bienvenue

Partagez | 
 

 Les rois de la drague ! [Kenneth - Alexia - Hiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maison Drathem
Maison Drathem
■ Messages : 235
MessageSujet: Les rois de la drague ! [Kenneth - Alexia - Hiro]   Dim 22 Fév - 18:17


les rois de la drague !


Ahhh ! Quel doux mois que celui de Février ! On est à la fin de l'hiver, les températures s'adoucissent, le temps se dégage, les Laporeilles sortent de leur trou pour copuler furieusement, mais surtout, c'est le retour des tenues plus dénudées de la gente féminine !
Hiro allait enfin avoir un aperçu de ce que pouvait dissimiler les jeunes femmes de l'académie. C'était pas trop tôt ! Ras-le-bol des énormes manteaux, des écharpes, et des grosses doudounes qui ne mettent rien en valeur ! Le manteau c'est tabou, on en viendra tous à bout !

Heureusement, aujourd'hui c'était samedi, il n'y avait donc pas cours. L'albinos prit, pour une fois, tout son temps pour se préparer. Il fallait qu'il soit parfait, car ce jour était un grand jour, il allait entrer dans sa période de chasse ! A compter de ce jour, et jusqu'au premières gelées de novembre, le dénommé Matsunori allait séduire et courtiser les plus belles femmes de l'académie.
Comme d'habitude, il était le dernier levé dans la chambre... Ah non ! Pour une fois, Elijaa dormait encore tiens ! C'est une chose rare ça ! Fufu... c'est tentant...aller, soyons fou, ça pourrait être drôle ! Hiro s'approcha de la jeune femme, un stylo indélébile dans la main. Ben quoi ? Il avait toujours voulu essayer ça. Une fois assez près, il se mit à dessiner sur la blonde. Une moustache par ici, une paire de lunettes par là, des cœurs, des étoiles, et puis aller, rajoutons un phallus ! L'occasion n'allait pas se répéter avant un moment, alors autant en profiter !
Après avoir fait sa connerie, il attrapa des fringues propres, et sorti de la chambre en ricanant, direction les douches.
Une fois bien propre et habillé, il revint dans la chambre en mode ninja superdiscretdelamorkitutou, afin de reprendre ses pokéballs. Il n'allait tout de même pas les laisser là, Elijaa risque d'être furax à son réveil, donc bonjour l'état de la chambre ! Déjà qu'elle est sans dessus-dessous...

Une fois complètement paré, il sortit de la chambre pour de bon, avant de traverser le couloir des Drathem, et d'emprunter les escaliers d'une manière trop stylé: assit sur la rampe. Eh ouais, c'est toujours trop la classe quand quelqu'un fait ça.

Arrivé dehors, il se mit à scruter les alentours. Il n'y avait rien de très alléchant pour le moment. Des couples, des gens qui se battent ou capturent des pokemon, des gosses qui jouent... MAIS ELLES SONT OU LES JOLIES FILLES DANS TOUT CA ?  Rien ne sert de s'énerver, "tout vient à point à qui sait attendre". Inspire, expire, inspire, expire... Bien. Maintenant, il est temps de se mettre à la recherche d'une demoiselle !
Hiro commença par faire le tour de l'académie, il n'y avait personne, même pas ce foutu Miaouss. Bon, il ne lui restait plus qu'à inspecter les jardins.

iu_yè-tr(edfghujiopàîçu_yèhj ! Ni avait-il donc aucune jeune fille en fleur aujourd'hui ? Pourtant le temps est idéal pour une première sortie dans une tenue plus sexy ! Oh, mais qu'est-ce donc que cela ? Interloqué par une masse de cheveux bruns, l'albinos s'approcha d'un arbre, derrière lequel il se cacha. Trop de discrétion aujourd'hui. De là où il était, il pouvait voir des choses très intéressantes... Une jeune femme, entre 16 et 20 ans, était assise sur un banc, non loin de là. Oh oh oh... mais quelles jolies jambes nous avons là ! Tiens, est-ce une jupe qu'elle porte ? Non, ce n'est pas encore la saison. Pourtant ça serait bien... HUMPF ! Un peu de sérieux ! Il est temps de faire preuve de classe et de raffinement !
Hiro s'approcha doucement de la jeune femme, jusqu'à être assez près pour s'agenouiller devant elle, et lui prendre sa main.

"Mademoiselle ! En me baladant aujourd'hui dans ce parc, je ne me serais jamais douté que j'y rencontrerai une personne aussi délicieuse que vous !"

Sur cela, il lui baisa la main. C'était vraiment une jeune fille charmante. Hiro n'avait pas encore eu l'occasion d'admirer son visage, mais ce qu'il avait pu voir jusque là lui plaisait énormément...


© Nye-Hael sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Minspic
Maison Minspic
■ Messages : 250
MessageSujet: Re: Les rois de la drague ! [Kenneth - Alexia - Hiro]   Dim 22 Fév - 22:03

Février, un mois frais et synonyme de fin d'hiver. Aujourd'hui il n'y avait pas cours, et Alexia devait avouer qu'elle s'ennuyait un peu. La salle commune était vide, les couloirs aussi, et même sa chambre. Son colocataire était absent, pour une raison qui lui échappait. Elle s'entendait normalement avec lui, ils étaient en quelque sorte devenus amis mais pour le moment sans plus, après tout cela ne faisait que peu de temps qu'ils avaient fait connaissance, et pas de la meilleure des manières. Elle était forcée d'admettre qu'elle y était aussi pour quelque chose, à avoir réagit de manière un chouia puéril. Enfin bref, il n'était pas là, et les autres Minspic non plus. Elle avait envie de se dégourdir les jambes aujourd'hui, c'est pourquoi elle se leva de son lit et sortit rapidement de sa chambre, dans le but de descendre dans les jardins. Quitte à être tranquille autant que ce soit dans un lieu aussi reposant. En sortant de l'académie, la demoiselle sentit que l'air était assez différent de celui chauffé de Primepoc. Elle enroula un peu plus son écharpe rouge autour de son cou et de son menton afin de se réchauffer un peu, puis se saisit de l'unique pokéball à sa ceinture, appuyant sur le bouton du milieu pour en faire sortir en un éclair Yuna qui se secoua un peu lorsqu'elle apparut devant sa maitresse. Elle lui fit un petit sourire en la voyant, puis sans dire mot lui fit signe de la suivre, s'enfonçant dans les allées bien taillées du jardin où elle eut l'occasion de croiser que peu de monde. S'asseyant sur un banc froid qui piqua légèrement la brune sous son pantalon, elle croisa les jambes, avant de fermer les yeux et de simplement profiter du silence, Yuna allongée à ses côtés. Et alors qu'elle avait espéré être seule, une présence néfaste vint la déranger dans sa quiétude, en la personne d'un jeune homme blond qu'elle venait tout juste de remarquer et qui s'avançait vers elle. Elle soupira à travers son écharpe, mais eut malgré elle une légère rougeur sur les jours lorsqu'il prit sa main dans la sienne. Jusqu'à ce qu'il ouvre la bouche.

- Mademoiselle ! En me baladant aujourd'hui dans ce parc, je ne me serais jamais douté que j'y rencontrerai une personne aussi délicieuse que vous !

Puis il fit un baiser sur sa main, et à ce moment-là Alexia fut très perplexe. On avait encore le droit d'aborder une fille de cette manière de nos jours ? La brune soupira à nouveau, avant de fixer son admirateur de ses yeux noirs. Elle se demandait vraiment ce qu'il avait derrière la tête et surtout qui c'était, car elle le voyait pour la première fois depuis qu'elle était ici. Elle choisit donc d'être polie, bien qu'elle était un peu gênée de son initiative.

- Excusez-moi mais... On se connait ?


Dernière édition par Alexia Himeka le Sam 7 Mar - 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Namethia
Maison Namethia
■ Messages : 254
MessageSujet: Re: Les rois de la drague ! [Kenneth - Alexia - Hiro]   Mer 25 Fév - 17:51

Les rois d'la drague
Hiro Matsunori
feat.
Alexia Himeka


 

 



 

 

C'est quoi ce titre rp de pd ? Hiro espèce de vieux détraqué sexuel, change moi ça tout de suite. Même si je crois que c'est pas l'endroit pour te dire ça, haha.



Wow. Il commence à faire bon, la culture va pouvoir reprendre. Et les bonnes habitudes aussi. Un pochon dans la main, tu extirpes l'herbe à l'intérieur, commençant à l'éfriter pour chercher les éventuelles graines. Déception, tu fouilleras tes poches une prochaine fois, le temps n'est pas à rester dans sa chambre à fumer un ter, Kenny. T'enfiles un sweat à l'arrache, ébouriffe tes cheveux et lance ton sourire le plus charmant à ton reflet. Tu fais relativement négligé, mais c'est ton style, et ça te va étrangement bien. Tu te glisses dans un pantalon un peu trop large pour toi avant de te chausser de tes vieilles baskets de skate. T'es pas l'genre de mec à attirer par son style vestimentaire, mais t'as une gueule d'ange et ça compense.
Tu caresses Mysterion endormi sur ton lit pour le réveiller. Il tressaille, baille et finit par entrouvrir lentement ses grands yeux en amande pour les fixer sur toi. D'abord avec une mine agacée avant d'identifier celui qui l'a tiré de ses songes, te faisant ensuite ce que tu appelles « ses yeux d'amour ». T'esquisses un sourire avant de le faire rentrer dans sa pokeball. Tu sais bien qu'il aime pas ça, ne l'ayant pas habitué à l'enfermer dedans jusqu'à ton arrivée ici. Mais c'est pour la bonne cause. Tu murmures une excuse à son attention avant de mettre sa prison blanche et rouge dans ta poche. Ça sera pas pour longtemps, mon grand.

L'astre de midi te tape sur la tête, assez fort d'ailleurs comme pour te réprimander de tous ses jours restés dans ta chambre au lieu de profiter de sa chaleur. Tu tiques avant de rabattre ta capuche et de sortir tes écouteurs pour écouter un peu de musique. Le temps est doux pour un mois de février, agréable. Assis contre un muret, tu regardes silencieusement l'animation dans la cour, hochant parfois la tête en rythme avec les basses qui résonnent dans tes oreilles. T'apprécies ce moment, même seul, tu le dégustes, le visage levé vers les rayons lumineux qui mettent enfin leur timidité de côté. L'idéal aurait été que ça ne soit pas dans l'enceinte de l'académie, à fumer un p'tit oinj posé à côté de Iago. Ou d'une belle nana. Ça se vaut. Tu touches le sachet dans ta poche avec la pulpe de ton index. Il te tente ce bâtard et ça fait un moment déjà que tu lorgnes dessus mais tu sais que tu peux pas. Pas ici. Fais iech. Tu renverses ta tête en arrière en poussant un long soupir, ton crâne venant heurter la pierre derrière toi. Tu grimaces, peste, shoot dans un caillou avec rage avant de croiser les bras sur ton torse, la lèvre intérieure légèrement retroussée. Tu tires cette mou boudeuse si familière sur ton faciès mais tu sais bien que c'est inutile et que ça changera rien. Règles à la con.


… Tu t'ennuiiiiiies.

« Mademoiselle ! En me baladant aujourd'hui dans ce parc, je ne me serais jamais douté que j'y rencontrerai une personne aussi délicieuse que vous !
- Excusez-moi, mais... On se connait ? »



HAHAHAHAHA UIDGKJEDF. Lol. C'rateau quoi.
Un large sourire vicieux, moqueur, et un tantinet mauvais, étire ton visage. Tu te retournes rapidement vers l'objet qui a le mérite d'attirer toute ton attention. Une scène ridicule. Pitoyable. À en mourir de rire. C'est tellement beau que tu te sens obligé d'intervenir. Ça t'occupera. Pis c'est connu que t'es ce genre de mec à défendre son territoire et toutes les femelles se trouvant à l'intérieur. Un putain d'animal le Kenneth. Un fauve. Hors c'gars là faisait ça dans ton périmètre. Répugnant.

Tu te relèves, arrache tes écouteurs de tes oreilles pour les ranger machinalement dans ta poche et tu t'avances vers eux, l'air innocent. Tu traînes un peu des pieds, te donnant une allure un peu nonchalante. Comme les bg mystérieux un peu tu vois. Style brun ténébreux. Sauf que t'es blond toi. Et les blonds ça fait pas trop dark de la vie. Mais t'as trouvé mieux : le blond lumineux. Une classe supérieure encore. Tkt frère.
Arrivé à leur niveau, tu croises les bras sur ta poitrine, jugeant de haut l'albinos au sol. Regardez moi c't'insecte. Nouveau sourire mesquin. Tu ôtes ta capuche.

« C'est comme ça que tu comptes la mettre dans ton lit ? T'es plutôt mal barré, parce que si tu baises comme tu dragues, elle risque d'être déçue. »

Tu adresses un clin d’œil amusé à la jeune fille, radoucissant tes traits pour te donner un côté plus avenant. Et t'en profites un peu pour te rincer les yeux au passage. Elle est plutôt mignonne, son visage presque caché dans sa grande écharpe rouge qui contraste parfaitement avec sa peau blanche, le tout encadré d'une chevelure lisse et noire. Tu jettes également un regard à son pokemon qui dort à côté. Un Caninos. Type feu. Ton préféré.
Parfait, cette fille c'est parfaitement ton style.
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Drathem
Maison Drathem
■ Messages : 235
MessageSujet: Re: Les rois de la drague ! [Kenneth - Alexia - Hiro]   Sam 7 Mar - 15:05


les rois de la drague !


"Excusez-moi, mais... On se connait ?"

....Duuuuur. L'albinos avait l'habitude de se prendre des râteaux, mais celui-là était pas mal. Il releva la tête vers la jeune femme, et pu enfin observer son visage. Elle avait les traits doux et réguliers, ainsi que deux petites barrettes rouges qui retenaient sûrement une mèche rebelle de ses longs cheveux bruns. En tout cas, elle semblait se les cailler. Elle avait la tête enfouie dans une épaisse écharpe rougeâtre, Hiro trouvait ça encore plus mignon ! En revanche, il était déçu qu'elle porte un jean. Bon, on ne peut pas tout avoir non plus. Aux côtés de la brunette, se trouvait un pokemon somnolant. Apparemment, la présence du Drathem ne semblait pas l'avoir dérangé. Il s'agissait d'un Caninos, un petit canidé de type feu qui a la réputation d'être protecteur. Bon, là, il piquait du nez, tant mieux ! Au moins, il n'ira pas bouffer le cul d'Hiro quand il tentera de séduire la jeune femme. Alors qu'il venait à peine de se relever, une voix se fit entendre dans son dos.

C'est comme ça que tu comptes la mettre dans ton lit ? T'es plutôt mal barré, parce que si tu baises comme tu dragues, elle risque d'être déçue. »

....NON MAIS C'EST QUI CE TYPE ? OH PUTAIN L'ENCULE DE SA GRAND-MÈRE. IL SE POINTE COMME UNE FLEUR, ET SORT CA COMME CA. kiuytgfrdcgl,k. Lui, il prendra cher. Très cher. Mais pour le moment, il faut rester calme. On ne va tout de même pas devenir vulgaire devant une si jolie femme, n'est-ce pas ? Bien sûr que non.
Hiro se tourna lentement vers l'individu qui venait de saloper son rendez-vous. Wait, c'est quoi ce blondinet ? Il était plus petit qu'Hiro, et sûrement plus jeune. WOH. IL EMPESTE LA CLOPE CE GOSSE. Pfeuh, bonjour la nouvelle génération ! BREF. C'EST PAS LE PROBLÈME. LE PROBLÈME C'EST CE PUTAIN DE BLONDINET. Blondinet qui vient de faire un clin d’œil à la jeune fille sur laquelle Hiro avait jeté son dévolu. uiyè-t(r'eszdrfcgvhbjnk. Cible à abattre: Gosse blond qui pue la clope et qui se prend pour un BG. Heure du décès: imminente.
L'albinos fixa le jeune homme de ses yeux écarlates. Avant de lui sourire, et de passer sa main dans ses cheveux dorés.

"Ne t'en fais pas pour mes compétences sexuelles, elles ont toujours pleinement satisfaites mes partenaires. Aussi bien femme que homme." dit-il en accentuant bien sur le dernier mot.

Ben quoi ? S'il n'arrivait à rien avec la jolie petite brune, il aurait toujours une option de secours. Ouais, il est comme ça Hiro.
Il fit un clin d'oeil plein de sous-entendu au blondinet (BITCH PLEASE, MANGE CA DANS TA GUEULE), avant de retourner voir la jeune femme qui était toujours assise sur son banc. Il s'assit à côté d'elle, avant de la regarder un moment. Mon dieu qu'elle était mignonne celle-là ♥.

"Ah ! J'ai oublié de me présenter ! Je suis Hiro Matsunori, ravi de te rencontrer !" Il lui sourit, avant de reprendre. "Ça vous dirait de venir boire un vers avec moi ?"




© Nye-Hael sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Minspic
Maison Minspic
■ Messages : 250
MessageSujet: Re: Les rois de la drague ! [Kenneth - Alexia - Hiro]   Mer 18 Mar - 19:31

Elle l'avait recalé, sans même le vouloir ou encore être blessante. Mais elle ne connaissait ce type ni d'Eve ni d'Adam, et cette façon qu'il eu de l'aborder a eu le mérite de la déconcerter. Malgré tout elle lui offrit un petit sourire gênée, pour lui montrer qu'elle n'avait pas eu l'intention de le heurter dans ses sentiments. Et puis un autre élève se montra, à l'allure étrange, les cheveux blonds et la dégaine typique du voyou qui avait tendance à planer à l'herbe, bien qu'elle n'y prêta pas plus d'attention que ça. Sauf quand il dit ceci :

- C'est comme ça que tu comptes la mettre dans ton lit ? T'es plutôt mal barré, parce que si tu baises comme tu dragues, elle risque d'être déçue.

Ah parce que le but était donc de la sauter ? Soit, pourquoi pas. Sauf qu'elle n'était pas plus intéressée que ça, que ce soit par l'un ou par l'autre, mais surtout l'autre qui avait tentée de la charmer à l'ancienne. C'était un beau parleur quand même. Mais elle préféra cette fois-ci ne pas se hâter dans son jugement en considérant d'un mauvais oeil les deux garçons, mais plutôt en attendant de voir ce que l'autre allait répondre. Et puis le nouvel arrivant lui fit un clin d'oeil auquel elle préféra ne pas répondre, parce qu'elle ne voyait pas ce qu'elle pourrait lui rendre en retour en fait. A part ce faux-air gêné et timide qu'elle commençait si bien à arborer maintenant. Alors qu'en réalité elle était surtout méfiante. Le mauvais dragueur se tourna vers lui, avant de passer sa main dans ses cheveux d'un teint maladif.

- Ne t'en fais pas pour mes compétences sexuelles, elles ont toujours pleinement satisfaites mes partenaires. Aussi bien femme que homme.

Ah oui. Il était plutôt comme ça lui ? Pourquoi pas après tout. Comme on disait, ça ne faisait que deux fois plus de choix, et elle devait avouer que c'était une assez jolie façon de voir les choses. Et c'était optimiste aussi, dans le cas où il se prendrait une veste de la part de la Minspic, il n'aurait qu'à se rabattre sur le charmant blondinet ici, pas spécialement au goût de la demoiselle, déjà parce qu'elle s'en fichait, et aussi parce qu'elle sentait qu'elle allait commencer doucement à devenir la cible de ces deux types étranges. Elle semblait déjà être celle du premier, au vu de la façon dont il s'installa à côté d'elle sur le banc, avant de s'adresser de nouveau à elle, manifestement peu vexé et découragé par sa première réponse.

- Ah ! J'ai oublié de me présenter ! Je suis Hiro Matsunori, ravi de te rencontrer ! Ça vous dirait de venir boire un verre avec moi ? dit-il avec un sourire.

Ah, il avait donc l'intention d'aller au bout des choses et de ne pas se laisser démener. Soit. Au moins il s'était présenté, mais ils ne se connaissaient toujours pas pour autant.

- Je suis désolée mais je ne suis pas très intéressée Hiro.

Elle s'était excusée au moins, avait été franche et claire. Mais allaient-ils la laisser seule pour autant ? Même si pour le moment ils ne la dérangeaient pas plus que ça, bien qu'ils étaient assez étranges à ses yeux, avec ces histoires de drague et de satisfaire les partenaires d'Hiro. Mais sa méfiance diminuait malgré tout, en dépit de leurs intentions à demi-cachées, ils n'avaient rien de ce qu'elle méprisait chez les Wèngyard, à commencer par leurs couleurs, ce qui était un assez bon début pour la brune.

- Et puis vous êtes bizarres un peu, à aborder les filles seules dans les jardins.

Citation :
Je suis vraiment désolée pour l'attente, j'espère que ça vous plaira ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Namethia
Maison Namethia
■ Messages : 254
MessageSujet: Re: Les rois de la drague ! [Kenneth - Alexia - Hiro]   Mar 24 Mar - 16:38

Les rois d'la drague
Hiro Matsunori
feat.
Alexia Himeka


 

 



 

 

« Les femmes sont vulnérables au murmure de l'âme et l'art de la séduction est fait de délicatesse. »


Un sourire plein de démence étire tes lèvres gercées. Sa peau pâlit lentement, plus qu'elle qu'à l'origine, et tu observes son épiderme, un rire silencieux dans ta gorge. Il fulmine, d'un feu si ardent que tu le sens te réchauffer aussi. Tout se tend autour de vous, et tu plisses tes yeux pleins de défi vers ceux de l'albinos. Ils sont rouges. D'un rouge vif, écarlate. Une étrange couleur rappelant au sang. On dirait un démon mis à nu, destitué de sa cape noire, ondulante comme une menace. Sa main plonge dans ses cheveux immaculés. Ils t'éclatent la rétine par cette teinte trop candide pour être réelle ou naturelle. Tes paupières clignent à plusieurs reprises, papillonnent presque, voilant tes yeux injectés d'hémoglobines que ta main caresse. Il te rend ton rictus, mais il sonne trop faux pour que tu y crois. Au fond, ça t'amuse. Les êtres humains t'amusent. T'aimes jouer avec leur nature, à tâter le terrain dangereux et explosif de leur caractère. Et celui-là t'intéresse juste par ses toques que tu énumères dans ta tête.

« Ne t'en fais pas pour mes compétences sexuelles, elles ont toujours pleinement satisfaites mes partenaires. Aussi bien femme que homme. »

Le dernier mot résonne plus fort que les autres, la langue acérée de l'albinos claquant son palais après que sa bouche ait modulé ce mot. Il essaye de t'impressionner, de te tenter ou simplement de te mettre quelques images pseudo-érotiques dans la tête. Tu réduis la distance entre vous en haussant les épaules, une moue enjôleuse calquée sur ta bouille d'ange dépravé. Ton sourire s'agrandit, presque carnassier alors que tu lui fais face. Tu ne dis rien mais ton regard semble dire « je n'en doute pas, mais il m'en faut plus que ça ». T'as jamais eu peur de rien, ce ne sont pas ses expériences qui vont t'aguicher. T'es persuadé qu'au fond, il n'a pas goûté à un tiers de ce que tu as fait jusque là. Juste à le voir, tu sais que vous venez pas du même monde. Il fait trop propre. Toi, les traits de ton visage en disent long sur ce que tu fais subir à ton corps tous les jours. T'es un accro, un fou furieux. Un amoureux de tout ce qui peut te faire planer. Et les sensations fortes te procurent plus de plaisir encore qu'une nuit de chair et de passion. T'es un mec comme ça, et tu sais très bien que ça te suivra jusqu'à la fin. Un putain de fantôme.

« Ah ! J'ai oublié de me présenter ! Je suis Hiro Matsunori, ravi de te rencontrer ! Ça vous dirait de venir boire un vers avec moi ?
▬  Je suis désolée mais je ne suis pas très intéressée Hiro. »

Le démon t'a oublié, retourné convoiter l'un de ses êtres purs pour mieux l'entraîner dans son paradis obscur et perverti. Hadès et Perséphone sont là, devant toi, alors que tu t'écartes pour t'accroupir en face du Caninos. Cerbère semble se moquer du monde, plongé dans une utopie profonde. Sa fourrure de nuances embrasées se soulève lentement et la tentation de plonger tes doigts dedans t’obnubile. Tu y cèdes finalement, venant effleurer l'animal endormi par de timides caresses. Prenant soin de ne pas le réveiller, ta main se fait plus précise, exerçant une pression légèrement plus forte, jusqu'à aplatir son poil. C'est doux et tes doigts se complaisent dans la toison velouté, te faisant presque soupirer d'aise. La dernière phrase de la brune t'atteint à peine, tu tiltes juste après quelques secondes à observer le flanc du pokémon se soulever régulièrement. Bizarre. Ce mot ne t'est pas inconnu, et ton manque de réaction est presque déconcertant. Un blanc s'installe avant que tu ne sortes de ta léthargie, retrouvant un semblant de malice qui vient briller dans tes yeux bleus délavés.

« À vrai dire, c'est lui que je venais draguer à la base. », tu leur dis, ironique.

Tu espères que l'elfe achromique tendancieux ne prendra pas ces mots au sérieux.

« Est-ce que ça paraît toujours bizarre si je suis venu m'amuser d'une situation burlesque mettant en scène un jeune adolescent frustré sexuellement, dont les techniques de drague s'avèrent aussi risibles que ses dites expériences et une jeune fille au caractère sauvage ? »

T'as murmuré tout ça très vite, sans vraiment réfléchir. Et ça se ressent dans la façon dans laquelle tu t'es exprimé. Sans que ta main ne quitte l'échine du Caninos, tu daignes à lever tes yeux vers eux, passant ton regard de l'un à l'autre. Nouveau sourire qui sonne malsain bien que l'ombre d'une excuse y passe également.

« Kenneth. », que tu sembles bon de rajouter, sans donner ton nom.
On en a rien à foutre des formalités.
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Drathem
Maison Drathem
■ Messages : 235
MessageSujet: Re: Les rois de la drague ! [Kenneth - Alexia - Hiro]   Dim 12 Avr - 16:28


les rois de la drague !


"Je suis désolée mais je ne suis pas très intéressée Hiro. "

PAF ! DEUXIEME RÂTEAU ! Hiro avait pas de bol aujourd'hui décidément. Une si douce créature qui se refusait à lui... hmm... d'un côté, ça lui plaisait aussi terriblement. Les femmes difficiles sont toujours les meilleures, et celles dont on tire le plus de satisfaction. Bon, quelle attitude adopter face à cette jeune femme ? Le beau ténébreux ? Le romantique ? Le dur à cuire ? Le distant ? Hmm... Non, l'Albinos n'arrivait pas à cerner le genre de gars qu'elle aime. Peut-être qu'elle est lesbienne... OH OUI ! UN NOUVEAU DEFI ! IL N'AVAIT JAMAIS ESSAYER DE CONVERTIR CE GENRE DE FEMME ! Bon, faudrait savoir si elle l'est ou pas avant, mais ça serait sympa quand même ! Alors qu'Hiro soupirait en étirant un sourire déçu sur son visage, il vit celui qui avait fait capoter son plan draguer s'approcher de la jeune femme, mais pas pour elle. Non, il venait pour admirer le chien rouge de la donzelle. Il l'observa un moment, avant de se mettre à le caresser, enfonçant le bout de ses doigts dans la fourrure flamboyante du canidé. Canidé qui semblait apprécier d'ailleurs. Le blondinet qui puait la clope froide à trois cent mètres à la ronde, leur dit alors d'un ton qui semblait ironique:

" À vrai dire, c'est lui que je venais draguer à la base."

Hiro ne put se retenir de dévoilé un sourire malsain aux personnes présentes. Il se doutait bien qu'il n'était pas sérieux, mais c'était plus fort que lui. Il ne pouvait se taire quand on lui lançait des pics.

"Vraiment ? Han, j'en suis flatté ! Dommage, je ne suis pas un grand adepte de la fumette."

Le pire, c'est que c'est vrai, l'Albinos n'aime pas les fumeurs, l'odeur du tabac et d'autres Mystherbes lui donnaient la nausée.
Le p'tit Blondinet reprit alors la parole, sans lever les yeux de sa peluche rousse.

"Est-ce que ça paraît toujours bizarre si je suis venu m'amuser d'une situation burlesque mettant en scène un jeune adolescent frustré sexuellement, dont les techniques de drague s'avèrent aussi risibles que ses dites expériences et une jeune fille au caractère sauvage ?"

"Frustré sexuellement", si seulement ce type savait à quel point Hiro était ouvert à toutes les expériences ! Personnellement, il aimait bien être attaché. Que se soit avec des menottes ou de simples liens.
Le sourire qu'avait l'Albinos tout à l'heure s'élargit, laissant apparaître ses dents immaculées, tout comme ses cheveux. Il se mit à rire. Ce n'était pas un rire nerveux, ou un autre rire du genre. Non, c'est juste qu'il s'amusait particulièrement aujourd'hui. Entre cette femme qui commençait à bien lui plaire, et ce type qui avait la langue bien pendue, comment ne pas apprécier la situation ?

"Kenneth." Rajouta alors le blond.

Bon, au moins, il avait son nom. Hiro essuya une larme qui perlait au coin de l'un des ses yeux rouges, avant de tourner la tête vers la demoiselle brune qui ne semblait pas bien bavarde. Il n'eut pas le temps de lui demander son nom, que celle-ci pris la parole.

"Et puis vous êtes bizarres un peu, à aborder les filles seules dans les jardins."

Ouais bon là, elle marquait un point. C'est vrai que d'habitude, les mecs préfèrent y aller en douceur, doucement, tranquillement. Mais c'est pas drôle.

"Bizarre ? Tu te rends compte que tu dis ça à quelqu'un qui a les cheveux d'un vieillard, et les yeux d'un drogué ?" Il rit une nouvelle fois, se surprenant de parler de lui comme ça. "Mais si tu trouves bizarre le fait que je vienne te dire en face que je te trouve attirante, et que tu m'intéresses grandement, vas-y !"

Le portable de l'Albinos se mit alors à vibrer. D'un geste vif, il s'en saisit, et regarda rapidement qui pouvait bien lui envoyer un message maintenant. "Anastasia". Ahhh ouais, il l'avait totalement oublié celle-là. Boarf, il lui répondrait plus tard, c'était pas le plus urgent. Le Drathem rangea son téléphone dans la poche dont il était issu, avant de rétablir son attention sur la jeune femme à l'écharpe rouge. Écharpe qu'il fixa un moment, avant d'en saisir un bout, et de l'enrouler autour de son cou. Ouais, il aime faire le pitre aussi.

"Ça me va bien le rouge, non ?"

Il sourit à celle qui n'était sans doute pas de sa maison, avant de lui demander d'un air innocent:

"C'est quoi ton nom au fait ?"


© Nye-Hael sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Minspic
Maison Minspic
■ Messages : 250
MessageSujet: Re: Les rois de la drague ! [Kenneth - Alexia - Hiro]   Mer 29 Avr - 21:39

Elle leur avait dit qu'ils étaient bizarres, à l'aborder ainsi. Alors que le plus blond des deux s'était approché de Yuna dont cette dernière appréciait plutôt les caresses, ne se méfiant pas plus que ça de cette personne qu'elle avait sans doute décelé comme inoffensive, il avait dit que c'était lui qu'il était en fait venu draguer. Cette réplique lui arracha un sourire amusé en pensant qu'il aurait pu parler de son pokémon, mais c'était plutôt adressé au dragueur aux cheveux blancs. Celui-ci exprima d'ailleurs à quel point il était flatté, mais qu'il n'était pas un adepte de la « grande fumette ». En effet, ça se voyait à des kilomètres que le blond était un fumeur notoire. Et ça se sentait aussi. Mais ça ne la dérangeait pas vraiment, pas plus que Yuna qui aurait presque pu se mettre à ronronner si elle n'était pas de la race des canidés tant elle appréciait la sensation des mains du fumeur caressant sa fourrure. Ce dernier lui demanda si ça lui paraissait toujours bizarre qu'il soit venu s'amuser d'une situation qu'il qualifia de burlesque entre l'albinos dont il énonca sa frustration sexuelle, avec des techniques de dragues risibles, tout comme ses expériences, et elle, la « jeune fille au caractère sauvage ». A cette appelation, elle tiqua. Qu'entendait-il par sauvage ? Etait-ce à cause du fait qu'elle avait rembarrée celui aux cheveux blancs et que par conséquent elle passait pour une sorte de bourrine ? Mouais, elle ne devrait pas vraiment se préoccuper de ça, ni démarrer au quart de tour pour si peu, sinon elle passerait vraiment pour une sauvage.

- Bizarre ? Tu te rends compte que tu dis ça à quelqu'un qui a les cheveux d'un vieillard, et les yeux d'un drogué ? il se mit alors à rire, Mais si tu trouves bizarre le fait que je vienne te dire en face que je te trouve attirante, et que tu m'intéresses grandement, vas-y !

Lui, il avait le mérite d'être direct. Mais elle n'avait pas pensé un seul instant qu'il avait les yeux d'un drogué, en tout cas beaucoup moins que le blond à l'air béat de plonger ses mains dans la fourrure de la femelle Caninos. Même si les yeux rouges et les cheveux blancs, elle ne voyait pas ça tous les jours. Ca avait le mérite d'attirer le regard, ce qui ne devait probablement pas déplaire à celui qui venait de s'adresser à elle de manière aussi directe. Un léger rictus étira ses lèvres, alors qu'il se mit à jeter un oeil à son portable.

- Une autre des conquêtes auxquelles tu as déjà dû dire ce genre de chose peut-être ? dit-elle sans aucune gêne. Elle n'avait pas l'intention de casser l'albinos, mais tout comme lui elle ne pouvait pas s'empêcher d'être franche, même si la franchise du dragueur sonnait plus fausse que la sienne. C'est bizarre parce que je n'aime pas être abordée de cette manière, je préfère que ce soit dans un genre plus décontractée, que tu ne me fasses pas autant ressentir que tu me veux juste dans ton lit, avait-elle dit d'une voix qui se voulait douce et surtout qui montrait qu'elle n'était pas intéressée. Le blond les regarda alors, déclarant en un mot son prénom : Kenneth. Elle leur fit tous deux un sourire simple, mais elle le perdit lorsque l'albinos l'avait fixée pendant tout ce temps, ou plutôt son écharpe dont il saisit un des longs bouts de sa main, le glissant autour de son cou. Ainsi ils avaient tous les deux le tissu autour du cou, et la Minspic trouva cela ridicule bien que ça avait le mérite de légèrement l'amuser, même si elle n'appréciait pas trop la proximité du jeune homme aux cheveux blancs.

- Ça me va bien le rouge, non ?

Ça allait avec ses yeux, en tout cas. Et ça jurait énormément avec ses cheveux. De quoi le faire remarquer encore plus, de plus loin. Elle fit la moue, sa façon de lui montrer que c'était bien le cas, oui. Il lui fit un sourire en lui demandant son nom.

- Alexia, enchantée, dit-elle aux deux garçons si particulier qu'elle venait tout juste de rencontrer. Et toi ? Par contre éloigne-toi un peu s'il te plaît, c'est pas que le fait que tu sois aussi proche me gêne mais ça me gêne, ajouta-t-elle avec un air stoïque. Elle n'attendit cependant pas sa réponse ni qu'il s'exécute pour se tourner vers celui qui était tout près de sa Caninos et lui adresser de nouveau la parole.

- Je crois que Yuna t'aime bien. J'avoue que c'est étonnant, elle ne se laisse pas faire d'habitude. Tu dois pas être bien méchant.

Elle avait prononcé ses mots comme pour sous-entendre que ce n'était pas le cas de l'autre qui était bien plus « friendly ». Mais elle se doutait bien qu'il ne l'était pas non plus. Il avait surtout l'air de vouloir la mettre dans son lit.

Citation :
Désolée de l'attente les gars ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Namethia
Maison Namethia
■ Messages : 254
MessageSujet: Re: Les rois de la drague ! [Kenneth - Alexia - Hiro]   Ven 22 Mai - 2:00

Les rois d'la drague
Hiro Matsunori
feat.
Alexia Himeka


 

 



 

 

« LES FEMMES SONT VULNÉRABLES AU MURMURE DE L'ÂME ET L'ART DE LA SÉDUCTION EST FAIT DE DÉLICATESSE. »



Ils auraient pu continuer de parler, tu t'en serais pas rendu compte. Tes doigts, tout comme ta conscience, sont aspirés dans cette toison veloutée, s'enfonçant dedans dans un soupir de bien être. Tu aimes les choses douces, Kenneth. Tu les chéris et aime les toucher, les faire passer et repasser agréablement sous ton habile dextre. Le canidé semble apprécier, laissant retomber son flanc droit sur la surface marbrée du banc pour t'exposer un peu son ventre, le bout de la langue dehors dans une expression d'extase. Tes lèvres frémissent et s'étirent dans un sourire attendri tandis que tu laisses glisser doucement ta main sur son poitrail. Les réminiscences de tes rêves de gosse refont lentement surface, te rappelant ton désir d'antan de posséder un caninos. Les types feu t'ont toujours fasciné, et davantage cette espèce-ci. Bien que pour rien au monde tu troquerais ton fantominus pour l'un de ces individus.

« Bizarre ? Tu te rends compte que tu dis ça à quelqu'un qui a les cheveux d'un vieillard, et les yeux d'un drogué ? » La voix d'Hiro te sort de ton éphémère utopie. Il marque une pause, glousse comme  une pintade avant de reprendre. « Mais si tu trouves bizarre le fait que je vienne te dire en face que je te trouve attirante, et que tu m'intéresses grandement, vas-y ! »

Tu fais mine de lever au ciel tes yeux d'azur, l'air exaspéré. T'as beau d'être ceux qui aiment séduire, t'as du mal à supporter l'un de tes semblables en la matière. Qui plus est quand il est à chier dans le domaine. Tu lui jettes un énième et rapide coup d’œil avant de conclure. Il est abonné à la bite lui, ça se voit. Un rictus narquois se peint sur tes lèvres gercées.

« Une autre des conquêtes auxquelles tu as déjà dû dire ce genre de chose peut-être ? C'est bizarre parce que je n'aime pas être abordée de cette manière, je préfère que ce soit dans un genre plus décontractée, que tu ne me fasses pas autant ressentir que tu me veux juste dans ton lit. »

Nouveau sourire de ta part, les iris perdues dans le vague mais à l'écoute de l'objet que tu convoites. Pour le coup, c'était bien dit et tu retiens un rire silencieux, un rire de vipère perfide, au bord de tes lèvres comme tu retiens la gerbe en soirée quand t'as trop cumulé de merde.
Bravo Kenneth, encore une comparaison poétique signée Rimbaud.

Les yeux rouges de l'étrange volatile se posent sur son portable qu'il a retiré de sa poche le temps d'une seconde. Une grimace, il le range. Puis il reprend son activité où, contrairement à la séduction, il semble exceller : faire chier. Saisissant une extrémité de l'écharpe de la jolie brune, il l'enroule autour de son cou tandis que tu le fixes, incrédule. Wow, y'a du level.

« Ça me va bien le rouge, non ? »

Ta gueule.

« C'est quoi ton nom au fait ? »

Ah.
Tu prends la peine de relever la tête vers la demoiselle, l'interrogeant du regard également, ton bras glissant le long de l'échine de la créature pour la ramener un peu vers toi, continuant inlassablement tes caresses. T'es tenté de le porter jusqu'à tes genoux pour mieux profiter mais tu te méfies de la réaction que le canidé pourrait avoir. 'Peut être hargneux, mine de rien, ces bêtes là.

« Alexia, enchantée. Et toi ? Par contre éloigne-toi un peu s'il te plaît, c'est pas que le fait que tu sois aussi proche me gêne mais ça me gêne. »

Hahaha, cette fille est trop forte.
À ces mots, tu lèves une seconde fois le menton mais en direction de l'albinos cette fois. Tes prunelles luisent de défi et de moquerie. On peut clairement y lire : ''Bien fait pour ta gueule, négro.'' Mais ton message reste silencieux. S'il est moins bête que tu le trouves déjà, il comprendra.
… Sûrement une peine perdue, alors.

Alexia donc. Tu notes dans un coin de ta mémoire amoindrie par les méfaits de la drogue avec laquelle tu la maltraites depuis bien longtemps. Mais tu sais que t'es capable de retenir son prénom. T'es pas encore fêlé.

« Je crois que Yuna t'aime bien. J'avoue que c'est étonnant, elle ne se laisse pas faire d'habitude. Tu dois pas être bien méchant. »

Elle s'est tournée vers toi pour te dire ça de sa voix douce et mélodieuse. D'abord surpris, une expression sceptique sur ton visage blafard, tu finis par lui offrir un immense sourire aux traits enfantins. Ça te flatte étrangement alors que tu reportes ton regard sur la caninos qui se prélasse sous les caresses du soleil et de tes doigts.

« C'est flatteur. Bof, j'peux être con mais j'suis jamais méchant. »

Nouveau regard plein de provocation à l'égard du mec aux cheveux blancs.
Ton air avenant se fait presque carnassier.

« Je crois pas non plus être un prédateur sexuel, moi. Alors tu dois pas avoir tort. »

Tu laisses aller ton bras libre sur le banc pour l'étendre et poser ta tête dessus, ton nez tout près de la truffe de l'animal que tu regardes avec bienveillance, ta seconde main cajolant toujours son pelage. T'es un homme à bête mon Kenny. C'est pas la fille que t'a charmé, mais son pokémon.
Au moins, t'as un point d'avance sur le blanc-bec.

« Elle a peut-être dû sentir aussi ma passion secrète pour les caninos. T'as de la chance d'en posséder un. C'est pas souvent qu'on en croise. »

Dans le doute, tu interrompes tes câlineries pour plonger ton dextre dans la poche de ton sweat. Ok, c'est bon, la pokéball de Mysterion est toujours là.
Soulagé, tu reprends ton loisir.
© Gasmask




hors rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Drathem
Maison Drathem
■ Messages : 235
MessageSujet: Re: Les rois de la drague ! [Kenneth - Alexia - Hiro]   Dim 24 Mai - 16:08


les rois de la drague !


"Alexia, enchantée. Et toi ? Par contre éloigne-toi un peu s'il te plaît, c'est pas que le fait que tu sois aussi proche me gêne mais ça me gêne."

Rah putain. Un vrai glaçon cette meuf ! Elle n'en avait rien à faire de l'albinos en fait. A cette évidence, il laissa un soupire lui échapper. Cette histoire allait être plus dur que prévu finalement.
Il lui sourit, avant de retirer son écharpe et de lui répondre.

"Je me suis déjà présenté tout à l'heure, mais bon, si tu veux. Je m'appelle Hiro, Hiro Matsunori. Ravi de TE rencontrer !"

Il insista bien sur le "Te", montrant bien qu'il s'adressait à la jeune femme et non au blondinet qui s'était incrusté comme la débandade en plein acte. Woah, superbe image. Bravo Hiro ! Il croisa alors le regard de ce Kenneth, ce dernier semblait plus que ravi de la situation. ygtfrdfcgvhbjnk. Enculé. Tu devrais pas sourire comme ça, sinon c'est toi qui va passer sous la couette. Alors juste, dégage. ujhbnj,k.
Tandis que l'albinos le fixait toujours, en l'insultant de tous les noms possibles et inimaginables, la jolie brune s'adressa au drogué, lui avouant qu'elle était surprise que son Caninos se laisse faire comme ça. Okay c'est bon, c'est mort. Vu comment c'était parti, elle craquait davantage pour lui que pour le dénommé Matsunori. Ce dernier grommelait d'ailleurs des choses totalement incompréhensible dans sa barbe, prenant une mine renfrognée.
A tous les coups, il était beaucoup trop direct. En même temps, la subtilité n'a jamais été son point fort.

"Je crois pas non plus être un prédateur sexuel, moi. Alors tu dois pas avoir tort/"

Il ne faisait plus attention à ce que les deux là pouvaient se raconter, mais tourna la tête quand il entendit cela. Ce connard le provoquait, c'est pas possible. Hiro aurait bien voulu lui faire ravaler ses mots, mais la violence ne l'aiderait probablement pas pour conquérir la demoiselle. Il soupira bruyamment, avant de se lever. Son regard écarlate passa de l'un à l'autre, puis il s'exclama.

"J'ai une idée trop AWESOME ! Je vais vous payer un coup à boire, j'espère que ça aidera à me faire pardonner de mon honnêteté."

Ouais, c'était surtout la seule idée qu'il avait en tête pour faire avancer les choses en fait. Il profita de l'occasion d'être debout pour faire sortir son pokemon de sa pokéball, au moins il se sentira plus soutenu avec lui !

"Viens dire bonjour, Akuma !"

L'objet s'ouvrit en deux, et le Scalpion en sortit. Comme d'habitude, il faisait une tête complètement inexpressive. Ouais, finalement, il aurait du choisir l'autre s'il avait voulu être soutenu.


© Nye-Hael sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les rois de la drague ! [Kenneth - Alexia - Hiro]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les rois de la drague ! [Kenneth - Alexia - Hiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Primepoc :: Zone RP : L'académie Primepoc :: Alentours de l'académie :: Jardins-