat il ne la connait pas. Du coup, je reste sur Griffe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat.   Ven 20 Fév - 11:16

(ok désolé n_n question ; est-ce que la capacité spéciale du pokemon est prise en compte pour les combats?)
____________________________________________________________


Le Miaouss d'Abel s'arrêta net dans sa course : il se cassa deux griffes dans l'assaut contre le caillou volant. Celui-ci n'avait bien sûr rien senti, tout au plus une petite caresse sur le sommet de son crâne. Il repoussa le félin d'un simple coup de poing. Foremann se redressa, visiblement plus furieux encore que la première fois : non seulement il se prenait du sable dans la gueule mais en plus il ne pouvait pas atteindre son adversaire. Cela le rendait furieux. Il voulait réduire cet idiot de rocher en charpie, lui refaire le portrait, ce qui serait sûrement plus avantageux que de garder cette tête. Blessé dans son orgueil, le chat n'écoutait pas les ordres de son dresseur : l'autorité de son humain ne dépendait que de sa propre volonté après tout. A l'instant, Foremann était devenu sourd malgré le fait qu'Abel ne cessait de l'appeler.

- Arrête je te dis, à ce rythme tu vas y laisser toutes tes griffes. Et puis on est attendus en ville pour bientôt là, va falloir bouger... t'avais qu'à pas faire l'idiot hein...

Conscient qu'il serait parfaitement ridicule aux yeux des autres à accorder tant de crédit à son pokemon, Abel n'ajouta pas un mot de plus. Ils n'avaient aucun effet sur le félin. Abel avait beau le connaître et l'élever depuis plusieurs mois, le caractère du Miaouss était suffisamment fort pour repousser règles et ordres quand cela ne lui plaisait pas. Malheureusement, il aurait mieux fait d'écouter son maître pour cette fois, bien que cela n'était pas près d'arriver. Foremann s'élançait déjà de nouveau sur son adversaire, il n'avait pas entendu le moindre son du côté de son humain et avait foncé tête la première dans cette bataille durement menée. Cette fois, il tenta l'intimidation avant de plonger sur son opposant : le Racaillou ayant une cervelle, il avait compris qu'il ne risquait rien face à un pokemon dont le type était si inefficace sur lui. Le seul ne s'en étant pas encore rendu compte, c'est Foremann, gueule ouverte, toutes griffes dehors, tentant de mordre le Racaillou. Celui-ci se laissa faire, activant une attaque de défense au passage, le rendant encore moins sensible à la moindre éraflure.
Foremann se cassa une dent lors du choc. Il en fut sonné tandis que le Racaillou le regardait s'écraser au sol, visiblement ravi. Il considérait avoir été vengé du larcin du Miaouss ; celui-ci venait de s'étaler tête la première dans le sable et recrachait tous ces grains amèrement. Heureux de voir son adversaire défait et incapable de lui faire subir de quelconques dégâts, le pokemon roche se mit à se pavaner devant Abel et son pokemon. Foremann n'apprécia pas : dès qu'il put se relever, il cracha agressivement en direction du rocher et se prépara de nouveau à l'attaquer, mais Abel intervint juste à temps : il lança en pleine tête du Racaillou le fond d'eau qui lui restait dans sa bouteille et attrapa son pokemon sous le bras.

Quelques minutes plus tard, ils étaient tous deux de nouveau sur la route en direction d'Idryss, sortant du désert. Foremann se dégagea de l'étreinte de son dresseur en le mordillant légèrement et exprima un grognement en direction du désert.

- Tu ne l'aurais pas battu arrête, tu te vengeras une autre fois. Lisa est en ville, j'y vais et non, je peux pas te laisser seul ici.

Il se mit face à son pokemon, lui intimidant par le regard de faire demi-tour. Le Miaouss renonça pour l'instant et suivi son dresseur qui n'arrivait pas encore à se remettre tout à fait de la déconvenue de son starter : ses stupides assauts sur un pokemon roche. Il se concentra toutefois pour ne pas rire car malgré l'hilarité de la situation pour lui, le félin serait horriblement vexé de voir son propre humain se moquer de ses lacunes. Après tout, le pokemon n'avait même pas encore un an et débutait dans les combats. Abel n'osait pas lui dire que parfois, il lui manquait aussi une case. Les deux compagnons restèrent silencieux jusqu'aux abords de la ville : ils se mirent alors en quête d'un jardin public des environs, à la recherche de la sœur d'Abel.



________

Modération ;
1/ fuite.
2/ (si fonctionne) apparition d'un pokemon sauvage de la zone A.


Dernière édition par Abel Keren le Dim 22 Fév - 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Secrétaire du Directeur, Porte-parole officiel, Répartisseur de Génie
Secrétaire du Directeur, Porte-parole officiel, Répartisseur de Génie
■ Messages : 3090
MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat.   Sam 21 Fév - 3:46

Un pokémon sauvage apparaît!

Un Cacnea femelle sauvage de niv. 8 est apparu!
Que souhaites-tu faire !?


---

La cap. spé de ton pokémon doit être prise en compte oui!
Si tu as peur qu'elle ne soit pas prise en compte ou qu'elle soit oubliée, mets la en couleur dans les statistiques de ton pokémon, pour qu'on sache qu'elle est importante lors de la modération, il arrive parfois qu'on oublie d'y faire attention! Biyou 12


Dernière édition par Miaouss le Sam 21 Fév - 3:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat.   Sam 21 Fév - 18:00

Arrivés au parc du rendez-vous, Abel avait perdu de vue son félin.Très agile, Foremann savait esquiver sa pokeball, préférant rester dehors la plupart du temps et gambader. La présence d'une telle calamité dans un parc public n'était pas faite pour être rassurante. Seuls deux choix se présentaient : soit Miaouss passerait son temps à voler de la nourriture et importuner son monde, soit un petit coin à l'ombre d'un arbre trouverait grâce à ses yeux pour une petite sieste. Malheureusement, Abel n'avait pas la moindre idée de ce que ferait son starter. Son esprit se distraya cependant bien vite : sa sœur se trouvait là-bas, au loin, assise sur une couverture d'un jaune flamboyant et en train de siroter une bière. Miaouss quitta aussitôt ses pensées. Lisa lui réclama une bise et lui vissa une bière dans la main aussitôt arrivé.


- Tu es seule ? Où est ton Roméo ?
- Parti acheter ce qui manquait.
- De la bière donc.
- En partie oui. Alors, pas trop pénible cette école ? Les élèves sont comment là-bas ?
- Aucune idée ?

Lisa observa son frère d'un regard navré, presque blasé. Depuis tout petit, Abel avait toujours eu un mal fou à sociabiliser, elle n'était pas étonnée par la situation et en ressentait un certain dépit. Une autre gorgée de bière arrangeait déjà ça.

- Tu devrais peut-être penser à te renseigner sur eux non ?-
Pour ?
- Je ne sais pas, éviter de passer tous les jours de ta vie seul ?
- Au moins personne ne m'emmerde.
- 'Doit bien y avoir des fous comme toi là-bas.
- Peut-être bien, je suppose que ceux de ma maison me ressemblent un peu. Ce qui fait chier, c'est les filles. Elles sont nombreuses, voilà. Et je dois partager ma chambre avec deux d'entre elles.
- Tu ne vas pas arrêter de te plaindre des filles ? Tu as grandi avec Charlotte et moi bon sang !
- C'est vrai, qu'est-ce-qui aurait pu être pire ?

Lisa ne put réprimer un rire franc, à gorge déployée. C'était une bonne vivante, l'opposé même de son cadet. Elle était aussi extravertie qu'Abel n'était introverti ; là où silence retenait la parole de son frère, Lisa ne ratait jamais une bonne occasion d'ouvrir sa gueule. Quelques instants plus tard, un homme d'une trentaine d'années les rejoignit et déposa quelques bières devant eux. Abel et lui se serrèrent la main.

- Salut Abel ! Alors, quoi de neuf à Idryss, dans cette académie de dingues ?
- Waw, tu sembles bien la connaître. Tu en es diplômé ?

Lisa jeta un regard noir à son frère. Abel se moquait délibérément de son petit-ami comme à son habitude, elle ne s'était pas encore habituée à cette attitude provocatrice cependant. Elle ne fit rien d'autre que de finir sa bière et laissa son homme lui répondre.

- Oh non, ces bestioles c'est pas mon truc ! Et puis même si j'en avais un, je pourrai jamais m'en occuper à cause du travail qu'on a au bureau, tu penses bien !
- Oui, trier des papiers et classer des dossiers, c'est déjà assez difficile comme ça, je comprends...
- Oh ces derniers temps la boîte décolle tu sais : adieu administratif barbant ! On aurait bien besoin de quelques stagiaires d'ailleurs, pour s'occuper de ça à notre place... dis moi, tu penses que ce serait possible que tu mettes une petite annonce pour moi dans les dortoirs ?[/list]

Nathan était un homme sans aucun intérêt aux yeux d'Abel. Sa sœur méritait mieux qu'un salarymen plus préoccupé par sa boîte que toute autre chose. Sans passions particulières, sans intérêt, sans personnalité : juste une coquille vide et insupportable, incapable de parler d'autre chose que de son travail ou de discerner quand on se moque de lui. Nathan se releva et baragouina quelque chose comme une envie pressante. Abel en profita pour discuter avec sa sœur en son absence.

- Tu te fous de moi ? Tu m'as fait venir jusqu'ici pour me taper la discussion la plus barbante au monde ? Et en plus je lui rends un service ?!
- Nathan est comme ça, soit tu fais avec, soit tu gardes ton opinion pour toi, dit-elle avec agressivité. Je t'ai pas fait venir pour ça non... il y a un petit problème à la maison, il fallait qu'on en parle...

Intrigué, Abel se tut, soucieux de ce que sa sœur allait lui confier.



Modération :
fuite du pokemon sauvage.
(si ça fonctionne) rencontre d'un autre poké sauvage de la zone a.


Dernière édition par Abel Keren le Dim 22 Fév - 15:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Secrétaire du Directeur, Porte-parole officiel, Répartisseur de Génie
Secrétaire du Directeur, Porte-parole officiel, Répartisseur de Génie
■ Messages : 3090
MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat.   Sam 21 Fév - 23:43

Un pokémon sauvage apparaît!

   Un Ningale sauvage femelle de ton niveau est apparu!
   Que souhaites-tu faire !?


Dernière édition par Miaouss le Sam 21 Fév - 23:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat.   Dim 22 Fév - 11:23

- Quels genres de problèmes ?

Intrigué par la nouvelle que sa sœur avait à lui communiquer, il tenta de rompre le silence qui s'était installé. Abel ne tenait pas à attendre le retour de Nathan, l'idée qu'il soit au courant de problèmes privés ne lui plaisait pas.

- Tu en as parlé à Nathan... ?
- Mais non, je suis quand même pas si bête. Ça ne le concerne pas. Il y a juste un petit problème avec Cha... les parents m'ont dit qu'ils n'avaient plus de nouvelles depuis son dernier coup de fil..
- Quand ça ?
- Le mois dernier.

Lisa se tut. Nathan approchait, Abel était abasourdi mais avisa une mine plus neutre lorsque celui-ci s'asseya. Charlotte était certes indépendante et adulte, mais elle avait toujours prit soin de donner des nouvelles régulièrement à ses parents. Les trois enfants Keren n'avaient de toute façon pas le choix : anxieux et un brin trop protecteurs, leurs géniteurs avaient le don de les forcer à la communication avec eux, d'une manière ou d'une autre. Le sérieux de Lisa et l'ombre sur son visage témoignait d'une situation anormale.
D'un coup, Nathan se releva et fit signe à Abel.

- Quoi, il part ? Je rêve, c'est ça ? Pince-moi.

Elle ne se fit pas prier deux fois, profitant même de l'occasion pour lui faire mal. Abel grimaça puis demanda des nouvelles de Charlotte.

- C'est bien ça l'ennui, c'est qu'elle ne répond pas aux appels ni aux messages... je ne comprends pas, il a du lui arriver quelque chose.
- Elle faisait quoi aux dernières nouvelles ?
- Dans le sud, en train de travailler à je ne sais quelle pension pokemon... elle m'a pas donné les contacts qu'elle avait là-bas, j'ai l'intention d'y aller demain.
- Tu m'appelles une fois là-bas ? Tu crois qu'il lui serait arrivé quelque chose ? Elle a déjà eu des périodes de creux t'façon. Ça lui est déjà arrivé.
- Oui... mais je suis pas tranquille, je sais pas pourquoi.

Puis ils orientèrent la discussion sur leur aînée le reste de l'après-midi. Charlotte travaillait en relation avec de nombreux éleveurs pokemon et mettait à profit ses talents d'architecte pour les pensions de ces derniers. Submergée de plans, de matériaux, de travaux, elle avait déjà fait l'impasse sur le coup de fil mensuel Keren. Cela restait rare car, gentille, elle prenait toujours soin de ménager ses parents. Lisa semblait étrangement inquiète au sujet de sa sœur mais malgré les supplications d'Abel, elle ne céda pas et ne fit pas la confession qu'elle avait au bord des lèvres. Il fallait d'abord qu'elle vérifie par elle-même avant d'en parler à son cadet, mais celui-ci prit de l'avance.

- Tu parais vraiment inquiète. Qu'est-ce-que Cha t'a confié de plus qu'à moi ?

Lisa se mit à sourire et à pouffer. Plus malin qu'il n'en avait l'air, Abel avait toujours su la surprendre par ses observations. Elle posa sa main sur la joue de son cadet, lui embrassa le front et lui adressa un clin d'oeil.

- Je n'ai plus huit ans Lisa, tu peux aussi m'en parler hein...

Elle resta obstinément muette. La conversation se réorienta bientôt vers d'autres sujets alors que la chaleur du soleil commençait à se tasser en cette fin d'après-midi.




modération ;
- fuite du ningale.
- si fonctionne, apparition d'un poké sauvage de la zone a.
Revenir en haut Aller en bas
Secrétaire du Directeur, Porte-parole officiel, Répartisseur de Génie
Secrétaire du Directeur, Porte-parole officiel, Répartisseur de Génie
■ Messages : 3090
MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat.   Dim 22 Fév - 18:40

Un pokémon sauvage apparaît!

Un Kraknoix mâle de niveau un peu plus élevé apparait !
Que souhaites-tu faire !?


Dernière édition par Miaouss le Dim 22 Fév - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat.   Dim 22 Fév - 20:12

Lisa passait le weekend chez son petit-ami. Abel n'avait pas envie de rentrer à l'académie tout de suite. Partager sa chambre avec des inconnus, rencontrer des morveux bruyants et collés à leurs portables lui donnait envie de fuir... les idées noires se bousculaient dans sa tête à propos de la conversation qu'il avait eu plus tôt. Il avait lui-même appelé son aînée, sans plus de succès que la benjamine. Blasé, dépité, énervé, il ne prêtait plus attention à rien autour de lui. La fin de l'après-midi avait apporté une brise fraîche qu'il ne se sentait pas, trop occupé à retourner ses pensées du côté de Charlotte. Allait-elle bien ? Pourquoi était-il donc coincé dans une académie de morveux et de ploucs au lieu de partir la voir ? Lisa se mettait-elle en danger en tentant d'aller la voir ? Il n'était pas étonné du silence de ses parents sur le sujet : les connaissant, ils avaient probablement pensé à lui épargner le stress de la nouvelle. Cela l'énervait. Au plus haut point. Il n'était plus un gamin, mais un homme. Capable de comprendre la détresse des autres, surtout de ses sœurs, de l'assumer et d'aider. Visiblement ses parents le considéraient toujours comme un adolescent avec lequel il valait mieux prendre des pincettes. Être comparé aux mioches irresponsables qu'il détestait tant le rendait fou. Inconsciemment il marchait de nouveau en direction du désert qu'il avait prévu d'explorer le matin même. Foremann l'avait rejoint lorsqu'il était sorti du parc : Abel avait prit l'habitude de le siffler pour le rappeler auprès de lui. Les deux compagnons marchèrent en silence le long du voyage.

Sonné par son après-midi, Abel releva le menton une fois les pieds dans le sable. Il regardait les alentours déserts. Il n'avait pensé à rien et s'était retrouvé ici : le couvre-feu de l'académie était encore loin, il laissa donc Foremann aller se dégourdir les pattes dans les parages tandis que lui-même s'asseyait. Il sortit un baladeur rempli de musique et balança le plus de son possible dans ses oreilles : c'était le seul moyen qu'il avait trouvé pour ne pas s'entendre penser. Il se détendait, tout en esquissant un croquis des environs sur un petit calepin qu'il avait. Il fut cependant dérangé une vingtaine de minutes plus tard : il n'avait pas entendu arriver un petit Kraknoix dans son dos qui l'avait percuté de plein fouet. Abel se releva péniblement, la bouche rempli de sable, crachant aussi fort qu'il le pouvait : le petit pokemon semblait vouloir jouer. Il regardait Abel, fonçait de nouveau sur lui : le jeune homme esquivait autant que possible jusqu'à ce qu'il tente de le neutraliser. Étonnamment fort, le Kraknoix parvint à s'échapper de l'étreinte de l'humain qui tentait de l'apaiser ; rien n'y faisait, il semblait vouloir jouer plus que tout, mordillant la veste ou les doigts d'Abel.

« FOREMANN ! Tsss, jamais là quand on a besoin de lui... doucement mon pote, tu vas finir par m'amputer si tu continues, t'as des crocs tu sais... »

C'était pourtant une aubaine malgré la situation : bien que sans son starter il ne pouvait rien faire, Kraknoix était l'un des pokemon qu'il appréciait le plus. Il en avait déjà rencontré près de chez lui et avait toujours constaté qu'ils étaient robustes et forts. Il appréciait surtout leur regard inexpressif et constatait que son petit joueur avait même l'air bête. Il se trouvait là, en plein désert, aucune autre meute à l'horizon, en train de chercher querelle à un humain. Une façon de jouer pas très courante, surtout qu'on voyait rarement des pokemon approcher aussi facilement les humains, la plupart restant craintifs ou sauvages. Ce Kraknoix semblait au contraire ravi de trouver Abel là, face à lui.

«  Ah te voilà gros ! »
Foremann venait d'arriver et tentait de renifler le pokemon. Kraknoix, considérant qu'il avait trouvé un nouveau compagnon de jeu, lui donna un bon coup de boule bien placé.

« Ah oui tiens, il m'a fait la même dans le dos tout à l'heure... il est joueur ce petit... »
Amusé, Abel demanda à son Miaouss de bien vouloir l'aider à capturer ce spécimen hautement intéressant. De toute façon, le Kraknoix n'avait visiblement aucune envie d'interrompre son jeu et ne semblait pas intimidé par l'humain et son Miaouss.



modération -
one > miaouss lance morsure.
two > miaouss lance morsure (si kraknoix ne l'a pas explosé avant).
FOREMANN KING
nom du pkm : miaouss.
sexe : mâle.
nature : malin.
cap. spé : technicien - la puissance des attaques avec une puissance inférieure ou égale à 60 est augmentée de 50%.
PV : 19
Attaque : 13 (+4)
Défense : 12 (+3)
Att Spé : 12 (+4)
Def Spé : 12 (+3)
Vitesse : 15 (+1)

• vantardise
• rugissement
• griffe
• morsure
Autres informations:
 
Revenir en haut Aller en bas
Secrétaire du Directeur, Porte-parole officiel, Répartisseur de Génie
Secrétaire du Directeur, Porte-parole officiel, Répartisseur de Génie
■ Messages : 3090
MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat.   Lun 23 Fév - 12:26

Un pokémon sauvage apparait !
Kraknoix niveau 11
nom du pkm : Kraknoix
nature : Assuré
cap. spé : Machin
PV : 19 (+5) = 24
Attaque : 13 (+5) = 18
Défense : 10 (+5) = 15
Att Spé : 9 (+5) = 14
Def Spé : 9 (+5) = 14
Vitesse : 6 (+5) = 11

- Morsure (ten, 60, 100)
- Jet de sable (sol, 0, 100)
- Feinte (ten, 60, 0)
Autres informations:
 


Que le combat commence !
Miaouss lance morsure !
-13 PV
PV Kraknoix : 11/24
Kraknoix lance morsure !
-10 PV
PV Miaouss : 9/19


Dernière édition par Miaouss le Jeu 12 Mar - 22:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat.   Mer 11 Mar - 11:47

Le Miaouss d'Abel se mit en position de combat ; les quatre pattes bien ancrées dans le sable. Il peinait à bouger dans cette étendue molle dont il n'avait pas l'habitude et qui demandait le double d'efforts physiques. Le Kraknoix, dans son élément, n'était pas perturbé le moins du monde : il fonçait sur Miaouss, ravi d'avoir trouvé un compagnon de jeu. Le félin paniqua puis l'esquiva dans la foulée. Il en profita pour lui sauter dessus à son tour, crocs découverts, et les lui enfonça directement dans son postérieur. Le Kraknoix fit volte-face aussitôt : il regarda le Miaouss d'un air mauvais, visiblement furieux de s'être fait mordre. Il le menaça à son tour de ses propres crocs et Foremann ne put l'esquiver cette fois : rapide et agile, Kraknoix avait réussi à mordre Miaouss en retour. Le petit pokemon sol semblait plus puissant que Foremann, à en juger par la difficulté que ce dernier avait pour se relever.

Le jeune dresseur avait cependant demandé l'aide de son Miaouss pour la capture de ce pokemon, alors Foremann ferait tout ce qu'il pourrait. Le combat était clairement déséquilibré mais le félin avait apprit à faire confiance à son maître et n'avait pas peur de se jeter dans la bataille à corps perdu, quitte à devoir y laisser des griffes. D'autant que le fier Miaouss supportait mal la défaite et qu'il préférait voir ce Kraknoix dans une pokeball plutôt que le laisser le piétiner.

modération -
one > utilsation d'une potion sur Miaouss (+20pv).
two > miaouss lance morsure (puissance augmentée avec la capacité spéciale technicien).
FOREMANN KING
nom du pkm : miaouss.
sexe : mâle.
nature : malin.
cap. spé : technicien - la puissance des attaques avec une puissance inférieure ou égale à 60 est augmentée de 50%.
PV : 19
Attaque : 13 (+4)
Défense : 12 (+3)
Att Spé : 12 (+4)
Def Spé : 12 (+3)
Vitesse : 15 (+1)

• vantardise (rend l'ennemi confus et booste l'attaque), préc. 90.
• rugissement (rugit et baisse l'attaque), préc. 100.
• griffe (préc. 100, puiss. 40.)
• morsure (préc.100, puiss. 60)
Autres informations:
 
Revenir en haut Aller en bas
Secrétaire du Directeur, Porte-parole officiel, Répartisseur de Génie
Secrétaire du Directeur, Porte-parole officiel, Répartisseur de Génie
■ Messages : 3090
MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat.   Jeu 12 Mar - 22:47

Que le combat commence !
Utilisation d'une potion sur miaouss !
+20 PV
PV Miaouss : 19/19
Kraknoix lance morsure !
-10 PV
PV Miaouss : 9/19


Que le combat commence !
Miaouss lance morsure !
-13 PV (corrigé pour la cap spé pour la modé d'avant !)
PV Kraknoix : 0/24
KRAKNOIX EST KO !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat.   Dim 15 Mar - 12:26

Alors que Miaouss se battait avec acharnement, l'issue du combat fut inattendue pour Abel : il se tenait prêt pour capturer son tout premier pokemon sauvage lorsque son pokemon mit KO le petit Kraknoix. Jusqu'à présent pourtant il ne semblait pas avoir l'avantage, le pokemon sol était robuste et plus puissant que lui mais c'était sans compter la ruse du félin qui avait réussi à encaisser les assauts. Miaouss s'était prit dans le jeu du combat : c'était lui ou le Kraknoix et il détestait perdre, il avait trop de fierté pour digérer une défaite si facilement. Il en avait donc suffisamment assez pour se vanter et se pâmer d'avoir battu un adversaire plus fort que lui au départ. Ses coups de crocs n'avaient pas épargnés le petit pokemon sol qui semblait si bien s'amuser dans ce combat : il était le seul à trépigner... et bientôt il bascula dans le sable et finit par se creuser un trou avec ses petites pattes habiles. Bientôt Abel ne le voyait déjà plus, il s'était mit à l'abri. Déçu de ne pouvoir capturer cette bestiole qui le fascinait pourtant, il préféra cependant ne rien dire à son Miaouss en tant que dresseur. Foremann était revenu vers lui, l'air ravi du pokemon triomphant et malgré l'échec de la capture, il ne pouvait se résoudre à lui en vouloir pour des raisons aussi bêtes. Il leur suffirait de revenir un autre jour, tout vient à point à qui sait attendre et les Kraknoix n'étaient pas en voie de disparition. Il caressa son jeune félin qui semblait si fier de lui et ronronnait de plaisir, tout en regardant le trou creusé par le petit Kraknoix avec une légère amertume en bouche. Puis il laissa Foremann monter sur ses épaules et se remit en route vers l'académie, la journée déclinée et il y avait un stupide couvre-feu à respecter. Jetant un dernier regard derrière lui, Abel se disait que sa propre déception n'était pas dû à l'échec d'une capture d'un pokemon qu'il reviendrait chercher plus tard : à son insu ses pensées s'étaient égarées du côté de sa sœur et espérait bientôt avoir de ses nouvelles.



modération - topic à envoyer à la corbeille.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les pieds dans le plat.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les pieds dans le plat.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Primepoc :: Déchets du forum :: Poubelle générale :: Archives RP :: Zone Sud-