bienvenue

Partagez | 
 

 ••• busted ! [pv Stanley]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maison Namethia
Maison Namethia
■ Messages : 82
MessageSujet: ••• busted ! [pv Stanley]   Mer 11 Mar - 15:46




Now you must become my buddy




Une journée comme une autre diraient certains, puisque chacun exécutait ses tâches quotidiennes dans son coin sans trop se préoccuper des gens pouvant les importuner à un quelconque moment. La paix pour certains, l'agitation pour d'autres : c'était ce qui rendait vivant l'académie Primepoc. Parmi ces gens il y avait ceux qui avaient besoin de s'isoler pour réfléchir. C'était le cas de la petite Amy aussi qui, après avoir longtemps cherché un coin tranquille, était désormais en train de s'agiter toute seule dans les jardins en marmonnant des mots complètement inaudibles entre deux petits rires. Cela pourrait en intriguer plus d'un ou au contraire repousser toute personne susceptible de la trouver étrange. Schizophrénie ? Non ; pour en comprendre l'origine il faut bien la connaître la blonde et surtout remonter quelques instants plus tôt, avant qu'elle n'arrive dans ce grand espace vert servant de jardin. Cette folie soi-disant passagère chez elle avait de multiples explications, qu'il était libre de croire ou non car après tout, n'importe qui pourrait déblatérer de telles excuses. Mais pas Amy, parce qu'elle était bien trop stupide pour mentir dans de telles situations.

L'idée que l'on puisse la prendre pour une folle ne semblait pas la préoccuper, elle qui se roulait par terre dans les couloirs, qui sautillait et qui, l'instant d'après, s'affalait dans un coin en râlant face aux tâches lui étant assignées. Pourquoi se plaindre ? Parce qu'elle avait la flemme, qu'elle voulait juste se reposer. Après tout préparer des plans, c'était fatiguant, ça nécessitait un effort conséquent de sa minime matière grise. Enfin là n'est pas le plus important, c'est à la suite qu'il faut accorder son importance. La jeune fille, occupée à rouler dans la largeur de l'un des couloirs, cherchait un moyen d'attirer l'attention de son frère une fois de plus. Bien évidemment, il s'agissait là de concocter un plan qui l'énerverait très certainement, parce que c'était ce qui arrivait chaque fois qu'elle essayait de lui faire plaisir. Amy, elle était une enfant irrécupérable mais elle continuait d'essayer sans juger que son cher petit Glennou finirait par en avoir assez de ses bêtises. Cependant l'environnement dans lequel elle se trouvait ne l'aidait pas beaucoup à se concentrer : c'est là que lui vint l'idée des jardins, parce qu'au moins elle était certaine de trouver une source d'inspiration en s'isolant des environs bruyants.

Bondissant sur ses deux jambes elle partit à toute vitesse en direction de la verdure, passant de mur en mur avec la discrétion d'un ninja – ou plutôt c'était ainsi qu'il devait en être – sous les regards en grande partie blasés des autres élèves. De toute manière elle ne semblait même pas s'en rendre compte, alors pourquoi s'en préoccuper ? Autant la laisser dans sa folie et son innocence, c'était bien mieux ainsi : au moins, elle n'embêtait personne avec ses bêtises pendant ce temps-là, si ce n'était que Glen devait en avoir les oreilles qui sifflaient à force qu'elle repasse son prénom dans son esprit. Oh, peut-être pourrait-elle demander de l'aide à Faith pour l'exécution du plan selon ce qu'elle parvenait à trouver ? Mais quelle bonne idée ! À plusieurs c'était toujours plus drôle et puis au moins elle, elle lui faisait confiance ! Jamais elle ne songerait à trahir l'un de ses plans, après tout elles étaient souvent sur la même longueur d'onde. Comme pour le magicarpe par exemple ! Après tout elles avaient essayé de lui faire plaisir au frère, en lui peignant son pokémon en jaune-doré pour qu'il ait la classe. Il avait râlé, mais Amy n'avait jamais vraiment compris pourquoi parce qu'elle avait juste souhaité qu'il soit encore plus content de son cadeau mais ça avait fait l'effet inverse : ça n'avait fait qu'empirer sa relation avec lui.

Son frère elle l'aimait, et c'était pour ça qu'elle lui faisait autant de misères. Paradoxal direz-vous, et pourtant c'était bien la seule manière qu'elle avait trouvée pour attirer son attention. Une fois seule – enfin ça c'était ce qu'elle croyait – la jeune fille se cacha derrière un buisson et posa son lapin en peluche devant elle en le fixant un bon moment. Puis elle se mit à marmonner, réfléchissant à diverses farces possibles afin qu'il la remarque un peu. Ce serait compliqué car elle n'était pas certaine de le croiser à moins de le stalker pendant une journée entière, mais dans ce cas ne serait-il pas compliqué de mettre en œuvre son plan infaillible ? Certainement que si, mais elle était préparée à l'échec car elle savait qu'il devinait un peu plus facilement qu'avant lorsqu'elle comptait lui jouer un mauvais tour. Pas étonnant de la part de Glen, lui qui avait toujours été assez observateur quand ça concernait ses deux sœurs. Enfin bon ; désormais elle devait définir une idée convenable pour le rendre alerte sans pour autant le brusquer. Jouer un tour à La Poiscaille ? Non, très mauvaise idée. Lui voler discrètement sa nourriture lors du prochain repas ? Toujours pas ça. Mais alors, que pouvait-elle bien faire ? C'est là qu'elle eut comme une sorte d'illumination, qui put se lire aisément sur son visage.

« Tiens, et si je lui tendais une embus- »

Soudainement elle cessa de parler, entendant comme un bruit suspect. Cela ne venait pas d'elle, ni de sa peluche. Cela signifiait-il que quelqu'un l'avait suivie ? Elle râla alors légèrement, laissant sortir le bout de sa tête du buisson. Elle toisa les environs comme pour s'assurer qu'il n'y avait personne, commençant à beaucoup s'interroger sur l'origine de cette nuisance sonore qui pourrait compromettre ses plans. Et s'il s'agissait là de quelqu'un venant de la même maison que Glen ? Ou l'un de ses amis – s'il en avait - ? Ne risquait-elle alors pas de se faire dénoncer auprès de son frère ? Mauvais. C'était très mauvais. Enfin, peut-être qu'avec son apparence actuelle elle parviendrait à faire fuir cet intrus se permettant de l'espionner ! Après tout, avec ces feuilles coincées dans ses cheveux, son air blasé et les quelques tâches de terre sur son visage, elle ressemblait à une véritable sauvage. Pas étonnant venant de quelqu'un se roulant par terre dans les couloirs simplement pour réfléchir, ou même s'amuser. Très brutalement elle éleva la voix, ne sortant pas du buisson dans lequel elle était cachée.

« Espion envoyé par Glen, montre-toi si tu l'oses ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Minspic
Maison Minspic
■ Messages : 378
MessageSujet: Re: ••• busted ! [pv Stanley]   Lun 16 Mar - 23:31


oh dear we are in trouble.


Cette journée-là, elle avait commencé fort. Oh oui, très fort.

Ton réveil avait été des plus originaux, tu n’imaginais jamais qu’un jour, ton colocataire tenterait de t’étouffer avec ton propre magicarpe. Jean Neige, de son nouveau surnom, lui-même semblait encore plus contrarié que d’habitude et avait lancé à son bourreau un regard empli de haine, un regard qui tue, un regard noir qui vous glace jusqu’au sang. Ton magicarpe en était capable, tu le savais !
Asano prétendait alors que tu troublais son sommeil de princesse, de ta respiration qui s’apparentait selon lui aux bâfrements d’un ronflex en rut –ce ne sont pas ses paroles exactes, mais la comparaison s’en rapprochait grandement.-
Tu avais donc passé la majeure partie de ta matinée sous la douche à te débarrasser des écailles de ton pokémon, collant à ton visage comme la peste à un malade. Ceux qui patientaient à ce moment-là pour pouvoir faire leur toilette te mépriseraient sans doute encore longtemps.
Ne partez pas, le meilleur reste à venir.

Suite à cette aventure matinale dont tu te serais fort bien passé, jurant d’ailleurs de te venger un jour prochain de ce réveil peu commode, tu avais décidé d’emmener Jon Snow faire trempette dans un point d’eau que tu avais trouvé, non loin de l’académie. Tu voulais d’ailleurs profiter de cette occasion pour faire prendre l’air à ton équipe, chose que tu avais pris l’habitude de faire de temps en temps, lorsque le temps et ton emploi du temps te le permettaient.
Assis au bord de l’étang miniature, tu étais avachi sur Gaïa qui paressait au soleil. Johnny Nieve essayait d’éclabousser Sparky qui répliquait plus –voire trop- sauvagement en plongeant son compagnon sous l’eau. Quant à Bug et Noodle, ils jouaient ensemble un peu plus loin, certainement à cache-cache entre les pâquerettes et les coquelicots. Tu ne surveillais que d’un œil, plongé dans un bouquin qui contait l’histoire d’un garçon parti en quête d’aventure avec ses pokémons, dans une région nommée Kanto. Tu t’y reconnaissais dans certains aspects, bien que tu ne puisses pas te vanter de la gentillesse –parfois affligeante- de ce garçon ni du talent et des mérites qu’on lui attribuaient dans ces écrits. Chaque combat qu’il menait était décrit comme une véritable bataille contre les éléments, une guerre déchaînée que des troubadours d’un autre temps auraient très bien pu chanter dans les tavernes et dans les demeures des grands seigneurs.
Mais tu n’avais que faire de ces exploits presque guerriers. Tu étais plus intéressé par la variété des pokémons, les conseils que prodiguait ce livre. Et puis tu aimais aussi ce sentiment de liberté qui en ressortait, mais que tu n’arrivais pas à retrouver, enfermé dans cette académie.

Tu étais resté ainsi une heure, deux peut-être avant de t’assoupir, le nez plongé dans tes écrits.

Tu t’éveilla soudain brusquement, échappant ton livre par la même occasion. Gaïa n’avait pas bougé, te faisant toujours office d’oreiller. Jun Yuki barbotait calmement, seul. Tu tournas alors vivement la tête remarquant que Bug, Noodle et Sparky s’étaient fait la malle.

▬ Merde !

Tu te leva vivement, réveillant ton rhinocorne par la même occasion. Tu ne te perdis pourtant pas en excuse et rappela immédiatement les deux pokémons dans leurs pokéballs. Tu ne tenais pas à les perdre aussi. Tu te lança alors immédiatement à la poursuite des fugueurs, ton livre sous le bras, suant à grosses gouttes. Et si quelqu’un les avait attrapés ? Les avait enlevés ? Ils étaient peut être partis dans la nature. Tu étais peut être un trop mauvais dresseur pour eux. Oui, non ? Comment savoir.
Toutes ses interrogations ne t’affolaient que davantage tandis que tu criais leurs noms, à tour de rôle.

▬ BUG ! NOODLE ! SPARKY !

Aucune réponse. Tu continua d’arpenter les jardins, fouillant dans les buissons, observant les alentours jusqu’à ce que, bonheur, quelques motifs t’apparaissent au milieu des fourrés. Tu t’y précipita et en tira ton pokémon. Les deux compères ne tardèrent pas à sortir.

▬ Vous m’avez fait peur, bande d’abrutis. Quelqu’un aurait pu vous attraper, vous savez.

Tu fronça les sourcils mais renonça bien vite à ton air sévère en les voyant tous les trois, incrédules. Ils ne comprenaient pas la bêtise qu’ils venaient de faire et bizarrement tu ne leur en voulais plus tant que ça maintenant que tu les avais retrouvés.
Tu essaya pourtant de conserver un semblant d’autorité, les rappelant dans leurs pokéballs respectives en grommelant.

▬ Fin de la balade. Ce sera votre châtiment.

Tu retourna ensuite sur tes pas, avant d’entendre un nouveau bruit.
Il y avait, parfois, des pokémons sauvages dans les jardins. La plupart ne venait que lorsqu’on les cherchait. Ils étaient craintifs, et même les plus téméraires se réfugiaient dans les parties les moins fréquentées des jardins. Tu resta pourtant sur tes gardes, t’attendant à voir débarquer un roselia, ou quelque chose du genre.

▬ Espion envoyé par Glen, montre-toi si tu l'oses !

… Tu resta dubitatif. Ce n’était pas un pokémon. C’était pire. Une voix criarde et pseudo-innocente, une fille à n’en pas douter, qui ne t’annonçait rien de bon. Tu hésita, quelques instants avant de répondre d’une voix hasardeuse.

▬ Je ne suis l’espion de personne. Toi, sors de ta cachette, gamine.

Glen, Glen. En y réfléchissant bien, tu connaissais ce nom. Mais ta mémoire, défaillante, refusait de se souvenir.

▬ Allez, dépêches toi. Je ne voudrais pas envoyer un de mes pokémons se fatiguer à te chercher à ma place.





codes par shyvana


hrp:
 


Dernière édition par Stanley Krieger le Mar 21 Avr - 16:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Namethia
Maison Namethia
■ Messages : 82
MessageSujet: Re: ••• busted ! [pv Stanley]   Dim 5 Avr - 3:15




Now you must become my buddy




« Je ne suis l’espion de personne. Toi, sors de ta cachette, gamine. »

Une voix était parvenue jusqu'à ses oreilles malgré l'épaisseur du buisson et de ses cheveux. Celle d'un jeune homme visiblement. Alors ainsi il n'était pas du côté de Glen ? Mais c'était parfait ça, hohoho ! Cependant il avait tout de même entendu ses manigances alors elle préférait éviter de se montrer, afin que son plan 'machiavélique' ne s'ébruite pas dans les couloirs. Si cela venait à parvenir jusqu'aux oreilles de son grand frère, la pauvre petite Amy serait fichue. Rien que cette idée la fit frissonner de terreur, et ce de tout son long : Glen pas content, ça lui faisait extrêmement peur, peut-être même plus que n'importe quoi d'autre. D'ailleurs c'était l'une des seules choses qui pouvait la faire se replier sur elle-même, le temps que les choses se tassent. Surprenant n'est-ce pas ? En même temps son but n'était pas de l'énerver à la base, donc elle ne savait pas toujours comment il allait réagir face à l'une de ses 'attaques' et même en se préparant mentalement elle avait beaucoup de mal à supporter le choc, si bien qu'elle se transformait limite en petit togepi inoffensif ayant envie de pleurer parce qu'il a eu peur.

« Allez, dépêches toi. Je ne voudrais pas envoyer un de mes pokémons se fatiguer à te chercher à ma place. »

Pourquoi se fatiguer à chercher ? Elle n'était pas loin de toute manière et... il pouvait tout autant partir non ? Après un moment à rester perplexe dans son buisson, se départageant entre son elle désirant sortir et l'autre préférant rester cachée par méfiance elle finit par faire une belle roulade avant afin de sortir de sa cachette, atterrissant sur les fesses aux pieds du jeune homme. Lorsqu'elle leva la tête elle put constater qu'il s'agissait effectivement d'un élève de la même maison que son grand frère, soit un Minspic. Restant muette comme une tombe Amy afficha une large grimace, analysant la personne face à elle avec attention : pouvait-elle vraiment lui faire confiance ? Et puis s'il était là, autant qu'il participe : au moins sa tête pensante servirait à quelque chose. Ses sourcils blonds restèrent pourtant froncés, car elle continuait de débattre avec son elle intérieur, à savoir si elle devait intégrer son intelligence à son plan. Devait-elle risquer de l'attirer dans de sacrés ennuis lui aussi ? Non, jamais Glen ne suspecterait quelqu'un de sa maison d'avoir fait une alliance avec elle enfin... ou peut-être que si en fait. Parce que ça aurait l'air trop malin comme plan. Dans le pire des cas elle pourrait toujours essayer de le couvrir ? La simple idée qu'il puisse refuser de participer ne lui avait pas traversé l'esprit pour être honnête.

Dans un mouvement las la petite Naméthia se leva, tapotant sa tenue pleine de feuilles et de terres avant de défroncer les sourcils, déposant son regard noisette sur le visage de l'autre élève. Elle qui pensait à la base que ce coin serait tranquille, qu'il n'y aurait personne... elle s'était fortement fourvoyée. Mais au moins elle pourrait probablement s'attitrer un allié digne de ce nom, et ça ça en valait la peine. Limite elle avait l'impression d'être à un centre de recrutement ou une autre bêtise de ce genre. Il n'y avait vraiment qu'elle pour s'imaginer des trucs pareils, sérieusement : et elle n'en était même pas désolée. Après être restée un moment à le fixer elle lui sourit enfin, et ce d'une manière complètement enfantine pour ne pas changer. La petite blonde, c'était une boule d'énergie... mais attention, seulement quatre heures par jour. Le reste du temps elle préférait se poser dans un coin pour dormir un peu, mais ça il n'était pas censé le savoir. Enfin bref. Derrière ce sourire il y avait un sens caché ; quelque chose que le jeune homme ne tarderait pas à savoir.

« Inutile de me chercher, je ne me montre que si j'en ai envie ! Dis-moi dis-moi, que dirais-tu de devenir mon allié ? »

Elle serra doucement sa peluche contre elle, le fixant en penchant la tête sur le côté. Pendant le temps où il réfléchissait à sa question Amy comptait bien avancer dans son petit complot, afin de jouer un mauvais tour à son frère et ainsi attirer son attention. Comme pour conclure un pacte qu'il ne faudrait de ce fait jamais rompre elle tendit sa main au jeune Minspic, conservant son sourire mesquin sur les lèvres. Elle espérait qu'il viendrait à la serrer, afin de montrer qu'il approuvait cette alliance et qu'il consentait à participer à ses idioties. Enfin, peut-être se sentirait-il même forcé à cause de ce regard insistant qu'elle lui portait, ressemblant de plus en plus à celui d'un chien battu. Son plan, si elle le préparait seule, était voué à l'échec et ce peu importe à quel point elle y mettait du sien. Pourquoi continuer à essayer alors ? Parce que c'était son seul espoir, qu'elle ne savait plus quoi inventer pour qu'on la remarque... et parce qu'elle ne savait pas quoi faire d'autre de son petit cerveau.

« Au fait, moi c'est Amy. Amy Salford. Et toi ? »


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Minspic
Maison Minspic
■ Messages : 378
MessageSujet: Re: ••• busted ! [pv Stanley]   Mar 14 Avr - 0:15


oh dear we are in trouble.


T’attendais, t’attendais mais personne ne se décidait à sortir. Pourtant tu gardais ton calme, essayant de surenchérir en menaçant ce qui semblait être une fille d’envoyer tes pokémons la chercher par la peau du cul. Ton magicarpe avait peut-être des talents de pisteur ? C’était le moment ou jamais de le découvrir, après tout.
Mais tu n’avais pas eu besoin de te donner cette peine. La demoiselle s’était décidée à sortir de son trou à rat d’une élégante (?) roulade jusqu’à atterrir devant tes pieds, sur le postérieur. Charmant moyen de faire connaissance, c’est sûr. Pas que tu sois un accro de la socialisation massive –pokébook, très peu pour toi- mais il y a quand même un… Minimum ? Oh seigneur, Asano commençait à déteindre sur ta personnalité. Manquait plus que ça.

Pendant ce temps, la demoiselle non-identifiée –qui portait cependant un uniforme aux couleurs des Namethias- te regardait avec des yeux de merlan –barloche ?- fris. La réflexion semblait lui chatouiller les méninges, tant et si bien qu’elle ne se leva pas immédiatement, ce qui entraina un moment de silence… Comment dire ? Gênant. Déstabilisant. Les deux ?
Finalement –enfin- elle se leva, lentemeeeent –les blondes ont un truc avec la lenteur ou bien ?- elle épousseta ses vêtements plein de terre et de feuilles –elle en avait dans les cheveux d’ailleurs- puis elle se décida à parler. Des explications, ce serait bien. Mais tu sentais que c’était peut-être un peu trop demandé.

▬ Inutile de me chercher, je ne me montre que si j'en ai envie ! Dis-moi dis-moi, que dirais-tu de devenir mon allié ?

Mais oui bien sûr. Que se passe-t-il ? Pourquoi ? Comment ?
Elle se croyait dans un FPS ou bien ?
Tu la regardas d’un air sommairement –pour ne pas dire complètement- dépité. Quel genre de malade t’étais encore allé dégoter ?

▬  Au fait, moi c'est Amy. Amy Salford. Et toi ?

Tu te pinças l’arête du nez. Certes.
Malgré tes aprioris, tu décidas tout de même de faire preuve de savoir vivre. Tu connaissais le genre du personnage, du moins tu le cernais. Si tu essayais de partir, elle ne te lâcherait peut-être, voir même certainement pas. Plus vite tu comprendrais ce qu’elle voulait, plus vite tu pourrais partir.

▬ Ok, ok. Déjà allié de quoi ? Si c’est un jeu débile, je participe pas à tes gamineries.

Utile de souligner quelque chose d’aussi cruciale, n’est-ce pas ? Pour toi, c’était la base avant d’être entrainer dans quelque chose de stupide.

▬ Ensuite moi c’est Stan. Fin’ Stanley Krieger, mais c’est pas la question. Qu’est-ce que tu me veux ?





codes par shyvana


hrp:
 


Dernière édition par Stanley Krieger le Mar 21 Avr - 16:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Namethia
Maison Namethia
■ Messages : 82
MessageSujet: Re: ••• busted ! [pv Stanley]   Lun 20 Avr - 14:47




Now you must become my buddy




Ahh ce qu'il pouvait avoir l'air désespéré par sa simple personne... en même temps cela pouvait se comprendre. D'un air complètement idiot Amy l'observa quelques instants pincer l'arête de son nez sans trop chercher pourquoi, parce qu'essayer de déchiffrer les pensées des autres c'était trop fatiguant même si là c'était clairement écrit sur son visage. Honnêtement elle ne voulait juste pas accepter la réalité alors elle prétendait ne rien savoir, se disant qu'avec un peu de chance il serait convaincu après son petit speech. Après tout, un élève de Minspic n'était pas forcément comme Glen, c'est-à-dire un semi loser incapable de se lier aux autres ! Elle l'aimait beaucoup son frère, sauf qu'il fallait l'avouer socialement parlant il était carrément nul. Tout l'inverse de ses sœurs, particulièrement de la benjamine qui était peut-être un peu trop à l'aise avec les gens qu'elle connaissait à peine. D'ailleurs c'était sûrement pour ça qu'on lui rappelait sans cesse à quel point elle était bizarre ? Sauf que pour elle, rouler dans les couloirs c'était d'usage alors pourquoi en faire tout un plat ! Il y avait certainement des coutumes bien plus étranges que celles-ci. Probablement était-ce simplement pour embêter la jeune Naméthia, en espérant que lui montrer son cas isolé la ferait réagir et se rabattre dans la norme mais non : l'originalité c'était sa vie ; rouler c'était sa vie.

« Ok, ok. Déjà allié de quoi ? Si c’est un jeu débile, je participe pas à tes gamineries. »

Au mot 'gaminerie' la jeune Salford décrocha un peu de la réalité, levant discrètement le nez vers le ciel. Oh, qu'il faisait beau ce jour-là, vraiment. Mais là n'était pas le sujet. Comment pouvait-il qualifier ses actes de juvéniles par le simple fait qu'elle avait l'apparence d'une enfant ? Ça en aurait été insultant, si elle n'en avait pas carrément rien à faire en fait. Que l'on pense ça d'elle, dans le fond... n'était-ce pas mieux ? Elle préférait ça plutôt que d'être qualifiée de boule à émotions négatives, ou encore qu'on lui ressorte le coup du Brother Complex. Certes elle appréciait beaucoup son frère, mais c'était pareil pour sa sœur ou les autres élèves qu'elle avait pu rencontrer jusque là alors pourquoi ? Elle n'avait jamais trop compris, il fallait dire en même temps qu'elle n'avait pas trop essayé : c'est épuisant de réfléchir, bien trop pour notre petite blonde qui veut tranquillement profiter de sa vie en conservant son énergie autant que nécessaire pour l'utiliser à des fins divertissantes pour elle.... des bêtises en somme. Si l'on ôtait l'idiotie à la benjamine des Salford, serait-elle encore la même personne honnêtement ? Probablement pas non. Et dans le fond elle avait toujours eu peur du changement alors elle ne faisait aucun effort pour remédier à son image. Pour en revenir au Minspic face à elle, il allait de soi qu'il semblait intelligent et tout... n'était-ce pas un peu l'aura dégagée par tous les élèves de cette maison ? Amy, elle, aurait aimé avoir un cerveau capable de fonctionner pour autre chose que des bêtises, plutôt que de foncer tête la première dans les pires galères.

« Ensuite moi c’est Stan. Fin’ Stanley Krieger, mais c’est pas la question. Qu’est-ce que tu me veux ? »

« Enchantée Stanley ! » elle marqua une petite pause avant de reprendre. « Et bien... je comptais jouer un tour à mon frère Glen mais je suis à court d'idées et comme tu m'as l'air de quelqu'un d'intelligent... »

Bon d'accord, elle s'était pris un gros vent pour sa poignée de main. Comme si de rien n'était elle passa ses doigts dans ses cheveux, retirant enfin les feuilles qui y étaient logées. En fait, elle ne les avait pas remarquées avant qu'elles ne terminent dans sa petite paume. Les jetant au loin elle reporta son attention sur ses pieds comme s'ils avaient tout l'intérêt du monde. Comment pouvait-elle le convaincre de l'aider après tout ? Elle ne comptait pas lui forcer la main si il refusait, mais elle préférait mettre toutes les chances de son côté. Jamais elle n'avait songé à ce qu'il puisse y avoir autre chose pour captiver l'attention du cadet Salford, parce que dans le fond la petite blonde était persuadée que si elle tentait quelque chose de plus soft elle se ferait royalement ignorer. C'était sa plus grande crainte ; résultat elle s'en tenait à augmenter son flux de bêtises lorsque son cher Glen semblait creuser à nouveau le fossé entre eux. Décidément, il y en avait des choses à lui enseigner à la jeune Naméthia. Soudain elle redressa la tête, regardant Stanley dans les yeux. Attaque Puppy Eyes ; dont l'efficacité restait encore à déterminer : il était fort probable qu'il ne la prenne pas en pitié, cependant elle avait fait les yeux de chien battu sans même s'en rendre compte. Comme quoi, elle était réellement désespérée.

« S'il-te-plaît aide-moi, c'est le seul moyen que j'ai de pouvoir attirer son attention ! »

Et elle était sincère dans ses paroles. Si jamais elle ne parvenait pas à trouver une petite bêtise à faire, qui ne l'énerverait pas trop de préférence, elle avait réellement l'impression qu'il ne lui porterait pas la moindre attention et ça la rendait triste. Dans le fond, même si elle ne le montrait pas elle se sentait constamment seule la petite Amy et c'était pour cela qu'elle cherchait tant à lui jouer des tours. Que ce soit Faith ou Glen elle n'arrivait plus à les croiser beaucoup, à son plus grand malheur. Depuis qu'ils étaient arrivés ici et qu'ils avaient été mis dans des maisons différentes, elle avait commencé à se sentir de plus en plus seule et le nombre de bêtises qu'elle faisait avait drastiquement augmenté. Elle se sentait seule mais elle ne pouvait pas le dire parce qu'elle avait l'impression que cela serait égoïste de ne prendre en considération que ses sentiments à elle, et puis cela risquerait d'ajouter un poids conséquent sur les épaules de la famille. Alors elle continuait à prétendre que tout allait pour le mieux, de toute façon elle avait pris l'habitude et elle était devenue naturellement stupide. Pauvre fille, désormais plus personne ne pourrait la prendre au sérieux : en même temps il faut dire qu'elle le cherche un peu.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Minspic
Maison Minspic
■ Messages : 378
MessageSujet: Re: ••• busted ! [pv Stanley]   Mar 21 Avr - 16:29


oh dear we are in trouble.


Tu étais sceptique quant à la tournure que prenait ton moment-de-tranquillité-pénard. D’abord tes pokémons puis une fille qui essayait de t’embarquer dans ses combines. La définition de journée tranquille t’apparaissait désormais comme totalement abstraite. Tu sentais bien que tu l’avais un peu dans le cul, si vous me permettez l’expression.
Mais puisque tu n’étais pas totalement un connard, ni un mec complètement incompréhensif –t’as tes moments, ouais-, t’avais quand même concédé à savoir ce qu’elle voulait, au juste. Si ça ne mangeait pas trop de pain, tu étais même prêt à l’aider, pourquoi pas. Oh, après tout t’étais plus à ça prés.

▬ Enchantée Stanley ! Pause. Et bien... je comptais jouer un tour à mon frère Glen mais je suis à court d'idées et comme tu m'as l'air de quelqu'un d'intelligent...

Ahaha. La flatterie ne fonctionnait pas vraiment avec toi (et pourtant d’autres vont s’y essayer, hein Crystal), tu te contentais donc de la regarder avec ton habituel air blasé –vous savez, cette expression faciale qui donne l’impression que la vie ne t’habite plus-. Elle passa ses doigts dans ses cheveux. Visiblement elle venait de comprendre que ce n’était pas exactement la bonne stratégie. Elle changea donc pour des yeux de chiens battus, le regard qui se veut adorable mais qui ne t’inspira qu’une légère pitié. Oh oui, c’est déjà ça de gagné me direz-vous.

▬ S'il-te-plaît aide-moi, c'est le seul moyen que j'ai de pouvoir attirer son attention !

C’est pourtant la sincérité dans sa voix qui parvint à te convaincre de faire un geste. Ça fera ta bonne action du jour, tu songeas en haussant les épaules. Et puis ce n’est pas comme si tu n’avais pas connu ça, les conneries pour attirer l’attention. Ah non, tu n’as pas toujours été garçon modèle –tu ne l’es toujours pas d’ailleurs-. Ton père n’avait jamais vraiment été très démonstratif et avant que tu finisses par le comprendre, tu avais redoublé d’inventivité pour le faire réagir. Une enfance normale quoi.

▬ Chiale pas, c’est bon je vais t’aider. Qu’est-ce que tu veux que je fasse exactement ? T'as pas d'idées ?

En y repensant, le nom de son frère ne t’était pas étranger. Glen Salford, c’était un Minspic ça, non ? Tu te grattas l’arrière du crâne. Le garçon doit être du genre discret, tu n’arrivais décidément pas à mettre un visage sur ce nom.




codes par shyvana


hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Namethia
Maison Namethia
■ Messages : 82
MessageSujet: Re: ••• busted ! [pv Stanley]   Ven 24 Avr - 23:19




Now you must become my buddy




Sa réponse elle l'attendait plus que jamais, ah ça oui : et elle se montrait étrangement patiente. Peut-être parce que c'était vraiment sa dernière chance ? Après tout pourquoi pas, le convaincre restait une option qu'elle pouvait encore espérer accomplir. Enfin s'il refusait maintenant Amy comptait abandonner, parce qu'aucune idée brillante ne lui frappait le cerveau ce qui était assez rare, car habituellement elle en avait pas mal en stock. Si le jeune Minspic acceptait le 'marché' et jouait le jeu, l'aidant ainsi pour son plan parfait, alors elle lui serait éternellement reconnaissante. Sauf que ce n'était pas encore gagné et elle le savait : mais l'espoir fait vivre, et ça aussi elle en était consciente. Alors intérieurement elle croisait les doigts, espérant que son petit regard triste avait fait son effet et que ça avait touché ne serait-ce que minimement Stanley. Si elle pouvait avoir une chance, alors elle comptait bien tout faire pour la saisir. Attentivement elle observa ses faits et gestes, ayant un peu peur quand il haussa nonchalamment les épaules. Oh mon dieu, allait-il refuser sa demande ?

« Chiale pas, c’est bon je vais t’aider. Qu’est-ce que tu veux que je fasse exactement ? T'as pas d'idées ? »

Son regard se fit soudainement plus vif, reflétant toute sa reconnaissance. S'il savait que ça lui tirait une sacrée épine  du pied il serait peut-être moins... blasé ? C'était le mot, mais rien ne prouvait que ce serait le cas en fait. Avec précaution elle commença sa réflexion, scrutant un peu les alentours au cas où ça l'aiderait. Pas grand chose qui soit bien inspirant, enfin pas comme si elle ne s'y attendait pas. Le temps où Amy était une experte en l'art fantastique qu'est la bêtise était-il révolu ? Rien qu'y penser déprima presque la petite. Si son cerveau n'entrait pas en mode productivité alors son frère lui serait encore plus hors d'atteinte. Et qu'en était-il pour Faith ? C'était celle avec qui Amy faisait le plus souvent les quatre-cent coups, celle avec qui elle confectionnait les idioties faites pour ennuyer  ce cher Glen. Chacune avait ses raisons, et ce n'était pas la benjamine Salford qui allait embêter l'aînée pour qu'elle lui explique le but derrière ses actions dirigées contre leur frère. Il fallait croire que dans le fond ils avaient beau s'aimer ils avaient tous un secret qu'ils cachaient même malgré les liens supposés être serrés entre frère et sœurs. C'était la triste réalité dans leur famille.

« Merci ! Et pas vraiment non... une embuscade me semblait bien, mais c'est un peu trop vague comme idée. Il a tellement pris l'habitude qu'il va sûrement me remarquer très rapidement. »

Un léger soupir traversa ses lèvres, sa réflexion continuant encore avec une intensité bien plus importante. Une embuscade c'était bien, mais quoi après ? Ce n'était pas bien original comme idée, et la suite ne venait pas. La raison était inexpliquée, mais c'était assez énervant pour la petite blonde qui perdait progressivement patience. Ce qu'elle espérait c'était que Stanley soit assez inventif, afin qu'il puisse lui venir en aide comme convenu. Appuyant sa réflexion intense avec quelques petits gestes, soit son petit doigt dessinant dans le vide les images qui passaient dans sa tête, Amy afficha soudainement une grimace perplexe, se demandant si l'idée qui était apparue dans ses pensées pourrait être approfondie. Puis, peu après cela, elle marmonna derrière sa main.

« Je me demande si en l'attendant dans un coin pour ensuite lui rouler subitement dans les jambes ça marcherait.. ? »


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Minspic
Maison Minspic
■ Messages : 378
MessageSujet: Re: ••• busted ! [pv Stanley]   Dim 26 Avr - 14:55


oh dear we are in trouble.


Finalement t’avais accepté de l’aider. Pourquoi ? Peut-être pas par pure bienveillance envers elle mais plus pour s’en débarrasser. Après le fait que cette idée soit efficace, le temps nous le dira ou non. Mais si tu lui venais en aide tu étais au moins à peu près sûr qu’elle ne te suivrait pas après en faisant son regard de chien battu.
Et puis, elle te demandait de l’aider pour emmerder quelqu’un. Il y a plus dur et contraignant comme « mission ». Surtout quand on sait à quel point tu adores faire chier ton petit monde.

Quoi qu’il en soit, ta réponse semblait scier aux attentes de la demoiselle puisque son regard s’illumina instantanément d’une lueur reconnaissante. Toi tu restais égal à toi-même, pas l’ombre d’un sourire, ni l’esquisse une risette, juste un air désabusé par le concept même de l’existence ; Life sucks en capital sur ton front.
Tu n’ouvris pas les hostilités concernant le brainstorming, bien que tu commençais à plancher quelques idées tu espérais que la demoiselle en ait déjà quelques-unes. Hélas, ce n’était pas tout à fait le cas.

▬  Merci ! Et pas vraiment non... une embuscade me semblait bien, mais c'est un peu trop vague comme idée. Il a tellement pris l'habitude qu'il va sûrement me remarquer très rapidement.

Vague, c’était bien mignon comme mot. Ce n’était pas comme ça qu’elle attendrait son frère, pas avec quelque chose d’aussi trivial. Non il fallait quelque chose de plus marquant, un truc qui marquerait ce type au fer rouge. Bref, il fallait jouer la carte du connard.
Elle cogitait plein régime et toi aussi, tenant ton menton entre tes doigts avec un air de profonde réflexion. La question était plutôt, jusqu’où comptait-elle aller pour ça ? Et surtout quels risques serait-elle prête à prendre ?  Combo grimaces perplexes, voilà le tableau de deux morveux entrain de plancher sur le coup du siècle ; the big one comme on dit.

▬ Je me demande si en l'attendant dans un coin pour ensuite lui rouler subitement dans les jambes ça marcherait.. ?

Tu hochas négativement la tête. Terrible idée, terrible, terrible.

▬ Laisse tomber les trucs instantanés. Il faut marquer le coup et voir plus grand.

T’avais beau réfléchir, c’était le vide intersidérale, le calme plat dans ta tête. Fin’, t’avais bien quelques idées mais c’était plutôt merdique en soit donc tu préférais les garder pour ta gueule, le temps de trouver mieux. Oh, peut être que…

▬ Des rumeurs.

Tu lâchas comme illuminé par la divine providence, all hail the helix.

▬ C’est un peu extrême mais tacher la réputation de quelqu’un c’est peut être le meilleur moyen d’arriver à tes fins. Si tout le monde lui tourne le dos sauf toi, il va forcément te porter plus d’attention. Pause. Après ouais, c’est carrément bâtard comme stratagème. Mais tu peux toujours essayer de, je sais pas moi, dégoûter sa copine ou son copain de lui ou faire la technique inverse et le coller h24 en le pourrissant de cadeaux.

Ou alors il restait un autre moyen, d’une efficacité tout à fait aléatoire.

▬ Sinon j’accepte de me mouiller dans ton histoire et je vais l’emmerder au point de te faire paraître pour un ange à côté. Pas sûr que ça marche par contre.




codes par shyvana


hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Namethia
Maison Namethia
■ Messages : 82
MessageSujet: Re: ••• busted ! [pv Stanley]   Sam 16 Mai - 1:44




Now you must become my buddy




« Laisse tomber les trucs instantanés. Il faut marquer le coup et voir plus grand. »
« Ohhhhhh »

Et comme l'idiote qu'elle était Amy le regarda d'un air presque admiratif, attendant patiemment les conseils qu'il aurait à lui donner. En fait, ça donnait presque l'impression de l'élève prêtant attention à chaque geste et parole de son maître, pour ainsi tenter de maladroitement reproduire la moindre action qu'il aurait pu vouloir lui apprendre. C'est qu'il avait l'air de s'y connaître en matière de sale coup ! Bon certes il avait refusé net l'idée de la benjamine Salford, mais n'était-ce pas pour le mieux ? Après tout, c'était un plan bien trop banal qu'elle avait déjà utilisé des milliers de fois alors forcément son frère avait commencé à se méfier. Néanmoins elle ne comptait pas le laisser seul à sa réflexion, entament un creusage de méninges dans un effort considérable : chacun de ses neurones tentait d'y mettre du sien, essayant de visualiser diverses tactiques pour – littéralement – renverser le pauvre Glen, qui n'avait rien demandé comme d'habitude. Tant les messages nerveux se précipitaient à toute vitesse dans son corps pour parvenir à sa matière grise, son cerveau finit par presque surchauffer : c'était à la limite de la fumée sortant des oreilles, pour ainsi dire.

« Des rumeurs. »

À cet instant précis Amy redressa la tête d'un seul coup, ayant l'air intéressée et attentive comme jamais. Aussi peu surprenant cela pouvait-il l'être elle n'avait jamais été autant à l'écoute d'un professeur qu'elle ne l'était là avec Stanley : en même temps ses propos allaient très certainement être enrichissants pour elle, et surtout divertissants. Avec un peu de chance elle pourrait le faire se tourner vers elle, son grand frère chéri ! Encore restait-il à voir si cela allait fonctionner. Observant son aîné de la même manière que le ferait un caninos bien dressé, attendant que l'on joue avec lui, la petite blonde ouvrit bien grand ses oreilles pour ne pas rater ne serait-ce qu'un mot de cette intelligence qu'elle considérait déjà comme supérieure à la sienne : en même temps ce n'était pas bien dur.

« C’est un peu extrême mais tacher la réputation de quelqu’un c’est peut être le meilleur moyen d’arriver à tes fins. Si tout le monde lui tourne le dos sauf toi, il va forcément te porter plus d’attention. Après ouais, c’est carrément bâtard comme stratagème. Mais tu peux toujours essayer de, je sais pas moi, dégoûter sa copine ou son copain de lui ou faire la technique inverse et le coller h24 en le pourrissant de cadeaux. »

Que le monde lui tourne le dos ? Cela ne serait pas bien compliqué. Après Amy ne voulait pas non plus le malheur de son frère mais... ne s'isolait-il pas déjà de lui-même ? Qui plus est dégoûter son copain ou sa copine serait probablement impossible car le problème étant : en avait-il un, pour commencer ? Elle n'en avait jamais eu écho, et puis il fallait admettre qu'il était de nature assez discrète quand il ne hurlait pas comme un putois après ses deux sœurs. Oh elle avait bien envie de protester par rapport à cette idée, non pas parce qu'elle serait cruelle mais avant tout parce qu'elle risquait de se montrer difficile à mettre à l'œuvre, à cause du manque crucial de vie sociale du petit Glennou. C'était triste en y pensant, mais il avait l'air réticent à l'idée de se sociabiliser alors elle n'allait pas lui forcer la main hein, sinon il allait probablement s'énerver, comme toujours d'ailleurs. Y avait-il seulement un jour où il ne râlait pas après Amy depuis leur arrivée dans l'Académie en fait ?

« Sinon j’accepte de me mouiller dans ton histoire et je vais l’emmerder au point de te faire paraître pour un ange à côté. Pas sûr que ça marche par contre. »
« Merci de ta coopération ! Mais...ton idée sera probablement compliquée. »

Croisant les bras en affichant un air perplexe sur son visage, la Namethia ferma les yeux et soupira soudainement.

« Ce que je veux dire par là, c'est qu'en matière de vie sociale Glen est un sacré loser. À ma connaissance il n'a pas tant d'amis que ça, ni même de copain ou de copine... il ne cherche pas tellement en fait, j'ai l'impression qu'il n'en a rien à faire. »

Mais dans tout cela il y avait une idée qui l'intriguait particulièrement : celle de couvrir son cadet de cadeaux. Cela pourrait sembler surprenant mais jamais elle n'y avait songé, enfin pas depuis l'épisode de La Poiscaille dans le pot de peinture. Ce jour-là elle avait vraiment voulu lui faire plaisir en rendant son magicarpe classe, s'étant dit avec Faith qu'il serait probablement content. Sauf que visiblement l'idée d'avoir son pokémon trempé dans de la peinture dorée ça l'avait plus rendu fou qu'autre chose. Du coup elle ne savait pas trop quoi lui offrir, sans qu'il ait l'impression que c'était pour racheter toutes les bêtises qu'elle avait pu faire. Peut-être que le brun avait la réponse ? Lorsqu'elle rouvrit les yeux son regard se mit à pétiller d'espoir, se posant aussitôt sur son 'maître' : vu qu'il semblait s'y connaître en matière de gain d'attention, il devait probablement connaître les montagnes de cadeaux susceptibles de captiver l'attention et surtout l'affection d'une personne. Peut-être plaçait-elle trop d'espoirs en lui, mais en même temps il fallait la comprendre : elle était désespérée, et il semblait tellement mieux renseigné qu'elle alors forcément... autant s'instruire.

« Mais l'idée de le noyer sous les cadeaux me plaît pas mal ! Par contre je ne vois pas quoi lui offrir... la dernière fois que j'ai essayé de lui faire plaisir il s'est transformé en boule de nerfs... »


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Minspic
Maison Minspic
■ Messages : 378
MessageSujet: Re: ••• busted ! [pv Stanley]   Jeu 21 Mai - 18:24


oh dear we are in trouble.


Tu te demandais bien comment tu avais fini par en arriver là, réfléchissant au moyen de pourrir l’existence (ou non) d’un type que tu ne connaissais que de vue (et encore, tu n’étais même pas sur de connaître la bonne personne) en compagnie de sa petite sœur qui semblait être la caricature parfaite de la cadette en manquante d’affection. Difficile de ne pas compatir au sujet de sa cause, même si tu étais enfant unique. L’inconvénient d’avoir un père qui ne vous prête jamais la moindre attention. Enfin.
Tout cela pour constatait que tu te sentais un peu professeur, maître dans l’art de la farce de mauvais goût que la susnommée Amy écoutait avec des yeux ronds comme des billes. Tu ne t’étais jamais senti si intéressant depuis ce jour, aux yeux d’une demoiselle plus petite que toi. Une enfant, sans doute parce qu’elle ne devait pas dépasser le mètre cinquante. Tu te demandais même par quel miracle elle était ici. Une élève ? La fille d’un professeur peut être ? Des questions que tu considéras judicieux de garder pour plus tard… Pour le moment, la priorité était aux affaires ; ses affaires. Tu acceptas même d’y apporter une contribution minime, du moment qu’elle ne couterait rien que ce soit de ta réputation auprès du corps enseignant qu’en terme de ressources pécuniaires. Un poil radin ? Non. La charité possède simplement quelques limites.

▬ Merci de ta coopération ! Mais...ton idée sera probablement compliquée.

Elle croisa les bras, perplexe, après avoir bu la moindre de tes paroles comme un nectar précieux lui permettant de découvrir une forme nouvelle de savoir. Sur ce point-là pourtant, elle se permit d’émettre un désaccord, apportant sa part de connaissances ; un ingrédient pour la concoction de ce plan parfait.

L’explication justifiait, entre autre, pourquoi ce nom ne te parlait que légèrement. Si son frère était bel et bien d’un looser, tu ne risquais pas d’avoir fait plus amples connaissances avec lui. La cible restait donc un mystère pour toi mais cette information pourrait bien avoir un rôle central si elle était utilisée de manière avisée.
Amy, elle, semblait avoir vu dans ce brainstorming une idée plus prometteuse que le reste. Une pépite qui suscita de nouveau son attention après quelques secondes de réflexion. Elle approuva l’idée de le couvrir de présents.
Une idée sûre qui n’était en aucun cas un risque en cas d’échec. Tu avouais toi-même préférait cette idée aux autres, peut-être pour la simple et bonne raison qu’elle te permettait de ne pas t’impliquer directement dans la suite des opérations. Etre le cerveau, seulement le cerveau, était le plus beau rôle que l’on puisse t’accorder. Tu approuvas donc d’un hochement de tête, un air pensif sur le visage, un léger sourire dévoilant tes canines anormalement pointues.

▬ Dans ce cas, voyons ce que ton frère aime et ce qui pourrait rentrer dans tes moyens. Si Glen est ici, c’est dresseur. Donc ce dresseur devrait aimer les pokémons. Ton ainé en a peut-être un favori que tu pourrais capturer pour lui ? Une idée ?



codes par shyvana


(défi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ••• busted ! [pv Stanley]   

Revenir en haut Aller en bas
 

••• busted ! [pv Stanley]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Primepoc :: Zone RP : L'académie Primepoc :: Alentours de l'académie :: Jardins-