bienvenue

Partagez | 
 

 Together with the『lonely you』[ft Glen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maison Drathem
Maison Drathem
■ Messages : 106
MessageSujet: Together with the『lonely you』[ft Glen]   Dim 5 Avr - 1:18






Réunion



Après en avoir parlé ou du moins y avoir pensé depuis si longtemps sans pouvoir le faire pour autant, c'est avec grand contentement que la violette s'allonge dans l'herbe. Légèrement fraîche peut-être à cause d'une pluie survenue plus tôt, il n'empêche que c'est pour Faith le lieu idéal pour faire une bonne sieste. Une longue, longue sieste.

Dire que Faith aime dormir, c'est loin d'être un mensonge, Faith adore dormir même. C'est sa politique, enfin après celle de l'effort minimum, bien entendu. C'est même logique d'une certaine façon, ou plutôt le cas contraire ne l'aurait pas été. Ou quelque chose du genre, parce que souvent dans la tête de Faith ça se complique sans raison, juste comme ça, peut-être aussi pour se donner un air plus intelligent pour un instant.

Ruru vient se coucher en boule sur son estomac, cherchant la chaleur, frileux petit Pokemon que voilà. Passant longuement la main dans la fourrure du renard, une petite réflexion de la violette sur la vie, qu'au final des moments simples comme celui-ci sont suffisants, et surtout précieux, plus qu'il n'y paraît. De son point de vue, il faut en prendre grand soin, mais peut-être cette pensée est-elle aussi motivée par sa peur de perdre quoi que ce soit.

Faith ne change jamais, et jamais ne change cette peur de perdre quelque chose, cette peur de décevoir et d'être blessée au final. Et elle arrive encore à se prétendre adulte, ou du moins mature et responsable. C'est un beau mensonge que voilà paraître, mais la violette ne peut rien y faire, c'est une question de nature, comme sa nature quelque peu irréfléchie.

Laissant échapper un soupir en tentant de chasser cette réflexion peu agréable, une ombre vient troubler son soleil, une silhouette vient lui servir de parasol contre son gré. Avec un grognement mécontent la demoiselle relève la tête, avant d'observer un visage connu. Une tignasse blonde et des yeux bleus, bleus. Et surtout cette moue presque mécontente, pas de doute sur l'identité du jeune homme.

-Ah, yo Gleny' ~

Nonchalante comme toujours, la violette ne prend même pas la peine de se relever pour saluer son frère, se contentant d'un signe de main pendant que Ruru lève la tête un instant. Et un moment, la jeune fille espère ne pas s'engueuler avec lui aujourd'hui, parce qu'au fond elle l'aime bien.




(c) MEI pour APPLE SPRING



Dernière édition par Faith Salford le Mer 8 Avr - 21:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Minspic
Maison Minspic
■ Messages : 77
MessageSujet: Re: Together with the『lonely you』[ft Glen]   Dim 5 Avr - 16:44


Together with the『lonely you』



Après une matinée relativement peu intéressante, un repas correct mais sans plus, voilà un après-midi ensoleillé qui s'annonce. Bon, c'est déjà ça, c'est pas si mal. C'est au moins ça on va dire. On est dans cette période où l'on sort de l'hiver mais où il fait quand même assez froid, ce serait pas mal que le printemps se magne de se montrer. Peut-être que ça va commencer aujourd'hui ? Ce serait pas mal, tiens. Le soleil réchauffe, le soleil illumine, le soleil donne de l'espoir. Mais ne crions pas victoire trop vite — eh oui, mieux vaut ne pas avoir un espoir déçu. Et peut-être même être agréablement surpris par la suite ? … Je soupire. Sérieux, pourquoi je fais tout ce fromage juste sur la météo ? Quelle vie passionnante j'ai, dis donc. Pff… Voilà, je suis à nouveau de mauvaise humeur. Il faut vraiment pas grand chose pour me vexer, ou du moins faire tomber mon humeur «neutre» (parce que moi de bonne humeur, c'est genre super rare). Résultat je fais la tête à cause de moi-même. Génial. Tu es génial Glen, un génie incompris. Mais oui, bien sûr. Tss.

Bref. Cessons ces absurdité et sortons prendre l'air, puisqu'il fait beau. Je n'ai pas spécialement envie d'aller à l'extérieur, étant donné que je vais avoir du mal à me défendre si un Pokémon (ou un Dresseur ?) m'attaque, ou si je veux ne serait-ce qu'en capturer un. Tristesse. J'ai pas vraiment envie non plus de m'entraîner, laissons La Poiscaille tranquille pour aujourd'hui, c'est pas facile pour elle. J'irai peut-être passer du temps avec elle un peu plus tard, ça compensera si je passe une mauvaise journée. Voilà, c'est ça. C'est idiot, quand même. Nouveau soupir. J'ai vraiment du mal à être de «bonne humeur» en ce moment. Ça change de la maison, l'Académie, c'est différent, je suis encore un peu perdu je crois ? Rah, on s'en fout, le problème c'est juste que j'ai du mal avec les gens et que je me sens stressé pour un rien, c'est pas nouveau, putain. faut vivre avec et puis voilà. N'y pensons plus, ça ne m'avance à rien. Strictement rien, si ce n'est encore moins de chances de sourire aujourd'hui. Voilà.

Je sors du bâtiment me semblant austère malgré les rayons de soleil traversant les fenêtres, et lesdits rayons de soleil agressent mes yeux sans prévenir. Merci. Je mets ma main devant, histoire de m'adapter -c'est vraiment fourbe ça !-, et avance à l'extérieur. Je décide finalement d'aller faire un tour dans les jardins, après tout c'est joli, calme, pas trop fréquenté. Un endroit fort agréable, rafraîchi par une brise légère, qui fait bruisser les feuilles et l'herbe, j'adore le son de la nature. C'est vraiment apaisant. Marchant, je ferme les yeux pour me concentrer dessus. Je respire fort, ça fait du bien, ça sent bon, ça rafraîchit. Afin de ne pas foncer dans un arbre (ce serait vraiment nul, et en plus je suis le genre de type utltra-malchanceux à qui ça pourrait certainement arriver), je rouvre les yeux et effectivement, voilà un arbre devant moi. C'est le moment de tourner (oui c'est bien Glen tu sais marcher tout seul) et— Oh ? C'est bien la tignasse violette de la personne à qui je pense, allongée dans l'herbe ? Ça lui ressemble bien tiens, de paresser au soleil comme ça.

Calmement, à mon rythme qui n'est pour une fois pas nerveux, je m'avance jusqu'à ce que ma silhouette dessine une ombre au-dessus de la tête de ma soeur. Car oui, c'est bien Faith qui se repose ici. Et, sans me poser de question, aucune, je me suis aussitôt dirigé vers elle, après tout c'est une figure familière, pourquoi ne le ferais-je pas quand on sait que, même si je ne le dirai sûrement pas aujourd'hui, elle me rassure beaucoup ? Ça fait du bien, parfois, de se retrouver juste à deux, au calme, sans l'agitation de la vie à l'Académie. Comme une sorte de grande pause, une respiration dans une vie toujours en apnée. «Ah, yo Gleny' ~» Un mini-soupir. «Gleny», sérieux… Je suis sûr d'afficher une moue légèrement boudeuse à présent, mais c'est rien, c'est habituel, et ça contraste fort avec sa nonchalance. «Yo.» Et je bouge pour m'asseoir à côté d'elle, appuyant les mains dans l'herbe pour me tenir. Je regarde le ciel bleuté. «Je m'ennuie…» Pour une fois que c'est pas une plainte dirigée vers elle. Ce serait même presque une sorte de euh… Demande ? Du style «fais un truc avec moi» ou quelque chose comme ça ? Bah, j'en sais rien. Mais c'est dit, donc on verra bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Drathem
Maison Drathem
■ Messages : 106
MessageSujet: Re: Together with the『lonely you』[ft Glen]   Mer 8 Avr - 20:59






Réunion



Avec un "yo", le blond vient s'asseoir à ses côtés, comme à la recherche d'une compagnie, quand bien même on décrit souvent celle de la violette comme mauvaise. Elle sait que son frère a toujours été du genre solitaire, enfin il l'était ces dernières années. Face aux blagues d'elle-même et la petite Amy, c'est un fait prévisible, contre lequel on ne peut rien après tout. Mais elle laisse néanmoins un sourire se dessiner lentement sur ses lèvres fines simplement parce que Glen n'a pas passé son chemin, parce qu'il a préféré passer un peu de son temps avec sa soeur, son incapable de soeur. Et d'une certaine façon, Faith trouve cette pensée chaleureuse, réconfortante, une assurance stipulant qu'elle n'est pas seule et que toujours quelqu'un viendra à ses côtés, même s'il s'agit de sa propre famille. Aussi, la violette fait l'effort de se relever en s'appuyant sur ses coudes, pour mieux faire face d'une certaine façon.

-Je m'ennuie…

Que laisse échapper le blond, en fixant le ciel au bleu s'étendant à l'infini pour un jour, mais susceptible de changer en quelques secondes comme tout le monde. Face à cela, Faith ne peut que laisser échapper un éclat de rire, franc et joyeux, contrastant presque avec son habituelle nonchalance, celle que tout le monde ne connait que trop bien.

-Bah alors, personne à embêter ? Pardon, pardon, je rigole, pas taper ~

Elle se moque gentiment, n'ayant pas la motivation aujourd'hui pour réellement l'embêter. Et sans Amy, la tâche se révèle beaucoup moins amusante et intéressante. Sans la petite blonde, Faith perd cette motivation à embêter le cadet, comme si c'était là un fait des plus naturels. Et en cette belle journée, un petite conversation amicale entre frère et sœur et tout autant apprécier, pour resserrer un peu les liens entre autre.

-C'est bien aussi de n'avoir rien à faire de temps en temps... On se repose un peu, on apprécie le silence... C'est joli le silence après tout.

Et elle lui adresse un sourire doux, légèrement endormi, se voulant grande sœur pour un jour, juste un petit jour.




(c) MEI pour APPLE SPRING

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Minspic
Maison Minspic
■ Messages : 77
MessageSujet: Re: Together with the『lonely you』[ft Glen]   Ven 24 Avr - 20:33


Together with the『lonely you』



Hm, ça la fait rire ? Tss… Fidèle à elle-même, Faith. C’est rassurant, en un sens. Et ça me détend encore plus, jusqu’à me dérider. Qui d’autre saurait le faire, sinon une de mes chères soeurs ? C’est pas comme si j’avais d’autres personnes aussi proches, à part peut-être nos grands-parents… Eh, c’est ça, d’être le moins sociable des trois. Pire que Faith, je suis sûr. Mais on s’y fait. Tant qu’elles sont là, pourquoi aurais-je besoin d’autres gens ? C’est rare que je me dise à ne serait-ce qu’à moi-même ce genre de choses, mais eh, c’est vrai après tout. Je veux pas me prendre la tête aujourd’hui— Pour une fois. Mais c’est que c’est fatiguant. Ça doit être tellement plus simple d’être toujours nonchalant comme Faith, tellement plus reposant. Comme cette petite sieste qu’elle devait faire au soleil avant que je ne la dérange, remarque. Mais elle se redresse et sourit, ça prouve que je dérange pas tant que ça— et ça fait du bien.

«Bah alors, personne à embêter ? Pardon, pardon, je rigole, pas taper ~» Embêter les gens ? Tu te fous de moi, ouais, je préfère ! Demander ça, c’est l’hôpital qui se fout de la charité, quand on sait quels coups vous êtes capables de me faire, Amy et toi ! Mais comme tu es souriante et que tu rigoles, je ne relève pas, manquerait plus que ça. Je ris même un peu également, sans réfléchir, sans rien, naturellement, parce que c’était un peu idiot, comme remarque. Ne change surtout pas. «C’est bon, t’inquiète. J’ai la flemme de taper, aujourd’hui.»,  lui souris-je en réponse, en la regardant un peu. Elle a l’air plus paisible que d’habitude, ça fait plaisir. «C'est bien aussi de n'avoir rien à faire de temps en temps... On se repose un peu, on apprécie le silence... C'est joli le silence après tout.» Oh… C’est vrai, ça. J’y avais pas pensé, mais c’est tellement vrai. Encore une chose bien digne de toi ça, «apprécier le silence». Amy est trop énergique et moi trop nerveux pour y penser, mais c’est certain que prendre le temps de le faire parfois doit faire un bien fou.

«Voilà de bien sages paroles, Faith.», réponds-je simplement. Je le pense, sincèrement, mais je ne peux m’empêcher de la taquiner un peu à mon tour. Pour une fois, je peux bien en profiter. «Mais t’as raison. C’est agréable, le silence.» Un petit sourire, calme et simple, ne quitte plus mon visage alors que je regarde à nouveau le ciel. Le silence d’aujourd’hui est vraiment agréable car je suis en bonne compagnie, autrement je serais sûrement très embarrassé, haha. C’est marrant, comme l’atmosphère peut tout changer quand on est avec quelqu’un ; je pense que si on était dans d’autres conditions on se chamaillerait… Mais c’est vraiment chouette de simplement pouvoir parler, je me sens vraiment proche de ma grande soeur, là, alors que pourtant on n’échange presque aucun mot. Un silence vraiment appréciable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Drathem
Maison Drathem
■ Messages : 106
MessageSujet: Re: Together with the『lonely you』[ft Glen]   Ven 24 Avr - 21:15






Réunion



Il a la flemme Glen, étonnant ça. Très rare même. Un instant la violette se demande même si c'est déjà arrivé avant qu'il lui sorte de telles paroles. Peut-être, on ne peut pas dire qu'elle possède une mémoire excellente lui permettant de se rappeler de tout et n'importe quoi. Sinon elle aurait moins de mal à se rappeler des noms de tout le monde, et ce genre de choses. Mais bon, tout arrive, même de ne pas se faire taper par son cadet un peu trop nerveux après avoir dit une connerie.

-Voilà de bien sages paroles, Faith. Mais t’as raison. C’est agréable, le silence.

Elle laisse échapper un rire amusé, tout en se passant la main dans les cheveux pour ramener une mèche violette derrière son oreille, sorte de tic. Et pendant que son Zorua lève la tête pour lui adresser un regard presque agacé par le bruit, la demoiselle respire un bon coup pour ne pas pouffer plus longtemps et ne pas causer également l'agacement chez son frère d'humeur sereine en cette belle journée.

-Evidemment, je suis philosophe en herbe après tout.

Et elle approuve ses paroles avant de rire de nouveau, simplement parce qu'elle a dit une connerie. Faith peut se révéler sage et de bon conseil de temps en temps, mais elle reste loin d'être philosophe ou quoi que ce soit. Elle pense simplement comme elle a envie de penser, en toute simplicité et souvent sans trop se soucier des autres.

-Non, je déconne, ça vient d'une BD ou d'un comic, mais je sais plus lequel. T'as pas sérieusement cru que quelque chose d'aussi cool pouvait sortir de ma tête de flemmarde. Quoique...

En y pensant un peu, calme, silence, sieste, peut-être qu'elle aurait été capable de sortir quelque chose de ce genre. Enfin avec un peu d'inspiration. Peut-être.




(c) MEI pour APPLE SPRING

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Minspic
Maison Minspic
■ Messages : 77
MessageSujet: Re: Together with the『lonely you』[ft Glen]   Ven 24 Avr - 23:13


Together with the『lonely you』



Eh, voilà que le silence est à nouveau rompu par son rire. Ce qui n’est pas bien grave au contraire, ça fait plaisir, c’est vraiment pas souvent qu’on est comme ça, à juste rire un peu entre frère et soeur. Jamais même, en fait. Sauf que je sais pas si c’est de moi ou avec moi qu’elle rit ? Je ferais mieux de pas avoir trop d’espoir, même si c’est assez spécial cet après-midi elle doit rire de moi, c’est Faith après tout. Ah, même pas l’envie de soupirer, ça me ressemble tellement pas. M’enfin, aujourd’hui, pas de prise de tête, je veux pas avoir l’impression que celle-ci va exploser à tout instant alors que la journée commence bien ! Autant finir ainsi. «Evidemment, je suis philosophe en herbe après tout.» Nouveau rire. Mais bien sûr, Faith, bien sûr. Je dis rien pour pas être lourd, mais je n’en pense pas moins. Et je ris un peu aussi, légèrement. Ça me manquait, je crois ?

On dirait bien qu’on dérange Ruru, mais bon, pour une fois il peut supporter. Je me suis toujours demandé comment ça se fait que les Pokémon soient shineys, d’ailleurs. Faith a eu, hm, une sacrée chance, pour l’avoir ainsi ? Ceci dit je sais que même s’il ne l’avait pas été elle aurait eu de la chance aussi, c’est pas la couleur qui change l’affection qu’on leur porte. «Non, je déconne, ça vient d'une BD ou d'un comic, mais je sais plus lequel. T'as pas sérieusement cru que quelque chose d'aussi cool pouvait sortir de ma tête de flemmarde. Quoique...» Et je ris un peu plus. Pas très fort, c’est pas vraiment mon genre les grands éclats de rire, mais discrètement, je montre que je m’amuse, et qu’est-ce que ça fait du bien, de pouvoir rire, à l’aise, comme ça, sans contrainte. «Non, j’y ai pas cru, non, quand même.» Je sais que je peux être naïf parfois, mais pas quand même. Ou plus quand même, du moins. Je connais assez Faith pour ne plus (trop) tomber dans le panneau, à force. Ah là là…

«J’ai changé, quand même, depuis le temps… J’ai grandi.» Bon, merci Captain Obvious, mais c’était pour dire que je suis plus exactement comme avant, même si je reste un petit frère je deviens indépendant après tout— il faut bien, quand on se retrouve dans des maisons différentes tous les trois, ou ne serait-ce que quand on grandit. Ça me rend un peu mélancolique de notre enfance mouvementée et animée, mais je sais aussi d’un autre côté que ça ne se terminera jamais, tant qu’on reste ensemble. Une éternelle fratrie à se chamailler, hein… Et voilà, je souris à  nouveau. Y a que vous les filles qui arrivez à me faire sourire ainsi. J’ai sûrement l’air idiot, d’ailleurs, je sens les moqueries arriver. Haha, je vous connais trop bien.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Drathem
Maison Drathem
■ Messages : 106
MessageSujet: Re: Together with the『lonely you』[ft Glen]   Sam 25 Avr - 1:52






Réunion



Il rit à son tour, comme pour lui répondre. Un échange entre frère et sœur, tout ce qu'il y a de plus banal. Sauf que pour les deux, c'est un peu plus que ça, parce qu'au fond, et surtout d'après Faith, ils ont rarement l'occasion de se parler de cette façon, légère et sans l'ambiance scolaire trop présente. Mais bon, au fond ça n'engage qu'elle, rien ne dit que son frère partagera son avis. Même si elle aurait bien aimé, pour une fois du moins.

-Non, j’y ai pas cru, non, quand même.

La plus grande tire une moue boudeuse et manque de tirer la langue comme l'aurait fait un gamin pour répondre à ça avant de sourire de nouveau. Elle ne veut pas chercher de réponse compliquée à ce qui semble des plus simples. Mais ça l'aurait quand même amusée qu'il y croit ne serait-ce qu'une seconde. Encore aujourd'hui, Glen restera son petit-frère rabat-joie, et même le jour ou il ne le sera plus, autant dire qu'elle sera vraiment triste Faith. Elle aura l'impression d'avoir perdu quelque chose d'important.

-J’ai changé, quand même, depuis le temps… J’ai grandi.

Elle tourne la tête pour le regarder un instant. Il a grandi, c'est un point indéniable, de même qu'il a changé. Elle ne peut rien lui dire à ce propos Faith, pas quand elle est incapable de faire de même, se contentant d'afficher un regard presque mélancolique l'espace d'un instant, avant de détourner le regard, fixant l'horizon avec une certaine tristesse.

-C'est bien. C'est mieux comme ça, non ?

Un soupir, long soupir s'échappe de ses lèvres fines et mordillées par endroit, réflexe nerveux. Un contraste frappant avec son attitude d'il y à quelques minutes à peine. Elle ne peut rien y faire, pour un peu, elle deviendrait honnête.

-Moi, je ne veux pas changer. Je ne veux pas... devenir quelqu'un d'autre. C'est ridicule de la part de la personne censée être la plus mature de dire ce genre de chose, non ? Surtout après avoir fait de beaux discours à des gens sur comment les autres pensent...

Son Zorua relève la tête, la fixant de ses prunelles rouges dans lesquelles on peut lire une certaine inquiétude pour Faith, la jeune fille parlant toujours avec nonchalance et ne semblant jamais sérieuse, mais qui après quelques mots à peine, affiche déjà un nouveau visage. Ou se trouve le vrai moi, qu'elle pense. Mais personne ne lui répond, personne n'a la réponse. La violette se contente juste de baisser la tête un peu plus.

HRP:
 




(c) MEI pour APPLE SPRING

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Minspic
Maison Minspic
■ Messages : 77
MessageSujet: Re: Together with the『lonely you』[ft Glen]   Sam 25 Avr - 14:40


Together with the『lonely you』



Oh… Qu’est-ce qui lui prend, à Faith ? Je voulais pas dire ça, enfin si mais pas comme ça, c’est rien si je change, c’est naturel c’est pas pour autant qu’il faut s’inquiéter… Merde, je crois que j’ai dit une connerie ? Elle ne peut pas me le cacher -et ne doit sûrement pas essayer d’ailleurs-, elle semble mélancolique. Par ma faute. Génial Glen, tu comptais juste rester tranquille avec ta soeur, ta chère soeur, pour une fois que tu pouvais en profiter, et voilà que tu dis n’importe quoi et que tu vas encore tout gâcher. Je voulais pas, j’espère que ça va pas prendre d’ampleur, tout ça. Je réfléchirai avant de parler, la prochaine fois ! «C'est bien. C'est mieux comme ça, non ?» Oh…? Je ne sais pas, j’en sais rien du tout. Mais si c’est naturel, c’est qu’elle doit avoir raison, c’est probablement mieux comme ça. Sinon je n’aurais pas changé, oui, c’est logique. Ah là là, elle semble encore assez mélancolique, ça me fout mal de l’avoir mise dans cet état…

Un soupire, un long soupir, qui ne s’échappe pas de mes lèvres pour une fois, mais des siennes. Étonnant, quand on la connaît, cette jeune fille si nonchalante et simple d’habitude. Simple, c’est peut-être un bien grand mot pour qui ne la connaît pas, mais elle est très naturelle, Faith. Et c’est comme ça qu’on l’aime, d’ailleurs, même si ça peut en troubler certains. «Moi, je ne veux pas changer. Je ne veux pas... devenir quelqu'un d'autre. C'est ridicule de la part de la personne censée être la plus mature de dire ce genre de chose, non ? Surtout après avoir fait de beaux discours à des gens sur comment les autres pensent...» … Oh ? Je cligne des yeux, surpris. Mais qu’est-ce que tu nous racontes là, Faith ? Devenir quelqu’un d’autre, toi ? Manquerait plus que ça. Je ne sais pas trop quoi dire, elle a… Peur ? C’est vrai qu’elle a assez raison quant aux beaux discours et à la maturité, mais je veux dire, ça, on s’y est fait. «Faites ce que je dis, pas ce que je fais», c’est un peu comme ça qu’on la voit, Faith. C’est Faith, quoi.

Et si je ne pouvais plus penser ça d’elle comme ça, c’est sûr que ça me ferait un choc, oui. Je comprends, en un sens, qu’elle ait peur de changer. Même Ruru -ou surtout Ruru ?- semble comprendre que quelque chose ne va pas. C’est à moi de lui donner une réponse, si réponse il peut y avoir à ce dont elle a peur, après tout c’est moi qui ai provoqué tout ça. «Eh, qui t’a demandé de changer ? Tant qu’on ne le fait pas, c’est qu’on n’en a pas besoin, alors pas de souci à se faire. Tu joues très bien ton rôle comme ça, tu sais.», dis-je un peu maladroitement, mais avec de très bonne intentions, je voudrais la rassurer. Je la regarde, avec un tout petit sourire, toutefois aussi naturel que les précédents, spontané, sincère. «Et puis de toute façon, je suis sûr que même si tu voulais, et avec tous les efforts du monde -si t’as pas la flemme de les fournir au passage-, tu n’arriverais pas à changer d’un poil. Pas vrai ?» Et mon sourire s’agrandit, voilà une façon de la rassurer qui devrait la faire réagir, et on oublierait vite cet instant de mélancolie passagère. J’espère que j’ai réussi à l’égayer, ne serait ce qu’un petit peu.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Drathem
Maison Drathem
■ Messages : 106
MessageSujet: Re: Together with the『lonely you』[ft Glen]   Dim 26 Avr - 23:30






Réunion



-Eh, qui t’a demandé de changer ? Tant qu’on ne le fait pas, c’est qu’on n’en a pas besoin, alors pas de souci à se faire. Tu joues très bien ton rôle comme ça, tu sais.

Elle ne sait pas vraiment si elle doit se réjouir ou au contraire se sentir presque insultée par de telles paroles de son petit frère. Il n'a pas tord après tout, et voilà ce qui gêne la violette, le simple fait qu'il ne se trompe pas sur son compte. Qu'il ne se trompe pas quand il dit qu'elle ne joue qu'un rôle. Un rôle pour ne pas décevoir, le premier rôle d'une pièce qu'on pourrait apparenter au registre pathétique. Elle ne le sait que trop bien Faith, et que Glen mette le doigt dessus aussi facilement, la demoiselle ne sait pas trop quoi en penser. Au moins, ça aura le mérite d'être clair.

-Et puis de toute façon, je suis sûr que même si tu voulais, et avec tous les efforts du monde -si t’as pas la flemme de les fournir au passage-, tu n’arriverais pas à changer d’un poil. Pas vrai ?

Dit-il, avec un petit sourire sincère. Un joli sourire que voilà, et qui continue à grandir, montrant un garçon rayonnant. C'est une bonne chose d'un certain côté qu'il ait pu devenir une personne capable de sourire de cette façon. Amy aussi peut afficher de beaux sourires. C'est une bonne chose, c'est bien ainsi. Au final, Faith est la seule à se sentir laissée de côté, avec cette sensation de creux et de vide au niveau de la poitrine. Étrange sentiment qu'elle ne saurait vraiment décrire. Tournant légèrement sa tête vers son frère, la violette tente d'afficher un demi-sourire.

-Bah, on sait jamais...

Pointant de sa main droite sa tignasse et de la gauche son petit Zorua bleutée, la jeune femme affiche une mine presque enfantine, comme elle sait si bien le faire. C'est qu'on lui donnerait facilement quelques années en moins, surtout du haut du haut de son 1m63.

-Genre je pourrai me teindre les cheveux en bleu pour être assortie à Ruru ? Ou me déteindre tout ça pour redevenir blonde ? D'une certaine façon, je changerai genre un peu, non ? Quoique ça ferrai zarb...




(c) MEI pour APPLE SPRING

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Minspic
Maison Minspic
■ Messages : 77
MessageSujet: Re: Together with the『lonely you』[ft Glen]   Dim 24 Mai - 1:02


Together with the『lonely you』



On dirait que j’ai réussi à lui redonner le sourire, ne serait-ce qu’un tant soit peu ? Tant mieux, ça me rassure, en un sens. Parce que je me connais -enfin je crois-, je suis doué pour gronder, crier ou encore rouspéter, mais dès qu’il s’agit de trouver les mots pour réconforter, consoler, ou même simplement soutenir, j’ai tout de suite beaucoup plus de mal… Je fais quand même de mon mieux, même si ce n’est pas facile. Je ne veux, au fond, jamais causer de tort à mes soeurs, et c’est on ne peut plus vrai en ce moment où le doute s’est emparé de ma chère Faith. Certes c’est elle la grande soeur, l’aînée, mais ça ne veut pas dire qu’elle ne peut pas se laisser aller non plus. Je sais que, sous ses airs nonchalants, elle veille toujours sur nous, et même si c’est moi qui semble le plus responsable, je ne serais rien sans cet appui silencieux. Alors je peux bien à mon tour être là pour elle, c’est même la moindre des choses.

En voyant un tout petit sourire orner son visage, je me sens plus léger, et lâche un mini-soupir. Je me sens toujours sourire, sans forcer, sans arrière-pensée. «Bah, on sait jamais...» Oh ? Voilà une réponse bien surprenante. Mais en même temps, le fait que, justement, ce soit surprenant, ne m’étonne pas de Faith. Au contraire, elle a toujours été comme ça, à m’étonner de jour en jour, d’idée en idée, et je crois que pour ça, je la respecte énormément. Je la retrouve bien ici, et ça, je crois qu’elle ne pourra pas le changer, haha. Donc j’ai quelque part moi aussi raison. Pour une fois qu’on ne sa bat pas pour ça, c’est rare, tiens.

«Genre je pourrai me teindre les cheveux en bleu pour être assortie à Ruru ? Ou me déteindre tout ça pour redevenir blonde ? D'une certaine façon, je changerai genre un peu, non ? Quoique ça ferrai zarb...» Et elle désigne, bien à sa façon, son Pokémon et sa tignasse, épaisseur made in Salford. Ça aussi, ça m’avait surpris, le jour où elle est revenue avec les cheveux non plus typiquement blonds de notre famille, mais bel et bien violets. Une nouvelle preuve de sa volonté de changement déjà présente à l’époque. «Attends, il m’a fallu des semaines pour m’y faire, et tu veux rechanger ?», questionné-je alors. Fidèle à moi-même, je trouve un prétexte pour me plaindre, si c’est pas beau, ça. Je n’ai pas tant changé que ça, au final. Enfin, je crois.

«Non, fais ce que tu veux.» Je pense qu’elle savait que je râlais un peu (complètement en fait) pour rien, mais je préfère le préciser, je suis d’humeur, aujourd’hui, et encore une fois c’est quelque chose de rare. Puis comme elle l’a elle-même dit, on ne sait jamais. «Au pire demande à Amy ?» Je sais pas si je lui ai dit ça par rapport à la couleur de ses cheveux, ou au fait de changer. Peut-être les deux ? Remarque, peut-être que c’est bien aussi, de temps en temps, d’être sans la petite, pour avoir une petite discussion comme celle-ci. Ce serait pas pareil, avec elle. Et puis elle doit sûrement mieux savoir que moi pour ces histories de cheveux. Chacun son truc, haha. Et pourtant, ça ne veut pas dire que j’aime moins Amy. Je peux juste pas vous départager, tout comme je suis rien sans vous. Que vous changiez ou pas, restez juste là, le filles. Et ça ira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maison Drathem
Maison Drathem
■ Messages : 106
MessageSujet: Re: Together with the『lonely you』[ft Glen]   Mar 9 Juin - 22:47






Réunion



- Attends, il m’a fallu des semaines pour m’y faire, et tu veux rechanger ?

- Mais c'est que le ptit Gleny se plaint encore !

La jeune femme tente de garder son sérieux sur ces quelques paroles, avant de pouffer légèrement en détournant la tête, un réflexe peu utile mais présent depuis trop d'années pour pouvoir être changé désormais. On dit souvent qu'il faut vingt-huit jours pour créer une habitude, mais jamais on dit combien de temps il faut pour s'en débarrasser... Une question sur laquelle Faith réfléchirait bien, la reliant automatiquement au fait de changer, ou dans son cas, d'avoir peur de changer, bien étrange sentiment.

- Non, fais ce que tu veux. Au pire demande à Amy ?

Et pour un instant, la demoiselle fixe son cadet de son regard violet dans lequel se lit en permanence une sorte de mélancolie mêlée à une certaine nostalgie. C'est qu'un telle réponse surprend légèrement la Salford, plus habituée à l'esprit de contradiction de son petit frère, un pilier de la fratrie si l'on veut, sur lequel les trois enfants qu'ils étaient ont su se construire, accompagné de la nonchalance de l’aînée et la candeur apparente de la plus jeune des têtes blondes.

- Bah, elle me dirait surement de faire un truc encore plus voyant... Quoique, ptet qu'elle dirait rien, ou de rester comme ça parce que c'est déjà cool... Hm, ça demande réflexion tout ça... Enfin, je sais pas après, je suis pas devin et je peux pas lire dans les pensées des gens... Même si ce serait bien, ça permettrait de savoir à l'avance comment évité d'être blessée, ce genre de chose. Enfin, c'est digne d'un gamin c'que je dis.  

Et ses yeux qui fixe le vide du ciel désormais, en cherchant des réponses qui sont loin d'être présentes dans les nuages, comme les nuages dissimulant ses pensées derrière cet écran gris nommé crainte.




(c) MEI pour APPLE SPRING

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Together with the『lonely you』[ft Glen]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Together with the『lonely you』[ft Glen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Primepoc :: Zone RP : L'académie Primepoc :: Alentours de l'académie :: Jardins-