bienvenue

Partagez | 
 

 Once, we were strangers ◢ Nemesis Hawkins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maison Namethia
Maison Namethia
■ Messages : 208
MessageSujet: Once, we were strangers ◢ Nemesis Hawkins   Mer 25 Mar - 15:37





Sad girls

smock a lot.



Tu crois qu’il est mignon ? La petite voix demande, curieuse.

▬ Je sais pas.

Tu réponds, en haussant les épaules. Perchée devant la glace, le cul posé sur le lavabo, tu noues tes cheveux. Tu passes les doigts dedans, les coiffes, les décoiffes. Tu passes du chignon à la queue de cheval, puis tu renonces et lâches le tout. Des mèches éparses se collent devant ton visage, y’a des nœuds. C’est joli, s’exclame petite voix avec ironie.
Tu souffles pour dégager ton visage, ta frange improvisée virevolte. Au diable les conventions ! Petite voix s’écrit. Rien à foutre, t’iras comme ça. T’es pas là pour ressembler à une barbie, stupide archétype de beauté qui colle à la peau du genre féminin. Sois belle et tais-toi, c’est ce qu’on apprend aux filles dès le berceau. Toi t’façon, t’es habillée comme un sac, un sac poubelle même et tu t’en bas allégrement les steaks.
Remarque, c’est une douce ironie pour quelqu’un de bon à jeter. Ton foie, c’est une éponge, tes poumons ont plus souffert de la fumée que le conduit d’une cheminée. Manquerait plus que tu passes sous tout le monde et qu’il te prenne l’envie de te percer les veines avec des petites aiguilles.
Wow, stop… Petite voix fait la gueule, toi aussi. C’est pas ton genre la déprime, c’est pas toi. Mais ça arrive, parfois, dans un moment de lucidité. Tu te découvres alors l’âme d’un Icare, à te brûler les ailes en voulant voler trop près du soleil.
Puis t’oublies, ton esprit divague de nouveau et petite voix te suggère de piquer une clope dans ce paquet là-bas, celui abandonné sur la table.

▬ Pas bête.

Tu l’attrapes, la coinces entre tes lèvres et tu sors pour le Bekipan boiteux, une veste sur le dos.

T’as jamais vu Nemesis. Tu connais son job, tu sais que c’est ton collègue, t’as choppé son numéro dans l’annuaire de l’académie. C’est tout.
T’as rendez-vous avec l’inconnu. C’est le mystère. Un peu d’adrénaline coupée avec du tabac et tu te sens pousser des ailes ; même si c’est plutôt du genre baudruche gonflée à l’hélium qui prend son envol vers une destination aléatoire. Mais c’est déjà un semblant de liberté, c’est déjà ça, c’est déjà bien.

Tu traînes les pieds à l’extérieur, flânes en jetant parfois un œil à l’heure sur ton téléphone ; 20:30, 20:43, 20:49. T’arrives finalement devant le bâtiment, te poses devant l'entrée en attendant ton invité, la clope au bec. Tu lui précises évidemment, un petit sms et le tour est joué.

Hey je t’attends devant
la meuf avec la crinière rose si t'connais pas ma tête

Et tu poirotes, observant avec une fascination curieuse le tabac en train de se consumer, se rétractant lorsque le feu s’en rapproche, un peu plus à chaque bouffée de fumée que tu recraches.

(c) blondie sur epicode

hrp:
 


Dernière édition par Indiana Ainsworth le Mar 28 Avr - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Once, we were strangers ◢ Nemesis Hawkins   Lun 30 Mar - 16:17


Once, we were strangers

AVEC — Indiana (Jones) Ainsworth



Tout commença par une conversation par SMS qui avait été lancée assez tard dans la nuit pour finalement se terminer au début d'un après-midi. Les deux concernés s'étaient donnés rendez-vous au békipan boiteux à 21 heures, car une certaine Indiana avait quelques questions à lui poser par rapport à la matière qu'il enseignait. Ça ne dérangeait pas Nemesis de faire des cours particuliers, s'il pouvait rendre service tant mieux ! Bien qu'en vérité, ça ne changerait rien à sa vie donc il s'en fichait pas mal aussi. Entamant petit à petit les préparatifs pour se rendre le plus présentable possible, un dilemme se présentait à lui : prendre ou ne pas prendre Caelum ? Combien de temps ça faisait depuis qu'elle n'avait pas pris l'air ? Cette Salamèche avait un sale caractère quand elle le voulait, surtout si elle ne sortait jamais ou très rarement... Par peur de subir ses caprices, le professeur décida de la prendre avec lui.

« Je te sortirai une fois qu'on y sera et si c'est possible. Ne m'en veux pas. »

Il mit la pokéball dans l'une des poches de sa veste tandis que dans la seconde se trouvait son téléphone portable, il en aurait certainement besoin pour reconnaître la personne. Peut-être qu'il travaillait dans cette Académie, mais ça ne faisait pas longtemps et il n'était pas le genre de personne qui s'empressait de se jeter sur tous les nouveaux venus pour les connaître rapidement et lier un lien d'amitié. Au contraire, l'Hawkins préférait rester dans son coin à lire, à jouer ou à faire travailler sa mémoire pour passer le temps. Et depuis peu, il partait hors de Primepoc pour faire des captures, il voulait que Caelum se sente moins seule. Avant de partir pour le Békipan boiteux, le brun resta longtemps planté devant son porte-monnaie... Devait-il faire le galant en payant tout ce qu'ils allaient boire ou ferait-il en sorte à ce que les deux ne prennent rien ? Oh... Un verre ou deux n'allaient pas les tuer... Sauf que lui, il prendrait sûrement une boisson non alcoolisée sachant qu'il déteste finir saoul, surtout que ça lui arrivait vite puisque ce n'est pas un adepte de ce genre de boisson. Rangeant son porte-monnaie dans la poche où il y avait déjà son portable, il put sortir de Primepoc pour aller au bar.

De longues minutes plus tard, ses pieds pouvaient enfin toucher le sol de Pom'depik, un village plutôt intéressant et chaleureux. Il continua de marcher, cherchant le fameux bar de son regard... Il espérait ne pas être en retard à cause de ça, mais ce n'était pas une ville non plus, il fallait simplement quelques minutes de plus. Lorsqu'il aperçut le Békipan boiteux, Nemesis se mit à soupirer, se disant qu'il n'avait pas trop pris de temps pour le trouver. Toutefois, il sentit son téléphone vibrer et le sortit directement.

« Hey je t’attends devant 
la meuf avec la crinière rose si t'connais pas ma tête »
Fut le message qu'il reçut.

Arf, elle était arrivée avant lui... Bon ce n'était pas un problème très grave non plus, il n'avait pas de retard et c'était l'essentiel. Heureusement qu'il n'était pas pointilleux sinon ça n'aurait pas fait le même effet. Par ailleurs, ce SMS le fit rire légèrement. Il était vrai qu'une crinière rose ne passait pas inaperçue, même en pleine nuit. Pendant que l'enseignant se dirigeait doucement vers Indiana, il s'occupait de répondre à son message :

« Je te vois. »

Avait-il envoyé bien qu'il se trouvât devant elle maintenant et qu'il s'amusait à lui montrer l'écran de son téléphone pour qu'elle puisse le voir. Ok, le dresseur avait l'air d'un idiot, mais c'était une façon originale de se présenter devant une personne, non ? La regardant de bas en haut, il fit un fin sourire.

« Je suppose qu'on peut passer l'étape de la présentation, n'est-ce pas ? Je t'attends à l'intérieur du bar. »

Après tout, elle devait terminer sa cigarette avant, non ? Et il n'allait pas rester avec elle alors qu'il avait un peu de mal avec cette odeur. Il rentra à l'intérieur et ne s'installa pas à une place tout de suite, préférant attendre la seconde membre du personnel pour se montrer un peu plus poli qu'à son arrivée.

Hors RP:
 





(c) MEI SUR APPLE SPRING


Revenir en haut Aller en bas
Maison Namethia
Maison Namethia
■ Messages : 208
MessageSujet: Re: Once, we were strangers ◢ Nemesis Hawkins   Dim 5 Avr - 18:23





Sad girls

smock a lot.



Tu fais des ronds de fumées avec ta bouche, plus grands, plus petits, plus plats, plus ronds. Ça t’amuse de les voir s’envoler, ou disparaitre, emportés par un coup de vent ou balayés par le bras d’un passant. Il y a d’autres fumeurs devant la taverne, des gens de toutes carrures, de tous âges et de tous genres. Certains sont trop jeunes à ton goût pour avoir une clope au bec, d’autres n’ont tout simplement pas une tête à clopiner. Comme certains n’ont pas une tête à chapeau. C’est marrant comme ta tête définie des tas de choses.

Ton téléphone vibre dans ta poche, te tire de ton observation. Tu baisses la tête, t’apprêtant à le récupérer, bien que tu te voies contrainte de relever brusquement la tête en voyant un inconnu se poster devant toi, son téléphone entre les mains.

Je te vois.

Tu lis.
Alors c’est lui Nemesis ? Tu lâcherais presque un soupir de soulagement tant tu t’attendais à autre chose. Un mec un peu glauque peut-être, plus âgé et défroqué avec des grosses lunettes et les cheveux gras. Eventuellement la main dans le slibard.
Mais au lieu de ça, tu as à faire à un type tout à fait normal. Le standard, même. Enfin il n’y a pas de standard, mais il a une tête de garçon… Normal ? Du peu que la normalité existe.

▬ Je suppose qu'on peut passer l'étape de la présentation, n'est-ce pas ? Je t'attends à l'intérieur du bar.

Ah euh. Tu t’apprêtes à répliquer mais la clope entre tes doigts justifie la raison pour laquelle il préfère t’attendre à l’intérieur. Tu la grilles en vitesse –elle est déjà presque finie de toute manière- et tu rentres pour le rejoindre après t’être débarrassée du mégot.

▬ Désolé pour l’attente. Bon on s’installe ? On va pas rester debout quand même.

Sur ses mots, tu repères une place tranquille à côté de la fenêtre, la lui désignes du regard comme un endroit potentiel où se poser.

(c) blondie sur epicode

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Once, we were strangers ◢ Nemesis Hawkins   Mar 28 Avr - 13:18


Once, we were strangers

AVEC — Indiana (Jones) Ainsworth



A quelques pas du bar, Nemesis prit son portable en main et envoya un SMS à Indiana pour lui dire qu'il la voyait. En même temps, c'était compliqué de cacher des cheveux roses et les deux en étaient parfaitement conscients. Cependant, lorsque le professeur avait terminé de taper son message, il se trouvait en face de cette femme, qui était en train de fumer, et lui montra son téléphone d'un air amusé. Il serait certainement pris pour un crétin, mais qu'il en soit ainsi, il ne faisait pas spécialement attention à l'image qu'il pouvait dégager. L'avantage de pouvoir envoyer des SMS ou d'être le collègue d'une autre personne était qu'ils pouvaient passer l'étape de la présentation et le brun ne se gênait pas pour le faire savoir.

Celui-ci entra en premier à l'intérieur du Békipan boiteux... Il avait du mal avec l'odeur de la cigarette et peut-être que la membre du personnel l'avait remarqué ? Ce n'était pas très poli de sa part alors il l'attendit comme pour tenter de se rattraper. La rosée arriva peu de temps après lui et semblait avoir trouvé une place parfaite pour les deux, disant, dans un même temps, qu'ils n'allaient pas rester debout toute la nuit. Il était entièrement d'accord avec elle donc il regardait ses yeux pour, ensuite, suivre son regard jusqu'à ce qu'il remarque, à son tour, cette place tranquille proche d'une fenêtre. L'homme s'y dirigea en premier et tira l'une des deux chaises, mais il ne s'y installa pas pour autant, c'était celle pour Indiana. Pour lui, il dut faire légèrement le tour de la table afin de se retrouver en face de la surveillante. Maintenant, il ne manquait plus qu'un serveur pour que ce soit parfait, mais en attendant, ils pouvaient déjà commencer à discuter.

« Ce bar est plutôt pas mal finalement » Débuta-t-il, regardant tout ce qui se trouvait autour d'eux. « Mais le sujet n'est pas vraiment ça. Du coup, n'hésite pas à tout dire pour que je puisse bien te conseiller. »

Un fin sourire se trouvait sur ses lèvres et il attendit patiemment la réponse de sa collègue. Pendant ce temps, un serveur venait à leur rencontre, sortit un bloc-note et fut prêt à prendre la commande de ces deux personnes. Nemesis laissait d'abord la femme commander et quand il put demander un verre d'eau, pour commencer en douceur, il le fit. Cela pouvait surprendre n'importe qui, mais il ne s'en préoccupait pas des masses, ce n'était qu'un début après tout, ce serait bête d'aller dans un bar pour payer un verre d'eau, n'est-ce pas ?

Hors RP:
 





(c) MEI SUR APPLE SPRING


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Once, we were strangers ◢ Nemesis Hawkins   

Revenir en haut Aller en bas
 

Once, we were strangers ◢ Nemesis Hawkins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Primepoc :: Déchets du forum :: Poubelle générale :: Archives RP :: Zone académique-