bienvenue

Partagez | 
 

 Fringale Nocturne [ft. Alexia Himeka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
■ Messages : 85
MessageSujet: Fringale Nocturne [ft. Alexia Himeka]   Jeu 19 Mar - 13:42

Les cuisines. Le garde manger de l'Académie. S'y rendre le soir n'était pas trop conseillé, mais c'était pour accompagner une demoiselle ayant peur du noir donc il n'y avait rien à craindre pour des remontrances. Oui, c'était ca la version non officielle mais qui primait si jamais ils venaient à se faire surprendre une fois là bas.Il y avait aussi la version du somnambulisme ou encore même celle de la prise d'otage. Qu'il avait été contraint de l'y emmener sous la menace. Avec sa dégaine, ca pourrait marcher. C'est donc avec son carton en main qu'il ouvrit la marche jusqu'à arriver à destination. Aussitôt arrivé, son regard se tourna directement vers les frigos et la chambre froide. A tout les coups, il devait y avoir de la bonne viande et des bons petits plats, qui n'attendaient qu'à être réchauffé pour être servi. L'Hasegawa en avait l'eau à la bouche, rien qu'à l'idée de goûter à chacun des plats présents de l'autre côté de la porte de la salle froide. Il fallait juste se débarrasser du gros cadenas qui bloquait l'entrée. Cherchant un moyen d'outrepasser cette contrainte, le surveillant aperçut un placard dont la porte droite était ouverte, laissant dépasser un pot de glace Vanilux goût vanille, si l'on se fie à la couleur du couvercle.

Se ruant sur le pot, il l'enfourna dans son fourre tout avec une cuillère. Une en moins parmi toutes celles qui se trouvaient dans le tiroir, le personnel de cuisine ne s'en apercevrait même pas. Et puis, personne n'irait soupçonner le surveillant. Il nierait en bloc de toute façon. Il fallait juste qu'ils n'insistent pas. Niveau volonté, Shin était plus proche de zéro que du cent pour cent. Si jamais quelqu'un entrerait ici dès maintenant, ça serait la fille qui se mangerait tout. Et c'était pas voulu cette façon de parler, bien qu'étant dans le garde manger. Promis. De toute, le sans-abri savait se rendre invisible aux yeux de tous. Un tour dans son carton, entre ceux des stocks. Après, il fallait que les nouveaux arrivants ne ferment pas les portes de la cuisine. Mais vu le stock de nourriture, ça ne dérangerait pas plus que ça notre clochard de se faire enfermer. Il maintiendrait sa cachette jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de risque et s'éclipserait le moment venu. Voilà. Son plan était parfait. Restait plus qu'à savoir si l'autre fille désirait simplement manger un bout ou carrément se remplir la panse au sens brut du terme.

Prend un paquet de gâteaux et remonte vite. Ca suffit amplement pour un casse dalle nocturne.

Il voulait être seul pour que son plan marche. Quoique, après mûre réflexion, il lui fallait un bouc émissaire. Quel idiot, elle devait rester longtemps en fait. Faire connaissance ? Pourquoi pas. Faut bien commencer par quelque chose.

Ouais non, reste un peu. C'est trop grillé si tu remontes de suite, surtout à cette heure. Le directeur ou Miaouss doit être en train de ronder.

Ronder, vocabulaire de surveillant. Il venait de l'inventer, et ça allait plutôt bien dans la phrase. Par contre il avait oublié quelque chose, mais s'en rappelait pas. Qu'est ce que ça pouvait bien être.... AH OUI ! Se présenter.

Au fait, comment t’appelles tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Minspic
Maison Minspic
■ Messages : 250
MessageSujet: Re: Fringale Nocturne [ft. Alexia Himeka]   Mer 25 Mar - 20:31

Ils arrivèrent bien vite aux cuisines, et tout aussi rapidement ils aperçurent sans surprise l'énorme cadenas qui condamnait les portes de celles-ci. C'était prévisible mais vraiment dommage. Dans ce cas ils n'auraient qu'à le faire céder avec une des barrettes à cheveux de la demoiselle, comme dans les vieux films nuls et absolument pas réalistes. Et après quoi ? Le cadenas se remettrait tout seul pour que ce soit pas grillé ? Non c'était beaucoup trop risqué, déjà qu'ils en prenaient un de risque en venant ici en pleine nuit alors que l'académie était surveillée à ces heures-ci. C'est alors qu'elle vit le surveillant qui l'accompagnait se ruer vers un placard ouvert, s'emparer d'un pot de couleur jaune, avant d'ouvrir un tiroir pour s'emparer discrètement d'un ustensile. Il avait dû repérer de la nourriture pour se hâter comme ça. Dans ce cas il avait bien plus l'oeil qu'elle qui n'avait pas du tout remarqué ce placard dont la porte n'avait pas été fermée, pour le plus grand bonheur de cet étrange type qui avait bien l'air d'avoir plus faim qu'elle. Il s'adressa alors à la brune, lui sommant de prendre un gâteau et de remonter, puisque cela suffisait pour une petite fringale nocturne. Il se rattrapa bien vite cependant, pour une raison qui échappait à la demoiselle.

- Ouais non, reste un peu. C'est trop grillé si tu remontes de suite, surtout à cette heure. Le directeur ou Miaouss doit être en train de ronder.

De ronder oui, tutafeh, bien évidemment. Pourquoi se rattraper ainsi ? Il voulait attendre le bon moment pour qu'elle se fasse chopper c'est ça ? Elle choisi de rester sur ses gardes, comme à son habitude, car même si ce mec était surveillant il restait bien trop étrange pour ne lui vouloir que du bien. Déjà qu'il avait bizarrement choisi de l'accompagner, sûrement pour profiter du fait qu'il pourrait la balancer en prétendant l'avoir surprise ici alors que lui aurait bien assez eu le temps de se remplir comme il se devait la panse, pendant qu'elle ferait sauter quelques points à sa maison et subirait une sanction digne d'un viol de couvre-feu. En somme, elle n'avait en aucun cas l'avantage ici donc mieux valait être vigilante, bien qu'il y eût des chances qu'elle se fasse des films.

- Bien évidemment, en train de ronder. Vaudrait mieux pas qu'ils m'attrapent pour pas que je vous balance, dit-elle sur un ton qui se voulait inquiétant, alors que ce n'était pas vraiment son intention que de le dénoncer.

Sur ces mots, elle se dirigea vers le placard que le surveillant avait découvert, cherchant quelque nourriture qui lui permettrait de se sustenter à sa guise. Elle tatonna des doigts pour ce faire, avant de poser sa main sur une forme rectangulaire qu'elle sorti du meuble. Sur l'emballage se trouvait un Givrali d'une étrange couleur plus foncée que celle qu'un pokémon de son espèce était censé arborer. Le reste était illisible dans le noir, mais ça avait l'air de convenir. Elle enleva doucement l'emballage, avant de légèrement sursauter quand le surveillant lui demanda son nom. Elle se tourna vers lui en finissant de faire ce à quoi elle s'attelait déjà, avant de lui répondre.

- Je m'appelle Alexia. Et vous êtes qui vous, Monsieur le surveillant bizarre qui vole dans les placards et qui attend probablement que je me fasse pincer avant lui ? C'était une blague tout à l'heure au fait, je vais pas vous balancer vous inquiétez pas. Tant que vous ne le faites pas bien sûr.

De toute façon tant pis si elle faisait pincer, elle n'avait pas l'intention de s'en aller tant qu'elle ne se serait pas suffisamment nourrie, non mais, elle n'allait pas retourner dans son lit le ventre vide non plus, il ne fallait point y compter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
■ Messages : 85
MessageSujet: Re: Fringale Nocturne [ft. Alexia Himeka]   Ven 10 Avr - 16:58

Voilà un nom bien commun que l'Hasegawa pouvait enfin mettre sur le visage de cette insolente élève. Toutefois, il fallait admettre qu'elle en avait dans le pantalon pour lui parler comme ça. Il avait beau être surveillant et plus âgé qu'elle, le mendiant ressentait une sorte de gêne atroce suite aux propos assez déstabilisant de cette dernière. Une certaine fourberie en elle faisait un peu peur au sans abri qui recommençait à se faire dessus. Cette fille avait deviné toute la stratégie que Shin avait mit en place. Dangereuse. Elle pourrait être nuisible si jamais elle ne rejoignait pas son cercle de relations...

Tu peux m'appeler Hasegawa. Ne t'en fais pas, je ne vais en rien te trahir...du moins pour cette fois.

Plus qu'un sourire satisfait, ça lui donnait une tête de débile mental. Comme s'il se foutait carrément de la jeune étudiante. C'est ce qu'il voulait faire croire en tout cas, d'où la pose de super-héros-trop-classe-de-la-mort-qui-tue-trop-tellement-il-a-la-classe. En vrai, il était surtout en train de se chier littéralement dessus. Il n'avait vraiment pas l'habitude de trainer avec des gosses et autres gens. L'envers du décor en gros. L'Hasegawa n'était qu'un mec banal sans histoire qui trainait dans la rue avant qu'on lui propose ce poste inespéré. Cette académie, il n'y était pas trop trop attaché bien que le personnel l'ait accueilli les bras ouverts. L'établissement avait ouvert il n'y a pas beaucoup de temps, il devait y rester le temps que d'autres surveillants plus compétents que lui n'arrivent avant de pouvoir retrouver les bords de la route.
Pourquoi penser à tout ça maintenant ? Était ce le fait que son ventre hurlait famine et qu'il se trouvait dans la cuisine ? Probablement. En tut cas, fallait se hâter car des bruits de pas se firent entendre. A en juger de la distance, les deux intrus n'avaient plus le temps de repartir et devaient se cacher et patienter pour pouvoir quitter les lieux en toute sécurité. Poussant Alexia dans un placard à balais, il lui dit de ne pas faire de bruits avant de bloquer la porte et d'aller se mettre sous une pile de cartons. Est ce que ça allait être suffisant ?

Mais... Qu'est ce que je fous ? C'est moi le surveillant !

Cette prise de conscience tomba assez mal car un liquide sucré coula le long de sa tempe. Est ce qu'un pot de crême glacée venait de se vider sur lui et lui seul ? De tout les cartons qui étaient empilés au même endroit, pourquoi fallait il que ce soit le sien précisément ?

Dame Fortune je vous remercie de cette attention.

Et il commença à manger ce qu'il y avait, allant même jusqu'à lécher ses vêtements couvert d'urine sans se soucier du gout. Ca donnait un peu plus de saveur à ce dessert de luxe après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Minspic
Maison Minspic
■ Messages : 250
MessageSujet: Re: Fringale Nocturne [ft. Alexia Himeka]   Mer 29 Avr - 15:56

Le surveillant avait décliné son nom : Hasegawa. Il ajouta également qu'il ne la trahirait pas, enfin pas cette fois-ci. La demoiselle ne savait pas comment le prendre, et sa perplexité ne s'arrangea pas à la vu du sourire étrange de l'homme, qui venait donc de sous-entendre qu'il avait bien l'intention de la trahir. Si l'Himeka ne savait pas quoi penser, elle n'en mena pas large alors qu'il venait de se moquer d'elle. Mais qu'importe, elle avait faim, et l'odeur que son compère dégageait la fit quelque peu reculer, afin d'être assez loin de lui pour que cette senteur cesse de lui arracher ses pauvres narines vierges et innocentes. Elle ne voyait pas grand chose dans la pénombre. Elle tâtonna alors des mains le mur contre lequel elle avait l'air d'être collée, à la recherche d'une porte ou d'un placard sec contenant de la nourriture qui l'était tout autant. Soudain, elle crut entendre de légers bruits de pas, et avant qu'elle ne comprenne ce qu'elle arrive, elle fut poussée dans un placard qu'elle avait cherché malgré elle. Elle essaya de pousser la porte mais elle était déjà bloquée.

Le surveillant venait de se foutre d'elle. Non seulement il l'avait coincée ici, avec en plus le fait que si il la laissait là, elle serait découverte au petit matin et ça risquerait fortement de chauffer pour elle, mais en plus il s'était probablement enfui en entendant les pas, alors qu'en tant que surveillant, il n'avait rien de particulier à craindre. Décidément ce type était la personne la plus douée qu'il lui avait été donné de rencontrer. La Minspic aurait dû réfléchir à deux fois avant de descendre avec lui, ou bien avant même de l'avoir abordé. Déjà qu'un mec qui dort dans les couloirs c'est suspect, alors si en plus elle le suivait, il ne pouvait rien lui arriver de bon. La brune tenta de repousser la porte, mais en forçant, une caisse tomba sur elle, lui tapant en plein sur la tête. Pendant quelques secondes où elle fut déboussolée, en plus d'avoir fait du bruit, elle tomba à genoux, manquant de faire un infarctus.

- Bordel de gniiiiiiiiiih......

Elle essaya de pousser la porte, en vain. Il l'avait vraiment bien enfermée ce bougre. En plus de l'avoir mise dans la merde, si elle prenait en compte le fait qu'il aurait pu très bien s'enfuir. Ou alors il devait être en train de s'empiffrer, ayant profiter d'un moment d'inattention pour la neutraliser et ainsi ne plus l'avoir dans les pattes. Il ne l'avait même pas poussé dans un placard avec de la nourriture, c'était d'une cruauté abjecte.

- Vous allez m'ouvrir maintenant ? Ou vous vous êtes barré ? dit-elle avec une voix dépassant le chuchotement, mais pas trop forte pour autant. Il manquerait plus qu'elle se fasse griller tout de suite, alors que les pas qu'elle avait entendu tout à l'heure avaient l'air d'être bien loin désormais.

- Dernière fois que je descends avec un type aussi chelou, dit-elle en se chuchotant à elle-même, consciente du pétrin dans lequel il l'avait probablement mise.

Le pire dans tout ça, c'est qu'elle avait encore faim, alors que lui avait dû s'en aller avec des paquets de bouffe, sans elle, sans lui en laisser, tel un lâche. Elle lui en voulait avant même de savoir si oui ou non il était resté. Elle avait bien peur de ne pas avoir fini d'entendre parler de ce surveillant chelou qui se prénommait Hasegawa. En tout cas, s'il l'avait bien laissé ici, elle ne le balancerait pas pour autant auprès du Directeur ou de Miaouss, même si elle n'appréciait pas trop ce type pour le moment, elle n'était pas une puérile cafteuse. Bien que l'idée paraissait séduisante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Fringale Nocturne [ft. Alexia Himeka]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fringale Nocturne [ft. Alexia Himeka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Primepoc :: Zone RP : L'académie Primepoc :: Rez de chaussée et 1er étage :: Cuisines-